Pakistan : chaque année, plus de mille jeunes filles mariées de force et converties à l’islam

Plus de mille jeunes filles chrétiennes et hindoues sont enlevées, converties de force à l’islam et contraintes d’épouser un musulman chaque année, révèle un nouveau rapport, paru le 7 avril dernier, du Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP), un regroupement d’ONG, d’associations et … d’organismes dont fait partie la Commission ‘Justice et Paix’ de la Conférence des évêques catholiques du Pakistan.

Selon ces dernières estimations, sur le millier de victimes concernées – dont le nombre augmente sensiblement chaque année –, 700 sont chrétiennes et 300 hindoues. Des chiffres qui sont très largement sous-évalués, poursuit le document du MSP, « un grand nombre de cas ne faisant pas l’objet de plaintes ».

Le rapport, intitulé « Mariages forcés et conversions forcées dans la communauté chrétienne du Pakistan », dénonce un scénario immuable : âgées de 12 à 25 ans, appartenant à des familles pauvres, les jeunes victimes sont séquestrées, converties à l’islam puis mariées de force à leur ravisseur ou à celui qui leur a été « réservé ».

Selon la Commission ‘Justice et Paix’, qui a participé à l’élaboration de ces statistiques, la plupart des jeunes filles chrétiennes enlevées viennent de familles pauvres de la province du Pendjab où se trouve la majorité des deux millions de chrétiens que compte le Pakistan.

La plupart du temps, les jeunes filles sont dans l’incapacité de se défendre face aux menaces des ravisseurs ou de la police qui tentent de les dissuader de porter plainte ou, lorsqu’elles comparaissent devant un tribunal, les forcent à se rétracter. Quant aux familles des victimes, si elles décident de porter l’affaire devant la justice, invariablement les ravisseurs portent plainte à leur tour, les accusant de s’opposer à la conversion ou au mariage spontanés de la jeune fille. De plus, seuls les rapts de mineures sont pris en compte, les femmes de plus de 18 ans étant censées être « consentantes ».

« La jeune fille peut subir des violences sexuelles, une prostitution forcée, des coups et des abus domestiques, voire même être victime de trafic des êtres humains », rapporte le document, étayé par de nombreux témoignages.

[...]

MEP

Colombes : une nounou repart de la garderie avec le mauvais enfant

C’est la mère, qui en rentrant chez elle, s’est rendu compte que ce n’était pas son fils…

L’heure pendant laquelle il a cherché Grégoire* lui a paru durer une décennie. Comme chaque soir, ce père de famille va récupérer ses deux enfants à la maternelle Henri-Martin de Colombes (Hauts-de-Seine). Mais lundi à 18h, seul l’aîné a sauté dans les bras de son père. Le benjamin, Grégoire, qui effectuait son troisième jour d’école, manquait à l’appel. «Je me suis dirigé vers son porte-manteau où il y a habituellement son nom et son cartable. Rien», raconte-t-il à 20 Minutes, encore sous le coup de la colère. [...]

Finalement, les policiers lui apprennent que Grégoire, trois ans, a été retrouvé. Après quelques vérifications, la police arrive à dresser un scénario: Grégoire est parti de la garderie avec une nounou qui s’est trompée d’enfant. C’est la mère qui, en rentrant à son domicile, s’est aperçue que l’enfant ramené n’était pas le sien. Lequel attendait toujours que quelqu’un vienne le chercher à la garderie.

Plus de peur que de mal. Mais le père de Grégoire veut des explications. Une lettre recommandée adressée au maire en personne, dont 20 Minutes a eu copie, doit être envoyée ce mercredi après-midi. «Ça a été le pire moment de notre vie», écrivent les parents, qui rapportent que leur fils souffre d’un «léger traumatisme». [...]

La famille envisage par ailleurs de porter plainte contre la nounou qui, selon nos informations, ne parle pas un mot de français. «Elle n’avait vu qu’une seule fois le gamin. Elle aurait pu au moins demander le prénom de mon fils. Je considère qu’elle a une part de responsabilité. Tout comme les parents qui ne l’ont pas formée», estime-t-il. [...]

20 minutes

La Courneuve : un éducateur enlevé ? MàJ : un corps retrouvé dans l’Oise, une balle dans la tête.

Addendum 10 septembre : Le corps retrouvé ce mardi 10 septembre est bien celui de Mamadou Magassouba, l’éducateur porté disparu depuis le 30 août dernier en Seine-Saint-Denis. C’est sur les indications d’un homme, en garde à vue, depuis samedi que les policiers ont retrouvé son corps. Selon nos informations, la victime aurait été tuée d’une balle tirée, par derrière, en pleine tête.

(…) Le Parisien

—————————————–

Un éducateur de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, a disparu depuis fin août et la police le recherche dans le cadre d’une enquête pour enlèvement et séquestration en bande organisée, a appris l’AFP mardi de sources concordantes.

L’homme d’origine ivoirienne n’a, depuis le 30 août, « donné aucune nouvelle à sa famille, ce qui est complètement inhabituel », selon une source proche du dossier, qualifiant sa disparition de « très inquiétante ».

Europe1

Le corps d’un homme susceptible d’être celui d’un éducateur de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, porté disparu depuis fin août et recherché par des policiers qui soupçonnaient son enlèvement, a été retrouvé mardi dans l’Oise, a appris l’AFP de source proche du dossier.Le corps a été retrouvé en milieu de journée en bordure d’une route à Sainte-Geneviève, dans l’Oise, a confirmé une source judiciaire. Certains indices laissent à penser qu’il s’agit de l’éducateur porté disparu depuis le 30 août, même si l’identification formelle de la dépouille n’a pas encore eu lieu, a précisé cette source.

Europe1

Grasse (06). Inquiétant enlèvement d’une adolescente

Âgée de 14 ou 15 ans, elle aurait été kidnappée samedi soir vers 23 heures par deux hommes circulant au volant d’un Renault Express blanc, en plein centre-ville

C’est une scène à peine croyable mais très inquiétante qui s’est déroulée samedi soir à Grasse, en plein centre-ville, à l’emplacement de l’ancienne gare routière, place de la Buanderie. Il est près de 23 heures lorsqu’une jeune fille, apparemment âgée de 14 ou 15 ans, est abordée par un véhicule de couleur blanche – un Renault Express vraisemblablement – en très mauvais état, dont les vitres sont teintées.

À son bord, deux hommes dont l’un, le conducteur, est décrit comme un individu à la peau mate, portant un sweat-shirt noir à capuche et un bermuda de type hawaïen. Le visage en partie caché par un masque de chirurgien, il ouvre la portière de son utilitaire, s’approche de sa victime, lui applique un chiffon sur la bouche, sans doute pour éviter qu’elle ne crie, et la pousse de force dans l’habitacle. Les deux hommes, ensuite, démarrent en direction de Nice, en empruntant l’avenue Thiers.

[...] Pour l’heure, aucune piste n’est privilégiée : s’agit-il de faits touchant la communauté des gens du voyage, d’une affaire de proxénétisme, d’un simulacre d’enlèvement comme cela se pratique avant le mariage dans certaines religions, ou bien d’un kidnapping bien réel? [...].

Toute personne pouvant apporter des précisions sur cette affaire est priée de contacter le commissariat de Grasse au 04.93.40.91.91.

Nice Matin

Des femmes riches cibles de ravisseurs en plein Paris

Deux victimes ont été recensées en l’espace d’un mois, enlevées dans la rue et dépouillées de leurs biens avant d’être relâchées. Les enquêteurs redoutent un gang spécialisé.

Simple coïncidence ou agression commise par une seule et même équipe ? Les policiers parisiens sont, depuis trois semaines, sur la piste d’un ou plusieurs gangs de ravisseurs de femmes. Ces derniers ciblent de riches victimes qui affichent ostensiblement leur niveau de vie, avant de les enlever alors qu’elles se trouvent sur la voie publique. Après les avoir dépouillées de tous leurs biens, ils les abandonnent à plusieurs kilomètres de leur domicile…

La dernière agression remonte à dimanche. Vers minuit et demi, avenue Foch dans le VIIIe arrondissement de la capitale, une femme de 57 ans est contrainte par trois agresseurs à monter dans leur voiture. Choquée, la victime, de nationalité saoudienne, a été retrouvée vers 1 heure le long de l’autoroute A 1, à hauteur du tunnel du Landy, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Le Parisien
(Merci à EratoreveZ)

Cherbourg. Enzo a enfin retrouvé sa maman ! Màj vidéo

Addendum vidéo :

—————————————–

Excellente nouvelle : Enzo, ce petit garçon enlevé par son père en 2008 et emmené au Maroc, a été retrouvé. Il est depuis hier dans les bras de sa maman Coralie, qui le ramène ce soir en France.

C’est la fin d’un calvaire qui aura duré 4 ans et demi. Le 26 octobre 2008, Enzo est enlevé à l’affection de sa mère, Coralie Eugène, une infirmière Cherbourgeoise, mariée à Oussami Taïbi, alors étudiant à l’école d’ingénieur de Cherbourg. Le père disparaît avec l’enfant.

En novembre 2010, il adresse un message à plusieurs médias, accompagné d’une photo de lui et de son fils. Il affirme qu’il ne rendra jamais l’enfant.

Le 1er janvier 2011, Oussama Taïbi est arrêté et emprisonné au Maroc. L’association « Rendez nous Enzo » se mobilise. Mais Oussama Taïbi ne craque pas. Condamné à dix mois de prison, il refuse de dire où est son fils.

À Cherbourg, le tribunal condamne le père d’Enzo à trois ans de prison.

Ouest-France

Paris: Un appel à témoin lancé après l’enlèvement d’une jeune femme (màj)

Addendum 05.03.2013: màj appel à témoins

[...] Ce dernier, de type africain, âgé de 18 à 20 ans, costaud, porteur d’un bas de jogging gris, de baskets et d’une casquette de couleur blanche et se déplaçant avec des béquilles, conduit la jeune fille jusqu’à une voiture Fiat Punto blanche, immatriculée 569 EKC 95.

Le conducteur de ce véhicule, décrit comme de type nord-africain, âgé de 18 à 20 ans, mince, porteur d’une barbe noire et de cheveux courts de même couleur, a aussitôt pris la fuite.

Le Parisien

———————————-

Un appel à témoin a été lancé par la brigade de protection des mineurs de Paris ce lundi après l’enlèvement d’une jeune femme, mercredi dernier, dans le centre de la capitale, a appris 20 minutes.

Cette jeune femme, métisse, âgée de «16 à 20 ans», a été enlevée par deux hommes mercredi dernier vers 15h45 devant une quincaillerie située rue Philippe-de-Girard dans le 18e arrondissement de Paris. La jeune femme aurait été forcée de monter dans une Fiat Punto blanche, qui a pris la fuite «dans une direction ignorée», selon l’appel à témoins. [...]

Quant aux agresseurs, l’un de type africain et l’autre nord-africain, ils seraient âgés d’une vingtaine d’années.

20 minutes
(Merci à Domi)

François Hollande confirme l’enlèvement au Cameroun de trois adultes et quatre enfants français

François Hollande a confirmé ce mardi l’enlèvement de sept touristes français dans le nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria, précisant qu’il s’agit de trois adultes et quatre enfants. Cet enlèvement «est le fait d’un groupe terroriste que nous connaissons», a souligné le chef de l’Etat, depuis la Grèce, où il est en déplacement. (…) 20minutes.Fr

Marseille : le cauchemar d’un directeur de la poste

Le spectre du braquage ou du hold-up pollue presque toujours l’inconscient du banquier. Au moins une fois dans sa carrière, il sait qu’il vivra la triste expérience, un peu comme le pilote de rallye redoute son premier accident. En revanche, la séquestration, l’enlèvement à son domicile pour des motifs crapuleux, demeurent extrêmement rares.

Aux environs de 7h hier, les braqueurs, manifestement très organisés, surprennent le père de famille, dans sa maison d’une petite localité à l’est de Marseille, devant sa voiture. Il vient d’ouvrir la porte arrière de son véhicule, pour y déposer un sac, lorsqu’il est brusquement projeté dans l’habitacle. Un malfaiteur encagoulé le ceinture et lui hurle de lui donner les clés. [...]

La Provence

Merci à chris3818919

Une ado de 14 ans, enlevée d’un camp Roms d’Aubervilliers, retrouvée à Montpellier

Enlevée dans un campement de Roms à Aubervilliers, une adolescente de 14 ans a été retrouvée dans le campement installé le long de la route de Mauguio à Montpellier. Un homme de 22 ans a été arrêté. Il s’agirait d’une affaire de mariage forcé. [...]

Une fois placé en garde à vue, il a été pris en charge par les hommes du SRPJ montpelliérain. Lesquels vont également s’attacher à remonter jusqu’aux complices de l’intéressé, ayant permis cet enlèvement. Et dont la genèse serait un mariage forcé.

Le Midi Libre

Merci à edmond

Fin sanglante de la prise d’otages en Algérie : au moins 21 otages et 32 islamistes tués

Addendum 19/01/13

- 21 otages et 32 islamistes tués selon un bilan provisoire des autorités algériennes (BFMTV)

- Alger a eu « les réponses adaptées », indique François Hollande.

- Sept otages étrangers ont péri et 11 ravisseurs ont été abattus dans l’assaut final lancé ce matin par les forces spéciales algériennes, selon une source de sécurité.

D’après le site du quotidien El Watan, les sept otages étrangers tués pendant l’assaut final aurait été exécutés par les terroristes qui prévoyaient de se suicider collectivement dans l’explosion de l’usine. Les forces spéciales algériennes auraient lancé l’assaut pour tenter de sauver quelques otages avant qu’ils ne soient tous tués, en vain. Le Figaro

Lire la suite

Pakistan : une jeune chrétienne enlevée, violée et convertie de force à l’islam

Une jeune fille chrétienne de 14 ans nommée Asiya Masih, fille de Francis Yaqoob, résidait au No 198 EB, Chak, district de Vihari. Francis Masih travaillait dans les champs de propriétaires fonciers. Vu la pauvreté de sa famille, Asiya Masih aidait ses parents en travaillant elle aussi dans les champs pour rapporter un peu d’argent à la maison.

Le 11 novembre 2012, elle est allée travailler dans les champs, cueillant des fleurs de coton. Les deux coupables, Mohammad Javed et Mohammad Mumtaz, deux hommes influents de la région, l’ont enlevée et emmenée dans un endroit inconnu. Ils ont mis son empreinte digitale sur différents papiers et l’ont convertie à l’islam de force. Ils l’ont également violée et torturée pendant 11 jours. [...]

Poste de veilleShoebat