Incident lors du tournage de l’émission de Benoit Duquesne sur le mariage gay (MàJ vidéo)

Addendum

D’après le site gay e-llico.com :
« Une polémique s’est noué entre le maire PS ouvertement gay du 19e arrondissment de Paris et le journaliste de France 2 Benoît Duquesne sur le tournage d’un plateau du magazine « Complément d’enquête » qui a interwievé la militante anti-mariage gay Frigide Barjot en lieu et place d’un militant pro-gay prévu. »
E-llico

Selon nos informations exclusives , un incident s’est produit ce matin, alors que Benoit Duquesnes tournait les plateaux de son émission « Complément d’Enquête » qui sera diffusée ce soir sur France 2 sur le « Mariage pour tous ».

Le journaliste avait reçu l’autorisation du Maire du 19e pour tourner une des séquences dans la salle des mariages, mais quand le Maire a découvert que l’invitée était celle qui mène la fronde contre le mariage gay Frigide Barjot, il s’est opposé au tournage.

Des employés de la Mairie sont alors intervenus pour interdire le tournage, mais Benoit Duquesne a décidé de poursuivre l’interview.

Du coup, le Maire a fait couper l’électricité petit à petit dans la salle, au point que le tournage s’est terminé dans le noir. (…)

JeanMarcMorandini

Qui était Mohamed Merah ?

Émission Complément d’Enquête diffusée sur France2 le 19/04/2012.

Il faut être rassurant. Il y a énormément de jeunes Français ou résidant en France qui sont allés dans des zones de conflit comme la zone pakistano-afghane ; qui sont sur internet tout le temps, 24 heures sur 24. » – Marc Trevidic, juge d’instruction au pôle anti-terroriste, président de l’association française des magistrats instructeurs.

Partie 1:

Lire la suite

Télévision : Ados, l’autorité en faillite

France 2, Complément d’enquête du 31 janvier

Depuis la rentrée, il y a eu les violences au collège de Craon, il y a eu ce jeune prof frappé au visage par un élève à Toulon, ou cet enseignant roué de coups par quatre ados à la sortie des cours à Limoges… Comment restaurer l’autorité dans une école qui semble de plus en plus démunie face à des jeunes indisciplinés et agressifs ? Un phénomène qui ne se limite pas aux quartiers difficiles.

Alors que toujours plus d’enseignants avouent ne pas savoir tenir leur classe, faut-il comme certains le prônent, revenir à l’uniforme, la non mixité et des règles strictes ? Ou exiler les ados difficiles sur un autre continent comme le fait l’Allemagne ?

Des interventions de gros bras appelés pour restaurer l’ordre dans les collèges, aux stages d’autorité pour profs débordés, Complément d’enquête sur une génération en mal de discipline.

(Merci à Panda)