Marine Le Pen fait appel de sa condamnation dans le procès du « faux » tract (vidéo) (màj)

Mise à jour du 4 avril 2014 à 16H30 :

Condamnée mercredi 2 avril à 10.000 euros d’amende pour faux tract à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, la présidente du Front National, fait appel. Ce vendredi 4 avril, Marine Le Pen campe sur ses positions sur RTL en rejetant la condamnation pour “faux” tract :

Il ne s’agit évidemment pas d’un faux tract, il s’agit en réalité de la lâcheté de monsieur Mélenchon qui a refusé d’admettre et d’assumer un propos politique qu’il a tenu et qui consistait à considérer que l’immigration est une grande chance pour la France. On lui a rappelé cette phrase, mais évidemment, ça ne l’a pas aidé sur le plan électoral.

Le Lab

_________________________________________________________________________

Mise à jour du 4 avril 2014 à 13H30 :

La réaction de Raquel Garrido avocate du Front de Gauche et de Jean-Luc Mélenchon :

lien direct sur : VK
source : LCI


mise à jour du 4 avril 2014 à 12H30 :

source : extrait de Politique Matin – LCP – 04 04 201

Le « faux-tract » en question :

exemple d’un vrai tract du Front de Gauche pour les élections municipales de 2014 :


Maj: Verdict du tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais)

La présidente du Front national, Marine Le Pen a été condamnée aujourd’hui à 10.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) dans le procès dit du « faux tract », à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen était citée à comparaître pour « manoeuvre frauduleuse » et publication d’un montage sans le consentement de l’intéressé, délits passibles d’un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende, ainsi que d’une peine complémentaire de privation des droits civiques, autrement dit d’inéligibilité.

source : Le Figaro


(…)Les avocats de Jean-Luc Mélenchon, Erwan Lorvellec et Raquel Garrido ont réclamé une peine d’inéligibilité pour Marine Le Pen, et 29 000 euros de dommages et intérêts. La somme correspond au reste des frais engagés dans la campagne des législatives et qui ne lui a pas été remboursée parce qu’il n’a pas passé le premier tour. Marine Le Pen, elle, avait été battue de justesse par le socialiste Philippe Kemel, au second tour. Le procureur s’en est remis «à la sagesse du tribunal». Jugement le 3 avril.
source : Libération

Pour discréditer le PS auprès des Musulmans , un candidat du FDG relaie des SMS anti-mariage homo

A Aubervilliers, un colistier du communiste Pascal Beaudet a relayé des SMS appelant la communauté musulmane à ne pas voter pour le PS à cause, entre autres, de l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Najat Vallaud-Belkacem ne s’attendait sans doute pas à un tel accueil. La visite, jeudi 6 mars, de la ministre des Droits des femmes à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour soutenir le maire socialiste, Jacques Salvator, candidat à sa réélection fin mars, a été précédée de curieux SMS, que francetv info a consultés.

« Avis à tous les musulmans !!! Alors que J. Salvator veut attirer le vote des musulmans d’Aubervilliers aux élections municipales, il reçoit aujourd’hui la ministre Najet [sic] Vallaud-Belkacem… » explique un premier message. « Cette dernière a été à l’origine de plusieurs choses : elle a soutenu le mariage gay, la loi sur les mamans voilées qui accompagnent leurs enfants aux sorties scolaires », explique un deuxième message. Un troisième SMS enfonce le clou : « Musulmans = Anti-PS au niveau national et local !!! Vote sanction !! ».

France Tv

Pour Emmanuelle Cosse, patronne d’EELV, le Front de gauche devrait entrer au gouvernement

(…) Dans « l’opposition de gauche » depuis l’élection de François Hollande, le Front de gauche manque à la majorité présidentielle, estime Emmanuelle Cosse. Elle plaide ainsi ce dimanche 23 février dans le JDD pour l’entrer au gouvernement de personnalités du mouvement dirigé par le communiste Pierre Laurent et le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon :

 C’est un avis personnel, le gouvernement devrait s’ouvrir à la diversité de la gauche, y compris du Front de gauche. Leur absence rend les choses compliquées.

 Le Lab

Le Parti de Gauche vire sa tête de liste à Périgueux parce qu’il a… bu un whisky avec un UMP. Démission de 50 militants (MàJ)

Addendum 14.02.2014 :

L’exclusion d’une future tête de liste pour apéro avec l’ennemi n’a pas plu à une cinquantaine de militants du Parti de gauche, qui ont annoncé ce 14 février leur démission collective du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Cette dizaine de militants d’Aquitaine dit dénoncer «l’absence d’écoute< /em>» et une «dérive autoritaire» des instances régionales et nationales. Les militants évoquent deux évènements marquants ayant motivé leur décision. […]

Les militants aquitains démissionnaires évoquent également l’exclusion des membres du comité de Libourne (Gironde) après un «désaccord sur le choix du premier de liste Parti de Gauche, sur une liste citoyenne< /em>».

Ils considèrent leur démission comme une alerte : On se considère comme des lanceurs d’alerte. On dénonce la dérive autoritaire du parti, depuis un an. On ne le fait pas de gaieté de coeur, on est malheureux de cette situation.

lelab.europe1 (Merci à Vandenberghe)

Des adversaires politiques peuvent-ils boire un coup ensemble avant les municipales du mois de mars ? Visiblement pour le Parti de gauche, la réponse est non. A Périgueux, Maurice Melliet, le candidat pressenti pour mener la liste d’extrême gauche, en fait les frais.

(…) France Bleu

Un conseiller municipal du Front de gauche appelle à « briser les os » de Marine Le Pen

Alain Bousquet, un des responsables locaux du Parti de gauche dirigé par Jean-Luc Mélenchon, s’est fendu sur son blog d’un violent article contre Marine Le Pen. Tout en comparant la présidente du Front national à une « truie », le conseiller municipal de Villenave d’Ornon (à droite sur la photo), appelle à « briser les os » de Marine Le Pen, suite à la chute récente de cette dernière.

Intitulé « Puisque Le Pen à des os ! Il faut lui briser ! », l’article comprend notamment « si nous ne nous réjouissons pas du sacrum fêlé de la truie qui chante, nous n’avons rien compris à la reconquête des cœurs et des esprits qui doit guider chacune de nos sorties ! La truie a des os, qui s’ordonnent autour de la finance et de la loi du plus fort, la truie à un squelette qui charpente une masse informe, qui répand la haine et la confusion ».

Contacté par Infos-Bordeaux, Alain Bousquet assume ses propos et dit ne pas redouter de suites judiciaires.

Infos-Bordeaux

Les députés Front de Gauche proposent de supprimer le mot «race» de la législation française

Le groupe des députés Front de Gauche (GDR) a présenté une proposition de loi visant à supprimer le mot «race» de la législation française, une initiative à laquelle le gouvernement est «favorable» tout en soulignant les difficultés de rédaction.

«En supprimant la catégorie juridique de races, nous cesserions de donner une légitimité juridiques aux idéologies racistes et nous affirmerions, enfin, qu’elles s’appuient sur un concept qui n’a aucun fondement scientifique», expliquent les députés.

Devançant le contre-argument majeur, ils rappellent que «dans nos textes de loi, le mot race n’apparaît jamais seul et est toujours accompagné d’autres mots comme origine, ethnie, nation ou religion. Sa suppression n’enlèverait rien au contenu des textes concernés et n’empêcherait nullement les poursuites judiciaires pour motif raciste». […]

A l’Elysée, on a assuré aujourd’hui que cette promesse n’était «pas enterrée», tout en expliquant qu’elle ne pouvait être insérée dans le premier train de réformes constitutionnelles, prévu fin juillet, et qui concerne «les institutions», pas les «sujets sur les valeurs comme la race, le droit de vote des étrangers, la laïcité».

Le Figaro

Un journaliste de RTL « pris à partie et étranglé » par un membre du service d’ordre lors de la manifestation du Front de Gauche

Dimanche dernier, Jean-Luc Mélenchon organisait une manifestation dans les rues parisiennes qui a réuni entre 30.000 et 180.000 personnes.

Dans un communiqué, la société des journalistes de RTL révèle qu’un journaliste de la station « a été violemment pris à partie, et étranglé, sans raison particulière, par un membre du service d’ordre de la manifestation du Front de Gauche » dimanche dernier.

« La Société des Journalistes de RTL dénonce une attitude inacceptable vis à vis d’un journaliste exerçant son métier. Elle demande au Front de Gauche de prendre toutes les mesures nécessaires afin que de tels comportements ne se répètent pas, et que les journalistes puissent assurer sereinement la couverture de l’actualité politique intéressant le Front de Gauche, comme tout autre parti politique » précise le communiqué.

JeanMarcMorandini

(Merci à Frankistan)

Populisme. Mélenchon/Le Pen : «Ne pas mélanger les révoltés et les apprentis sorciers, les indignés et les bornés»

Jack Dion, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, s’indigne que Jean-Luc Mélenchon puisse être comparé à Marine Le Pen.

Quoi qu’on pense de Jean-Luc Mélenchon, il est reconnu comme un homme de gauche respectueux des valeurs républicaines.

Une campagne sournoise se fait jour qui consiste à diaboliser Jean-Luc Mélenchon et à l’assimiler en permanence à Marine Le Pen, au nom de la dénonciation des « populismes » (sic). Mais en quoi le FDG est-il comparable au FN ? Que cherchent ceux qui blanchissent ainsi la dirigeante de l’extrême droite ?

Maintenant, on ne dénonce plus l’extrême droite, ou rarement, mais «les extrêmes». C’est pratique, «les extrêmes». On peut y mettre tout et n’importe quoi. On peut notamment y mélanger le FDG et le FN, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. […]

En vertu de quoi on en conclut soit que les deux mouvements susdits sont également dangereux pour la démocratie, soit qu’ils sont tous les deux critiquables mais respectables. C’est injurieux pour l’un, inespéré pour l’autre, et dangereux pour tous.

En tout cas, rien de ce que dit le FDG ne peut être comparé à la démagogie d’un Front National qui détourne la colère populaire vers le rejet de l’autre, alimentant le réflexe xénophobe, le repli identitaire, voire le racisme larvé qui demeurent dans l’ADN de l’extrême droite.

Serait-ce trop demander que de plaider pour un retour à un minimum de sérénité afin de ne pas mélanger les choux et les carottes, les révoltés et les apprentis sorciers, les indignés et les bornés, les militants de la gauche radicale et les affidés de l’extrême droite pure et dure ?

Tout le monde y gagnera, à gauche comme dans la droite républicaine. La seule qui pourrait y perdre est Marine Le Pen. Mais qui s’en plaindra ?

Marianne

Jeu flash: Mélenchon contre les symboles de l’Europe capitaliste

Camarade, aide Mélenchon à détruire les symboles de l’Europe ! Manoeuvre une catapulte, manie un canon et bien d’autres instruments pour projeter les cadavres des bourgeois fraîchement décapités et bien d’autres choses encore, sur les symboles européens et capitalistes (pas touche aux Starbucks, par contre !).

Ligue732