La télé publique “n’est pas la télévision de tous les Français”

La télé publique “n’est pas la télévision de tous les Français”, dénonce un rapport présenté par Hervé Bourges.

Traitement inégal de la diversité selon les chaînes, manque d’experts au féminin, faible couverture des Jeux Paralympiques : France Télévisions fait des efforts pour représenter les multiples facettes de la population, mais les évolutions restent “insuffisantes”, selon un rapport du comité permanent de la diversité de France Télévisions dans son troisième rapport annuel, remis mardi aux dirigeants du groupe.

Créé en 2009 pour promouvoir la diversité à l’écran et au sein de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), ce comité, présidé par Hervé Bourges et composé pour moitié de personnalités extérieures, a fait part d’“une certaine déception”. 

France Télévisions n’est pas la télévision de tous les Français”, dénonçait-il dans son premier rapport, en 2010. Deux ans plus tard, “les évolutions existent, mais elles sont insuffisantes”, a souligné Hervé Bourges.

Le comité relève un certain nombre de progrès, notamment dans la représentation de la “diversité ethnoculturelle” sur les antennes : téléfilm consacré à Toussaint Louverture sur France 2, nuit spéciale “Faites la peau aux clichés” sur France 4, documentaire “Noirs de France” sur France 5… “

Malheureusement, comme les années précédentes, le traitement de la diversité est apparu déséquilibré entre les différentes chaînes”, poursuit-il. Si la diversité culturelle “tient une place centrale” sur France 4, France 5 et France Ô, en revanche les programmes qui l’évoquent “demeurent trop exceptionnels” sur France 2 et France 3, selon lui.

Et dans les programmes d’information, le comité regrette des profils “très homogènes” des journalistes et des experts. (…)

Le nouvel Observateur

Jean-François Copé et Lorànt Deutsch vont dîner dans une cité, ce soir sur France 4 (màj)

17/10/12 – France 4 diffusera mercredi à 22h15 le premier numéro du magazine mensuel « Viens dîner dans ma cité ».

[...] Sur un ton très décontracté, Ali Rebeihi aborde pêle-mêle tout au long de la soirée les questions qui fâchent sur la banlieue, n’hésitant jamais à blaguer. Entre deux bouchées de tajine, il met ainsi sur la table le « racisme anti-blanc » évoqué par Jean-François Copé dans son « Manifeste pour une droite décomplexée » (Ed. Fayard), mais aussi la polémique autour des aliments halal ou l’intégration des jeunes de banlieue dans les entreprises. [...]

Nouvel Obs

29/09/12 - Viens dîner dans ma cité est une nouvelle émission d’immersion de France 4, diffusée à partir du 17 octobre. Son principe: une personnalité qui a grandi dans une ville de banlieue convie des personnes de tous horizons pour un dîner dans un appartement.

Premier épisode tourné le 1er octobre et diffusé le 17, avec Kamel, qui officie comme magicien au Grand Journal de Canal Plus. Il invitera à Clichy-sous-Bois Jean-François Copé, député-maire de Meaux et candidat à la présidence de l’UMP, Lorànt Deutsch, le comique Alban Ivanov, le maire de Clichy-sous-Bois Olivier Klein et la judokate Audrey Tchouméro, médaillée olympique à Londres.

Objectif du programme: « Proposer une rencontre inattendue, reflet de la diversité pour enrichir l’échange, renouer le dialogue, s’éloigner des clichés sur la banlieue et leurs habitants ainsi qu’alimenter le débat d’idées nouvelles et démocratiques ».

Au menu: tajine aux pruneaux, mafé de boeuf ou encore poulet massala « tout en discutant de la réussite dans les cités, de l’implantation du Qatar en banlieue, et de la possibilité – ou non – de voir un jour un Français issu de la diversité entrer à l’Elysée.  » selon Le Nouvel Obs. [...]

Pour cette première, c’est Kamel, le magicien, du « Grand Journal » de Canal +, qui invite à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ville où il a grandi et où il vit. Le programme de soixante-dix minutes sera animé par Ali Rebeihi (France Inter) et produit par Djamel Bensalah.

L’Express / Le Parisien
(Merci à Zatch)

Après le reportage de France 4 sur «Les nouveaux fachos» : de fâcheuses conséquences à Chauny

CHAUNY (Aisne). Depuis la diffusion du reportage sur France 4 sur « Les nouveaux fachos », une famille, dont la maison est passée à l’écran, reçoit des menaces, alors qu’elle n’a rien à voir avec le sujet.

http://www.dailymotion.com/video/xgnxvd

Ils ne comprennent toujours pas ce qui leur arrive. Depuis quelques semaines, une famille d’Abbécourt vit des heures difficiles à la suite du reportage passé sur la chaîne France 4, il y a presque un mois. Leur maison apparaît, en effet, au sein du reportage qui revient sur le phénomène des nationalistes sur le Chaunois. « Pourquoi notre maison, alors que c’est celle du voisin qui était concernée ? Depuis ce temps, nous sommes victimes d’agressions verbales de la part des gens de la commune et des alentours et notre fils, qui est scolarisé à Chauny, est aussi insulté. Nous n’osons plus le laisser à la gare routière et allons le chercher le soir », raconte la maman.

La gendarmerie a été saisie de l’affaire et France 4 a également été contactée. Le responsable des reportages au sein de la société de production « Tournez s’il vous plaît » ,qui a réalisé le sujet, a été averti. [...]

L’Union

France 4: Le talk show hebdo de Yacine Belattar supprimé

L’émission de Yacine Belattar, diffusée chaque semaine sur France 4 n’aura pas de suite.

Selon Le Parisien de ce matin, la chaine a décidé de ne pas renouveler le contrat du jeune et de ce programme qui était produit par la société de Luc Besson.

Le quotidien précise que les « relations entre l’équipe de l’émission » et la direction de la chaîne n’ont jamais été au beau fixe.

Jean-Marc Morandini

(Merci à Dagor)

Télévision


Il était une fois dans l’Oued – France 4 – lundi 5 octobre 20h35

Johnny Leclerc vit dans une cité de banlieue en compagnie de ses amis, beurs pour la plupart. S’il est français et catholique, il se comporte comme un musulman, fait le ramadan, porte une djellaba et ne mange que de la chorba.

Il est même persuadé de s’appeler Abdel Bachir et d’être né dans un petit village du bled. Quand son ami Yacine a quelques ennuis avec un caïd local et décide de retourner pour les vacances en Algérie, il saute sur l’occasion pour le suivre et connaître enfin ses «racines». A peine arrivé sur la côte africaine, Johnny se sent comme chez lui… (source) (via artichaud)

Le « Belattar show »

Les deux premières minutes, non coupées, du « Belattar Show«   du 17 avril 2009 sur France 4.

Image de prévisualisation YouTube

Yacine Belattar n’est pas un inconnu pour les lecteurs du site. Il est l’auteur des déclarations suivantes, prononcées sur le plateau du magazine « Toutes les France » (RFO-France Ô) :

  • « Oui c’est délicat, quand on est journaliste et blanc, d’aller en banlieue. »
  • “Quand on arrive à Villiers-le-Bel, c’est vrai que vous allez avoir 100 mecs, 100 mecs paumés, qui vont dire “ouais, les Juifs ils touchent…”, mais il y a quand même 3 ou 4 mecs, je pense, si on creuse hein, si on mène un vrai travail d’investigation, qui sont formidables”.
  • “C’est plus facile d’être journaliste à Islamabad qu’à Sarcelles”
  • « Sarcelles est la ville où il y a la plus grande tolérance au monde, où tout se passe bien. »

Voir l’article « Tintin à Sarcelles »

Petit aperçu du genre de sketches présentés au cours de l’émission :Image de prévisualisation YouTube