André Glucksmann : «Une part de notre destin se joue à Damas»

Plaidoyer d’André Glucksmann en faveur des révolutions dans le monde arabe et dénonciation de la passivité des Européens sur les «massacres en Syrie».

Foin de naïveté. La mondialisation n’est pas qu’affaire de gros sous, elle ne se borne pas aux flux financiers et aux échanges économiques.

Janvier 2011 – décembre 2012. Après l’euphorie vient la dépression, les révolutions arabes n’auraient-elles entraîné que le passage de dictatures militaires à des dictatures religieuses menaçantes, en Egypte comme en Tunisie ? Nous autres, Européens désabusés, oublions facilement les retournements et les longues péripéties de notre accession à une encore imparfaite démocratie : notre «printemps des peuples» date de 1848. Que de temps, que de sang écoulé depuis ! [….]

De sinistres soubresauts peuvent toujours survenir, ainsi à Kiev et Tbilissi, ainsi à Tunis et au Caire. Il n’en reste pas moins que nous sommes sortis des modèles jacobins, bolcheviques ou nazis. […]

Les Européens ont grand tort d’assister passivement au spectacle des reprises en main et d’observer passivement depuis un an l’extension des massacres en Syrie. Il ne s’agit pas d’obscénités circonscrites et locales, Bachar al-Assad instaure un précédent. […] Au Kremlin, à Pékin, à Téhéran, on compte sur toi, Assad mon frère, pour faire passer le goût insupportable de liberté qui pourrait gagner nos sujets, nos voisins et la planète entière. […]

Les modèles de révolutions douces, style Prague et Varsovie ou Tunis et Le Caire, sont aussi mondialement imitables, tout comme les répressions despotiques sans foi ni loi. Quelle figure de l’ordre du monde s’annonce pour demain ? Entre les revendications libertaires de la rue et la mort qui tombe du ciel, une part de notre destin se joue à Damas. […]

Libération

Une équipe de Radio France international molestée au Caire

Deux journalistes et un technicien français de Radio France International (RFI) ont été frappés mercredi au Caire où ils couvraient les heurts entre adversaires et défenseurs du président Mohamed Morsi, qui ont fait 5 morts et des centaines de blessés, a annoncé la radio.
« Sahar Talaat, correspondante du service Amérique Latine, Daniel Vallot, envoyé spécial de la rédaction en français, et Bertrand Haeckler, technicien de reportage, ont été bousculés et frappés à plusieurs reprises alors qu’ils étaient en train de couvrir les manifestations aux abords du palais présidentiel, dans le quartier d’Héliopolis », précise un communiqué de RFI.

(…) L’Orient – Le Jour

Caroline Sinz la journaliste de France 3 censurée sur son viol en Egypte (màj)

Addendum 06/12/12

Caroline Sinz, une journaliste de France 3 violée en novembre 2011 lors de la révolution égyptienne, s’est dite victime de censures par la direction de la chaîne. Elle souligne par ailleurs que sa parole a été mise en doute. [...]

Sa parole mise en doute, « le viol, c’est honteux, tabou. Si on m’avait tiré dessus, cela aurait paru plus glorieux », la journaliste se rend par ailleurs compte que la partie où elle évoque l’agression a été coupée lors de la diffusion du reportage. « C’était trop abrupt pour les téléspectateurs », lui a-t-on expliqué. « On ne voulait pas que tu aies l’étiquette « violée » sur le front », a-t-on ajouté. Tandis que la présentatrice du journal évoque la violente agression sans la qualifier, et précise que l’équipe est en sécurité dans un hôtel « comme si tout était terminé alors que j’étais détruite », la journaliste insiste pour en parler lors du Soir 3.

La direction de la rédaction accepte à la condition que son intervention soit écrite avec « du recul et en termes choisis et pudiques ». En outre, il lui est demandé de remplacer le terme « viol » par « agression sexuelle ».[...]

7sur7.be

 ————————

Addendum 28/11/11

Caroline Sinz témoigne sur Télérama.

« La population a eu la tête farcie par l’ancien régime et la presse égyptienne sur le fait que les journalistes occidentaux sont des agents sionistes, pro-américains. Et puis il y a le rapport aux femmes des hommes musulmans, qui n’est pas simple. Les hommes sont souvent frustrés sexuellement. La femme occidentale, surtout blonde, est perçue comme une femme facile. Place Tahrir, la plupart des hommes étaient là depuis plusieurs jours. Ils dorment mal, ne se sentent plus contrôlés par le pouvoir ou la police. C’est dingue, c’est arrivé à 11h du matin, en plein jour ! »

Télérama

Merci à Vernon

_______________________________

Caroline Sinz, journaliste de France 3 frappée et agressée sexuellement jeudi par des hommes en civil en marge des manifestations au Caire, a annoncé aujourd’hui avoir porté plainte en France pour viol.

« Comme on a quelques images, ça peut peut-être aboutir », a-t-elle estimé. « Des dizaines d’hommes ont commencé à arracher mes vêtements, mes sous-vêtements et à me violer puisque lorsqu’il y a pénétration digitale, c’est un viol. C’est ce dont j’ai été victime pendant 45 mn environ », a-t-elle raconté.

 Le Figaro

Lire la suite

Égypte : Manifestation massive des islamistes en soutien au président Morsi

Des dizaines de milliers de militants Frères musulmans et salafistes ont manifesté samedi au Caire pour soutenir le projet de Constitution. Publié vendredi, le texte devrait être soumis à référendum dans les quinze jours après son approbation par le président.

«Soyez patients! Ce sera la victoire de Dieu, pas la nôtre! Le peuple a pris sa décision, il veut la charia!» crie le meneur de jeu.

Ils n’étaient pas trois millions, comme l’a clamé un orateur enthousiaste. Mais les Frères musulmans et les salafistes ont réussi leur pari en rassemblant plus de 50.000 personnes autour de l’université de Gizeh, pour soutenir le président Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans, et le projet de Constitution publié en hâte vendredi par la Commission constituante, entièrement composée d’islamistes depuis le départ de ses membres libéraux. […]

Le ton et l’allure des manifestants contrastent avec ceux de la place Tharir, mélange d’hommes et de femmes, de bourgeois, de gens du peuple et de chrétiens. Ici, la foule est presque entièrement masculine, populaire et majoritairement barbue. […]

Le Figaro

L’UE approuve un programme d’aide de 5 milliards d’euros à l’Egypte

L’Union européenne a approuvé un programme d’aide financière de 5 mds d’euros à l’Egypte dont l’économie s’est sérieusement détériorée depuis la chute de Hosni Moubarak à la suite d’un soulèvement populaire en 2011, a indiqué mercredi la présidence égyptienne.

La Banque européenne d’investissement met à la disposition de l’Egypte deux milliards d’euros et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement donnera deux autres milliards.

Les pays de l’UE accorderont un milliard de dollars, a indiqué la présidence après une rencontre du président Mohamed Morsi avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

«Il s’agit d’un signal fort du soutien de l’Union européenne pour le développement de l’Egypte», a estimé la présidence égyptienne dans un communiqué. […]

Le Parisien

Égypte : Une journaliste de France 24 agressée en direct au Caire (MàJ Vidéo)

La correspondante en Egypte de la chaîne de télévision France 24 Sonia Dridi a affirmé à l’AFP avoir été agressée sexuellement alors qu’elle se trouvait hier sur la place Tahrir du Caire.

http://youtu.be/e8qUauoS-dw

Elle a raconté avoir été encerclée par une foule composée essentiellement de jeunes hommes, qui ont commencé à la toucher alors qu’elle intervenait en direct sur la chaîne d’information en continu. L’agression a duré plusieurs minutes, avant qu’un ami ne parvienne à la sauver, a-t-elle précisé.

«J’ai été agrippée de partout. J’ai réalisé (plus tard), quand quelqu’un a reboutonné ma chemise, qu’elle était ouverte, mais pas déchirée. J’ai évité le pire grâce à la ceinture solide (que je portais» et l’aide d’un ami, a-t-elle affirmé. La journaliste a précisé qu’elle allait porter plainte.

Lors d’affaires similaires, la police n’était pas parvenu à arrêter les responsables. Dans les rues du Caire, le harcèlement des femmes, voilées ou non, les remarques obscènes et parfois les gestes déplacés sont un phénomène courant.

Le Figaro

(merci à A. nomme)

Un « savant » des Frères Musulmans prescrit l’urine de chameau comme remède

Hebergeur d'image

Les médias arabes rapportent qu’un Frère musulman égyptien, le docteur Zaghloul El-Naggar, est apparu à la télévision égyptienne, où il a recommandé la consommation de l’urine de chameau comme un remède pour les maladies incurables. Selon le rapport:

LE CAIRE, 10 octobre (RTRS) : Lorsque le savant islamique Zaghloul El-Naggar a recommandé la consommation de l’urine de chameau, la décrivant comme un remède islamique pour les maladies incurables lors d’ une émission de télévision le mois dernier, le standard de la chaîne a été bombardé d’appels téléphoniques en colère. 

Arab Times via l’Observatoire de l’islamisation et Révoltes en Europe

Merci à Stormisbrewing

Film anti-islam : le Vatican condamne (màj)

Addendum :

Le Vatican a condamné aujourd’hui « les offenses injustifiées et les provocations » contre les musulmans, tout en jugeant la violence « inacceptable », dans une allusion claire à l’attentat perpétré en Libye après la diffusion d’un film jugé insultant envers l’islam.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a déploré dans un communiqué « les résultats tragiques » causés par ces offenses, tout en condamnant « une violence tout à fait inacceptable » après que l’ambassadeur américain eut été tué dans un attentat à Benghazi. [...]

Le Figaro

______________________________

Libye : l’ambassadeur américain tué à Benghazi

L’ambassadeur américain en Libye et 3 fonctionnaires du consulat tués à Benghazi, selon le ministère libyen de l’Intérieur.

__________________________________

Addendum

Le réalisateur d’un film jugé insultant envers le prophète Mahomet et qui a déclenché des manifestations en Égypte et en Libye a maintenu hier que l’Islam était « un cancer ». Face à la polémique, il s’est réfugié dans un lieu tenu secret.

Joint par téléphone par l’Associated Press, Sam Bacile a redit que l’Islam était un « cancer », précisant que son film avait un caractère politique. Le réalisateur, 56 ans, se présente comme un juif israélien et pense que son film aidera sa terre natale en exposant au monde les failles de l’Islam. [...]

Le Figaro

________________________________

De violentes manifestations ont éclaté en Egypte et en Libye pour protester contre un film jugé offensant pour l’islam, produit par des chrétiens coptes égyptiens vivant aux Etats-Unis.

Au Caire, ils étaient mardi 11 septembre près de 3 000, dont de nombreux salafistes, à se rassembler devant l’ambassade des Etats-Unis au Caire pour faire éclater leur colère contre ce film qui, selon eux, insulte le prophète Mahomet.

Une dizaine d’hommes ont escaladé le mur d’enceinte de l’ambassade et l’un d’eux a arraché le drapeau américain, qui a ensuite été déchiré et remplacé par un immense drapeau noir sur lequel était écrite la profession de foi musulmane : « Il n’y a de Dieu que Dieu et Mahomet est son prophète ».

[...] En Libye, des manifestants armés se sont également attaqués au consulat américain à Benghazi, dans l’est de la Libye. « Des manifestants ont tiré en l’air avant d’entrer dans le bâtiment » [...]

Le Monde
_________________________________________________

Un fonctionnaire américain a été tué mardi soir et un autre blessé dans une violente attaque du consulat américain à Benghazi dans l’est libyen par des hommes armés protestant contre un film offensant l’islam selon eux. Des roquettes RPG auraient été tirées sur le consulat.

«Des dizaines de manifestants ont attaqué le consulat et y ont mis le feu», a déclaré à l’AFP Omar, un habitant de Benghazi. Un autre témoin a indiqué des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant état d’actes de pillage et de vandalisme.

Selon les autorités libyennes, les assaillants protestaient contre le même film dénoncé par des milliers d’Egyptiens, en majorité des salafistes, qui avaient manifesté mardi – jour anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis – devant l’ambassade américaine au Caire, avant d’arracher le drapeau américain pour le remplacer par un étendard islamique.

«Un fonctionnaire américain a été tué et un autre blessé à la main. Les autres membres du personnel ont été évacués et sont sains et saufs», a indiqué à l’AFP Wanis al-Charef, vice-ministre libyen de l’Intérieur, chargé plus particulièrement de l’Est. Un autre responsable local de la ville de Benghazi a confirmé à l’AFP la mort du «fonctionnaire américain». Mais les deux responsables n’étaient pas en mesure de préciser si ce fonctionnaire était diplomate.
[...]

Le Figaro

__________________________________________________

La bande annonce du film en question (Sam Bacile, producteur), publiée le 2 juillet 2012 sur youtube.

Deux journalistes égyptiens visés pour « insulte au président” Mohamed Morsi

Le propriétaire de la télévision Al-Faraïn (Les Pharaons), Tewfik Okacha, et le rédacteur en chef du quotidien indépendant Al-Dostour, Islam Afifi, ont interdiction de quitter leur pays, l’Egypte. C’est le Parquet général égyptien qui a annoncé cette sanction, car ils font tous deux l’objet d’une enquête après des plaintes déposées contre eux, notamment pour “insulte au président” Mohamed Morsi. 

La chaîne Al-Faraïn, très hostile aux Frères musulmans et au président Morsi, a été frappée d’une suspension d’un mois cette semaine et pourrait être définitivement fermée après que son patron, qui présente une émission, a été accusé d’avoir “incité au meurtre du président Morsi et au renversement du pouvoir”.

Ces incidents font craindre un tour de vis généralisé dans le milieu des médias, où beaucoup grognent contre ce qu’ils qualifient de volonté de contrôle de la presse de la part des Frères musulmans, dont est issu le nouveau président. (…)

Le nouvel Observateur

Egypte : musulmans et chrétiens se déchirent au sujet d’une chemise brûlée

A Dahchour, à une trentaine de kilomètres au sud du Caire, de violents affrontements ont opposé la communauté copte à la communauté musulmane : de nombreux bâtiments ont été incendiés, il y a eu des blessés notamment parmi les forces de police. Une centaine de familles chrétiennes ont fui le village par peur de nouvelles attaques.

http://img824.imageshack.us/img824/3825/10609900.jpg

C’est une querelle banale entre un jeune chrétien et un jeune musulman qui a mis le feu aux poudres. Au cours des troubles qui ont suivi, un émeutier musulman a été tué par un cocktail Molotov.

Après avoir enterré la victime, mercredi, des musulmans en colère ont mis le feu à des maisons et des commerces chrétiens et ont tenté d’incendier l’église Saint-Georges.

Les émeutiers ont également détruit plusieurs véhicules de police. C’est grâce à l’intervention de quelques familles musulmanes que le pire a pu être évité. Les chrétiens reprochent à la police d’avoir tardé à intervenir.

Depuis la chute d’Hosni Moubarak les affrontements entre chrétiens et musulmans se sont intensifiés, favorisés par l’instabilité et l’impunité. Les incidents sont souvent déclenchés pour des motifs futiles qui dégénèrent en émeutes. (…)

News.va

Lire : L’origine de ces incidents, une simple bagarre au sujet de la chemise d’un musulman, brûlée par un repasseur chrétien.