Dilma Rousseff juge inadmissible le racisme dans le foot brésilien

La présidente Dilma Rousseff a jugé «inadmissible» les actes de racisme contre un joueur et un arbitre de race noire alors que le Brésil est «la plus grande nation noire en dehors de l’Afrique».

«Le football brésilien a été touché par des scènes de racisme contre l’arbitre Marcio Chagas da Silva et le joueur Arouca. C’est inadmissible parce que le Brésil est la plus grande nation noire en dehors de l’Afrique», a écrit la présidente sur sa page Twitter.

Mercredi, le milieu de terrain de Santos, Arouca, avait été traité de «singe» selon le joueur et la presse brésilienne après la victoire de son équipe (5-2) face à Mogi Mirim dans le Championnat de Sao Paulo. Le terrain de Mogi Mirim, dont le Ballon d’Or 1999 Rivaldo est président-joueur, a été suspendu à titre conservatoire deux jours plus tard. Arouca a été victime «d’actes de racisme», a dénoncé le Tribunal de justice sportive de l’Etat de Sao Paulo, l’organe judiciaire dans le football pauliste. «Cette décision (de suspension) est nécessaire sachant que les actes des supporteurs de Mogi Mirim entachent de manière indélébile la discipline sportive mais aussi les principes basiques de civilité et d’humanisme», écrit la FPF sur son site Internet.

Un autre acte de racisme s’était par ailleurs produit cette semaine. Dans le Championnat gaucho (de l’Etat du Rio Grande do Sul) mercredi, c’est l’arbitre du match Esportivo-Veranopolis (3-2), lui aussi noir, qui a été victime d’insultes comme «Singe !», «Retourne dans ta jungle !», «Retourne au cirque !». Après le match, Marcio Chagas da Silva a retrouvé sa voiture cabossée avec deux bananes sur le pare-brise et une dans le pot d’échappement. «Marcio et Arouca peuvent compter sur ma solidarité ainsi que sur celle de tout le peuple brésilien», a ajouté Mme Rousseff. Le Brésil accueille la Coupe du monde 2014 du 12 juin au 13 juillet.

20 minutes
———————-
Complément :

« La célébration du métissage brésilien masque mal l’officieux apartheid racial et social qui régit les grandes villes.

La démocratie brésilienne multiraciale est un mythe.

Au Brésil, il n’existe pas de lois ou de règles racistes mais une hiérarchie des couleurs dans l’inconscient ». Lire l’article

 

Le nouveau maillot extérieur de l’équipe de France de football dévoilé

Nike a dévoilé mardi 4 février le nouveau maillot extérieur de l’équipe de France de football. Sur son compte Twitter, la marque a la virgule a publié une vidéo (voir ci-dessus) dans laquelle apparaissent Raphaël Varane, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Mamadou Sakho et Yohan Cabaye et vêtus du nouveau maillot. [...]

Hebergeur d'imageHuffngton Post

Le port du voile et du turban dans le football approuvé officiellement (màj)

Addendum

La Fédération Française de Football (FFF), soucieuse de respecter la « laïcité » qui prévaut en France, maintient « l’interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels » et donc du voile, a-t-elle indiqué samedi dans un communiqué transmis à l’AFP. [...]

Morandini

________________________________

Le port du voile et du turban dans le football a été approuvé officiellement aujourd’hui par l’International Football Association Board (Ifab), organe garant des lois du jeu, après 20 mois d’essai.

Hebergeur d'image«Il a été décidé que les joueuses pouvaient avoir la tête couverte pour jouer», a déclaré en conférence de presse le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, ajoutant que les hommes avaient aussi désormais cette possibilité. [...]

Morandini

Coupe du Monde de football : Les nations africaines recrutent … en France

Les sélections nationales africaines tentent par tous les moyens d’attirer dans leurs filets des joueurs évoluant en France et possédant la double nationalité.

A quelques mois de la Coupe du Monde au Brésil, les nations africaines qualifiées pour le Mondial 2014 cherchent à recruter quelques joueurs de Ligue 1. Selon RMC, le Cameroun tenterait d’enrôler Samuel Umtiti et Paul-Georges Ntep. Ces deux joueurs de Ligue 1 n’ont pas été appelés en Equipe de France A, seulement en équipe de jeunes, et ils pourraient donc rejoindre la sélection camerounaise.

D’autres sélections avaient également essayé de séduire des joueurs possédant la double nationalité. En effet, l’Algérie a réussi a sélectionné le franco-algérien Nabil Bentaleb pour le prochain match amical de la sélection algérienne le 5 mars prochain face à la Slovénie.

La Maroc a également tenté de sélectionner des joueurs. Cependant, Bnou Marzouk et Munir El Haddadi ont respectivement choisit les sélections françaises et espagnoles, refusant ainsi de jouer pour leurs pays d’origine.

Claude Le Roy, actuel sélectionneur du Congo-Brazzaville, indique, concernant ces tentatives de « recrutement » de joueurs d’origines africaines, que « ce n’est pas du lobbying, c’est essayer de faire comprendre à certains joueurs que leur intérêt c’est de jouer dans l’équipe de leur pays d’origine ».

Afrique Monde

Pour Manuel Valls, la sanction de Nicolas Anelka pour sa quenelle est « un signe important »

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a estimé à Toulouse que la sanction infligée par la fédération anglaise de football au joueur français Nicolas Anelka pour avoir fait une « quenelle » était « un signe important », répétant qu’il jugeait ce geste « antisémite ».

Hebergeur d'imageInterrogé par un journaliste sur la suspension pour cinq matches de l’attaquant français de West Bromwich Albion (Premier league), Valls a déclaré: « Je n’ai pas à commenter les sanctions qui sont celles de la fédération anglaise de football, mais c’est un signe important ».

« Aujourd’hui, chacun doit savoir que ce geste (de la quenelle, ndlr) est un geste antisémite. Chacun doit comprendre que l’initiative que j’ai prise (en janvier, ndlr) empêche (Dieudonné) M’bala M’bala de tenir les propos qu’il allait tenir dans sa tournée de la haine », a ajouté Manuel Valls. [...]

Morandini

Supporters parisiens privés de match par Sos Racisme

(…) Aujourd’hui, on apprend que la direction parisienne est allée plus loin dans le tri de ses supporters. En effet, sur la centaine de fans du PSG qui s’est vu refuser l’accès au stade Louis-II hier soir, une bonne partie était en possession de billets tout à fait valables. « J’ai bien vérifié et je suis certain de n’avoir reçu aucun mail me signifiant l’annulation de mon billet. Pourtant, on m’a refusé l’accès en parcage visiteur », nous a expliqué l’un d’eux ce matin.

C’est en arrivant au pied du parcage réservé aux supporters parisiens que ceux-ci, accueillis en grande pompe par des stadiers, des CRS et les responsables du PSG (Jean-Philippe d’Hallivillé), de la DNLH (Boutonnet) et de SOS-Racisme (Hermann Ebongué), ont eu la surprise de se voir interdire d’accès aux gradins sans raison apparente. Interpellés par certains supporters mécontents, le chef de la sécurité du PSG et celui de la division de lutte contre le hooliganisme n’auraient pas souhaité répondre à leurs questions. Il faut cependant signaler qu’aucun heurt n’a éclaté et que tout s’est déroulé dans le calme. Selon le supporter cité plus haut, une équipe de télévision de Canal + était sur place pour filmer la scène.

(…) So Foot

(Merci à Jean Guy)

Grande- Bretagne : Arrestation d’un homme suspecté d’avoir déchiré le Coran dans un stade

Un homme suspecté d’avoir déchiré le Coran le 16 décembre dernier, dans les tribunes du club de football de Middlesbrough, a été arrêté par la police. Article de Oumma.

Ils ont joué les dangereux trouble-fête, le 16 décembre dernier, dans les tribunes du club de football de Middlesbrough, pensant réduire à néant la cohésion sociale, galvaniser tout un stade contre l’islam et les joueurs musulmans du comté, et mettre en lambeaux les valeurs du sport, en déchirant, aux yeux de tous, les pages d’un exemplaire du Saint Coran en plein match. […]

L’enquête de police diligentée sur-le-champ dans les eaux troubles des blousons noirs et du hooliganisme semble être sur le point de trouver son épilogue, avec l’interpellation d’un homme de 25 ans, qui avait été identifié par l’objectif scrutateur des caméras de surveillance du River Stadium. […]

Cette première arrestation a procuré un immense soulagement localement, que ce soit dans la sphère footballistique, parmi les amateurs et les professionnels du sport roi, les dirigeants du Club de Middlesbrough en tête, mais aussi dans le microcosme politique, le député musulman Khalid Mahmood, qui fut l’un des premiers à s’indigner qui fut l’un des premiers à s’indigner, espérant vivement que les sombres visages de l’islamophobie ordinaire seront tous rapidement démasqués au grand jour.

oumma

Un maillot de football choque la communauté juive du Chili

La fédération de football du Chili a interdit le club du CD Palestino d’arborer son nouveau maillot dont le numéro « 1″ représente la carte de la Palestine avant la création d’Israël. Un design que l’instance sportive juge discriminatoire.

Le nouveau maillot du CD Palestino, club historique du Chili, n’aura été exhibé que trois fois. En effet, la fédération chilienne de football a décidé de l’interdire en raison de son caractère discriminatoire. Basé à Santiago, le club, qui devra également s’acquitter d’une amende de 1 000 euros, a pourtant affirmé avoir déjà utilisé ce design lors de saisons précédentes.

La tenue avait crée la polémique dès qu’elle avait été dévoilée en décembre dernier. Le CD Palestino, seule équipe au monde à jouer avec les couleurs du drapeau palestinien (blanc, vert et rouge) et ce depuis près d’un siècle, avait choisi de remplacer le numéro « 1″ de son nouveau maillot par la carte de la Palestine d’avant 1948.

Cette carte, qui inclut donc l’actuel État d’Israël sans délimiter ses frontières, n’avait pas manqué de faire réagir la communauté juive du Chili. Celle-ci, qui a fustigé les « managers irresponsables du club », avait appelé l’ANFP – la Fédération chilienne de football – à « punir » le Palestino pour avoir été à l’origine d’une « journée noire pour le football chilien ».

(…)

Au Chili, où vivent de nombreux palestiniens, les autorités ont reconnu les Territoires comme un « État libre, indépendant et souverain ». Le Club Deportivo Palestino, né de l’initiative d’un groupe d’immigrants palestiniens en 1920, est d’ailleurs un monument populaire, derrière les deux géants du football local que sont Universidad de Chile et Colo Colo.

France 24

Les immigrés, la Voix du Nord, et Jérémie Jacquemin

[NDLR : nouvel article de La Voix du Nord sur les mérites de Jérémie Jacquemin.]

Football : une équipe de migrants qui repousse les frontières

Depuis 1995 et l’âge de 15 ans, Jérémie Jacquemin joue au football avec les migrants.

Lorsque le trentenaire évoque le football, ce n’est pas pour parler de lui. Mais de ses copains les migrants. Ceux pour qui il s’investit au quotidien depuis de nombreuses années. «Le temps de quelques passes, ils oublient leurs soucis, leur existence difficile. Chaque dimanche, on est régulièrement près de soixante-dix.» Le sport fait tomber les barrières, supprime les frontières, Jérémie en est convaincu :

« Dans notre collectif, Soudanais, Érythréens, Tchadiens, Éthiopiens, tous poussent la balle dans le même sens. Solidaires.« 

Voix du Nord

———————–

En septembre dernier, la Voix du Nord offrait déjà à ses lecteurs ce portrait [reprise de l'article de Fdesouche]

Calais : Jérémie loge 17 migrants dans son petit appartement

[extraits] La semaine dernière encore, il logeait dix-sept migrants dans son petit appartement à Calais. Grande gueule et grand cœur, Jérémie Jacquemin, 33 ans, n’est pas de ceux qui s’engagent à moitié.

Ce garçon made in Calais passe tout son temps avec les migrants. Vous le trouverez dans les squats, assis avec les autres sur un canapé ou par terre. Quand les migrants sont à la rue, ça l’énerve. Alors il en a accueilli dix-sept chez lui. Dans son appartement, ils sont tous là. Syriens, Pakistanais, Soudanais, Afghans… L’un descend les poubelles, l’autre nettoie la table, sert le thé… Ils l’adorent, Jérémie. Ils disent même que « c’est le meilleur mec à Calais ». Voilà donc plus de quinze ans qu’il consacre tout son temps aux migrants. « Un travail à plein temps », dit-il.

Il touche le RSA (revenu de solidarité active) et ne travaille pas comme tout le monde, alors qu’il a des diplômes (notamment en plomberie). Il avoue s’être « fait virer » de son dernier job « pour arrogance ». Voix du Nord

 

Daniel Riolo : “avoir trouvé le premier écho de mon livre sur le blog « fdesouche », oui ça m’a gêné ”

Interview de Daniel Riolo du Nouvel Obs (extrait)

Votre livre « Racaille Football Club » a trouvé écho dans des médias conservateurs, voire réac. N’est-ce pas gênant ?

En enquêtant sur le slogan « Black Blanc Beur » qu’on nous a vendu en 1998 et sur la manière dont on a « ethnicisé » le foot à Clairefontaine, j’ai fait mon boulot. Après, avoir trouvé le premier écho sur mon livre sur le blog « fdesouche », oui ça m’a gêné. Dans « So Foot », j’ai aussi lu une interview du sociologue Marwan Mohammed qui prétend que le livre participe à la montée de l’anti-islam. Que faire ? Oui j’ai des doutes sur le communautarisme et le multiculturalisme. Mais la gauche républicaine le pense aussi, ces thèmes ne sont pas réservés à l’extrême droite.

Nouvel Obs