La Finlande ose les timbres homoérotiques

Les nouveaux timbres adhésifs de la poste de Finlande sont audacieux. Trois timbres ont été inspirés par l’oeuvre du dessinateur finlandais, Tom of Finland. L’artiste était connu pour ses dessins homoérotiques.

Sur les autocollants postaux en noir et blanc, on retrouve des illustrations en noir et blanc d’hommes musclés, moustachus, vêtus de cuir. En rendant publiques ces illustrations, Itella, le service postal du pays a fait un choix audacieux. Celui-ci provoque un débat sur les réseaux sociaux. Il y a, comme pour tout, les pro et les contre.

La direction se défend. « Bien sûr, le choix a été discuté, mais nous voulions vivre en 2014″, a indiqué Markku Penttinen au Helsingin Sanomat.

7 sur 7

Lancement d’un fonds de soutien pour encourager l’émigration des Africains homosexuels

Le durcissement des lois antigay en Afrique risque de pousser des milliers de personnes LGBT à s’exiler. Face à cette situation, une initiative a vu le jour en Californie. Travaillant auprès de demandeurs d’asile, une jeune avocate  a mis en place un fonds de soutien aux Africains LGBT persécutés désireux d’émigrer.

«Très jeune, j’ai pris conscience de l’Holocauste et du phénomène des boucs-émissaires, ainsi que de l’importance pour les Juifs de la diaspora d’aider autrui à échapper à la persécution», explique Melanie Nathan, à l’origine du projet.

Elle dispose d’une «liste de Schindler» (selon sa propre expression) de 30 cas «vérifiés» de personnes LGBTI persécutées en Ouganda, au Cameroun, au Nigeria et en Gambie, notamment.

Pour motiver les donateurs, elle annonce une liste de récompenses pour les plus généreux: un drapeau sud-africain signé par la militante Edie Windsor ou des pièces commémoratives à l’effigie d’Elie Wiesel ou de Nelson Mandela.

360.ch

Les 5 associations mentionnées sur le site du ministre socialiste Dominique Bertinotti (màj)

mise à jour du 17 févier 2014

On notera également sur son site :
http://www.dominique-bertinotti.fr/
une étoile de David en haut de la page à droite sur le bandeau en plus de l’arc-en-ciel homosexuel :

complément : en 2007, Dominique Bertinotti est invitée de la commission des élus locaux du CRIF

———————————————————-
article original du 16 févier 2014

Le site est : http://www.dominique-bertinotti.fr/

  • HES : Homosexualités et Socialisme
  • Association CONTACT :L’association CONTACT Paris – Île-de-France a pour objectifs : d’aider les familles et leurs amis à accepter l’orientation sexuelle de leurs proches – d’aider les lesbiennes, gais, bisexuel-le-s, à communiquer avec leur entourage – de lutter contre les discriminations, notamment l’homophobie
  • Le SNEG : le SNEG (Syndicat National des Entreprises Gaies) est une association loi 1901, comprenant 15 administrateurs élus, répartis sur tout le territoire.

Le rapport Lunacek a été adopté par 394 voix pour et 176 voix contre.

Rapport Lunacek

Le rapport d’Ulrike Lunacek, vice-présidente de l’intergroupe-LGBT du Parlement européen, «invite les États membres à réfléchir à des moyens d’adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux» et à «inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux), car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel». Il «demande aux États membres de garantir l’accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée». Enfin, il agite le chiffon rouge du «genre» à l’école, en invitant les États membres à «favoriser un enseignement objectif des questions concernant l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’expression du genre».

Le Figaro

L’Australie annule le ‘mariage homosexuel’ et ceux déjà célébrés

La Haute Cour de justice australienne a invalidé, jeudi, la loi autorisant le mariage homosexuel entrée en vigueur le 7 décembre dans le Territoire de Canberra, la capitale.

[...] Samedi 7 décembre, jour de l’entrée en vigueur de la loi autorisant le mariage des homosexuels dans ce Territoire, plusieurs couples avaient scellé leur union dès les douze coups de minuit. Or cette loi « n’est pas valide », a décidé la Haute Cour à l’unanimité.

Le gouvernement avait immédiatement saisi la justice pour annuler ces unions. Si la plus haute juridiction du pays avait avalisé la loi votée à Canberra, les autres Etats et Territoires du pays auraient pu eux aussi décider d’autoriser le mariage entre personnes de même sexe, une pression supplémentaire sur le Parlement, soulignent les analystes.

Le débat est vif en Australie. Le Premier ministre, Tony Abbott, à la tête d’un gouvernement conservateur, s’est prononcé contre l’autorisation du mariage gay. Sa propre sœur, homosexuelle, s’est fiancée et attend de pouvoir se marier. La plupart des Etats autorisent en revanche les unions civiles entre personnes du même sexe, qui accordent les mêmes droits que ceux conférés par le mariage.

source : www.francetvinfo.fr

LGBT vs Veilleurs – Youtube supprime la vidéo pour incitation à la haine – Maj n°2 : remis en ligne sur rutube

L’auteur a reposté sa vidéo sur Rutube en y ajoutant ce commentaire :

« Le 27/08/2013, la marche des veilleurs s’est faite agressée à Couëron par un groupe de lesbiennes venues de Notre Dame des Landes, accompagnées de quelques garçons excités. Les propos tenus à cette occasion ont été d’une rare violence. Du matériel a été détruit. La préfecture qui était prévenue de l’affaire bien des jours à l’avance n’avait pas prévu un dispositif suffisant. Un deuxième escadron de gendarmerie est arrivé juste à temps avant que l’ensemble de la soirée ne tourne au pugilat. Dans un article qui a suivi, les journalistes de Ouest France nous ont accusé d’être responsables à égalité des incidents. Seul Breizh info a fait son travail à cette occasion. Tout était prévu pour que la marche des Veilleurs soit remise en question en cas de débordements. Heureusement, nous sommes restés pacifiques malgré toutes les provocations que nous avons subies. Aujourd’hui nous cherchons à rétablir la vérité, car Youtube, loin de diffuser la vidéo qui avait été visionnée par plus de 8000 personnes en quelques heures, l’a censurée en arguant d’une « incitation à la haine » obscure. Ma vidéo n’est pas une incitation à la haine. Elle est une dénonciation d’une attitude haineuse, intolérante et inacceptable de la part de personnes qui sont persuadées d’être dans le camp du bien. Nous ne voulons pas de cette société de la haine, de l’intolérance, du mariage homosexuel. Il est temps que ceux qui défendent le mariage homosexuel se remettent un tant soit peu en question. Leur société a échoué depuis 40 ans, et elle continue de nous enfoncer. Il est temps de dire à ces personnes qu’elles dépassent les limites de l’acceptable et qu’elles sont responsables d’une violence extraordinaire exercée à l’encontre des familles, quand elles n’exercent pas leur violence directement dans les manifestation ou par le biais de mensonges propagés dans des journaux complaisants. Priver volontairement un enfant d’un père ou d’une mère n’est pas acceptable. Et nous ne l’accepterons pas, comme nous remettons en cause bien des mesures qui ont été prises ces dernières années, qui, si elles font plaisir à quelques individus égocentrés, détruisent immanquablement la société et les gens qui entourent ces individus. Que la vérité soit sue et diffusée.

____________________________________

Vidéo ajoutée sur Dailymotion :

Qui a demandé cette suppression ? Qui incite à la haine ? Qui profite de cette suppression ?

Faux homosexuels mais vrai réfugiés

[extraits] En Belgique, se faire passer pour un homosexuel est l’une des dernières trouvailles pour décrocher le statut de refugié.

Fatouma est installée à Liège. Depuis deux ans, la sénégalaise vit en Belgique :

« J’ai acheté une histoire montée de toutes pièces à un gars de la Guinée résidant à Bruxelles. Elle consistait à dire que j’étais une lesbienne et que j’étais victime de maltraitance dans mon pays d’origine », relate Fatouma. 

Autre exemple, Mamadou :

« J’ai obtenu mes papiers en faisant des déclarations frauduleuses au CGRA. Je m’étais mis dans la peau d’un homosexuel.  Quelques mois après, j’ai obtenu mon titre de séjour. »

Concocter une baliverne pour la vendre, c’est devenue une affaire lucrative. Un arsenal de compositeurs professionnels trainent dans divers centres d’accueil pour réfugiés.

La vente d’un récit peut s’élever à 200 euros. « Beaucoup de Sénégalais qui font ce business, ils se soutiennent entre eux. Les Guinéens viennent de prendre la relève », explique un candidat à l’asile.

RNWL - Merci ribosome

Noir et homosexuel au Maroc, il tente de rejoindre l’Europe

Le Maroc compterait entre 20 000 et 25 000 migrants issus d’Afrique de l’Ouest. La majorité rêve de rejoindre l’Europe.

Un camerounais qui assume ouvertement son homosexualité raconte son quotidien au Maroc. Il a quitté son pays où l’homosexualité est sévèrement réprimée pour tenter de rejoindre l’Europe.

« Comme tous les Subsahariens, je suis victime de racisme en permanence. C’est quasiment impossible de trouver du boulot. Personne n’a voulu m’embaucher parce que je suis Noir. Pour ma part, je me prostitue de temps en temps, ça me permet d’avoir un peu de sous.

L’homme tente de regagner l’Europe. « Lors de mes quatre tentatives pour rejoindre l’Espagne en bateau, qui m’ont coûté entre 150 et 300 euros selon les passeurs, je me suis aussi fait tabasser par la police. (…) Ils nous embarquent sur leur bateau et nous ramènent à Tanger. » raconte-t-il avant d’ajouter qu’ils sont tabassés au commissariat et traités de « sales noirs ».

Très souvent dans la rue, des gens nous traitent de « sales noirs », nous crachent dessus, nous disent qu’on salit leur ville… Plusieurs de mes amis se sont déjà fait bastonner juste à cause de leur couleur de peau.

« C’est terrible d’être traité comme des chiens sur notre propre continent. » raconte ce camerounais.

Concernant son homosexualité, l’homme raconte que cela complique sa situation puisqu’il est souvent insulté et même agressé. « Je viens de déposer mon dossier au Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU. J’espère qu’il sera accepté, et que cela facilitera mes démarches pour aller en Europe.

Lemag.ma

Hollywood : pas assez de personnages homosexuels dans les films

Sur 101 long-métrages sortis en 2012 étudiés par l’association GLAAD, seuls quatorze ont au casting des personnages LGBT, et la majorité sont des hommes blancs. Si les séries télévisées semblent faire des efforts, les grand studios américains peinent encore à faire de la place à la diversité. [...]

Hebergeur d'image

Dans un rapport daté du 21 août, le GLAAD met en avant le peu de personnages LGBT dans les films sortis en l’année 2012. Sur les 101 longs-métrages étudiés, seuls 14 mettaient en scène un rôle gay, lesbien ou bisexuel. Aucun n’a représenté un personnage transgenre. [...]

«Les films hollywoodiens font partie des produits culturels exportés les plus visibles de notre pays», a souligné le porte-parole du GLAAD Wilson Cruz. «Que ce soient des héros de films d’action ou des personnages secondaires, les spectateurs devraient avoir la possibilité de voir des LGBT dans des histoires racontées par des studios hollywoodiens où ils tiennent des rôles à part entière.

Car pour l’association, il ne s’agit pas seulement de montrer à l’écran un acteur ou un personnage non-hétérosexuel. Pour qu’il soit compté comme «une représentation adéquate des LGBT», le rôle doit passer le «test de Vito Russo», une expérience inventée par cet homme, membre fondateur du GLAAD en 1985. [...]

Sur les quatorze films, qui ont montré 31 personnages LGBT à l’écran, seuls six ont passé ce test. Soit 5,9% des 101 films étudiés. [...]

Parmi ces 31 personnages, 56% sont des hommes gays pour seulement 33% de lesbiennes et 11% de bisexuels.

Côté ethnicité, le total n’est pas non plus honorable : 24 des 31 personnages sont blancs. [...]

Le Figaro