« A l’épreuve des faits » Europe 1 : un assainissement de 3 des 4 villes gérées par le FN ? (màj LCI, « son vrai-faux » aussi)

FACT-CHECKING – Florian Philippot affirme que le Front national a assaini les finances des villes qu’il a dirigées à partir de 1995. Vrai ou faux ?

« La gestion avait été bonne. Il y avait eu des erreurs politiques. Regardez les rapports de la Chambre régionale des comptes, systématiquement il y avait une baisse des impôts et une baisse de l’endettement. Les Français peuvent le vérifier », ajoute le candidat à la mairie de Forbach.

Transparence des comptes. Les Chambre régionales des comptes (CRC) sont chargées de vérifier les finances des collectivités locales. Régulièrement, elles publient des rapports d’observation publics dans lesquels elles dressent le bilan de la gestion d’une ville.

Toulon, 1995 à 2001, la CRC souligne une fiscalité stable et une baisse de l’endettement. 

Vitrolles, 1997 à 2001. A l’arrivée de l’élue frontiste, les finances de la commune se trouvent dans un état lamentable. Lorsque Mme Maigret quitte la mairie, les sages constatent une baisse de l’endettement. 

Marignane, le rapport de la CRC pointe un endettement en hausse*

Orange, les sages saluent le travail de Jacques Bompard qui a adopté une fiscalité très sage et un endettement zéro

Conclusion de Laurent Guimier :

ALORS VRAI OU FAUX – Contrairement à ce qu’affirme le bras droit de Marine Le Pen, la gestion financière des quatre villes n’a pas été saluée par la Chambre régionale des comptes.

Relire : la mise en garde du CSA sur les temps de parole politique : Sur Europe 1, une large place a été accordée au Parti Socialiste (42%)

________________________________________

Sur LCI, même démarche de questionnement « vrai-faux » ce matin :

La Chambre régionale des comptes (CRC) de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) a analysé, comme elle le fait régulièrement pour de nombreuses communes, la gestion des villes par les maires FN. Et ses conclusions sont loin d’être dithyrambiques. S’il est vrai que les impôts n’ont globalement pas augmenté dans ces villes, la gestion des finances publiques est plus chaotique. (..)

LCI nous éclaire sur la gestion financière de Marignane de façon plus nuancée :

*Marignane : la Chambre régionale des comptes de Paca a publié un rapport en 2006 de la gestion de Marignane. « En 1993 et 1994, le plan de redressement mis en place par l’ancienne municipalité a permis un rééquilibrage de la situation financière de la collectivité. Mais, cette volonté d’assainissement des finances communales s’infléchit dès 1995″, c’est-à-dire à l’arrivée de Daniel Simonpieri. Elle pointe « la trop forte augmentation des charges courantes (+9% entre 1997 et 2000) par rapport aux recettes de fonctionnement » et « l’augmentation importante du poids de la dette ».

En revanche, elle applaudit la baisse significative des dépenses de gestion de la collectivité (-62% en 4 ans) (…)

Forbach : ce maire UMP qui soutient le PS

Le maire de Sarreguemines va assister au meeting du candidat PS à Forbach pour faire barrage au FN.

Hebergeur d'imageLe front républicain existe aussi à l’UMP, n’en déplaise à Jean-François Copé. Malgré la position officielle de son parti, qui refuse toute idée d’appeler à voter pour le Parti socialiste, le député maire UMP de Sarreguemines, Céleste Lett, a décidé de soutenir le candidat PS dans la ville voisine de Forbach, que brigue Florian Philippot, le vice-président du Front national.

« La victoire du FN serait une catastrophe pour notre région. J’assume donc mon choix de soutenir un socialiste », a-t-il expliqué sur le site Lor’Actu.

Céleste Lett est tellement déterminé à faire barrage au FN qu’il assistera même au meeting du candidat PS de Forbach. [...]

Europe 1

Election municipale : Forbach, mine d’or pour le Front National ? (vidéo)(maj)

Forbach est passée à gauche en 2008, mais l’impopularité du gouvernement et le bon score de Florian Philippot lors des élections législatives de 2012 (42%) sont une source d’espoir pour le FN. Rencontre à quelques jours des élections Municipales.


source : compilation de l’émission Air de Campagne – LCP – 17 03 2014

bonus :
extrait du film « Il était temps » sorti en 2013 ; Des gens qui n’ont pas de problème de singe…

Municipales : le FN en tête à Forbach

Selon un sondage Ifop pour Europe 1 et le Républicain Lorrain, Florian Philippot, vice-président du Front National et candidat aux élections municipales à Forbach (Moselle), devancerait le maire PS sortant.

Hebergeur d'imageCrédité de 35% de voix au premier tour, il devance légèrement le maire sortant (33%). Le candidat UMP est lui crédité de 17,5% d’intentions de votes. Une quatrième liste, DVD, obtiendrait 14,5% des suffrages. [...]

Le Figaro

« Nos compatriotes de confession musulmane sont en train de nous rejoindre » (Philippot/RMC)

Titillé par Jean-Jacques Bourdin sur ces refus de subventions aux associations communautaristes, Florian Philippot affirme que plus en plus de musulmans votent Front National. Deux auditeurs réagissent aux propos du vice-président du parti.

« Le Front National n’est pas un parti politique démocratique, au contraire ! Il stigmatise toujours les maghrébins ! Toujours les maghrébins ! Moi je suis française et fière d’être française ! Le Front National ne sert à rien à part attiser les haines ! » – Aïcha

« Moi j’invite tous les musulmans à voter Marine Le Pen ! Et je ferai tout pour ça ! » – Abdel

Syrie : « Une diplomatie de cowboys » (Màj vidéo: Philippot+reportage sur les « rebelles » Syriens)

Florian Philippot, vice-président du FN, a dénoncé ce matin une « diplomatie de cowboys » dans les menaces occidentales d’intervention militaire en Syrie après un usage d’armes chimiques par Damas jugé « indéniable » par Washington.

« Bien sûr que les images sont choquantes », a commenté sur i>TELE le bras droit de Marine Le Pen à propos de l’attaque qui aurait fait plus de 1000 morts dans la Ghouta orientale mercredi. « Mais on ne peut décider une intervention militaire sur une image alors qu’on ne sait rien », avec « des preuves en sable », a argumenté le dirigeant frontiste. [...]

Si l’Occident intervient, « on se met en dehors de la légalité internationale, en dehors de l’ONU, on va aider des rebelles dominés par les islamistes radicaux », qui vont « menacer les femmes, les chrétiens, les Alaouites qui sont quand même 2 millions et seront immédiatement victimes de massacres », a averti M. Philippot. « Je ne veux pas être complice de cela ». « Il ne faut pas mettre au pouvoir les tortionnaires des chrétiens ou des Alaouites », a-t-il insisté. [...]

Le Figaro

En complément: Syrie : Les « rebelles » islamistes font déjà régner l’ordre au nom de la charia

« Si on continue avec les mêmes, la France sera un Marseille géant » (Philippot/RMC)

Au micro d’Alain Marschall, Florian Philippot répond aux questions de sécurité et d’actualité. Il ironise sur Jean-Luc Mélenchon, qui compare Valls à l’extrême-droite.

« Valls, à une talonnette près, c’est Sarkozy ! » – Florian Philippot

« Mélenchon, à chaque fois qu’il y a un piège, il tombe dedans. [...] Je vais finir par me demander si ce n’est pas un militant caché du Front National ! Un militant masqué, patriote… Tout ce qu’il faut faire pour nous aider, il le fait ! Pour nous mettre au centre de gravité de la vie politique française, il le fait ! Grâce à lui, on a la Une du JDD. Grâce à lui on parle de nos propositions. [...] Encore une fois merci Jean-Luc Mélenchon, il se tire lui-même une balle dans le pied mais il nous fait beaucoup de bien. » – Florian Philippot

Immigration : « La France n’est pas le dépotoir de la terre entière » (Phillipot/RMC)

Au micro d’Alain Marschall, Florian Philippot répond aux questions d’actualité, notamment sur la fausse polémique lancée par Médiapart et le pseudo-soutien de Kristian Vikernes au FN.

« Avec le Front National au pouvoir, ce Norvégien n’aurait même pas pu mettre les pieds en France.  [...] Pourquoi on a accepté ce Norvégien sur le territoire français alors qu’il avait été condamné pour meurtre dans son propre pays, qu’il avait brûlé des églises ? Qu’est ce que c’est que cette politique d’immigration massive ? » – Florian Philippot