Coupe du monde de foot 2010 : Toulalan se confie… à moitié

Jérémy Toulalan, le milieu de terrain de l’AS Monaco, a affiché une certaine amertume, mardi, au moment d’évoquer l’équipe de France et le fiasco de Knysna. Dans un entretien accordé à France Football, l’ancien Lyonnais a estimé que toute la lumière n’avait pas été faite sur l’épisode sud-africain.


Jérémy Toulalan en a trop dit. Ou pas assez… Le milieu de terrain de l’AS Monaco, de retour en France cet été après un exil espagnol de deux ans, a déterré l’épisode Knysna lors d’un entretien accordé au magazine France Football ce mardi. Placé sur le banc des accusés après avoir reconnu que son agent avait, parmi d’autres, écrit la lettre lue par Raymond Domenech à la sortie du bus de la honte, l’ancien Lyonnais a révélé que toute la vérité n’avait pas été dite sur ce chapitre.

« Personne ne sait vraiment. Ce dont je suis sûr, c’est qu’il y a un mec qui a assumé, et c’est moi. J’ai dit ce que j’avais fait mais les autres, on ne les a pas entendus, déplore-t-il d’abord. Je ne regrette rien, j’ai dit ce que je pensais. Moi, je peux me regarder dans une glace. » Mais plutôt que de dénoncer le ou les véritables frondeurs du groupe tricolore, Toulalan a choisi de tourner autour du pot et de laisser le public dans l’ignorance. « Je pourrais vous expliquer ce qui s’est passé, réellement, mais ce n’est pas à moi de le faire. J’ai assumé ma part. Les autres ? J’aurais pu en tuer, je ne l’ai pas fait. »

Toutefois, la rancoeur de celui qui ne se voit plus forcément jouer avec les Bleus paraît ciblée. « Si je vous réponds, je vends la mèche. Si je donne un nom, ça fera mal à cette personne. Et je pense qu’en plus, ça ferait pas mal de bruit, dévoile le milieu de terrain. »

(…) Football.fr

Anelka avoue avoir insulté Domenech

Dans les colonnes du Parisien, Nicolas Anelka revient aujourd’hui sur la grève de Knysna et surtout le clash à la mi-temps de France-Mexique, en Afrique du Sud. « Ce qui s’est passé dans le vestiaire à la mi-temps du match contre le Mexique, cela arrive dans tous les clubs ou équipes nationales, à tous les niveaux, dans tous les vestiaires. Il y a eu un désaccord tactique entre le coach et moi. C’est tout. »

Pour ce qui est des noms d’oiseaux, Nicolas Anelka réfute toujours ceux parus dans le journal L’Equipe. Il confesse, toutefois, avoir lâché un mot de trop. « Dans ce que j’ai dit ce soir-là, il y avait un seul mot à caractère insultant et personne ne sait si c’était envers le coach ou envers sa tactique. » Nous y voilà… Nicolas Anelka a donc bien été grossier ce soir d’été 2010. Reste à connaître la teneur de ce propos : enculé, pute, con, relou, flute. Les débats de fonds sont ouverts. (…)

le10sport

Merci à walder

Football : Raymond Domenech sélectionneur de l’Algérie ?

L’ex-sélectionneur des Bleus serait candidat pour prendre en main la sélection algérienne. Selon le site Internet algérien de football LeButeur.com, la fédération a reçu un message du technicien français, via son agent, vendredi en fin d’après-midi, ce qui corroborerait les déclarations du président de la fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua. Ce dernier avait évoqué la candidature « d’une grosse pointure », à la radio. L’Algérie n’a plus de sélectionneur depuis la démission d’Abdelhak Benchikha à la suite de la défaite (0-4) au Maroc en qualifications pour la CAN 2012, début juin.

Le site indique au conditionnel que le Français aurait confié à l’un de ses proches : « Entraîner l’Algérie m’intéresse beaucoup ! » Domenech avait déjà été proposé en 2004 à la Fédération Algérienne, qui avait finalement opté pour l’ancien sélectionneur de la Belgique, Robert Waseige.

RTL

La ministre des Sports Chantal Jouanno : Evra et Ribéry en équipe de France, c’est inadmissible…

La ministre des Sports Chantal Jouanno juge « inadmissible » que les footballeurs Patrice Evra et Franck Ribéry, suspendus après le désastreux Mondial sud-africain, puissent revenir en équipe de France, dans une déclaration à L’Equipe ce matin [...]

« Indépendamment de leurs qualités, qu’ils reviennent serait inadmissible. On ne peut pas faire honte à la France et prétendre ensuite rejouer en équipe de France », affirme Chantal Jouanno. Pour la ministre, « ce serait une énorme erreur d’oublier ce qui s’est passé. Je suis certaine qu’il existe d’autres talents qui n’ont pas sali la France et qui attendent qu’on leur donne leur chance pour écrire une nouvelle histoire. Il faut être inflexible sur ce sujet » [...]

Le Figaro

Domenech inscrit à Pôle emploi

C’était une blague. C’est désormais une réalité. Raymond Domenech fait bien partie des inscrits à Pôle emploi. L’ancien sélectionneur, licencié par la FFF au début du mois, a été aperçu jeudi après-midi dans une agence du Pôle Emploi du 15e arrondissement de Paris.

Licencié pour faute grave et sans négociation – et donc sans indemnités – par la FFF, Domenech peut prétendre à une allocation consécutive à une fin de contrat.

Domenech a la possibilité de porter son licenciement devant les prudhommes car il a été licencié de la direction technique nationale (DTN) pour des faits remontant à la période où il était sélectionneur. Or, cette période est révolue depuis la fin de la Coupe du monde.

Europe 1

« Va te faire enculer, sale fils de pute ! »

Addendum : Evra : « Il faut éliminer le traître du groupe »

http://www.dailymotion.com/video/xdqtc9

Dernière minute : Nicolas Anelka est exclu de l’Equipe de France et convoqué à un conseil de discipline. Il quittera l’Afrique du sud lundi matin. (info Canal +)

Michel Hidalgo : « Anelka ne doit plus porter le maillot bleu-blanc-rouge. » (i>Télé)

Nicolas Anelka, à qui Raymond Domenech demandait quelques mises au point tactiques à la mi-temps du match France-Mexique jeudi, aurait d’abord contesté la critique, puis carrément insulté le sélectionneur, révèle en Une le quotidien sportif l’Equipe.

Selon le journal, à la mi-temps, le score étant nul (0-0), le sélectionneur n’a pas prévu de remplacer Anelka. « Il souhaite juste qu’il arrête de décrocher en permanence, de « dézoner » à volonté et qu’il reste plus en pointe, plus proche de la surface (. ..). » L’avant-centre de l’équipe de France conteste, Domenech menace de le remplacer. Anelka lance alors une insulte plutôt salée. « Ok, tu sors », réplique Domenech, et c’est André-Pierre Gignac qui joue la seconde mi-temps à la place de l’attaquant de Chelsea. Le Parisien

(merci à Jean-Luc)

Les choix de Domenech inquiètent les diplomates algériens

En France, depuis l’annonce par Raymond Domenech des 23 joueurs sélectionnés pour jouer contre le Costa Rica en match de préparation, et qui seront du voyage en Afrique du Sud, les diplomates algériens sont inquiets.

Selon ce que certains d’entre eux ont confié à TSA, depuis l’annonce de la non-sélection de Karim Benzema et Samir Nasri, tous les deux d’origine algérienne, les échos en provenance des banlieues ne sont pas bons. Les jeunes ne comprennent pas comment aucun maghrébin ne figure sur la liste de Domenech. Les deux derniers encore en lice, Hatem Ben Arfa (d’origine tunisienne) et Adil Rami (d’origine marocaine) ont été finalement recalés le 17 mai. Ben Arfa a laissé sa place à Matthieu Valbuena, qui a bénéficié d’un état de forme exceptionnel à l’OM. Rami lui a dû s’effacer au profit de Marc Planus. Domenech a pourtant justifié ses choix.

Il a écarté Benzema et Nasri, non pas en remettant en cause leur talent effectivement indéniable, mais parce qu’ils ne se sont pas suffisamment intégrés au groupe. [...] En conséquence, ils vont même jusqu’à redouter désormais d’éventuels dérapages en cas de victoire de l’Algérie contre la Slovénie lors du premier match des Verts au Mondial. [...]

Tout sur l’Algérie

(merci à Gilles)

Football : « Domenech n’aime pas les Algériens »

Lu dans Le Soir d’Algérie :

Tous les regards notamment ceux de notre communauté en France étaient braqués sur le JT de 20 heures, mardi soir, où Domenech devait communiquer en exclusivité la liste des 30 présélectionnés français pour le Mondial sud-africain 2010 sur TF1. Une liste qui a donné lieu à de nombreux commentaires, voire au mécontentement chez nombre d’ex-internationaux de l’EDF mais aussi dans les milieux de l’immigration.

Pour la plupart d’entre eux, Domenech «n’aime pas les Algériens et il le prouve une nouvelle fois». À l’annonce de la liste, nombreux étaient parmi nos compatriotes vivant en France furieux suite à l’éviction de deux footballeurs d’origine algérienne, à savoir Karim Benzema (Real Madrid) et Samir Nasri (Arsenal). [...]

City DZ

(merci à Jazzman)

Equipe de France : « On n’a pas les mêmes éléments culturels »

Petite révolution au sein du très politiquement correct journal « L’Equipe ». Pour la première fois, le quotidien admet que, si l’équipe de France joue mal, c’est en raison de l’hétérogénéité culturelle et sociologique des joueurs qui la composent. Très loin de l’esprit black-blanc-beur de 1998.

Erik Bielderman, journaliste phare du journal sportif, explique : « Certains joueurs (Benzema, Anelka et Ribéry, nda) nuisent à la vie du groupe, à l’équilibre sportif, de par leur volonté de ne pas jouer les uns avec les autres [...]  On n’est pas là pour savoir si on veut jouer avec Gourcuff quand on est Benzema, Anelka ou Ribery parce qu’on ne s’entend pas en dehors du terrain, car on n’a pas les mêmes éléments culturels, les mêmes éléments sociologiques, pas les mêmes éléments affectifs« .

Erik Bielderman appelle le sélectionneur Raymond Domenech à la fermeté, en ne sélectionnant pas pour la coupe du monde les joueurs concernés.

Source : L’Equipe

L’Equipe de France fait fuir les sponsors

La Fédération Française de Football avait lancé, la semaine dernière, un appel d’offres auprès des diffuseurs télé pour la période 2010-2014. Echec retentissant : les propositions financières de TF1, M6 et Direct 8 positionnés sur les trois lots mis aux enchères n’ont pas atteint le prix de réserve fixé par la Fédération.

TF1, qui payait 45 millions d’€ par an pour l’exclusivité des matches, estime aujourd’hui que l’Equipe de France vaut beaucoup moins que cela. Et France Télévision n’a même pas jugé nécessaire de faire une offre.

Outre des éliminatoires mal engagés, il y a la pauvreté du jeu : les Bleus ne font plus rêver. Que ce soit en matchs qualificatifs ou bien en matchs amicaux. Habituellement sifflés qu’au Stade de France, les Bleus sont désormais aussi sifflés en Province : bronca conte l’Argentine (0-2) au Vélodrome ou bien sifflets contre le Nigéria (0-1) à Geoffroy Guichard.

Et puis il y a un réel désamour pour les joueurs eux-mêmes, distants, hautains, limite “méprisants” pour leur public. L’agence de com’ Hémisphère Droit, chèrement payée par la Fédé pour améliorer l’image des Bleus auprès des supporters, a pour l’instant échoué. Outre le constat évident du désamour pour les Bleus et les résultats médiocres, il faut rappeler que les audiences TV récentes sur TF1 étaient tout juste correctes et que, crise oblige, le marché français des droits TV entre en récession…Source