Trafic d’organes au Kosovo : l’UE entrave l’enquête

L’enquête sur le trafic d’organes au Kosovo piétine en raison de l’approche « non constructive » adoptée par l’Union européenne dans ce dossier, a déclaré mercredi à Moscou le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Nous nous heurtons à la position non constructive de l’UE qui a usurpé l’enquête et empêche son bon déroulement », a indiqué M.Lavrov. [...]

Le rapport de Dick Marty accusait des personnes proches du premier ministre kosovar Hashim Thaçi d’être impliquées dans des meurtres commandités, des enlèvements et le trafic d’organes humains. [...]

Ria Novosti

Merci à Lee H. Oswald

Suisse : Bientôt une commission d’enquête sur un trafic présumé d’organes au Kosovo

Le Conseil fédéral doit s’engager pour que la lumière soit faite sur un trafic présumé d’organes au Kosovo. La Suisse a fait de la lutte contre l’impunité une de ses priorités dans la région des Balkans¨.

L’actuel premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi serait impliqué.

Après le National, le Conseil des Etats a adopté jeudi tacitement une motion en faveur d’une commission d’enquête internationale spéciale. Réclamée par une résolution du Conseil de l’Europe, cette instance devrait éclaircir les allégations figurant dans le rapport rédigé par le conseiller aux Etats Dick Marty (PLR/TI). Et le Conseil fédéral est prié de soutenir sa réalisation, estime le Parlement.

Le gouvernement le sait et il veut s’engager car il partage pleinement les attentes de vérité et de justice du Conseil de l’Europe. Il attend en particulier que la Mission de justice et police de l’Union européenne au Kosovo (EULEX) prenne toutes les mesures qui s’imposent, a expliqué sa présidente Micheline Calmy- Rey. «Les accusations contenues dans le rapport sont particulièrement graves», a-t-elle souligné. [...]

20 Minutes

Rappel : L’éclat de rire de Bernard Kouchner

Image de prévisualisation YouTube