FDS Musique – La Renaissance (Partie 1)

La période de la renaissance, en musique, s’étend environ de 1400 à 1600. Comme elle regroupe des réalités musicales très différentes, je vous propose une série de deux « épisodes » consacrés à cette période foisonnante et passionnante de la musique française.


Enluminure du XVème siècle montrant Guillaume Dufay près d’un orgue positif et Gilles Binchois tenant une harpe.

Pour faire simple, durant la première période de la Renaissance, de 1400 à 1500, la plus grande part de la production musicale vient d’Angleterre et de France et un peu d’Italie. Au XVIe, c’est le triomphe de la musique dite « Franco-flamande », et à la toute fin de cette époque, le centre principal de production musicale devient l’Italie.

De 1400 à 1500, les plus grands noms de la musique sont Dunstable, Dufay, Binchois et Ockeghem (que les spécialistes me pardonnent si j’ai oublié leur compositeur fétiche).
Lire la suite

Guillaume Dufay – Messe de l’homme armé (1459)

Guillaume Dufay est un compositeur franco-flamand né vers 1400 peut-être à Cambrai ou Fay près de Cambrai, plus probablement à Beersel – non loin de Bruxelles – ou Chimay – non loin de Charleroi -, et mort à Cambrai le 27 novembre 1474.

Wikipedia

Il existe plusieurs théories quant à l’origine et la popularité de cette chanson. Certains musicologues ont fait l’hypothèse que l’homme armé est l’archange saint Michel, et c’est ainsi que le compositeur Johannes Regis (c.1425 – c.1496) semble l’entendre dans son Dum sacrum mysterium/Missa l’homme armé, qui utilise la mélodie en incorporant dans l’œuvre d’autres textes musicaux et des éléments de cantus firmus en plain-chant en l’honneur de l’archange.

D’autres critiques pensent qu’il s’agit simplement de l’enseigne d’une taverne de Cambrai, la maison de l’homme armé, qui se trouvait près de l’endroit où habitait Guillaume Dufay.

La chanson pourrait également être un appel à une nouvelle croisade contre les Turcs. On a la preuve que cette chanson avait une importance spéciale pour l’ordre de la Toison d’or. L’apparition de la chanson coïncide avec la chute de Byzance devant l’empire Ottoman en 1453, événement traumatisant pour l’Europe de l’époque. Des musiciens tels que Guillaume Dufay ont d’ailleurs composé des Lamentations pour déplorer l’événement. Il est également possible que la chanson soit le produit d’une concaténation de ces facteurs, si l’on considère le mouvement d’opinion qui balaie l’Europe du nord et du centre en appelant à une riposte armée contre les Ottomans.

Wikipédia

Image de prévisualisation YouTube

Lire la suite