Cannes : Effraction et incendie dans un foyer pour « jeunes », 3 « jeunes » interpellés

Dans la nuit de dimanche à lundi à Cannes, un local technique du foyer Sainte-Famille a été incendié après effraction.

Six véhicules et 24 pompiers ont été rapidement dépêchés au 24 de l’avenue du docteur Picaud vers 3 h 30 du matin jusqu’en début de matinée, mais 60m² ont néanmoins été détruits (heureusement sans faire de victime).

Dans la foulée, la police a interpellé trois jeunes pensionnaires du foyer, mais ces derniers ont été remis en liberté lundi après-midi.

Nice Matin / La Provence

Charente-Maritime : il entre par effraction dans une maison… pour boire un café

Dans la nuit de lundi à mardi, un couple de retraités de Saint-Georges-de-Didonne a été réveillé vers minuit et demi par du bruit dans la cuisine.

Les occupants ont poussé la porte et découvert un homme d’une quarantaine d’années, attablé en train de siroter un café qu’il avait apporté dans un gobelet. Interrogé sur sa présence, il a répondu qu’il était chez lui, ou plus exactement chez ses parents.

Comme il n’a pas expliqué pourquoi il avait brisé une vitre pour entrer, (puisqu’il était chez lui !) il a préféré prendre la fuite. Il a été retrouvé quelques instants plus tard par la police près de la polyclinique en train de boire un autre café.

L’homme, SDF, n’était ni ivre, ni drogué, simplement un peu déphasé, semble-t-il. [...]

Sud Ouest

Cécile Duflot, victime d’une série d’actes de vandalisme

La ministre du Logement a été victime de plusieurs dégradations sur sa voiture et dans sa maison dans le Val-de-Marne. Révélations. [...]

Hebergeur d'image

Dans la nuit du 18 au 19 octobre, quinze véhicules, dont celui de la ministre, ont subi des dégradations dans la rue où est située sa maison à Villeneuve-Saint-Georges. L’enquête a permis d’identifier une trace d’ADN sur une des voitures endommagées.

Rebelote, trois jours plus tard. Mais cette fois, seul le véhicule de la ministre est fracturé. Une plainte est de nouveau déposée par Cécile Duflot. Entre-temps, la ministre du Logement avait été victime d’une tentative d’intrusion dans son jardin. Des faits pour lesquels elle n’a pas souhaité donner suite. Enfin, le 11 décembre dernier, c’est l’ex-mari de la ministre, qui habite dans la même rue, qui a été victime d’un vol par effraction à son domicile. [...]

Selon nos informations, les enquêteurs n’écartent pas non plus l’hypothèse selon laquelle les faits pourraient viser sa relation avec Xavier Cantat, le frère de Bertrand, l’ancien leader de Noir Désir condamné pour l’homicide involontaire de l’actrice Marie Trintignant à Vilnius (Lituanie). [...]

Le Point

Merci à Zatch

Alain Minc: «La gauche ne peut gagner que par effraction»

(…) Estimant que «la politique d’immigration de François Hollande était meilleure que celle de Claude Guéant», Minc juge néanmoins qu’«une victoire de M. Sarkozy aurait été meilleure pour l’économie française, mais [qu']elle aurait suscité une immense aigreur à gauche».

Gêné par la stratégie «buissonnière» adoptée par le président sortant, le visiteur du soir soutient que c’est le discours qu’attendait la société:

«Quand, au mois de janvier, M. Sarkozy fait la campagne que j’aime —sur le rattrapage de l’Allemagne, la compétitivité, la TVA sociale—, il ne gagne pas 1 point. Quand il fait la campagne « buissonnière », il en gagne 5 à 6. Cela me désole, mais cela en dit long sur la France. Le diagnostic de M. Buisson n’est pas complètement faux.»

Et la France n’est selon lui pas à gauche en dépit de la victoire du candidat du PS.

«Le faible écart avec M. Hollande montre que la France n’est pas de gauche. Celle-ci ne peut gagner que par effraction: Chirac a fait perdre Giscard en 1981; la dissolution a fait perdre la droite en 1997; aujourd’hui, la gauche a gagné du fait de la crise.»

Slate

Carcassonne : Un casse express et très gonflé dans une parfumerie

ll n’a fallu que quelques minutes, dimanche au petit matin, à une poignée de malfaiteurs pour faire main basse sur la totalité du stock de parfums et de produits de beauté contenus dans la parfumerie Passion Beauté, dans la galerie marchande de Géant à Salvaza.

Les voleurs sont parvenus à rentrer dans l’enceinte du centre commercial en brisant une vitrine donnant sur l’extérieur. Une fois dans la galerie, ils se sont munis d’une puissante disqueuse et ont découpé la grille de protection du magasin, le tout sous l’œil des caméras.

Le film enregistré par ces dernières a démontré qu’ils ont agi à la vitesse de l’éclair. Ce pillage en règle n’a pas duré plus de 8 minutes et à l’arrivée de la police, les malfrats avaient disparu dans la nature.[...]

Dans ce même centre commercial, en 2008, une bijouterie avait subi le même sort.[...]

La Dépêche

Clermont-Ferrand : Le cuivre a toujours la cote : 2 jeunes récidivistes interpellés

Deux gerzatois de 18 et 20 ans ont été interpellés, jeudi, vers 17?h?15, rue des Gravanches alors qu’ils chargeaient une camionnette avec des câbles de cuivre. Ils expliquent avoir fait une trouvaille sur la voie ferrée. Les policiers découvrent en fait que le grillage de ceinture d’une aire de stockage de la SNCF a été découpé. Des agents SNCF sont entendus, et les deux jeunes, placés en garde à vue, aurait, selon la police, finalement reconnu le vol. Ils sont déjà connus pour des vols identiques. Le parquet les poursuit pour vol précédé de dégradation en récidive. Ils comparaîtront devant le tribunal au mois d’août.

La Montagne

Pontault-Combault (77) : Des vandales saccagent l’école maternelle

Mauvaise surprise hier matin à l’école maternelle Barberet de Pontault. Six salles de classe ont été détériorées. Un saccage en règle avec des jouets et du mobilier de bureau cassés dans chacune…

Le Parisien

(merci à kaos)

Saint-Nicolas-de-Redon (44) : Quatre mineurs et « la mère de l’un d’entre » eux braquent un bar-tabac

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le bourg de Saint-Nicolas-de-Redon (Ille-et-Vilaine). Un bar-tabac du centre bourg s’est fait cambrioler par quatre mineurs, équipés de lampes torches, talky-walky, gants et cagoules. Les jeunes hommes ont fracturé l’établissement et commencé à piller des cigarettes et friandises.

Avertie par des voisins, la gendarmerie est arrivée sur place rapidement et a interpellé un des quatre mineurs encore sur place qui a été conduit en garde à vue. Il s’est alors avéré que deux majeurs les accompagnaient : une femme et son conjoint. Celle-ci, âgée de 37 ans, est la mère de l’un des quatre garçons interpellé et enceinte d’un autre de ce même petit groupe.

Certains des mineurs sont déjà connus des autorités. Les quatre coauteurs de ce cambriolage et les deux adultes seront convoqués devant le tribunal correctionnel

Ouest-France

(merci à Arbre Sec)

Craponne-sur-Arzon (43) : 15 Vols et dégradations : deux adolescents renvoyés devant le juge pour enfants

La liste est longue. Beaucoup trop longue pour deux adolescents, âgés de 16 et 17 ans.Tous les deux demeurent à Craponne-sur-Arzon.A l’issue d’une enquête minutieuse des gendarmes de la brigade locale, il est reproché près d’une quinzaine de méfaits à ces deux mineurs : le cambriolage d’une résidence principale, trois vols au collège public (pour du numéraire et des appareils photos), trois autres vols dans le même établissement et portant sur du matériel pédagogique, des clefs et du numéraire, un vol à la roulotte dans un véhicule de la société Migratour, une tentative de vol infructueuse ayant entraîné de lourdes dégradations, deux cambriolages à l’école primaire privée et deux autres à l’école primaire publique (pour du numéraire et du matériel pédagogique) et enfin un vol avec effraction dans un magasin de fruits et légumes…

C’est pour l’ensemble de ces actes, perpétrés entre le mois d’octobre et la mi-mai, que ces deux adolescents devront s’expliquer devant le tribunal pour enfants.Au vu des éléments réunis par les enquêteurs, il semble avéré que les deux jeunes hommes agissaient de manière très organisée dans le but de se procurer un peu « d’argent de poche ».[...]

Le Progrès

Le Pontet (84): Ils découpent le coffre-fort du Buffalo Grill

Après un hôtel de luxe dans le Luberon, jeudi au matin, hier c’est le Buffalo Grill du Pontet qui a fait les frais de cette razzia sur les coffres-forts. Le restaurant avait fait, semble-t-il, le plein de clients la veille des faits.Selon toute vraisemblance, les voleurs ont agi entre la fermeture du restaurant à 2h30 et l’ouverture à 6h40. Les premières constatations des gendarmes semblent indiquer que les auteurs ont forcé une porte de l’établissement pour pénétrer dans le restaurant. Le coffre-fort a été descellé du sol et découpé à la disqueuse

D’après nos informations, qui restent encore à confirmer, le préjudice financier se situerait entre 6000 et 8000 euros. Sans compter le manque à gagner, causé hier à midi, par toute cette affaire.

Le Dauphiné

Grans (13) : Deux « jeunes cambrioleurs » interpellés grâce à un riverain

En mai, dans le pays salonais, les vols avec effraction ont augmenté.Mercredi, aux alentours de midi, un riverain de Grans aperçoit deux jeunes qui font du porte à porte dans le quartier. Rien de répréhensible en soi mais l’homme a le bon réflexe en signalant cette scène inhabituelle à la gendarmerie qui envoie une patrouille sur les lieux.

Sur place, les gendarmes repèrent les deux individus qu’ils abordent pour procéder à un contrôle. Ils sont en possession d’un tournevis et devant les forts soupçons qui pèsent sur eux, ils avouent avoir essayé de cambrioler une maison sans succès. Des traces seront effectivement retrouvées sur l’habitation qu’ils indiquent.À l’aide d’un simple tournevis.Les deux apprentis cambrioleurs appartiennent à la communauté des gens du voyage et d’après nos informations, ils seraient basés dans un camp proche de la région marseillaise.[...]

Le plus jeune, âgé de 16 ans a été placé dans un foyer à Vitrolles. Son complice de 19 ans a été condamné à six mois de prison ferme auxquels il faut ajouter trois mois d’une précédente peine avec sursis pour des faits similaires en région parisienne.[...]

Déjà la semaine dernière, une équipe de trois gitans semi-sédentarisés sur Salon avait été interpellée par la compagnie de gendarmerie. Leur spécialité était de dérober DVD, ordis, matériel hi-fi et autres bijoux.[...]

La Provence

Antibes : un cambriolage à l’issue « tragique »

Le cambrioleur qui avait été surpris en flagrant délit de vol, samedi matin, dans une résidence du boulevard Wilson, à Antibes, est décédé à l’hôpital Saint-Roch de Nice, des suites de sa chute du deuxième étage.

L’homme, âgé de 38 ans, était en vacances pour quelques semaines sur la Côte. Aux alentours de 6 heures, il s’était introduit par le balcon, dans l’appartement voisin de celui où il logeait.Il avait commencé à ramasser quelques affaires, probablement dans l’espoir de les ramener chez lui, quand le propriétaire du logement visité est rentré, vers 6 h 30. En introduisant ses clés dans la serrure, il a surpris le voleur. Celui-ci a lors tenté de s’échapper par le balcon. Et a glissé. Sa chute aura été fatale.

Nice Matin