L’ancien bad boy du football anglais Vinnie Jones : « l’immigration a détruit l’Angleterre »

Le très vigoureux ex-footballeur professionnel gallois Vinnie Jones a tancé le nombre d’immigrés résidant en Angleterre, bien qu’il soit lui-même devenu un migrant vivant aux États-Unis.

Habitant désormais à Los Angeles, Vinnie Jones a dit qu’il ne pourrait plus jamais retourner vivre dans son pays d’origine.

Désormais acteur de cinéma (il a 48 ans) Jones a déclaré à radio Times que l’Angleterre avait «dépassé sa date de péremption » et avait ouvert ses portes à un trop grand nombre d’immigrés.

« Maintenez votre propre maison en ordre avant d’en ouvrir les portes »

«L’Angleterre n’est plus le pays dans lequel j’ai grandi. C’est un pays d’Europe (de Bruxelles) maintenant »

«Si quelqu’un vous met dans un avion au départ de Los Angeles, vous bande les yeux et vous atterrissez à l’aéroport d’Heathrow : vous n’aurez pas la moindre idée où vous êtes »

[...]

Traduction FDS (résumée) du Huffington Post UK

Vincent Peter « Vinnie » Jones est un ancien footballeur britannique, reconverti en acteur, né le 5 janvier 1965 à Watford (Royaume-Uni). Vinnie n’est pas le plus connu des internationaux gallois, ni même un artiste du ballon rond malgré ses 486 matchs de professionnels, mais ce joueur a marqué le foot de ses crampons étrennées du Wimbledon FC aux Queens Park Rangers en passant par Leeds United, Sheffield United, Chelsea FC, à coup de tacle, de violence verbale et de cassette vidéo. Il s’est imposé comme le bad boy le plus médiatique du foot anglais des années 1990.

Tackle sévère sur un autre footballeur / acteur : Eric Cantona

Malgré une carrière pauvre en titre car elle ne compte que deux lignes de palmarès, dont une majeure : la FA Cup remportée en 1988 avec le Wimbledon FC face au grand Liverpool FC 1-0, Vinnie restera l’homme qui fit trembler Gascoigne et le joueur qui scandalisa la fédération.

Son principal fait d’armes sur le gazon restera son fameux marquage « à la culotte » d’une futur étoile du foot anglais, Paul Gascoigne, en 1988. Le duel fut âpre et marquera Gascoigne à jamais, les images de Vinnie faisant un « chat-bite » à Gascoigne feront le tour du monde et la réputation de notre homme.

Paul Gascoigne dira : « Il s’est approché de moi pour me dire : « Je m’appelle Vinnie Jones, je suis un gitan, je gagne beaucoup de fric et je vais t’arracher l’oreille avec les dents puis tout recracher dans l’herbe. Tu es seul mon gros, tout seul avec moi ! » Tout le temps, j’ai senti son souffle derrière moi, comme un dragon. Je ne me suis jamais plaint d’être taclé, mais il s’agissait à chaque fois de pures agressions ! À un moment, il m’a craché au visage en me disant : « Je vais juste tirer le corner mais ne t’inquiète pas, mon gros, je reviens ! ».[...]

Wikipedia

Au cinéma :

Nouvelle « affaire Zahia » chez les Bleus : le nom de Yann M’Vila cité dans l’enquête

Une simple arrestation pour vol à l’étalage pourrait se transformer en une nouvelle affaire Zahia : sur le téléphone d’une jeune prostituée de 16 ans, des textos et des photos d’un international français ont été retrouvés. Selon LCI, Yann M’Vila aurait rencontré la jeune fille en boîte de nuit.

Hebergeur d'image

Une enquête banale va-t-elle se transformer en nouveau scandale pour le football français. Selon RTL, les policiers soupçonnent un joueur de l’équipe de France de football d’avoir eu des relations intimes avec une prostituée mineure âgée de 16 ans. [...]

Selon les révélations de LCI ce mercredi, l’ex Rennais Yann M’Vila est cité dans cette affaire. Il aurait rencontré la jeune mineure en boîte de nuit.

La police découvre des textos et des photos « équivoques » et « explicites », selon plusieurs sources citées par RTL. Selon les témoins, l’adolescente « ne fait pas vraiment plus que ses 16 ans ». Les identités du ou des joueurs et des autres personnalités n’ont pour le moment pas été révélées. [...]

TF1 News

——————————

D’autres frasques du joueur :

Son nom apparaît à la rubrique faits-divers dès l’automne 2010. Le 23 septembre, le joueur a en effet reconnu avoir porté des coups à un automobiliste l’hiver précédent. La victime, un restaurateur breton, avait reçu plusieurs coups de poing, une claque et un coup de pied après un refus de priorité. De quoi lui valoir un arrêt de travail de 11 jours. Après avoir reconnu les faits, le Rennais n’écopera que d’une composition pénale lui évitant un passage au tribunal.
[...]
En août 2011, juste après le match amical France-Chili, Yann M’Vila s’était en effet fait détrousser par deux prostituées à Montpellier. Parti en boîte de nuit avec un ami à la sortie du match, l’international tricolore était revenu de son escapade avec deux prostituées. Mais à son réveil, M’Vila s’aperçoit que plusieurs objets parmi lesquels une montre d’une valeur de 13 000 euros, des ordinateurs et des téléphones, manquent à l’appel. Le milieu rennais ayant porté plainte, la police retrouve les deux demoiselles qui expliquent qu’elles s’étaient entendues avec le joueur et son ami sur une somme de 5 000 euros que les deux hommes auraient finalement refusé de payer. De quoi les inciter à se servir elles-mêmes…
[...]
Rebelote au printemps 2012, le joueur étant cette fois interpellé à son domicile, le 1er mai 2010, pour être placé en garde à vue. La faute à la plainte déposée par un jeune homme de 17 ans qui accuse le milieu international de l’avoir amené chez lui, puis frappé, quelques jours auparavant.
[...]
Passe ensuite un Euro 2012 conclu sur un malentendu. Puisque si l’international a quitté la pelouse en quarts de finale face à l’Espagne sans serrer la main, ni d’Olivier Giroud, ni de Laurent Blanc, c’était juste pour gagner du temps. C’est tout du moins ainsi que le joueur se justifiera a posteriori, M’Vila évitant d’ailleurs une suspension à l’inverse de ses compères Samir Nasri et Jérémy Ménez.

Mais la commission de discipline aura la main lourde quelques mois plus tard. Redescendu chez les Espoirs pour les barrages pour l’Euro 2013, M’Vila sera de l’aller-retour Le Havre-Paris en taxi afin de faire la fête en discothèque trois jours avant le match retour face à la Norvège. Bien décidé à faire un exemple, la commission a alors suspendu le joueur de toute sélection nationale jusqu’au 30 juin 2014

Sports.fr

La footballeuse camerounaise d’Hénin-Beaumont peut rester en France

La footballeuse d’origine camerounaise du club d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Rigoberte M’Bah, menacée d’expulsion à plusieurs reprises, a obtenu un titre de séjour en France.

« C’est la fin d’un long combat depuis février 2011, et ça fait du bien », s’est réjoui lundi 18 juin son avocate, Me Emmanuelle Lequien.

Cette ancienne internationale camerounaise, venue en France pour jouer à Brive (Corrèze) puis à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), avait été menacée d’expulsion et placée en centre de rétention en février 2011, à la suite d’un arrêté de reconduite à la frontière qui avait finalement été annulé. Ses demandes de régularisation avaient été refusées, notamment au motif qu’elle avait deux filles au Cameroun. Mais les recours déposés par son avocate et son comité de soutien avaient abouti à l’annulation de ces décisions et à un réexamen de son dossier.

Elle se verra délivrer à partir du 24 juin un titre de séjour de six mois, assorti d’une autorisation de travailler.

« Et si à la fin de ces six mois, elle est toujours en possession d’un contrat de travail en France, elle se verra délivrer un nouveau titre de séjour d’un an supplémentaire », a expliqué la préfecture du Pas-de-Calais.

La Croix

Aurillac (15) : le capitaine du club de foot expulsé ? (Vidéo)

France 3 Régions – 7 mars 2012

« Le capitaine de l’équipe de foot d’Aurillac a été interpellé hier, mardi, et placé en garde à vue par la police.
Jacob Ba était sous le coup d’un arrêté d’expulsion depuis l’été dernier mais le club pensait pouvoir obtenir sa régularisation rapidement. »

Poitiers (86) : pétition pour Andie (France 3)

France 3 Régions – 12 novembre 2011

Il s’appelle Andie, il a 11 ans et est né en France. Ce jeune footballeur français d’origine congolaise est menacé d’expulsion en raison de la situation de sa famille . Une pétition de soutien pour le maintien de sa famille en France a été lancée.

Istres : un footballeur pro donne un coup de « couteau de cuisine » à son rival

Tout commence dans une discothèque, à Aix-en-Provence. Samedi soir, un attaquant du Football club Istres Ouest Provence (FCIOP), de sortie avec un ami, se retrouve à la même table que trois Lyonnais, venus passer le week-end à Fos-sur-Mer. Au cours de la soirée, un différend éclate dans le groupe, au sujet du paiement de bouteilles consommées ensemble.

L’histoire se termine, finalement, à Istres. En effet, dimanche, tôt le matin, vers 7 heures, tout ce petit monde se retrouve sur le parking du supermarché Géant Casino, aux Cognets. Une bagarre éclate entre les protagonistes, jusqu’à ce que le footballeur sorte un couteau de cuisine de sa voiture et assène un violent coup dans le flanc d’un de ses adversaires.[...]

La Provence

(merci à Latine)

Nimes : Rachid, footballeur à Arles-Avignon et cambrioleur

Rachid, un Nîmois de 18 ans, est footballeur à Arles-Avignon. À Nîmes, sa famille est tombée des nues lorsqu’elle a appris que le jeune homme jusqu’alors irréprochable – et sans antécédent judiciaire – était impliqué dans deux cambriolages.

Le 22 novembre dernier, à Nîmes, il a brisé la baie vitrée d’une bâtisse, arraché l’alarme et s’est emparé d’un petit coffret contenant un collier puis a pris la fuite. Une semaine plus tôt, il avait cambriolé une maison, emportant du matériel audio et vidéo ou encore des bijoux. L’apprenti cambrioleur aurait opéré seul mais aurait été un peu trop bavard, se vantant de ses exploits dans son quartier. Le butin, caché dans une gaine, a disparu.[...]

Je n’ai pas réfléchi…[...]

Le Midi Libre

(merci à Latine)