Marseille (13) : un jeune homme agressé à coups de couteau

Ce jeudi 10 avril, un jeune homme a été sérieusement blessé à coups de couteau dans la cité de la Cayolle dans le IXe arrondissement à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime aurait été agressée par plusieurs inconnus avant d’être frappée à six reprises avec un couteau.

Touché au niveau du ventre, du dos et d’un bras, il a été évacué, dans un état sérieux, vers l’hôpital de la Timone. Une enquête a été ouverte afin d’identifier les auteurs de cette tentative de meurtre.

Le Parisien

Nîmes (30) : cinq jeunes de 14 à 18 ans interpelés après une agression au couteau

Les faits remontent au 26 mars. En fin d’après-midi, un jeune homme se fait attaquer par une bande des jeunes près des arches de la gare SNCF. Blessé par arme blanche à la joue et au cuir chevelu, il est pris en charge par les sapeurs-pompiers qui le conduisent à l’hôpital.

Quelques jours plus tard grâce au dispositif de vidéosurveillance, la police nîmoise parvient à mettre la main sur cinq jeunes âgés de 14 à 18 ans. Placés en garde à vue, l’auteur des coups a fini par reconnaitre les faits sans expliquer réellement les motivations de son geste. A l’issu de cette garde à vue l’un des jeunes a été laissé libre, quant aux autres ils devraient être entendus ce soir par le parquet.

Objectif Gard

Egorgée par son mari: «Elle faisait mal le couscous»

Procès d’un Tunisien. Il a tué sa femme en 2010 mais se présente comme un laïc, tolérant et attaché aux droits de l’Homme.

L’ancien comptable de l’ambassade de Tunisie meurtrier de son épouse en avril 2010 à Fribourg, discourt sans fin depuis mardi devant la Cour. «Qu’elle repose en paix», exprime souvent cet homme de 47 ans qui se décrit comme «socialiste, laïc, sentimental, pas jaloux, et respectueux des droits de l’Homme. J’étais considéré comme un sage.» Cela ne l’a pas empêché pas de violer sa femme, puis d’uriner sur elle.

Il l’attache, la poignarde, lui tire dessus puis lui tranche la gorge

Il l’a frappée de 15 coups de couteau dans le dos avant de lui tirer dans le visage avec un pistolet soft-air: une bille est demeurée dans la lèvre de la victime. Il l’a encore étranglée, avant de lui trancher la gorge.
Sans travail , buveur, celui qui se faisait appeler David prétend tout expliquer: «Une rupture, ce n’était pas la fin du monde, mais je devais savoir pourquoi.» Il l ‘accusait également de ne pas s’occuper de ses enfants et de ne pas savoir faire le couscous.

20 Minutes

Philippe Vardon agressé à Fréjus (couteau, démonte-pneu…)

Agression au couteau à Reims : « Sale blanc ! Si tu poucaves, t’es mort ! »

Vers 17 h 15, alors qu’il marchait avenue de Gaulle, le plus jeune des garçons a senti une main se poser sur sa nuque. « Il a cru que c’était un ami qui venait lui dire bonjour », raconte sa mère, « mais en même temps, il a senti le froid d’une lame. »

Se retournant, les deux camarades se sont retrouvés face à deux inconnus. Celui qui avait posé la main sur le cou du lycéen a demandé à voir son portable.« Ça ne l’a pas intéressé, puis il a vu son casque audio MP3. Il l’a demandé pour l’essayer. Mon fils a refusé. »

L’agresseur a alors brandi un couteau qu’il avait dissimulé après l’avoir apposé sur la nuque du garçon. « Il a arraché le casque et donné un coup de couteau vers la poitrine de mon fils. Il a juste eu temps de l’esquiver. Il s’est fait insulter et menacer : « Sale blanc ! Si tu poucaves (NDLR : dénoncer), t’es mort ! » Il s’est pris un coup de pied dans les côtes. Pendant ce temps, l’autre jeune retenait son copain pour l’empêcher d’intervenir. Dès que les voleurs sont partis, il nous a prévenus et la police a été appelée. Deux voitures sont arrivées très vite. »

L’Union

(Merci à Pat Riot)

Le boulanger menacé avec un couteau pour un sandwich au bacon

Un artisan boulanger du quartier du Pin à Agen, son commis et sa fille ont été la cible, en fin de nuit dernière, d’agressions verbales et menacés avec arme.

Hebergeur d'imageIl était 5 h 50, le commerce n’avait pas encore ouvert qu’un individu se garait sauvagement sur le trottoir devant la devanture et tambourinait. Il avait faim, réclamait de quoi manger. Un des employés expliquait que les en-cas n’étaient pas encore prêts, mais il lui proposait gentiment de lui faire un sandwich.

L’homme patientait. Mais quand il récupérait son sandwich, il s’emportait, insultait les personnes à l’intérieur car le pain contenait du bacon, donc du porc. Une volée d’injures sortait de sa bouche, estimant être victime de provocation de la part de la boulangerie : «Vous voyez pas que je suis basané !». [...]

La Dépêche

Merci à Stormisbrewing

Marseille : Des coups de couteau pour un regard de travers

A Marseille, un jeune homme de 28 ans qui descendait la rue André-Aune, près du cours Pierre-Puget (6e), la nuit dernière, peu après 1h, a croisé le regard de trois autres jeunes. L’un d’eux, qui s’est estimé « regardé de travers », a alors sorti un couteau et porté plusieurs coups à la victime.

Des coups qui lui laisseront des estafilades sur le corps et qui, pour certaines, ont dû être suturées. La victime a dû être transportée à l’hôpital de la Conception.

La police cherche des images éventuelles de vidéosurveillance. Elle est surtout à la recherche des trois auteurs présumés, âgés d’’environ 25 ans. L’’enquête a été confiée à la Division centre de la sécurité publique.

La Provence

Attentat meurtrier au couteau en Chine : 27 morts, 160 blessés (Vidéo)

Vingt-sept personnes ont été tuées et 160 blessées dans des attaques menées par «des hommes armés de couteaux» samedi soir dans la gare de Kunming (sud-ouest de la Chine), annoncé l’agence officielle Chine Nouvelle.

La police a abattu plusieurs des agresseurs dans la gare de Kunming, la capitale de la province du Yunnan, et établi une vaste zone de sécurité autour des lieux des attaques, selon des messages postés sur Sina Weibo, équivalent chinois de Twitter, filmées par la chaîne de télévision locale K6. Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux pour transporter les blessés dans des hôpitaux de la ville, a-t-on ajouté de même source.

La police a abattu au moins quatre des assaillants et était à la poursuite des autres, ont affirmé les médias officiels. Le gouvernement local a attribué l’attaque aux séparatistes ouïghours de la province du Xinjiang (nord-ouest), musulmans turcophones qui se disent victimes d’une politique répressive à l’égard de leur religion, de leur langue et de leur culture de la part des Han, ethnie fortement majoritaire de Chine.

Europe 1 (Merci à El Tarba, Caravetes, chtilillois et gene6)

Paris : poignardée, puis abandonnée devant un hôpital

En fin d’après-midi, une femme poignardée au niveau de la poitrine a été abandonnée par une dizaine de personnes devant les portes de l’hôpital de la Croix-Saint-Simon situé au 125, rue d’Avron dans le 20e arrondissement de Paris

Les individus qui ont amené la blessée ont tous pris la fuite après avoir déposé le corps. La jeune femme a été prise en charge aux urgences. Son pronostic vital serait engagé.

Peu après que la jeune femme a été admise dans l’hôpital, des « échauffourées ont éclaté devant l’établissement, mais sans que l’on sache encore pourquoi » [...].

Metro News

Un fils de Dieudonné interpellé avec un couteau devant la Main d’or

Un fils de Dieudonné âgé de 15 ans a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi avec un couteau devant le théâtre de la Main d’or à Paris, où son père venait de se produire après plusieurs annulations, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Peu avant 2 heures du matin, des policiers sur place ont remarqué deux jeunes sous le porche du théâtre parisien, après la représentation du polémiste, et ont décidé de les contrôler, selon l’une des sources. « L’un d’eux portait un couteau sur lui. Il s’agit du fils de l’artiste Dieudonné » âgé de 15 ans, a précisé cette source. Il a été interpellé, conduit devant un officier de police judiciaire au commissariat du 11e arrondissement, puis laissé libre et convoqué avec son père ultérieurement, a ajouté cette source. [...]

Le Point

Le Perreux (94) : Mystérieuse agression au couteau

Un adolescent a été victime d’une mystérieuse agression à coups de couteau, ce dimanche 12 janvier, vers 10 heures au domicile de ses parents au Perreux. La victime, âgée de 16 ans, a été surprise dans le sous-sol de la maison de ses parents par un inconnu, encagoulé et armé d’un couteau.

Ce dernier lui a porté un coup de couteau dans la région du cœur, avant de prendre la fuite. Rapidement secouru, le jeune garçon a été hospitalisé dans un état sérieux à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil.

Le Parisien

A Savigny-sur-Orge, la querelle d’associés se termine en coups de couteau

Deux associés d’une entreprise de Savigny-sur-Orge, dans l’Essonne, ont réglé leur différend au sujet de la gestion de leur société au couteau. [...]

« Il ressort de l’enquête que le premier associé reprochait au second de mal gérer l’entreprise, et que le second associé reprochait au premier d’utiliser la carte bleue de la société à des fins personnelles », explique à MYTF1News Eric Lallement, procureur de la République d’Evry. L’un des deux associés est partis quelques semaines en vacances au Maroc et, à son retour, le différend s’est aggravé ». C’est alors que les deux hommes ont décidé de se retrouver au domicile de celui qui sera ensuite l’auteur des coups.

« Les choses ont dégénéré et sans que l’on sache encore qui est à l’origine des violences, le propriétaire des lieux a pris un couteau et blessé son associé », précise le procureur. Blessé à la gorge et au vendre, la victime, transportée inconsciente à l’hôpital est désormais hors de danger et est rentrée chez elle. [...]

TF1 News