Souad Merah convoquée par la police

Souad Merah, était convoquée ce matin à l’hôtel de police de Toulouse pour être entendue sur les conditions dans lesquelles elle s’est dite fière des actes de son frère Mohamed, le tueur au scooter, dans un entretien enregistré à son insu par M6.

Elle devait être entendue comme témoin ou comme victime. « Ce sera une audition totalement libre, il n’y a aucune perspective de garde à vue », a dit son avocat, Me Christian Etelin.

La jeune femme de 34 ans qui se revendique du salafisme devait être auditionnée par des fonctionnaires de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne à un double titre: l’enquête ouverte par la justice pour apologie du terrorisme et la plainte que Souad Merah a déposée contre M6 pour l’avoir enregistrée sans qu’elle le sache. Les deux dossiers, connexes, ont en effet été joints. [...]

Le Figaro

Des CRS cessent le travail après une convocation disciplinaire pour une «remarque raciste»

C’est en couvrant l’évacuation de l’immeuble situé au 51 avenue Simon Bolivar, à Paris, qu’une journaliste de TF1 a été victime d’une remarque raciste de la part d’un CRS.

lls n’ont pas le droit de faire la grève. Mais pour protester contre leur hiérarchie, quarante-quatre CRS de la compagnie 17 de Bergerac (Dordogne), actuellement en cantonnement à Massy, dans l’Essonne, se sont rendus samedi après-midi à l’hôpital afin d’obtenir des arrêts maladie.

Un acte qui fait suite à la convocation disciplinaire de l’un de leurs collègues qui, le 4 mai, avait déclaré à une journaliste de TF1 : «Ah bon, depuis quand ils font travailler des Noirs à TF1 ?», tout en lui refusant l’accès à un point presse.

Le Parisien