Toulouse : Action de Génération identitaire avec des silhouettes pendues en face du Capitole

pendus

Communique de Génération identitaire :

Des silhouettes pendues au Capitole.

22/03/2014. Toulouse. Ce matin des silhouettes ont été pendues par les militants de Génération Identitaire dans le square Charles de Gaulle. Ces silhouettes représentent de jeunes Toulousains victimes d’agressions mortelles.

Cette action a pour but de dénoncer les nombreuses agressions, plus ou moins médiatisées, dont sont victimes les habitants. La dernière en date relatée, est celle de la nuit de mercredi à jeudi dernier, au cours de laquelle un policier a été blessé à l’arme blanche par un homme d’origine congolaise qu’il interpellait. Celui-ci errait dans les rues de Toulouse, invectivant les passants et les menaçant d’un couteau sous prétexte qu’il « n’aime pas les blancs ».

Cet événement est symptomatique de l’insécurité croissante que subissent les Toulousains depuis plusieurs années. Génération Identitaire Toulouse dénonce la violence de la racaille, son impunité et le laxisme des autorités. Se croyant tout permis, elle pavane dans les rues de Toulouse et agresse pour une cigarette refusée, un regard de travers ou un style qui dérange.

Nous refusons de subir plus longtemps cette violence quotidienne. Les Toulousains de Génération Identitaire, s’inscrivant dans la campagne Génération Anti-Racailles, font et feront preuve de vigilance et de solidarité face à celle-ci. Nous proposons dans ce but des initiations à l’auto-défense. Nous demandons par ailleurs à la municipalité et au futur maire de s’investir d’avantage pour assurer la sécurité des Toulousains et éviter de nouveaux drames.

Face à la racaille, tu n’es plus seul !

Génération Identitaire Toulouse

GI