Aimé Césaire et le « génocide par substitution » (redif)

[précédente diffusion sur FDS : 6 avril 2011]

« Génocide par substitution » est une expression employée par le poète martiniquais Aimé Césaire dès la fin des années 70 : le remplacement des populations locales par des gens venus d’ailleurs. Débat de la chaîne martiniquaise KMT, 2007..

Lire la suite

Grenoble. Le centenaire d’Aimé Césaire célébré dans un collège éponyme

Situé à Grenoble, tout près du quartier Mistral, le collège Aimé Césaire n’a pas choisi son nom par hasard. Des générations d’immigrés ont grandi dans ce quartier. A l’occasion du centenaire du poète, Milo Vouimba est venu délivrer une leçon d’histoire aux collégiens.

(…) France 3 Alpes

Plus de décès que de naissances : le recul démographique de l’Amérique blanche

Les Etats-Unis viennent de franchir une nouvelle étape démographique : pour la première fois de leur histoire, les Blancs sont plus nombreux à mourir qu’à naître. C’est la confirmation d’une tendance inexorable vers une plus grande diversité ethnique.

« Ce virage ne devait s’amorcer qu’en 2025″, reconnaît toutefois Kenneth Johnson, démographe à l’Institut Carsey (université du New Hampshire). Mais la crise a ralenti le nombre des naissances, en particulier chez les ménages blancs, et accéléré le déclin de cette frange vieillissante de la population. Selon les estimations du bureau de recensement américain, en 2043, les « minorités » devraient dépasser les Blancs, qui représentaient 83 % de la population en 1993. Ils sont aujourd’hui 63 %, soit 198 millions sur une population totale de 314 millions.

Dans cette nouvelle Amérique, les Asiatiques enregistrent pour l’instant le plus fort taux de croissance (+ 2,9 % en 2012), suivis des Hispaniques (2,2 %) et des Afro-Américains (1,3 %). Les Blancs n’ont bougé (+ 0,1 %) que grâce aux immigrés venus du Canada, d’Allemagne et, dans une moindre mesure, de la Russie et de l’Arabie saoudite. [...]

Nate Silver, le gourou de la prédiction politique du New York Times, affirmait récemment que les bouleversements démographiques allaient changer le paysage électoral en faveur du Parti démocrate et assurer leur victoire pendant les trente prochaines années, grâce au vote des minorités.

Le Monde

Renaud Camus : Discours d’Orange sur l’antiracisme et « le Grand Remplacement »

Discours prononcé par Renaud Camus au palais des Princes, à Orange, Vaucluse, le dimanche 4 novembre 2012, en tant qu’invité extérieur de la Convention des dix ans du Bloc Identitaire.

[ L’égalité ] en France a perdu l’enseignement, détruit le système éducatif, mis à bas l’appareil de transmission culturel. La volonté de donner à tous la même éducation n’a assuré qu’une chose : que tous reçoivent la plus mauvaise, et que bientôt plus personne n’en reçoive aucune.  C’est ce que j’appelle l’enseignement de l’oubli et j’ai souvent souligné à quel point il était indispensable au changement de peuple, au Grand Remplacement

[La] vérité, quelle est-elle ? Et pourquoi faut-il qu’elle soit tue ? Cette vérité, c’est le changement de peuple, le changement de civilisation, le changement d’histoire, pour le futur mais aussi pour le passé, puisque l’histoire de notre patrie est tous les jours réécrite sous nos yeux. (…) Le changement de peuple c’est maintenant.Le changement de civilisation c’est maintenant. Vous avez un peuple et quasiment du jour au lendemain, à l’échelle des peuples, en une génération, vous avez à sa place, sur son territoire, un ou plusieurs autres peuples. Vous avez une culture, une civilisation et en moins de temps qu’il n’en faut à un enfant pour devenir adulte, se développent sur le même territoire, par substitution, d’autres cultures, d’autres civilisations.

Texte intégral du discours ICI

(merci à Lansky)

« On est en train de vivre un génocide par substitution » : Damien (Génération Identitaire) vs JJ-Bourdin

Jean-Jacques Bourdin (RMC) interroge Damien, porte-parole de Génération Identitaire.

« On est les Indiens d’Europe ! »

« Vous voulez le Liban ? Vous voulez le Kosovo ? Vous voulez l’Algérie ? (…) Aujourd’hui il y a deux peuples dans ce pays, et deux peuples ne vivent pas sur une même terre en paix M. Bourdin, ça n’existe pas dans l’histoire de l’humanité »

« … Je déclare la guerre à la génération de Mai 68 qui nous a imposé cette immigration. »

Bourdin : « Mais quelle haine ! »
Damien :
« De la haine ? Non, j’ai de l’amour pour mon pays, pour mon peuple et je ne veux pas qu’il disparaisse. »

Relire notre dossier Génocide par substitution (l’expression est d’Aimé Césaire)

Document sur le relogement en Île de France : 79,7 % des relogés nés à l’étranger

[...] C’est donc dans ce contexte politique bien spécifique et sur un territoire où la question de l’accès au logement des personnes défavorisées est exacerbée – l’Ile-de-France – qu’en concertation avec la FNARS Ile-de-France et l’AORIF, il a été décidé de mener une enquête par questionnaires auprès de personnes relogées à l’issue d’une prise en charge en structures d’hébergement. Le projet a ensuite été soumis à la DRIHL qui s’est dès lors engagée dans l’enquête. [...]

Cette enquête cible précisément les personnes ayant accédé à un logement social entre 2009 et 2010, à partir de centres d’hébergement d’urgence, de centres de stabilisation, de centres d’hébergement et de réinsertion sociale, de centres maternels et a posteriori d’hôtel sociaux. Le périmètre géographique de cette enquête comprend la Seine-et-Marne, les Yvelines, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Vald’Oise. Paris a été écarté. [...]

Les personnes interrogées sont majoritairement nées à l’Etranger (79.7%) et principalement dans un pays d’Afrique sub-saharienne (77,9%).

relogés IdF nés à l'étranger
[tableau page 38 du PDF].

DRIHL (PDF)

Enfants d’avant, enfants d’après (vidéo)

Il y a cent ans naissait un grand photographe. Richard Melloul lui rend hommage dans les mêmes décors. (…)

« Les 3 choses qui ont vraiment changé, c’est d’abord la mixité, l’interracialité, il y a des ptits black, des ptits beurs, des ptits chinois il n’y a plus comme avant les photos où tout le monde était sur le même standard (…) »

http://www.dailymotion.com/video/xoma03

Ma chance, ça a été les institutrices, Claire et Axelle. Parce qu’elles aiment Doisneau. Son album sur l’école est bien à sa place dans leur bibliothèque. Elles ignoraient juste qu’elles occupaient des classes qu’il avait photographiées… Car tout a changé sous leurs yeux, si tout est resté pareil. La mixité garçons-filles est installée, le multiethnisme a fait sa place, les feutres ont remplacé le porte-plume. Il paraît que les enfants ne sont plus les mêmes. (…)

Paris Match

Belle-Ile-en-Mer (56) : génocide des coccinelles par substitution

Après le frelon, la coccinelle asiatique… Venue d’Asie, cette demoiselle aux couleurs particulières et variables envahit petit à petit le territoire. [...]

À l’origine, ces coccinelles jaunes à points noirs ou noires à points rouges proviennent du sud-est de l’Asie et ont été importées en Belgique pour lutter contre les pucerons.

Mais dès 2005, elles ont migré vers la France et touchent aujourd’hui une grande partie du territoire, dont les îles. Classée comme espèce invasive, cette cousine d’Asie met directement en péril l’espèce indigène, la coccinelle européenne, puisqu’elle mange ses larves et la concurrence pour la nourriture.

Le Télégramme. Sur ce sujet, relire l’article Zoologie

(Merci à Atchoum)

Emission sur le « génocide par substitution » sur Radio Ici et Maintenant (vidéo)

Addendum : A la demande des lecteurs, voici la quasi intégralité audio de l’émission (JP Bourre + premières réactions d’auditeurs) en MP3


ou lien : http://eurokaner.perso.sfr.fr/G%E9nocide%20par%20substitution.mp3
_____________________________

A ne pas manquer ! Émission spéciale sur Radio Ici et Maintenant (95,2 FM) sur le thème du « génocide par substitution » et de la disparition de la civilisation européenne. Interventions de lecteurs de fdesouche en fin d’émission. (27/10/11)

A noter que pour une prochaine émission (un jeudi sur deux à 23H), l’animateur Jean-Paul Bourre a invité Houria Bouteldja (PIR) et Philippe Vardon (Nissa Rebela) pour un débat contradictoire mais courtois (à partir de 58′).

« Tout cela finira par glisser vers une guerre civile. »Jean-Paul Bourre

Source vidéo : Radio Ici et Maintenant (vidéo originale sans décalage son/image)

Réactions d’auditeurs (dont Starwolf, lecteur de fdesouche.com)

Star Wolf sur Radio Ici et Maintenant by jeublan4

Pierre chez Jean Paul Bourre by jeublan4

Isabelle sur radio ici & maintenant by jeublan4

 

Autres émissions de Jean-Paul Bourre sur RIM (captures et mises en ligne d’extraits sur Youtube et DM bienvenues)

(merci à Antépax, Jeublan et Eurokaner)

Promenade dans l’Angleterre « multiculturelle » (redif)

« J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son propre bûcher funéraire. »

Enoch Powell, député britannique, 20 avril 1968

Peckham est située dans le district londonien de Southwark. Promenade dans la rue principale…
Image de prévisualisation YouTube

Wembley, banlieue du nord-ouest de Londres, est le quartier où se trouve le célèbre Wembley Stadium, stade de l’équipe nationale anglaise de football…
Image de prévisualisation YouTube

Bienvenue à Birmingham (à partir de 2’20 : “The Colonisation of Birmingham”)

“Our culture and our people have been completely cleansed of the inner city of Birmingham…” (“Nettoyage ethnique à Birmingham”)

Image de prévisualisation YouTube

NB : Nous encourageons nos lecteurs à tourner des vidéos similaires témoignant de l’accélération de la substitution ethnique en France et en Europe.

Tillinac évoque le génocide par substitution des Français « d’ici 1, 2 ou 3 générations »

« Ce Soir ou Jamais », France 3, 8/03/11

Le peuple français dans ses profondeurs a peur qu’à l’échéance de 1, 2, ou 3 générations les flux migratoires soient tels qu’on aboutisse à un autre pays »

Image de prévisualisation YouTube

Tant qu’il n’y aura pas une réflexion de fond sur ce que peuvent donner ces flux migratoires incontrôlés et incontrôlables [...] le Front National montera. Non seulement elle sera première (Marine Le Pen, NDLR), mais 25, 30, 35, 40% ne paraissent pas extravaguants. »
Denis Tillinac

Emission intégrale « Ce soir ou jamais »
(merci à Multicul et Ted)