Agression à coups de hachoir par un « déséquilibré » à La Ciotat (13)

Un homme de 30 ans s’est fait agressé cet après-midi, vers 15h, sur le port de La Ciotat. Il a été pris a partie par un individu, semble t’il déséquilibré selon les pompiers, armé d’un hachoir.

L’homme a été blessé à la tête, au thorax et à l’épaule. Ses jours ne seraient pas en danger, toujours selon les pompiers. Il a été transporté au centre hospitalier d’Aubagne

Maritima Info
(Merci Julien271)

Goussainville (95). Un passant frappé à coups de couteau par un « déséquilibré »

Un homme de 21 ans a été grièvement blessé suite de plusieurs coups de couteau dont l’un à la tête portés par un déséquilibré, ce vendredi matin, à Goussainville.

L’attaque s’est produite avenue du général Leclerc, vers 10 h 30. Le jeune homme promenait son chien, quand un passant s’est jeté sur lui avec un couteau de cuisine et lui a asséné un coup sur le crâne, tellement fort, qu’une partie de la lame s’est brisée.

La victime a pris la fuite en courant vers son domicile, situé un peu plus loin dans l’avenue. Mais son agresseur l’a poursuivi et lui a porté un autre coup à l’homoplate gauche.

C’est la mère du jeune agressé, alertée par les cris, qui donnera l’alerte, provoquant la fuite de l’agresseur. Les policiers ne tarderont pas à le rattraper.

[...] L’homme armé, qui aurait été pris d’un coup de folie, doit être examiné ce vendredi soir par des médecins pour établir un bilan de son état de santé mentale.

Le Parisien

Rocbaron (83). Une joggeuse agressée par un « déséquilibré »

Une femme d’une trentaine d’années a été violentée par un homme, lundi soir, alors qu’elle effectuait son jogging sur le RD 12 à hauteur de Rocbaron (Var).

L’agresseur a été maîtrisé par les riverains avant l’arrivée des gendarmes, rapporte le site de Var-Matin.

Visiblement déséquilibré l’homme a été pris en charge par les gendarmes de la brigade de La Roquebrussanne. Son placement en établissement de soins a été immédiat.

La Provence

Cap Nègre : Un « déséquilibré » s’introduit chez Carla Bruni

Un individu connu des services de police allemands a réussi à pénétrer, la semaine dernière, dans sa propriété du cap Nègre. Le préfet du Var a été sommé par Beauvau d’informer Nicolas Sarkozy.

C’est un incident comme en produit l’été. Mais il a semé une belle pagaille place Beauvau. En début de semaine dernière, un individu connu des services de police allemands, a réussi à s’introduire dans la propriété, bien surveillée en théorie, que possède Carla Bruni au cap Nègre, dans le Var.

L’homme est un «déséquilibré», assure-t-on au ministère de l’Intérieur. «Il est inscrit dans les fichiers de la police allemande pour des faits de délinquance» et cherchait, à tout prix, à «rencontrer», disait-il, l’épouse de l’ex-chef de l’État, précise l’entourage de l’ancien président de la République.

Embarrassé, le cabinet de Manuel Valls a dû intervenir en contactant directement Nicolas Sarkozy, comme il est d’usage pour un incident de cette nature. Et le préfet silencieux a été in­vité à appeler, lui aussi, pour donner quelques explications complémen­taires. [...]

[...] Il n’en fallait pas plus pour faire bondir Nicolas Sarkozy, qui s’est aussitôt fendu d’un communiqué précisant qu’il «bénéficie du même traitement que tous les anciens présidents de la République»  [...]

Le Figaro

Quimper : Le curé de la cathédrale frappé de dix coups de poing par un « déséquilibré »

La semaine dernière, le père Michel Mazeas, curé de la cathédrale de Quimper (Finistère) a été agressé. L’auteur présumé des faits a été interpellé et interné.

Mercredi 17 juillet, le père Michel Mazeas, curé de la cathédrale, a été agressé par un homme au presbytère Saint-Corentin, situé rue Toul-al-Laer à Quimper. Le père a reçu une dizaine de coups de poing notamment au visage.

« Un homme est d’abord passé voir le curé au presbytère. Il a été reçu, puis il est revenu. Le père a alors été menacé puis frappé », explique le procureur de la République de Quimper.

L’auteur présumé des coups a été rapidement interpellé par la police, placé en garde à vue et interné à l’établissement public de santé mentale de Gourmelen. Il n’y a pas eu d’interruption temporaire de travail pour la victime.

Ouest France
(Merci à Dieub29150/Zoo)

Dourdan (91). un « déséquilibré » blesse sept passants à coups de couteau (vidéo)

Un déséquilibré armé d’un couteau a blessé plusieurs personnes, dont deux gravement, ce samedi après-midi à Dourdan (Essonne).

Les faits se sont déroulés entre 17 heures et 17 h 45, rue Emile-Renault et avenue Carnot, entre le centre-ville et la gare RER. Le suspect a «agressé de manière spontanée et désordonnée des passants en pleine rue», a indiqué une source préfectorale. «Il a frappé au hasard», a déclaré le maire de Dourdan.

Il s’agirait d’un SDF de 28 ans «défavorablement connu des services de police et de gendarmerie» et présentant des troubles psychiatriques. En mars, il avait fait un court séjour en hôpital psychiatrique.

Les motivations de l’agresseur restaient inconnues samedi soir, a indiqué une source judiciaire, selon qui «c’est un déséquilibré». «Il tient des propos incohérents», a ajouté cette source.

Le Parisien
(Merci à Domi/Scary pants/SaintJores50)

Cannes : le plateau du Grand Journal évacué, un homme arrêté (Màj photo)

Addendum 18/05/13

«Je fais ça au nom de mon dieu», a crié le «forcené» pendant son interpellation.

20 Minutes

Image Hosted by ImageShack.us

17/05/13

Le plateau du Grand Journal de Canal + a été évacué ce soir au cours de l’émission, pendant la chronique de Mouloud Achour. Le direct a dû être interrompu pendant quelques instants quand des détonations ont été entendues à proximité du plateau, situé sur la plage du Martinez à Cannes.

Tout est allé très vite selon les témoignages sur place. Après deux détonations, un homme dans la foule a crié « Grenade ». Et là, les gens ont commencé à descendre des gradins. [...]

« Il s’agit d’un individu de 42 ans qui a utilisé son arme à proximité du plateau. C’est un déséquilibré qui a été interpellé aussitôt par les CRS », a déclaré Marcel Authier, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) des Alpes-Maritimes. « C’est un pistolet d’alarme. Il y a eu deux détonations mais personne de blessé », a-t-il ajouté.

Le Figaro

Nantes (44) : nu, le déséquilibré s’invite à la mosquée

(…) Mosquée bouclée par les forces de l’ordre, sécurisée par les pompiers, hier, boulevard René-Cassin : « Il était 13 h 30, j’arrivais pour la prière collective. Les policiers nous ont dit de rester dehors parce qu’il y avait une situation de danger à l’intérieur. »

http://img535.imageshack.us/img535/633/mosqueearrahmanantes01.jpg

Très vite, ce témoin, un habitué de la mosquée Arrahma, s’est fait expliquer grosso modo les données du problème. Vers 13 h, comprend-il, des ouvriers du chantier voisin ont vu un homme garer sa voiture, en sortir en s’aspergeant d’essence. Cet inquiétant personnage a ensuite traversé le boulevard René-Cassin en se déshabillant. Puis est entré dans le lieu de culte, le plus naturellement du monde, par la grande porte.

Le temps que le dispositif de police s’organise pour intercepter l’intrigant visiteur, celui-ci s’était mis en tête de prendre une douche… dans la salle consacrée aux ablutions. Toujours « en tenue d’Adam », il s’est dirigé sans complexe vers la pièce de prière. « Quelqu’un l’a couvert d’une petite serviette qui se trouvait là. Puis il a suivi le mouvement en entrant dans la grande salle de prière », d’où personne ne l’a éjecté. 

« Les gens étaient déboussolés. Ils ne se doutaient pas de ce qu’il se passait à l’extérieur. La présence des policiers, des pompiers, l’interdiction d’entrer Ils voyaient juste qu’ils avaient affaire à un homme dérangé. »

Jouant l’apaisement, l’imam s’est approché du déséquilibré en douceur, raconte Mourad Fandi, le président de l’association Mosquée Arrahma. « Ce visiteur, on ne le connaissait pas. Il priait d’une manière pas du tout conforme, en criant. (…)

Maville.com

 

Beauvais : le cambrioleur surpris poignarde une mère et sa fille

Vive émotion dans le quartier Notre-Dame-du-Thil, à Beauvais. Hier matin, une jeune femme de 25 ans et sa mère âgée d’une cinquantaine d’années ont été sauvagement poignardées par un homme à leur domicile de la rue des Capucins, à deux pas du cimetière général, rue de Calais. La jeune femme se trouve dans un état critique. L’agresseur est toujours en fuite. Il s’agitait d’un «déséquilibré».

Opérée hier à Beauvais, Odile Villerelle, la mère, semble hors de danger. En revanche, le pronostic vital de sa fille est engagé. Cette dernière a été hospitalisée en soins intensifs au centre hospitalier d’Amiens (Somme).

L’agression s’est déroulée en plein jour, aux alentours de 10 heures, alors que le père de famille se trouvait sur son lieu de travail. «C’est vraisemblablement un cambriolage qui a mal tourné, confie un enquêteur. Apparemment, l’individu devait croire que la maison était inoccupée. Il a sans doute été surpris en tombant nez à nez avec les deux femmes. Mais au lieu de s’enfuir, il a préféré s’attaquer à elles. Au vu du déchaînement de violences, il doit s’agir d’un déséquilibré.»

Les corps des deux victimes ont été découverts par la police dans la cuisine du pavillon. «Elles présentaient de multiples marques de coups, poursuit un proche de l’enquête. Elles gisaient dans une mare de sang mais étaient encore conscientes à l’arrivée des secours. Elles ont même parlé avant qu’on les emmène.»

Le Parisien (Merci à Le Hutin)

Prévisions alarmantes sur la dette des États

Le vieillissement de la population et le déséquilibre entre actifs et retraités vont creuser les déficits.

Obama portant des seaux aux noms évocateurs (banques, AIG, constructeurs automobiles, crédits immobiliers...) et allant traire la vache à lait du Trésor public : "Bon-jour, Rayon de Soleil !" (titre d'une chanson)

Le diagnostic est connu. La crise est historique ; les finances publiques en chute libre. Déficits et dettes ont augmenté de façon exponentielle sous le coup des plans de relance, des sauvetages de banques et de la baisse d’activité. L’OCDE prévoit en 2011 une dette des pays industrialisés à plus de 100 % du PIB. Un niveau difficilement soutenable. Mais si ces dettes s’envolaient à 200, 300, voire 400 %… Ce scénario catastrophe n’est pas tiré d’un livre de science-fiction mais d’une étude de la très sérieuse Banque des règlements internationaux (BRI).

Suite et commentaires sur Fortune

Les raisons de la chute de l’industrie française

Usine chinoise

Est disponible, depuis peu, un rapport sur la désindustrialisation en France, par Lilas Demmou, Chargée de Mission à la Direction Générale du Trésor et de la Politique Économique du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. Si ce texte n’est qu’un simple rapport de recherche, il nous éclaire néanmoins très bien sur l’état actuel de l’industrie en France et de son évolution, ces dernières années et dans le futur.

Il est clair que des données chiffrées manquaient. On apprend donc que « l’industrie a perdu 36 % de ses effectifs entre 1980 et 2007, soit 1,9 million d’emplois ou encore 71 000 par an », principalement dans l’industrie manufacturière.

L’ouverture des frontières commerciales est passée de 11,5% à 18%. Dans le même temps, le solde extérieur industriel est passé de -15Md€ à -54Md€, soit –360% de dégradation ! Cette ouverture expliquerait jusqu’à 45% des destructions d’emplois (dont 17% relatifs aux pays émergeants).

Quant à la préférence nationale, fortement combattue par les libéraux de tous poils, qui, entre parenthèses, avec leurs solutions toutes faites, nous ont conduits dans cette impasse, si elle n’est pas LA seule solution, elle devrait être un point important de notre stratégie.

Pourquoi accepterions-nous des produits étrangers qui ne respectent pas le centième des règles et normes que nous nous imposons ?

Quant à l’Europe, nous voyons hélas, qu’elle a été mal construite et qu’elle nous impose plus de contraintes que d’avantages !

Suite et commentaires sur Fortune

Réformes des retraites: douloureuses et inefficaces

Tous les trois ans, le gouvernement impose aux Français une douloureuse réforme des retraites, censée combler les déséquilibres abyssaux de notre assurance vieillesse. Et, tous les trois ans, il constate que ça n’a pas marché, et il nous ressert une louche de soupe à la grimace.

Avis aux amateurs, le prochain service est prévu au printemps, et il s’annonce bien amer. «Nous allons tout remettre à plat», a prévenu l’Élysée. Il faut dire que le système fait eau de toutes parts.

Selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale, le déficit du régime général devrait atteindre 8,2 milliards d’euros cette année et près de 11 en 2010.
La situation n’est guère plus brillante dans les caisses complémentaires, à qui il manquera 1,4 milliard d’euros en 2009 et 3,4 l’an prochain.

Suite et commentaires sur Fortune