La SNCF prête à déployer une escadrille de drones pour ses voies

La SNCF a entrepris de tester différents types de drones sur son réseau pour contrôler l’état de ses ouvrages d’art et prévenir le vol de cuivre mais de nombreuses contraintes freinent pour l’heure un déploiement massif de ces engins.

Depuis trois mois, la SNCF expérimente deux scénarios de surveillance et de maintenance de son réseau ferré à l’aide de ces engins volant sans pilote, commandés à distance depuis une station au sol. Dans les deux cas, l’entreprise affirme qu’il s’agissait de premières mondiales.

Mardi dernier, c’est un avion radiocommandé de moins de 2 kilos de la société toulousaine Delair Tech qui a survolé un tronçon de 17 kilomètres entre les gares de Lavaur et de Damiatte, dans le Tarn. Équipé d’un capteur vidéo à capacité diurne et nocturne, l’engin a parcouru pendant trois heures les voies, à la recherche de voleurs de cuivre.

« Les vols de câble, c’est 350.000 heures de travail perdues, la désorganisation de la circulation ferroviaire, et un préjudice financier de l’ordre de 50 millions d’euros », explique Jean-Marie Roméro, directeur aux affaires territoriales SNCF.

Par satellite, le flux vidéo capté par le drone était retransmis en direct à Paris au Poste de commandement national de la sûreté, un moyen rapide mais encore expérimental pour centraliser les informations et réagir au plus tôt.

(…) Capital

Romainville (93). Un voleur de cuivre grièvement brûlé dans un transformateur

Ce samedi à 14 h 30, à Romainville, un homme, âgé 27 ans, a été grièvement brûlé aux bras en pénétrant par effraction dans un transformateur électrique. Il s’est introduit dans cette installation pour y dérober du cuivre. En sectionnant les câbles, il a provoqué un court-circuit et a été électrocuté.

(…) Le Parisien

Recel de métaux : vague d’interpellations dans une entreprise lyonnaise

Lundi matin, plusieurs dizaines de gendarmes ont bouclé le quartier du port Edouard-Herriot dans le 7e arrondissement de Lyon.
Ils ont procédé à plusieurs interpellations et contrôles au sein de l’entreprise Recyclage de Métaux (RDM), soupçonnée d’être une plaque tournante du recel de métaux volés. Selon le Progrès, de nombreux Roms faisaient la queue le matin pour revendre leur butin.

Lyonmag

 

Loire : 1.500 habitants privés de téléphone à la suite du vol de cables de cuivre

Environ 1.500 habitants de trois communes de la Loire sont privés de téléphone et d’internet depuis deux jours, à l’approche du Réveillon de la Saint-Sylvestre, du fait d’un important vol de câble en cuivre.

« Depuis cet après-midi, nous mobilisons sur le terrain une douzaine de techniciens, qui travailleront, y compris le 1er janvier, pour rétablir les 3,6 kilomètres de câbles sectionnés et volés dans le Forez dans la nuit de dimanche à lundi«

info sfr - merci Martin + MAchin chose

Toulouse : Arrivé en France il y a dix jours, un Rom voulait fuir avec 110 kg de cuivre volé sur un vélo

Encore un nouveau vol de cuivre. Mercredi soir, vers 22 heures, un homme qui tentait de dérober une bobine de cuivre sur un chantier de la société Bouygues à Toulouse a été pris sur le fait par des agents de sécurité [...]

L’individu avait réussi à charger le matériau de 110 kg sur un vélo et s’apprêtait à prendre la fuite à l’arrivée des vigiles.

Rapidement placé en garde à vue, ce ressortissant roumain de 38 ans, arrivé en France il y a dix jours, a reconnu que son butin était destiné à alimenter le nouveau trafic de ce matériau précieux. Il a en outre indiqué aux policiers qu’il estimait sa valeur marchande à 400 euros

À l’audience, le procureur Farges a requis à l’encontre de cet homme «venu en France pour voler», la peine exemplaire de 2 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Pour la défense, son avocat, Me Mila, a dénoncé «le traitement inégalitaire et, dès lors, inacceptable» qui était envisagé pour son client, en raison de sa nationalité.

«Aucun Français primo délinquant comme mon client et n’ayant commis aucune atteinte aux personnes n’aurait encouru de peine d’incarcération», a-t-il indiqué. S

Sa plaidoirie a porté ses fruits. Les magistrats condamnent l’intéressé à 3 mois de prison avec sursis, au soulagement de ses nombreux proches présents dans la salle.

Le Dauphiné libéré
(Merci à Pmarasan/Julien271)

Montpellier. Des trains en retard suite à des vols de câbles

Les trains enregistrent des retards de 15 minutes à 75 minutes dans le Languedoc-Roussillon en raison de vols de câbles du réseau dans le secteur de Lunel (Hérault), a-t-on appris vendredi auprès de la SNCF

Dans un communiqué, la SNCF explique que « trois actes de malveillance » ont « endommagé gravement les câbles du réseau de signalisation qui assurent à la fois la fluidité du trafic et la sécurité du système ferroviaire ».

En Languedoc-Roussillon, les vols se concentrent entre Vergèze et Nîmes. « Ce sont plus de 800 connexions à rétablir sur plusieurs kilomètres », ajoute la SNCF.
Ouest France

Haute-Savoie: 737 kilos de cuivre dans un fourgon… ils disent l’avoir trouvé à la déchetterie.

Ce vendredi, à la Croix-de-Rozon, poste de douane entre la Haute-Savoie et le canton de Genève, les gardes-frontière suisses ont interpellé les deux occupants d’un fourgon immatriculé en France, des Roumains âgés de 32 et 33 ans, qui voulaient entrer dans la Confédération Helvétique.

Dans ce véhicule utilitaire, ils ont découvert des câbles et des plaques de cuivre. 737 kilos de métal étaient à bord de la camionnette !
Dans les locaux de la police judiciaire, les deux personnes ont nié avoir commis un quelconque délit et dit avoir trouvé tout le cuivre dans une déchetterie en France. Les policiers ont ouvert une enquête pour tenter de déterminer la provenance exacte de la marchandise. Les deux hommes ont été mis à la disposition du Ministère Public.

Source: LeDauphiné.com

Aytré : 2 kilomètres de câbles électriques ont été volés la nuit dernière

A Aytré, près de la Rochelle, deux kilomètres de câbles aériens électriques ont été subtilisés la nuit dernière. Le vol a eu lieu dans une zone faiblement peuplée. Conséquence : de nombreuses coupures de courant ont touché les pavillons alentours. Une quarantaine de foyers a ainsi été temporairement privée d’électricité.

(…) France 3 Poitou Charentes

Audincourt (25). Electrocuté en volant du cuivre dans un transformateur

Un jeune homme de 25 ans a été grièvement brûlé après avoir reçu une décharge électrique de 20 000 volts, alors qu’il était en train de voler du cuivre dans un transformateur et son pronostic vital est engagé.

L’homme, bien connu des services de police pour de multiples méfaits, était vraisemblablement en train de voler du cuivre dans le transformateur électrique de l’ancienne piscine d’Audincourt, lorsqu’il a été électrisé de part en part, a indiqué la police.
Le cousin du blessé, membre d’une communauté de gens du voyage basée à Audincourt, l’accompagnait.

(…) Le Parisien

Côtes-d’Armor : vol de cuivre. Il coupe l’électricité à une personne sous assistance respiratoire

Avec l’augmentation du cours du cuivre, les voleurs n’hésitent plus à monter en haut des poteaux électriques pour couper les fils, même s’ils sont sous tension, et malgré le risque d’électrocution.

[...] Dans la seule nuit du 3 au 4 juillet, plus de 2,7 km de fils électriques nus ont été volés dans la commune, soit 370 kg de cuivre.

Et c’est lors de ce vol qu’une personne sous assistance respiratoire s’est retrouvée privée d’électricité. Le conjoint de la malade a aussitôt prévenu le dépannage et une équipe ERDF a été dépêchée sur place très rapidement pour réalimenter en électricité le domicile des clients » indique ERDF.

Ce week-end, ce sont les communes de Hémonstoir et surtout Plourac’h, qui ont été touchées. Dans la première, 1 674 mètres de lignes ont disparu ; à Plourac’h, c’est plus de 4 km de lignes qui ont été volés.

Outre les dégâts occasionnés sur les ouvrages et le préjudice financier supporté par l’entreprise (le coût du cuivre dérobé ces dernières semaines est estimé à plus 11 000 €), ERDF s’inquiète des conséquences, pouvant être très graves pour certains clients.

Ouest France
(Merci à Walter White)

La Courneuve : il s’électrocute en voulant voler du cuivre

Un homme a été très grièvement blessé ce mercredi après-midi à la Courneuve (Seine-Saint-Denis) alors qu’il tentait de voler du cuivre sur un chantier, avenue Victor-Hugo, non loin du RER B. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a voulu découper un câble à haute tension avec une scie à métaux. Sous le choc, il a été projeté à plusieurs mètres. L’homme est brûlé sur tout le corps. Il a été transporté à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Son pronostic vital est engagé.

Le Parisien