Jamel Debbouze s’improvise prof et revisite l’histoire de France

Jamel Debbouze, «l’un des humoristes préférés des Français», a tourné un pilote pour la chaîne M6 : un programme court consacré à l’histoire de France.

Fdesouche (26 01 2010) :

«L’Islam est en Europe depuis 3000 ans» (Jamel Debbouze)

Pionnière en matière de programmes courts avec Caméra Café au début des années 2000, M6, qui cartonne aujourd’hui avec Scènes de ménages sur le même format, s’apprête à réitérer l’expérience à en croire nos confrères de TV Magazine.

Pour ce faire, la petite chaîne qui monte a fait appel à l’un des maîtres de l’humour français depuis 15 ans déjà : Jamel Debbouze. D’après l’hebdomadaire, l’un des humoristes préférés des Français plancherait actuellement sur un programme court relatant l’histoire de France et qui pourrait être diffusé à la fin de l’hiver prochain. «Nous avons tourné un pilote qui nous a beaucoup satisfaits, explique Yann Goazempis, le directeur du pôle humour de la chaîne. Nous sommes actuellement en phase d’écriture, dans une perspective de production cet hiver.» […]

closermag (Merci à YouWrong)

Debbouze : «On est les nouveaux méchants, hier c’était les nazis, aujourd’hui c’est les musulmans»

En pleine promotion du film « Né quelque part », Jamel Debbouze était de passage dans l’émission « RTL Soir ». Durant son interview, l’acteur et humoriste a souhaité évoquer le droit de vote des immigrés tout en envoyant un message au président, François Hollande.

Il a déclaré sur RTL: « François, il va falloir s’y mettre un jour ! On attend ça avec impatience, il faut absolument tenir cet engagement.C’est ce qui permettra à la France de mieux apprécier son immigration… Bien que je trouve qu’on nous considère davantage malgré tout… Nos hommes et nos femmes politiques nous traitent mieux aujourd’hui que sous Joe Dalton…! »

Pour lui, cette peur est principalement liée aux attentats du 11 septembre:

«J’ai vu mon monde basculer le 11 sept 2001. On est les nouveaux méchants, hier c’était les nazis, aujourd’hui c’est les musulmans… et c’est très grave… L’Islam est une religion de paix et d’ouverture c’est comme ça qu’on me l’a inculqué… et c’est comme ça que la vis, et j’en suis très triste».


Suite à l’attaque d’un militaire survenue le 25 mai dernier, l’humoriste a souhaité réagir: «C’est absolument pas au nom de l’islam, c’est au nom de sa connerie, de sa bêtise, parce que l’islam ne prône pas ce genre de choses, il n’y a aucun écrit qui dit va tuer un militaire gare de l’Est !…» [ …]

RTL.be

Sur oumma : Quand un bouffon de la République, en pleine promotion de son dernier film, joue les avocats du vote des étrangers auprès du locataire de l’Elysée en l’apostrophant publiquement […]

Mais cette mascarade ne serait rien, si le pitre Debbouze ne nous infligeait pas son analyse (c’est un bien grand mot !) désastreuse de la diabolisation des musulmans. Alors que le spectre du fascisme plane sur la France et le Vieux Continent comme jamais, avec l’islam dans le viseur, et que les heures sombres du nazisme sont exhumées à tout propos, notamment par Marine Le Pen, pour attiser les peurs à l’égard des fidèles de la deuxième religion de France, voilà que Debbouze fait une bien mauvaise comparaison, plus délétère qu’il n’y paraît[…].

La seule analogie historique qui vaille, et qui par ailleurs fait la triste démonstration que personne ne tire les enseignements de la Grande Histoire, serait de comparer la stigmatisation des musulmans d’aujourd’hui à celle des juifs d’hier, et non à leurs sinistres bourreaux allemands. […]

oumma

«Debbouze, les Gaulois t’emmerdent !»

Etienne Lahyre, haut fonctionnaire, répond à Djamel Debbouze qui avait déclaré le 20 décembre «Ils sont moches, les gens de Montbéliard» (Voir Fdesouche)

Par sa petite phrase prétendument anodine, Debbouze affiche ostensiblement un mépris de classe et un mépris de race que manifestent beaucoup plus insidieusement les professionnels patentés de l’indignation sélective et les représentants de la gauche morale.

Un footballeur hydrocéphale et hargneux. Un «humoriste» aux connaissances historiques confirmées et à la moralité irréprochable. Nicolas Anelka et Jamel Debbouze sont les idoles de la jeunesse de Trappes.

Une jeunesse symbolisée par Kader, 17 ans, électroencéphalogramme plat, qui ne rêve que « de se faire de la tune » et de « pécho des meufs » ou par Fatou, 16 ans et 80 kilos bien tassés dans un jogging blanc du plus bel effet. Eh oui, à Trappes, il n’y a pas que des intellectuels ou des top-models, et le sabir local est davantage composé de borborygmes que de syntagmes. […]

Il va falloir s’y faire, les quartiers peuplés essentiellement par une population afro-musulmane sont désormais dénommés «populaires».

Mais alors, comment nommer les cités ouvrières telles Forbach, Hénin-Beaumont ou Montbéliard ? Ah, mais, ça n’a rien à voir : résident dans ces trous paumés les petits blancs, les gaulois, les beaufs quoi. Ceux que l’Apollon Debbouze appelle «les moches». Tous ces mangeurs de cochon, ces amateurs de gros rouge qui tache, ces ploucs qui préfèrent « Les Grosses têtes » aux comiques issus de l’immigration promus par Canal Plus ou un one-man show de Laurent Gerra à un spectacle de Sophia Aram… Beurk ! C’est la France du passé, Kader et Fatou sont notre avenir. […]

Bd Voltaire (Merci à Zatch)

Fin d’année. Tous à Marrakech ! Sarkozy, l’Emir du Qatar, Strauss Kahn, Messi, Debbouze, Zidane…

De nombreuses personnalités sont attendues à Marrakech pour les fêtes de fin d’année.

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, passeront les vacances de fin d’année à Marrakech, où ils devraient débuter leurs séjour à la résidence royale Jnane El Kébir. Le soir du nouvel an, l’ancien président français donnera une fête grandiose dans son palais, acheté il y a peu à Marrakech. De nombreuses personnalités devraient, selon les sources citées par le journal Al Akhbar, assister à la fête.

L’Emir du Qatar, cheikh Hamad ibn Khalifa Al Thani, et son épouse Sheikha Mozah, accompagnés du chef du gouvernement et du ministre des Affaires étrangères qataris, passeront également les fêtes au Maroc, où l’Emir du Qatar devrait rencontrer le Roi Mohammed VI.

Dominique Strauss Kahn, ancien directeur général du FMI mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée, sera lui aussi de passage à Marrakech où il est attendu dans son riad du quartier Sidi Mimoun.

Lionel Messi, international argentin et meilleur buteur du FC Barcelone, célèbrera les fêtes de fin d’année dans un Riad de Marrakech, où il a l’habitude de séjourner. Enfin, l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze et l’ancien international français d’origine algérienne Zinédine Zidane, seront également présents dans la ville ocre.

Bladi

L’assassin du garde du corps de Jamel Debbouze condamné à 10 ans de prison

Petit rappel des faits ! Le 19 novembre 2000, Boualem Talata, une figure montante du banditisme parisien et garde du corps de Jamel Debbouze , est assassiné d’une balle dans la tête à Dreux, en Eure-et-Loir, alors qu’il participait à la veillée funéraire de l’un de ses neveux, tué le matin même dans un accident de voiture.

Le tireur présumé n’a jamais été interrogé par les enquêteurs. Malade, il est mort avant d’être identifié. Cependant, au cours de l’enquête, il a été avéré que trois frères, dont Philippe-Amar Djenane étaient présents sur les lieux du crime. Ils étaient en conflit avec Boualem Talata (le garde du corps de Jamel Debbouze) depuis plusieurs mois. Les trois accusés ont toujours nié avoir mis à prix la tête de Boualem Talata mais des conversations téléphoniques entre Philippe-Amar Djenane et le tueur présumé la veille et le jour de l’assassinat de Boualem Talata, et sa fuite juste après le crime ont joué contre lui.

La cour d’assises d’Eure-et-Loir a finalement rendu son verdict hier et condamné à 10 ans de réclusion criminelle Philippe-Amar Djenane pour l’assassinat du garde du corps de Jamel Debbouze et a acquitté ses deux frères.

Public

Jamel Debbouze : «Votez François Hollande, directement au premier tour»

Le comédien Jamel Debbouze appelle à voter François Hollande dès le premier tour dans Les Inrockuptibles, qualifiant cependant de «ridicule» la taxe de 75% sur les revenus supérieurs à un million d’euros annuels avancée par le candidat PS. L’acteur a, selon Le Figaro, gagné en 2011 un million d’euros, sans compter ses 120 représentations au théâtre.

«Votez Hollande, cherchez pas», «le socialisme, oui j’y adhère», ajoute-t-il, disant avoir «le coeur à gauche», dans une interview à l’hebdomadaire paru mercredi.

Actuellement en promotion pour «Sur la piste du Marsupilami», le film d’Alain Chabat, Jamel Debbouze souligne qu’il a été sollicité par «tous les candidats». «Dès qu’on me sollicite c’est fini, je n’ai plus envie d’y aller. C’est à moi d’y aller, pas à eux de m’appeler», dit le comédien.

Le Point

Debbouze, Sy et Anelka : « l’immigration est une bonne nouvelle pour la France »

Jamel Debbouze, Omar Sy, Nicolas Anelka, impossible de passer à côté d’eux. [...] Mais au-delà de l’humoriste, du comédien et du footballeur, il y a trois amis d’enfance, qui ont grandi dans une cité de Trappes, en banlieue parisienne.

C’est ce que s’attache à montrer le documentaire L’Entrée des Trappistes, produit par la journaliste, et épouse de Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau. Il sera diffusé sur Canal+ le 7 février prochain.

Le film n’a assurément pas pour but d’investiguer sur leur face cachée. [...]

Le footballeur [ndlr: Anelka] est, selon Mélissa Theuriau, « la pépite du film ». [...]

« Être une star, un people dans les magazines, c’est pas du tout mon kiff. Les journalistes ont voulu donner de moi l’image d’un mec arrogant, alors tu deviens un mec arrogant », confie le footballeur [...]

Le documentaire se veut aussi engagé : « on a voulu envoyer le signal que l’immigration est une bonne nouvelle pour la France », explique Jamel Debbouze. Le film, consensuel, est d’ailleurs diffusé dans le cadre d’un cycle « La diversité en marche ».

« Diffuser ce documentaire à quelques mois de la présidentielle, on trouve que ça a du sens », conclut Mélissa Theuriau.

Europe 1

Jamel va-t-il demander l’asile politique à Mohamed VI ?

Touche pas à mon despote ! Jamel va-t-il demander l’asile politique à Mohamed VI ?

[...] Pis, si Marine Le Pen se qualifie pour le second tour de la présidentielle – ne parlons pas de victoire -, l’humoriste « change de crémerie ». Un 21 avril ça va explique-t-il, deux bonjour les dégâts. Il ne supporterait plus d’habiter dans cette France-là, une démocratie où le verdict des urnes lui semblerait décidément trop malodorant.

Antifasciste patenté, Jamel ne se contente pas de faire le ménage en France, il se penche aussi sur le sort des pays arabes, ces grands oubliés de la déesse Démocratie. Il se félicite des bouleversements intervenus dans les pays arabes depuis que la grogne partie de Sidi Bouzid ébranle jusqu’au plus petit patelin yéménite.

Ce qu’il y a de croustillant dans cet enthousiasme à géométrie variable, ce n’est pas tant que Jamel s’effraie du danger que représenterait le Front National pour nos libertés, danger largement imaginaire à mon avis, ni qu’il balaie d’un revers de la main le péril islamiste.

Non, le plus drôle, c’est son silence assourdissant sur la vague de répression qui a secoué le Maroc ces derniers mois, l’arrestation puis la libération tardive d’opposants par son ami Mohammed VI, tendrement surnommé « M6 » par ses intimes.

Non content d’adresser de réguliers satisfecit à la politique d’ouverture en trompe l’œil de son ami le Roi, Debbouze reste muet sur le « mouvement du 20 février », plate-forme de l’opposition marocaine constituée début 2011 après la répression brutale d’émeutes populaires. Cette structure démocratique dénonce la dernière réforme constitutionnelle de Mohammed VI comme de la poudre aux yeux et appelle les artistes à boycotter les événements culturels du pays de l’Atlas.

Las, comme si de rien n’était, Jamel a organisé en juin dernier la nouvelle édition du Festival international du rire du Marrakech. Allez, ne soyons pas mauvaises langues, et attribuons ce militantisme paillette à un très haut sens moral : après tout, Debbouze pense peut-être qu’une fois arrivée au pouvoir, la terrrifiante Marine Le Pen maltraiterait ENCORE PLUS ses opposants que le bon roi M6…

Daoud Boughezala dans Causeur

Jamel Debbouze : «Je me rends vraiment compte de la diversité de la France, que l’on est plein de peuples sur le même territoire»

Le «comique le plus populaire de France» inaugure son festival du rire de Marrakech. Du 14 juin au 6 juillet, à Paris, il achèvera la tournée de son spectacle «Tout sur Jamel». Paris match l’a interrogé.

Moi, je parle aux jeunes des banlieues, et vous ne pouvez pas savoir comment ils rêvent d’embellir la France !

Quel état des lieux dressez-vous de la France de 2011 ?

[…] En ce moment, on sert d’argument électoraliste. «Vous inquiétez pas, on va vous en débarrasser»… comme si les hommes politiques voulaient protéger les Français. Mais les protéger de quoi ? D’autres Français ? La France ne se connaît pas encore elle-même. Elle va bien se rendre compte qu’elle a changé, qu’elle est colorée et que, aujourd’hui, son visage ressemble au mien. Et ce n’est pas grave. [...] Dans ce vieux pays, il y a trop de tropismes, de préjugés, de conservatisme. La France n’est pas xénophobe, elle est juste un peu radine… Qu’elle se rassure, une équipe de chercheurs de l’université de Lille a démontré que les immigrés rapportent une bonne douzaine de milliards d’euros par an et qu’ils paient nos retraites ! […]

Paris-Match

Jamel Debbouze : « Eric Zemmour est juste un imbécile qui touche des piges »

Jamel Debbouze refuse de participer à l’émission de Laurent Ruquier “On n’est pas couché” diffusée sur France 2.

Explication ? “Je ne ferai pas cette émission parce qu’il y a Eric Zemmour” , a déclaré l’humoriste dans une interview aux Inrockuptibles.

Pour l’humoriste, Eric Zemmour ne devrait pas être présent sur les plateaux télévisés. “Il ne faut pas qu’il fasse de la télé parce que c’est dangereux d’entendre ce genre de discours. Il est spectaculaire, il n’a aucune idéologie, je suis sûr qu’il ne pense pas ce qu’il dit : c’est juste un imbécile qui touche des piges”, a expliqué l’acteur. Et de renchérir: “Mets-le sur un plateau en face de moi, et je te l’allume Zemmour, je te l’allume, même de dos, c’est sûr et certain. Mais je ne vais pas entrer dans cette mascarade pour faire de l’audience”.

Le Nouvel Obs

(merci à Chiron et St Louis)

Selon Jamel Debbouze, les enfants d’immigrés vont « s’énerver » comme en Egypte et en Tunisie

RTL, 10/03/11

Ce qui a changé c’est que les enfants de l’immigration se rendent davantage compte de leur situation et de la manière dont leurs parents ont été traités et de la manière dont on les traite.
Au même titre que l’Egypte, la Tunisie ou encore l’Allemagne de l’Est, ils vont s’énerver, ils vont vouloir regagner leur liberté. »

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.