Plus d’un Français sur 4 a déjà consulté un psy

Plus d’un Français sur quatre a consulté au moins une fois un « psy » au sens large – psychologue, psychiatre, psychanalyste, spécialiste du développement personnel – et 69% déclarent s’être sentis mieux à l’issue des séances, selon un sondage diffusé mardi.

D’après une enquête d’opinion publiée par Psychologies magazine, 28% des sondés ont déjà « consulté un ou plusieurs » psy et 7% suivent toujours actuellement une thérapie. Les personnes qui déclarent n’avoir jamais consulté un psy jugent à 61% qu’ils n’en ont pas besoin, à 23% que c’est trop cher et à 17% que ce n’est pas efficace.

Les principales raisons qui conduisent à consulter sont la dépression (32% des sondés) et le « sentiment de mal-être » (31%) devant les problèmes de stress et d’anxiété (21%) et les ennuis familiaux (18%). Ceux qui ont arrêté de consulter un psy expliquent à 69% qu’ils se sentaient mieux après les séances. Seulement 19% indiquent qu’ils avaient l’impression de ne plus avancer dans leur thérapie tandis que 6% ont arrêté car ils ne pouvaient plus payer.

[...]

Europe 1

Le piège s’est refermé sur quatre Français au Qatar

Les épouses de ces hommes racontent comment leurs maris se sont retrouvés privés de visa de sortie, après avoir été victimes de leur sponsor.

Hebergeur d'image

Les épouses de quatre Français sans visa de sortie du Qatar ont appelé à l’aide les autorités françaises lundi, poussant un « cri de colère », selon leur avocat Frank Berton, qui qualifie ces hommes de « séquestrés ». « C’est un cri de douleur de ces femmes et un cri judiciaire », a déclaré Me Berton devant des journalistes réunis à son cabinet à Lille. L’avocat avait dénoncé samedi la situation de quatre Français victimes, selon lui, d’abus de confiance et d’escroquerie, de chantages en échange d’un visa de sortie du territoire, obligatoire dans le pays.

« Ils pensaient qu’on allait se décourager », a dit Johanna Belounis, épouse de Zahir Belounis, un footballeur franco-algérien parti jouer au Qatar en 2007. Il attaque en 2013 son club qui ne lui verse plus son salaire depuis 21 mois, mais on lui explique qu’il doit retirer sa plainte pour obtenir un visa de sortie. Pour Isabelle Marongiu, dont le mari est un entrepreneur qui a créé une société avec un Qatari, son mari est un « vieux jouet sur une étagère » que le Qatar aimerait bien jeter. Après qu’il a investi plus de deux millions d’euros, ses partenaires ont exigé de reprendre ses parts gratuitement.

Jean-Pierre Marongiu a tenté de s’enfuir du Qatar en kayak, arrivant à Bahreïn où les autorités françaises l’ont remis à leurs homologues locaux, qui eux-mêmes l’ont livré aux gardes-côtes qataris.

Frank Berton a exprimé le souhait « que les autorités françaises se bougent ». Dans une réponse lors d’un point de presse électronique, le Quai d’Orsay a dit que l’ambassade de France à Bahreïn « a tenté de le dissuader de rejoindre illégalement Manama pour se rendre à Nice, rappelant qu’une ambassade ne peut aider un de ses ressortissants à se soustraire à la justice ». [...]

Me Berton a annoncé qu’une plainte au pénal serait déposée. Parmi les sponsors des quatre hommes, qui s’étaient portés garants pour leur venue au Qatar, se trouvent plusieurs membres de la famille royale. [...]

Le Point

Merci à Stormisbrewing

Deux djihadistes français prennent les armes, l’un d’eux est mort. Màj : Témoignage du père

Addendum 23 août : Le père du jeune jihadiste toulousain tué en Syrie a confirmé le décès de son fils. Un homme bouleversé qui a accepté de témoigner du drame que lui et ses proches vivent.

(…) France 3 Midi Pyrénées

—————————–

Jean-Daniel B., apparu avec son frère sur Youtube faisant un appel au jihad kalachnikov à la main, serait mort au combat la semaine dernière dans la région d’Alep, selon sa famille.

Libération
(Merci à Lilib)

——————

Reportage JT 20H – France 2 – 18.07.2013

A 1’52 : « Il devient intransigeant aussi et veut convertir tout son entourage » [...]

A 2’55 : « Oh! François Hollande, convertis-toi à l’islam, sauve-toi du feu de l’enfer et désavoue toi de tes alliés juifs et américains, retire les troupes du Mali, arrête de combattre les musulmans, arrête de combattre l’islam »

France 2

Lettre ouverte à Hollande : Un maire PC décrit des «ressentiments entre Français et familles de l’immigration»

Le maire d’Allonnes, petite commune de 11 000 habitants, en banlieue du Mans (Sarthe), et vice-président de l’association Villes et banlieues Gilles Leproust (PCF) a adressé, jeudi 22 août, une lettre ouverte à François Hollande pour dire l’urgence sociale dans les quartiers en plein cœur de l’été et demander «des actes concrets pour améliorer la vie de [ses] concitoyens».

Ici comme dans de nombreuses banlieues, le vote en faveur de François Hollande a été massif. La déception un an après l’est tout autant.

Le retour de vacances a été comme un déclic pour cet élu communiste. En faisant le tour des cités populaires de sa ville, il a vu la détresse de familles étranglées. «Il y a plus de parents qu ne sont pas partis en vacances cette année et plus de gamins qui ont passé deux mois dans les centres de loisirs et le Secours populaire n’a pas chômé», constate M. Leproust. «Mais surtout l’ambiance est pesante». L’édile décrit des tensions entre générations, des ressentiments entre Français et familles de l’immigration, dit-il. «Je sens que ça peut partir en vrille», insiste-t-il. […]

Le maire a suivi de près ce qui s’est passé à Trappes [les émeutes qui ont enflammé la ville suite à un contrôle d'identité agressif contre une femme voilée] mais ne s’en étonne pas: «il y a tellement de désespérance qu’à la moindre étincelle, tout peut exploser», assure-t-il. Alors il en appelle au président de la République pour qu’il réponse aux «attentes sociales» des quartiers. […]

Blog Au centre la banlieue/ Le Monde

Nordistes arrêtés au Brésil: un des quatre Français aurait reconnu avoir mis 18,5kg de cocaïne dans les valises

Selon nos informations, l’un des quatre Français arrêtés le 6 août en possession de plus de 18kg de cocaïne aurait reconnu, lors de son audition, avoir placé la drogue dans les valises de ses camarades.

Comme nous l’avons révélé, mardi 6 août, Laurie Dugardin, 22 ans, Julien Herrera Hernandez, 27 ans, et deux autres Français, une fille et un garçon, ont été arrêtés et placés en garde à vue au Brésil dans une affaire de cocaïne.

Selon le consul Franck Laval, les auditions des quatre suspects, présumés innocents, sont closes. « Ils n’ont pas nié les faits. » L’enquête de police est en cours. En attendant, les quatre Français sont en prison à Salvador de Bahia.

D’après nos sources, Ibrahim, né au Maroc mais connu des services de police nordistes, serait l’instigateur. Il a reconnu lors de son audition avoir placé les 18,5kg de cocaïne dans les valises.

Sonia, de Nîmes, Laurie Dugardin et Julien Herrera Hernandez n’auraient donc qu’un rôle mineur dans cette affaire.

La Voix du Nord
(Merci à Saint-Jores Jean-Pierre)

« L’histoire d’un foyer de Laon échauffe les sites identitaires » (Libé) (MàJ)

Addendum 5/07/13 : « L’histoire d’un foyer de Laon échauffe les sites identitaires » (Libé)

Des jeunes travailleurs français expulsés d’un foyer pour faire place à des demandeurs d’asile ? Comment la version partielle puis déformée d’un article de la presse locale s’est propagée sur la Toile d’extrême droite.

C’est l’histoire d’une petite affaire locale dans l’Aisne devenue le dernier «tube» des sites proches de l’extrême droite. Samedi 29 juin, le quotidien picard l’Union tient son sujet choc. «Douze personnes actuellement hébergées au Foyer jeunes travailleurs (FJT) de Clacy [à proximité de Laon] ont un mois pour quitter les lieux. Motif : il faut faire de la place pour les demandeurs d’asile.»

Dès le lendemain, un lien vers la version en ligne de l’Union est posté sur le site identitaire Fdesouche. L’article y est reproduit dans une version tronquée, sans la réponse du directeur du foyer qui évoque les solutions de relogement proposées aux jeunes. Problème, sur le site de l’Union aussi, cet encadré a momentanément disparu – un «problème informatique» dû à une mise à jour du site et aujourd’hui réparé, se justifie la rédaction du journal.

Qu’importe, la Toile brune s’enflamme à coups de copier-coller des témoignages de ces «jeunes travailleurs blancs qui doivent faire place aux sans-papiers», comme le souligne un blog nationaliste. [...]

Libération : la suite de l’article, fermé aux commentaires 
 
Lire la suite

Shanghai : Une agression raciste d‘un Français ? (Vidéo)

Un expatrié français a été roué de coups par sept Chinois le 10 juin dernier. Il semblerait que ce soit un acte «purement raciste».

Thomas souffre d’ecchymoses sur une grande partie du corps, ainsi que d’une plaie ouverte à la tête. L’agression de ce jeune expatrié à la sortie d’un bar de la métropole chinoise le 10 juin a été révélée par le site internet Shanghaiist. Ce déchaînement de violence gratuite a été filmé par un certain Shawn Kregan, qui mangeait dans la rue au moment des faits.

Celui-ci explique au site qu’il a vu «un Français avec un tee-shirt bleu sortir du bar avec sa copine et monter dans un taxi». «C’est alors qu’un groupe de Chinois s’est précipité sur eux et a commencé à frapper l’homme à l’intérieur du taxi. Ils l’ont ensuite extirpé du véhicule et l’ont violemment battu en hurlant». Selon ce témoin, l’un d’eux a même tenté de poignarder Thomas mais l’a manqué.

Le groupe d’agresseurs a fui avant l’arrivée de la police. Celle-ci n’a pas fait grand chose pour résoudre cette affaire car elle ne s’est pas intéressée à la vidéo de l’agression. Thomas a assuré au site web : «Il ne s’est rien passé avant dans le club. Nous n’avions pas bu, nous n’avions jamais vu ces personnes avant. C’était du pur racisme».

Cette agression s’est produite quelques jours avant celle de six étudiants chinois à Hostens, près de Bordeaux. Parmi les six victimes attaquées par trois jeunes en état d’ébriété, une étudiante d’une vingtaine d’années avait été sérieusement blessée au visage par le jet d’une bouteille en verre. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait qualifié cette agression d’ »acte xénophobe ». La Chine l’avait aussi vivement condamné.

Le Point

Tocqueville : »Ce sont encore des Français trait pour trait »

Tocqueville lors de son voyage au Bas-Canada:

« Ne serait-on pas vraiment tenté de croire que le caractère national d’un peuple dépend plus du sang dont il est sorti que des institutions politiques ou de la nature du pays ? Voilà des Français mêlés depuis quatre-vingts ans à une population anglaise; soumis aux lois de l’Angleterre, plus séparés de la mère patrie que s’ils habitaient aux antipodes. Eh bien ! Ce sont encore des Français trait pour trait; non pas seulement les vieux, mais tous, jusqu’au bambin qui fait tourner sa toupie. Comme nous, ils sont vifs, alertes, intelligents, railleurs, emportés, grands parleurs et fort difficiles à conduire quand leurs passions sont allumées. Ils sont guerriers par excellence et aiment le bruit plus que l’argent. A côté, et nés comme eux dans le pays, se trouvent des Anglais flegmatiques et logiciens comme aux bords de la Tamise; hommes à précédents, qui veulent qu’on établisse la majeure avant de songer à passer à la mineure; gens sages qui pensent que la guerre est le plus grand fléau de la race humaine, mais qui la feraient cependant aussi bien que d’autres, parce qu’ils ont calculé qu’il y a des choses plus difficiles à supporter que la mort. »

(Merci à François T.)

Naturalisations : « Le bonheur de devenir français »

Le Point a rencontré plusieurs étrangers au moment où ils recevaient la nationalité française. Ils témoignent de leur «parcours du combattant qui a éprouvé leurs nerfs durant presque deux ans».

Certains aussi ont besoin d’être rassurés sur leur avenir : Suzan a peur des difficultés administratives si elle devenait veuve, Zahra s’inquiète des changements des règles en matière de carte de séjour en cas de bouleversements politiques.

«C’est le seul moment de ma vie où je suis fière de puer.» Depuis qu’elle vit en France, Fortunata, Albanaise de 45 ans, a toujours du fromage dans ses bagages quand elle retourne voir ses proches à Tirana. Une façon de montrer son amour pour son pays d’adoption. Cela fait une semaine qu’elle révise la Marseillaise. Elle veut être à la hauteur : demain, elle reçoit son décret de naturalisation lors de la cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française. […]

Au menu des réjouissances : film sur la France, discours de bienvenue et Marseillaise. L’assemblée s’est levée et entonne l’hymne. Quand elle se rassoit, Maria-Christine, Péruvienne de 35 ans, est en larmes. Aldjia, Algérienne de 32 ans, a «la chair de poule». Rami, 36 ans, d’origine kabyle, a senti pendant le chant que «quelque chose entrait» en lui. Le spectateur extérieur lui aussi est emporté par ce torrent de fraternité. […]

«Abandonner notre nationalité d’origine ? Cela aurait été un problème» : Mohammed et sa femme Ghita ont fait toutes leurs études au lycée français de Casablanca, leur double culture leur est constitutionnelle. Karine a attendu pour devenir française que les Pays-Bas acceptent la double nationalité. Ils sont tous fiers de leurs origines et en cas de compétition sportive entre leurs deux pays de coeur l’esprit sportif l’emporte : «Que le meilleur gagne.»

Qu’est-ce qui les a poussés à devenir français, à faire leur un pays dont 70 % de la population pense que les étrangers sont trop nombreux et 62 % qu’ «on ne se sent plus chez soi comme avant», comme le révèle une étude Ipsos pour Le Monde publiée en janvier ? Ils sont là en moyenne depuis une quinzaine d’années, ont une carte de résident qui leur a fait oublier les tracasseries administratives et se sont pourtant lancés dans l’aventure de la naturalisation. Ils ont dû fournir une montagne de documents, ont prouvé qu’ils n’étaient pas en délicatesse avec le fisc, ni avec la police et la justice, ont justifié de leurs ressources et ont passé à la préfecture un entretien d’assimilation. Un parcours du combattant qui a éprouvé leurs nerfs durant presque deux ans. […]

Le Point (Merci à sauvonsnotrenation)

Allez faire un tour à Saint-Denis et demandez : «A quel peuple appartenez-vous ?»

Extraits d’un texte de Sadri Khiari, publié dans l’ouvrage collectif Qu’est-ce qu’un peuple, (Éditions La Fabrique, 2013).

Vous n’avez rien à faire ce samedi ? Allez donc faire un tour à Saint-Denis – ligne 13 ou RER C – et interrogez les passants. Repérez un Français noir ou arabe et demandez-lui : «A quel peuple appartenez-vous ? » S’il vous répond «j’appartiens au peuple français», vous saurez que c’est un lèche-bottes. S’il vous répond sincèrement, il vous dira «J’appartiens au peuple noir – ou arabe ou berbère, malien, marocain, musulman, sénégalais, algérien, africain… » Repérez par la suite un Français dit de souche et posez-lui la même question. Il ne vous dira pas : «J’appartiens au peuple blanc ou européen ou chrétien» ; il vous répondra : «Je fais partie du peuple français. »

[…] Se revendiquer d’un peuple, c’est bien plus que cela. C’est établir le groupe auquel on appartient dans la société et affirmer son rapport privilégié à l’État ou, pour être plus précis, à l’État-nation. Que deux fractions importantes de la même population française, l’une largement majoritaire – reconnue par l’État et se reconnaissant en lui – et l’autre minoritaire – non reconnue par l’État et ne se reconnaissant pas en lui -, aient des réponses opposées, cela pose un problème stratégique majeur à l’une comme à l’autre. […]

En dehors de groupuscules d’extrême-droite, le même déni demeure, aussi bien à droite qu’au sein l’écrasante majorité de la gauche.

Si j’écris «le peuple français est le peuple français blanc», je me verrai, en effet, accusé d’utiliser le même langage que les identitaires suprématistes blancs. Je ne peux pourtant pas faire autre chose que de l’écrire : le peuple français est le peuple français blanc ! Et j’ajouterai, pour être plus précis : européen et chrétien d’origine.

Les autres, ceux qui n’ont pas eu la chance de naître blancs, européens et chrétiens, font et ne font pas partie du peuple : ils sont le tiers-peuple. Ce n’est pas dire ce que dirait un militant néo-nazi, mais dire ce que pensent plus ou moins clairement tous les Français. C’est dire, surtout, la réalité des rapports de pouvoir et des rapports aux institutions de pouvoir de la majorité blanche, européenne et chrétienne face à la minorité issue de l’immigration non-européenne. […]

Indigènes de la République

Aqmi appelle à attaquer les intérêts français dans le monde

Un chef d’al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) a appelé à attaquer les intérêts français « partout dans le monde », dans une vidéo mise en ligne aujourd’hui.

Dénonçant « la croisade menée par la France contre les musulmans » au Mali, Abou Obeida Youssef Al-Annabi exhorte « les musulmans dans le monde entier » à « attaquer les intérêts français partout, car ce sont des cibles légitimes ».

Le Figaro

Un député norvégien juge Roms, Français et Bulgares indésirables

Un député de la droite populiste norvégienne a appelé à fermer les frontières du royaume aux groupes organisés de Roms, de Bulgares et de Français qu’il juge notoirement criminels.

«On sait d’expérience que ces personnes troublent l’ordre public et il est aussi prouvé qu’un bon nombre se livrent à des activités criminelles. » Fort de ce constat, un député de la droite populiste norvégienne propose une solution radicale : fermer les frontières du royaume à ces groupes organisés de Roms, de Bulgares et de Français qu’il juge notoirement criminels.

Un débat sur l’opportunité d’interdire la mendicité fait actuellement rage en Norvège, un des pays les plus riches où se profilent en septembre des élections législatives qui, selon les sondages actuels, pourraient voir le FrP accéder au pouvoir au sein d’une coalition avec le parti conservateur.

Selon des médias norvégiens, le texte de Per Sandberg ne visait initialement que les Roms mais, afin de ne pas paraître trop stigmatisant à l’encontre de ces derniers, Français et Bulgares ont ensuite été ajoutés à la liste des indésirables. L’ambassade de France à Oslo n’a pas souhaité s’exprimer sur la teneur des propos de l’élu.

Le Parisien (Merci à habitant18e)