« Vous êtes nul, Philippot ! » (Maillot/RMC) (màj)

Addendum

Un auditeur excédé interpelle Jacques Maillot sur son mépris pour le Front National. L’ex-voyagiste ne sait plus sur quel pied danser alors qu’il est tancé par Daniel Riolo.

« Je vous remercie parce qu’à chaque fois que vous critiquez le FN, ça ne le fait que progresser. J’étais à gauche pendant un temps [...], c’est la réalité de ma ville et de la vie qui m’ont poussé vers le FN. » – François

« C’est la réponse des partis dits traditionnels qui pousse les électeurs comme François à aller vers le Front National. Parce que ces partis-là, non-seulement n’apportent pas de réponse à leur quotient, mais en plus semblent ne pas admettre les réalités que eux voient au quotidien. » – Daniel Riolo

________________________________

Alors que les GG abordent les chances du FN à la législative de Villeneuve-sur-Lot, Claire O’Petit, Jacques Maillot et Daniel Riolo aboient sur Florian Philippot. Alain Marschall et Olivier Truchot sont exaspérés par leur agressivité envers le vice-président du Front National.

« Ça changera quoi si votre candidat est élu (député) ? Ça va changer quoi dans la vie des personnes de la circonscription ? » – Claire O’Petit

Les dérives du foot français ou le mythe mensonger de la France black-blanc-beur

Un ouvrage de Daniel Riolo, Racaille Football Club, analyse la rupture entre l’équipe de France et son public. Un constat implacable qui dépasse largement le cadre du sport. Le mal est plus profond. L’an dernier, un sondage révélait que seulement 20 % des amateurs de football affirmaient «avoir de la sympathie» pour les Bleus.

Directeur du centre de formation du Lille olympique sporting club (Losc), Jean-Michel Vandamme confirme la détérioration : «Il y a dix ans, je faisais 70 % de foot et 30 % d’éducation. Aujourd’hui, les formateurs font l’inverse. » […]

Mais de quels jeunes parle-t-on ? Directeur technique national, François Blaquart explique que «principalement, nos jeunes viennent de milieux urbains». Comprendre : des banlieues des grandes agglomérations. Ces « jeunes » que, souvent, l’opinion publique désigne comme des voyous, des « racailles ». Le lien est fait.

Le football, aujourd’hui, c’est la banlieue. Attirés par un rêve de réussite sociale bien plus que par l’amour d’un maillot, les jeunes des cités ont imposé leurs codes dans le football.

Dans Fractures françaises, le sociologue Christophe Guilluy décrit une France périurbaine ou rurale «qui en a ras-le-bol de l’équipe de France racailleuse, avec les écouteurs sur la tête».

Daniel Riolo estime que «si le foot, divertissement supposé faire oublier le quotidien, met précisément en scène les mecs qui génèrent le plus d’anxiété dans la vie de tous les jours, le rejet va vite se manifester».

Analysant ce mouvement, qui souligne, en creux, l’échec du modèle républicain d’intégration, si vanté en 1998 lors de la victoire en Coupe du monde, l’auteur revient sur le mythe mensonger de la France black-blanc-beur, sur l’édifiant France – Algérie du 6 octobre 2001, où l’autisme et l’aveuglement des responsables politiques s’étalèrent au grand jour. Et Riolo de rappeler qu’en dépit d’un grand nombre d’immigrés d’origine polonaise ou italienne, les France – Italie ou les France – Pologne d’antan n’avaient jamais donné lieu à un tel «spectacle».

Valeurs actuelles

« Ils ont tellement peur qu’il y ait des morts qu’ils préfèrent les laisser casser »

Zemmour & Naulleau – 17/05/13

invité : Daniel Riolo à l’occasion de la sortie de son livre.

«Ce n’est plus l’Equipe de France. Elle a été prise en charge par la racaille de la banlieue.»

« Quand j’ai vu que FDesouche – immédiatement – a saisi le sujet sur l’Islam, ça m’a emmerdé ! » D.Riolo

PSG/racailles : RMC se résout à mettre en ligne le podcast de Daniel Riolo

RMC Afterfoot 14/05/2013
Le podcast est finalement mis en ligne :

merci à Francique

___________________________________________

Contrairement au titre initial, l’émission en question, n’a non pas été caviardée, mais substituée par une ancienne émission; merci à Joseph S. qui indique qu’il s’agirait probablement de l’émission de lundi dernier.

Se reporter au podcast d’hier 23h00

___________________________

Dans l’émission sportive, diffusée en direct hier soir, Daniel Riolo revenait sur les événements du Trocadero et des Champs Elysées : le constat sans appel désignait bien entendu, l’absurde impréparation des organisateurs tant du côté du PSG que de celui de la Préfecture de Police; le sujet ayant déjà été préalablement débattu sur l’antenne, il semblait que l’on s’acheminait vers une émission certes animée, mais assez banale.

Peu aprés 23h00, la prise d’antenne d’un auditeur musulman*, supporter du PSG, allait bousculer le ronronnement de l’émission, lorsque ce dernier, dépité de l’image détestable du club, commença à vider son sac sur ce qui s’était produit la veille, désignant clairement les racailles noires et maghrébines et disculpant sans état d’âme, les ultras, du saccage en règle.

Daniel Riolo, ne cachait pas sa satisfaction que les choses soient énoncées ainsi, de la bouche même d’un supporter à l’origine bien caractérisée.

La thèse de la piste ultra ayant été balayée, Daniel Riolo concluait avec l’analogie de la Saint Sylvestre à Strasbourg, et les fêtes du 14 juillet immanquablement synonymes de violence, saccages et autres délits à la personne, démontrant que le triste épisode du Trocadéro se rangeait non pas dans  la catégorie « événement sportif » mais définitivement dans celle sociétale de « la France, malade de ses banlieues ».

Il n’aura pas suffi que Daniel Riolo déplore qu’un seul parti politique, celui de Marine Le Pen, allait profiter de ces événements : la direction de RMC a visiblement préféré cacher autant que possible,  une émission très populaire auprès de la jeunesse.

* non seulement le prénom l’était mais l’auditeur mentionnait lui-même sa religion

Au cas où l’émission aurait été enregistrée, merci de le faire savoir …

« Racaille football club » (Riolo) : « l’islam est la première religion du foot hexagonal » (+vidéo)

Addendum vidéo :

Daniel Riolo, journaliste star de RMC, sort un livre coup de poing qui pourrait bien faire beaucoup parler. Le titre provocateur de l’ouvrage « Racaille football club ». Il mêle football, politique, éducation et religion: un mélange détonnant.

[...] « Les racailles, la culture racaille. Fantasmes et réalités se côtoient. 80% des footballeurs sont originaires de banlieue et ce n’est pas sans conséquence. Oui, l’islam est la première religion du foot hexagonal. Et oui, la formation « à la française » est coupable, entraînant de nombreux débats où tout se mélange : banlieue, intégration, respect ou irrespect, immigration, communautarisme », indique ainsi une partie du communiqué livré avec les épreuves du livre. [...]

Chronofoot