Qatar : La puissance et la gloire (Docu)

Le Qatar est un cas unique. Grand comme la Corse, il est dirigé par un émir qui se prend pour Napoléon. Mais un Napoléon moderne, qui gagne sa puissance sans invasions ni batailles rangées.

Extrait :

Documentaire complet et commentaires sur Fortune

Syrie : John Kerry annonce une «action ciblée sans troupes au sol». Hollande évoque sa «certitude»

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a tenu un discours offensif ce vendredi soir sur l’attaque «neurotoxique» du 21 août, ne doutant pas de la culpabilité dans l’usage planifié «d’armes de destructions massives» par le régime du « voyou » Al-Assad. Il évoqué un «crime contre la conscience et l’humanité».

John Kerry s’engage à ce que les États-Unis ne « répètent » pas l’expérience de la guerre en Irak.

John Kerry affirme que les Etats-Unis doivent mener une action ciblée sans troupes au sol contre la Syrie. Il dit compter sur les alliés que seraient la France, la Ligue arabe et l’Australie. Et estime également que cette opération sera un message envoyé à l’Iran et au Hezbollah, soutiens de Damas.

François Hollande et Barack Obama ont «la certitude» de «la responsabilité indubitable du régime» d’Al-Assad dans l’attaque chimique, apprend-on de l’entourage du chef de l’Etat. Le président français a ressenti la «détermination» de son homologue américain face à cette attaque, d’après la même source.
Pour François Hollande, le régime syrien est bien impliqué dans l’attaque chimique du 21 août, près de Damas.

Le Point

Hollande : « La France est prête à punir ceux qui ont pris la décision infâme de gazer des innocents » (màj)

Addendum

La présidente du FN Marine Le Pen, opposée à toute intervention militaire en Syrie, a affirmé aujourd’hui que François Hollande avait « choisi les islamistes » dans ce pays, alors que la France se prépare à une intervention contre le régime de Bachar el-Assad.

« Hollande choisit les islamistes », a réagi Marine Le Pen dans un communiqué, où elle assimile une nouvelle fois les rebelles aux islamistes.

« La charia, la persécution des chrétiens de Syrie, voici ce qui attend ce pays si les États-Unis et la France interviennent », estime la députée européenne, qui avait soutenu l’intervention française au Mali contre les islamistes.

Selon elle, la décision est « précipitée, fondée sur des supputations (…) alors que la lumière n’a pas encore été faite sur les attaques chimiques commises en Syrie ». [...]

Le Figaro

_______________________________

Devant les ambassadeurs réunis à l’Élysée, François Hollande annonce que « la France est prête à punir ceux qui ont pris la décision infâme » de lancer une attaque chimique en Syrie contre des « innocents ».

Hebergeur d'image

« Le conflit syrien menace la paix du monde ».

« Le monde est saisi d’effroi après la confirmation de l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Tout porte à croire que c’est le régime qui a commis cet acte abject qui le condamne définitivement aux yeux du monde », assure-t-il.

« Depuis un an la France a agi en prodiguant sans compter son aide à l’opposition. Aujourd’hui notre responsabilité est d’une autre nature : rechercher la riposte la plus appropriée aux exactions, une fois achevée la mission d’enquête des Nations unies. Le massacre chimique de Damas ne peut rester sans réponse », annonce le président de la République. [...]

Le Figaro

La CIA a aidé Saddam Hussein à gazer les troupes iraniennes en 1988

La CIA a aidé Saddam Hussein à mener des attaques chimiques contre l’Iran en 1988. C’est ce qu’affirme Foreign Policy, documents déclassifiés et témoignages de hauts-gradés américains à l’appui. Ces révélations interviennent alors que Bachar Al-Assad est accusé d’utiliser du sarin à Damas. Des attaques chimiques contre lesquelles les Etats-Unis, vingt ans après leur participation au gazage des troupes iraniennes, accentuent les préparatifs en vue d’une riposte.

Des rapports jusqu’à présent secrets, qui prouvent que, dès 1984, les renseignements américains savaient que leur allié officieux de l’époque, l’Irak de Saddam Hussein, en guerre contre l’Iran de 1980 à 1988, détenait un stock d’armes chimiques, composé de gaz moutarde et de sarin. Deux substances létales, dont l’usage est interdit par le protocole de Genève, ignoré par l’Irak, mais ratifié par les Etats-Unis dès 1975.

«Les Irakiens ne nous ont jamais dit qu’ils comptaient utiliser des gaz neurotoxiques. Ils n’en avaient pas besoin. Nous le savions déjà», a confié à Foreign Policy le colonel retraité Rick Francona, spécialiste du Moyen-Orient pour les renseignements américains. […]

Lorsqu’en 1987 les renseignements américains apprennent que les Iraniens ont découvert un trou béant dans la défense irakienne près de Bassorah et qu’ils s’apprêtent à lancer l’offensive, la situation bascule. Selon les estimations américaines, si cette ville tombe aux mains des Iraniens, ces derniers seraient en passe de remporter la guerre.

Selon Rick Francona, le rapport des renseignements est remis à Ronald Reagan, alors président des Etats-Unis. Après lecture, ce dernier annote le document laconiquement : «Une victoire de l’Iran est inacceptable.» […]

Big Browser.blog /Le Monde

Offemont (90) Incendie criminel d’une école, une bonbonne de gaz de grande dimension amenée intentionnellement à l’intérieur du bâtiment

«Il était minuit 19 » raconte Emmanuel Debraize, photographe professionnel installé à Offemont, dans la banlieue nord de Belfort. « J’ai entendu une énorme explosion du côté de l’école du Martinet, tout près de mon domicile, [...] Les flammes dépassaient du toit. »

L’intensité de la détonation met en émoi l’avenue Aristide-Briand, entrée principale de la localité. Les habitants, dont certains fêtent encore ramadan à cette heure-là, sortent dans la rue, interloqués.

[...] Arrivés aussitôt sur les lieux, trois fonctionnaires de service pénètrent alors dans la cour et s’avancent vers le bâtiment en feu. L’explosion retentit, extrêmement violente. [...]

A quelques minutes ou quelques mètres près, ils auraient pu laisser la vie dans cet incendie savamment mis en scène. [...]

[...]  Dominique Retailleau, le premier adjoint au maire d’Offemont, et Laurent Mougel, le directeur des services techniques, découvrent le fond d’une bombonne de gaz de grande dimension dans les décombres. « Elle a été amenée intentionnellement à l’intérieur du bâtiment, sur un petit chariot, dont on a également retrouvé les roulettes », [...]

Heureusement, l’incendie n’a pas eu le temps de se propager totalement à l’école primaire, qui jouxte le bâtiment. La porte d’entrée, qui venait d’être changée, est cependant détruite, comme les toilettes.
Il y a cinq mois, elle avait été incendiée et il y a un mois et demi, la porte du bâtiment détruit hier avait été forcée, en vain. Scènes de violence ordinaire à Offemont.

L’Est Républicain
(Merci aux lecteurs)

Manuel Valls annonce le retour du matricule visible dans la police

La mesure faisait partie des promesses de campagne du candidat Hollande. Invité de France Inter ce matin, Manuel Valls a annoncé que « les forces de l’ordre devront porter leur numéro de matricule sur l’uniforme dès cet automne. » Un signe distinctif pour un « climat de confiance entre la police et la gendarmerie et les citoyens ».

Visible de tous, ce numéro servira à éviter les contrôle d’identité abusifs, notamment les contrôles au faciès, comme l’avait promis le candidat socialiste durant la campagne présidentielle. Manuel Valls reprend ainsi la proposition du défenseur des Droits, Dominique Baudis, qui avait plaidé pour que le matricule des policiers soit visible. Selon ce dernier, c’est « une garantie pour le citoyen s’il est victime du comportement d’un représentant des forces de l’ordre ».

(…) Le Parisien

Manuel Valls « assumerait » Matignon

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui se qualifie lui-même d’ »ambitieux », affirme dans un entretien à paraître demain dans la Provence qu’il « assumerait ses responsabilités » si on lui proposait le poste de Premier ministre. « À 50 ans, j’ai la chance d’être ministre et d’assumer une responsabilité importante. Je reste très concentré sur cette mission. Elle est passionnante et j’ai envie de réussir, de rester longtemps à ce poste » explique le ministre à qui l’on demande s’il accepterait le poste de Premier ministre.

« Ce que la vie politique me donnera ensuite ? Je fais de la politique, je suis ambitieux. J’ai été candidat à la primaire, j’ai des responsabilités gouvernementales, j’ai été maire et député pendant plus de dix ans« , poursuit-il. « Si, demain, on me proposait d’autres responsabilités, je les assumerais, bien évidemment. J’ai toujours pensé que j’avais la capacité d’assumer les plus hautes responsabilités de mon pays » assure-t-il.

(…) Le Figaro

Marseille : Des Roms gazés aérosolés par plusieurs individus

Plusieurs familles de Roms, qui s’étaient installées dans un squat de l’avenue de Saint-Louis depuis plus d’un an, ont été attaquées, hier soir, par une dizaine d’individus venus les asperger de gaz lacrymogène. Une femme, âgée de 60, a dû être hospitalisée. Une enquête a été confiée à la brigade de sûreté urbaine des quartiers Nord.

La Provence

(merci à FDS84)

Manuel Valls : « Parler d’enfants gazés est un amalgame scandaleux » (+ réaction Zemmour)

Pour l’Express, parler d’enfants gazés par la police, c’est la misérable tactique politique du point Godwin, employée par l’UMP pour fustiger le ministre Valls : le hold up sur le champ lexical gagne peu à peu du terrain : avis à tous les journalistes, qui, sans la moindre arrière-pensée, ont naïvement cru faire leur métier, en associant les mots enfants, gaz et police.
 L’express : « Gazer les enfants », la formule polémique de l’UMP

________________________________

Des enfants gazés en 2013, c’est vraiment pas possible : Cohen, Assouline, Elkrief

(Merci à LardDeLaGuerre)

Le ministre de l’Intérieur répondait à une question sur l’action des forces de l’ordre dimanche pendant la « manif pour tous ».

Philippe Cochet est l’un des plus vifs adversaires au projet de loi sur le mariage pour tous. Mardi, il est revenu sur la manifestation de dimanche et notamment sur les gaz lacrymogènes employés par les forces de l’ordre sur des manifestants qui tentaient de rejoindre les Champs-Elysées. « Elles ont gazé des enfants, des familles, des femmes enceintes, honte à vous » a insisté le député.

Manuel Valls a répondu en dénonçant l’emploi du terme « enfants gazés, un douteux amalgame scandaleux que vous n’avez pas le droit de prononcer ici dans cet hémicycle ».


Manif pour tous : « Parler d’enfants gazés est… par LCP

Mobilisation autour d’une octogénaire aveugle et malentendante qui s’est fait couper le gaz

Aveugle malentendante et diabétique, Jeanne Fajardeau, 86 ans a très mal commencé l’année. Mardi dernier, 8 janvier, le gaz est coupé dans son appartement de Montréjeau composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage. [...]

La pauvre vieille dame est démunie, sans famille. Après lui apporté un chauffage d’appoint, son propriétaire décide donc d’alerter les services sociaux du Conseil général et le maire de la commune Eric Miquel. « Une solution sera rapidement trouvée », assure ce dernier à La Dépêche du Midi. [...]

L’indépendant

Merci à DANY