Calais : une manifestation anti-clandestins interdite

Le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, a annoncé aujourd’hui l’interdiction d’une manifestation contre les migrants prévue dimanche à Calais par le collectif « Sauvons Calais » en raison d’un fort risque de « heurts ».

Hebergeur d'image« J’ai décidé hier soir d’interdire la manifestation. C’est une décision rare, lourde à prendre. (…) C’est la première fois qu’en tant que préfet je dois prendre une telle décision », a déclaré Denis Robin à la capitainerie du port de Calais.

« Sauvons Calais » avait appelé à une manifestation anti-migrants dimanche après-midi, entraînant « une forte mobilisation de personnes extérieures au département » parmi lesquelles « des responsables de la mouvance ultra-droite » et des personnes connues pour des « faits de violences lors d’attroupements » et des propos incitant à la « haine raciale », détaille l’arrêté d’interdiction.

En face, deux autres contre-manifestations ont été organisées, d’une part par les collectifs « Antifa » et « No borders », d’autre part par le collectif de Calaisiens baptisé « Calais: ouverture et humanité ». [...]

« L’objet même de la manifestation peut être perçu comme une provocation et peut dégénérer en heurts violents entre les manifestants » et les migrants, précise encore l’arrêté.  »L’expression de la violence et de la haine n’est pas une solution pour Calais », a insisté le préfet. [...]

Le Figaro

À Orléans, le maire UMP veut chasser les clandestins

En découvrant la liste des délégations attribuées aux conseillers et adjoints de Serge Grouard, maire UMP d’Orléans réélu haut la main, les militants des associations d’aide aux sans-papiers se sont étranglés. Au même titre que la gestion des appels d’offres ou du tourisme, l’édile local aura désormais un bras armé à « la lutte contre l’immigration clandestine », qui demeure pourtant une prérogative des services de l’État. Et ceci au moment même où le Front national fait son entrée sur les bancs du conseil municipal. [...]

Hebergeur d'imageMilitant du Réseau Éducation sans frontières (RESF), Jean-Pierre Perrin-Martin voit s’écrouler plusieurs décennies d’avancées collectives :

« Dans les années 1990, des étrangers ont obtenu d’être régularisés après des grèves de la faim. Tous réussirent à être débarrassés du nom de clandestins pour prendre celui de sans-papiers. Et aujourd’hui, le maire d’Orléans nous ramène à ce qualificatif. »  [...]

Dans un communiqué transmis aux médias, la municipalité se justifie en dénonçant le « laxisme de l’État » en matière de chasse aux clandestins et précise que, grâce à ses « quelques compétences » (attestations d’accueil, regroupement familial, avis sur la délivrance de la carte de résident de 
dix ans…), elle pourra redresser la barre. [...]

L’Humanité

Théorie du genre : l’alliance extrême

Alain Soral, Farida Belghoul ou Salim Laibi, figures du complotisme et théoriciens d’une alliance catholico- musulmane, ont multiplié les actions à l’aube des municipales. [...]

Après avoir accueilli trois semaines auparavant Alain Soral, théoricien d’extrême-droite aux discours antisémites, le Diamant Palace, salle de mariage du 16e arrondissement de Marseille, affiche à nouveau complet. Dans l’assistance, quelques jeunes d’Action Française, des radicaux catholiques et musulmans, mais aussi des parents d’élèves. Une bande d’ados en survêtements grignote même des bonbons dans un coin. Comme au cinéma.

Hebergeur d'imageLa séance, qui coûte 5 euros, est des plus épicées… Si la thématique annoncée sur les flyers tend plutôt vers la petite enfance et la scolarité, le champ lexical des intervenants verse davantage dans Full Metal Jacket que dans Le Cercle des poètes disparus. « Prenez mille personnes, d’un côté ou de l’autre d’une bataille, ce sont les plus organisées qui vont gagner, c’est aussi simple que ça. Organisons-nous ! », lance en préambule Salim Laibi, président de l’association Cobema (Communauté arabo-berbère de Marseille), qui fut notamment candidat aux législatives 2012. « La solution pour nos enfants ne se trouvent pas dans les urnes, mais dans la mission sacrée des parents, embraye Farida Belghoul, que ses disciples surnomment « Tata Farida ». [...]

Satan, Sodome et Gomorrhe, les références bibliques, comme les termes guerriers, sont légion dans le discours musclé des différents intervenants. Les ennemis à pourfendre aussi : « Le parti socialiste, même si l’UMP n’est pas en reste, Christiane Taubira et sa loi hérétique, Vincent Peillon… » [...]

Habile oratrice, Farida Belghoul va alors flatter son public, en appelant à « des alliances authentiques de principe entre catholiques et musulmans. La convergence islamo-catholique doit être une locomotive. Nous en recueillerons des fruits insoupçonnables. »

Avec un clin d’oeil au passage à Christine Boutin, dont elle est proche.« Je viens de recevoir un texto de Mme Boutin. Elle me dit que ce matin, à la sortie de la messe, les catholiques qui l’ont croisée l’ont félicitée d’être dans cette convergence avec les musulmans ». Sourires béats de ses confrères Salim Laibi et Albert Ali.

Ce dernier poursuit : « Un abbé parisien a dit récemment que Jeanne d’Arc était de retour, et qu’elle s’appelait Farida ! » [...]

La Provence

Merci à DANY

Une famille avec 5 enfants en voie d’expulsion

Une famille russe originaire d’Ingouchie avec cinq enfants, dont un bébé de 10 mois né en France, a été placée aujourd’hui au centre de rétention du Mesnil-Amelot en Seine-et-Marne dans l’attente de son expulsion en Russie, ont affirmé les ONG Mrap et RESF. [...]

« Les parents maîtrisent parfaitement le français, les enfants sont scolarisés avec succès en collège et école primaire: tous les critères de la circulaire Valls du 28 novembre 2012 étaient réunis pour une régularisation qui leur a été refusée », soulignent le Mrap et RESF. [...]

Le Figaro

Les Ingouches sont un peuple musulman soufi de Ciscaucasie habitant majoritairement la république russe d’Ingouchie. – Wikipédia

Le PS, le porte à porte et « les courbettes aux gens de couleur » (vidéo)

Les socialistes tentent le porte à porte pour grappiller quelques voix et contrecarrer le vote FN aux municipales. Une dame accuse les colporteurs PS de faire « des courbettes aux gens de couleur ».

TF1 News

Clermont-Ferrand/église/clandestins : de nombreuses femmes viennent d’accoucher (màj)

Addendum 05/09/13

Jean-Jacques Bourdin donne le micro à Françoise, gérante d’un hôtel qui héberge les clandestins.

« Il y a des mamans qui ont accouché depuis qu’elles sont là, une maman était à la maternité lundi dernier quand il y a eu l’évacuation, une autre était hospitalisée  pour un problème de grosses, et une maman qui est là avec un bébé de quinze jours. » – Françoise

03/09/13

Vidéo :

—————————————-

A Clermont-Ferrand, la Ligue des droits de l’homme exige que l’Etat fournisse un toit à des familles immigrés, pour certaines clandestines.

« Je rappelle que les demandeurs d’asile, qui ne sont pas tous comme vous le dites en situation irrégulière, certains viennent d’arriver et sont en cours de procédure, ils ne sont pas logés et ils sont en situation régulière sur le territoire, puisqu’ils sont en cours de procédure. D’autres sont effectivement déboutés mais ont commencé des démarches pour une régularisation à titre humanitaire, ils doivent être logés ! » -  Marie-Luce Pouchard (Ligue des droits de l’homme)

« La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans » est née, sous l’impulsion de Karim Achoui

Le fléau de l’islamophobie n’est pas une fatalité irrémédiable que rien ne peut juguler. C’est animé de cette forte et intime conviction que l’avocat de renom, Karim Achoui, revient sur le devant de la scène publique, sur un terrain qui lui est familier, la justice, pour se dresser face un racisme anti-musulmans à son paroxysme. [...]

Hebergeur d'image

« La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans » (LDJM) vient d’émerger dans le paysage national, sous l’impulsion de son fondateur, Karim Achoui, résolu à éclaircir un horizon assombri par la haine, l’inertie des pouvoirs publics, et la connivence certaine des médias, à la lumière de la justice, du respect de la loi de 1905 et de la liberté de conscience qu’elle est censée garantir.

« Face à la montée islamophobe alarmante de ces dernières semaines, face aussi au sentiment de panique générale qui, dans le même temps, s’est emparé de nos compatriotes français de confession musulmane et d’un nombre de musulmans vivant sur le territoire français, j’ai fondé avec le concours d’avocats, de juristes, et professionnels du droit la Ligue de Défense Judicaire des Musulmans (LDJM) », peut-on lire sur la page Facebook de l’avocat qui a troqué sa robe contre le costume de président du Conseil d’Administration de son association.

Karim Achoui a su bien s’entourer, fédérant des avocats et juristes de qualité, mais aussi des musulmans et non-musulmans autour d’un combat qui devrait être érigé en cause nationale et faire taire tous les clivages, pour constituer une équipe de choc qui est déjà sur le pied de guerre depuis les émeutes de Trappes. [...]

La liste des membres de l’association parmi lesquels figure l’ancien ministre et avocat, Roland Dumas

Hebergeur d'image

Oumma

Merci à Stormisbrewing

NDLR : les affaires Achoui

  • Le 15 décembre 2008, il est condamné par la cour d’assises de Paris à une peine de sept ans de prison pour complicité de tentative de meurtre, complicité d’évasion d’Antonio Ferrara et association de malfaiteurs. [...] Dès lors, avec le comédien Smaïn, il se reconvertit dans la restauration avec l’ouverture en collaboration d’un établissement appelé le « Zarma des Prés » à Paris, et utilise frauduleusement la signature de son frère qui portera plainte.
  • Karim Achoui a été mis en examen en 2005 pour subornation de témoin dans une affaire d’extorsion de fonds commise par le clan Hornec en 2002. Karim Achoui aurait exercé des pressions sur un témoin pour qu’il retire sa plainte selon un policier. Il a bénéficié d’un non-lieu.
  • Karim Achoui est placé en garde à vue le 20 septembre 2007 dans une affaire de blanchiment d’argent. Le parquet de Meaux avait ouvert une information judiciaire en 2006 suite à la vente d’un commerce appartenant à une figure du grand banditisme mort assassiné. Karim Achoui est soupçonné d’avoir perçu une commission lors de la vente de ce commerce.
  • Karim Achoui est poursuivi pour avoir utilisé la signature de sa femme, à son insu, afin de monter une société de vente de chaussures en 2004. À ce titre, il est accusé de « complicité de faux, fourniture d’indication fausse ou incomplète en vue d’une immatriculation au registre du commerce et des sociétés et exécution d’un travail dissimulé ».
  • Karim Achoui est soupçonné d’avoir participé à l’évasion spectaculaire d’Antonio Ferrara de la maison d’arrêt de Fresnes en 2003. Il était à cette époque l’avocat d’Antonio Ferrara et aurait utilisé sa fonction d’avocat, par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs, lors d’un parloir, pour donner le top départ de l’opération.
  • Karim Achoui est radié du barreau de Paris par un arrêt rendu par la cour d’appel de Paris le 13 janvier 2011 qui infirme totalement la décision du conseil de discipline de l’ordre des avocats de Paris qui avait jugé qu’il ne pouvait plus être puni. Les magistrats retiennent qu’il a illégalement perçu, au moyen d’un faux document imitant la signature d’un client, la somme de 1 501 euros qui devait revenir à celui-ci.

Wikipédia

Belgique : bientôt une option de théologie islamique à la KUL

L’université catholique de Louvain (KU Leuven) offrira à partir de 2014 une option en théologie islamique et des sciences religieuses, a indiqué vendredi le ministre flamand de l’Enseignement, Pascal Smet, qui y voit une étape importante dans la création d’un « cadre académique pour l’islam » en Flandre. [...]

Selon M. Smet, des études ont montré que les responsables de la communauté musulmane en Belgique (comme les imams) sont souvent peu au fait de la langue et de la culture. Les imams sont fréquemment « importés » et ne connaissant guère le néerlandais. Ils ignorent aussi largement le cadre de vie de la jeune génération musulmane en Europe. [...]

7sur7

Feu vert à la levée de l’immunité de Marine Le Pen

La commission des Affaires juridiques du Parlement européen a adopté aujourd’hui à une large majorité un rapport recommandant la levée de l’immunité parlementaire de l’eurodéputé française Marine Le Pen. [...]

Hebergeur d'image

Le Figaro

La France avait demandé en novembre 2012 au Parlement européen la levée de l’immunité parlementaire de Mme Le Pen, après des propos tenus en 2010 établissant un parallèle entre les prières de rue des musulmans et l’occupation allemande.

Si cette décision est prise, la présidente du Front national (FN) pourrait être mise en examen pour «incitation à la haine raciale».

 

Vaulx-en-Velin : un collège se mobilise pour reloger un élève de sixième et sa famille

Abdallah, 11 ans, son frère de 7 ans, sa soeur de 11 mois et leur mère ne coucheront pas dehors. Les enseignants et le personnel d’un collège du Rhône se sont mobilisés afin d’aider cette famille à être relogée. [...]

« Tout le monde a essayé de trouver une solution: les enseignants, le personnel du collège, le rectorat, le conseil général et la préfecture », explique la principale du collège Henri-Barbusse, Claire Fayolle.

Abdallah, 11 ans, avait averti le 30 mai l’assistante sociale du collège qu’il devait quitter le centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA), où il résidait avec sa mère, son frère de 7 ans et sa soeur de 11 mois, selon un communiqué des enseignants. « Ils avaient cinq nuits d’hôtel payées par le CADA. En urgence, le fonds social du collège s’est mobilisé pour financer trois nuits supplémentaires, jusqu’à ce matin », a poursuivi Claire Fayolle. [...]

TF1 News

Islam et chrétienté : « les comportements doivent changer »

Invité par la pastorale du Castillonnais, samedi, à Mouliets-et-Villemartin, le père Roucou a rappelé la nécessité du dialogue entre chrétiens et musulmans.

Hebergeur d'image

Les questions sont écrites sur des bouts de papier et rassemblées par thème. Reviennent les mots : intégrisme, violence, attentat, invasion, multiplication des mosquées, etc. Ils résument une inquiétude amplifiée par l’actualité, par la crise financière et économique, le chômage, la confusion entre islam et islamiste. De part et d’autre des crispations, des repliements fondamentalistes nuisent aux relations que pourraient entretenir les deux communautés, chrétienne et musulmane.

C’est contre cette vision tronquée et déformée que Jean-Claude Ducousso et Bruno de Lageard ont souhaité organiser cette réunion, samedi matin, à la salle polyvalente de Mouliets-et-Villemartin. Une sorte d’initiation à l’islam à l’échelle de la pastorale du Castillonnais, qui regroupe 15 communes. [...]

Avant cette journée sur l’islam destinée à des chrétiens, Jean-Claude Ducousso et Bruno de Laugeard ont suivi une formation de sept jours à Paris, au sein du Service national des relations avec l’islam (SRI), créé en 1973 et rattaché à l’Église catholique de France. Et dont la direction est assurée par le père Christophe Roucou, professeur de français, familier de la langue arabe et qui enseigna pendant neuf ans en Égypte. Il a répondu à leur invitation comme plus de 70 paroissiens.

Le thème du débat, « Islam et chrétienté », s’adressait volontairement à eux seuls. Dans un souci d’apaisement. « On ressent parfaitement deux phénomènes en France », explique le père Roucou. « D’une part, la montée de la peur vis-à-vis de l’islam et des musulmans en général ; et d’autre part une volonté de connaissance qui s’exprime à travers une demande croissante de formation. » [...]

Sud Ouest

Merci à Shaka

Mobilisation à Bédarieux pour Karim, sans papier menacé d’expulsion

Depuis le mois de juillet, le titre de séjour de ce jeune Marocain n’a pas été renouvelé alors qu’il travaillait et avait une famille. Cette semaine, il a été arrêté, dans l’attente de son expulsion. [...]

Hebergeur d'image

Le cas de Karim a soulevé une grande émotion à Bédarieux et dans les Hauts-Cantons. Une mobilisation, aussi, un comité de soutien s’étant formé sitôt son arrestation par la police de l’air et des frontières sur son lieu de travail connu. Ce sont notamment Cultures Solidaires, Attac Hauts-Cantons, la Cimade, le collectif des Non Violents, la CGT, le syndicat Solidaires, le parti communiste et le parti de gauche qui ont entraîné des citoyens de Bédarieux et des Hauts-Cantons à défendre le jeune homme.

« Karim est notre ami, notre frère, notre voisin, notre collègue et c’est pour cela que nous voulons qu’il reste vivre avec nous, librement et dans la dignité, au nom de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité », disent-ils, non sans énumérer les grands principes qui font notre République. [...]

Le Midi Libre

Merci à Joyeux luron