Les dealers aussi revendent leur fichier client

La carte SIM du téléphone portable d’un revendeur de drogue est une denrée qui se monnaie plusieurs milliers d’euros sous le manteau pour le « portefeuille de clients » qu’elle contient.

Etre dealer de drogue est une profession illégale mais, pareillement aux entreprises, le métier nécessite des documents commerciaux tels que les fichiers clients pour prospecter, conquérir de nouveaux marchés et surtout réaliser le chiffre d’affaire le plus élevé possible. La puce téléphonique d’un dealer contenant les coordonnées de nombreux consommateurs peut ainsi valoir plusieurs milliers d’euros. La justice belge, comme le rapporte le site RTL.be, précise aussi que cette pratique a été relevée dans plusieurs affaires judiciaires liées aux stupéfiants. Grâce à la carte SIM, le dealer est certain de posséder une clientèle et d’élargir rapidement cette dernière. Et si elle affectionne une drogue comme la cocaïne, la petite affaire peut vite devenir rentable et même très juteuse.

(…) S’il n’existe pas de Sup de Co version trafic de drogue, le milieu possède ses propres méthodes d’enseignement et se réapproprie les notions qu’on retrouve dans l’économie réelle (parts de marché, offre et demande, fonds de commerce).

(…) Première

Nordistes arrêtés au Brésil: un des quatre Français aurait reconnu avoir mis 18,5kg de cocaïne dans les valises

Selon nos informations, l’un des quatre Français arrêtés le 6 août en possession de plus de 18kg de cocaïne aurait reconnu, lors de son audition, avoir placé la drogue dans les valises de ses camarades.

Comme nous l’avons révélé, mardi 6 août, Laurie Dugardin, 22 ans, Julien Herrera Hernandez, 27 ans, et deux autres Français, une fille et un garçon, ont été arrêtés et placés en garde à vue au Brésil dans une affaire de cocaïne.

Selon le consul Franck Laval, les auditions des quatre suspects, présumés innocents, sont closes. « Ils n’ont pas nié les faits. » L’enquête de police est en cours. En attendant, les quatre Français sont en prison à Salvador de Bahia.

D’après nos sources, Ibrahim, né au Maroc mais connu des services de police nordistes, serait l’instigateur. Il a reconnu lors de son audition avoir placé les 18,5kg de cocaïne dans les valises.

Sonia, de Nîmes, Laurie Dugardin et Julien Herrera Hernandez n’auraient donc qu’un rôle mineur dans cette affaire.

La Voix du Nord
(Merci à Saint-Jores Jean-Pierre)

France : La drogue génère 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an

Deux milliards d’euros! C’est, selon Manuel Valls, ce que rapporte la drogue au crime organisé chaque année en France. C’est aussi l’équivalent de l’ensemble des salaires versés chaque année aux agents en tenue de la police nationale. L’État et l’Assurance-maladie ont budgété, pour leur part, en 2012, un montant total de 1,5 milliard d’euros pour lutter contre ce fléau… La résine de cannabis occupe la moitié du marché.

«À Marseille, il nous arrive maintenant d’arrêter en flagrant délit des dealers porteurs d’un bracelet électronique! C’est dire la valeur dissuasive de certaines sanctions…» Cette confidence teintée d’ironie émane d’un haut responsable policier de la cité phocéenne. À l’entendre, «les profits réalisés dans les quartiers sont tels aujourd’hui que les voyous se croient intouchables. Le trafic de stups a ruiné la valeur du travail».

Suite et commentaires sur Fortune

Nice : Un Nigérian transportait un demi-kilo de cocaïne dissimulé dans des bouteilles de shampoing

Un ressortissant nigérian était jeudi en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nice.

Des douaniers l’ont interpellé à la gare de Nice, alors qu’il descendait d’un train en provenance de Bruxelles.

L’individu transportait un demi-kilo de cocaïne dissimulé dans des bouteilles de… shampoing.

Considéré comme un passeur de drogue rémunéré par des trafiquants, le jeune Nigérian devrait être jugé vendredi devant le tribunal correctionnel de Nice.

Nice Matin

Vitry-sur-Seine : le rappeur Six Coups MC incarcéré pour trafic de cocaïne

Les messages appelant à le soutenir affluent sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Le rappeur Six Coups MC bien connu à Vitry est incarcéré à la prison de Fresnes depuis une semaine environ. Le trentenaire qui se fait désormais appelé Six a été placé en détention provisoire. Il est soupçonné de trafic de cocaïne.

La police judiciaire du Val-de-Marne avait détecté des va-et-vient suspects au niveau de la cité Balzac à Vitry-sur-Seine. Le rappeur a été arrêté alors qu’il vendait de la drogue à un client à Paris. Les policiers ont retrouvé environ 30 g de cocaïne et de l’argent liquide sur lui, et 70 autres grammes à son domicile ainsi qu’un pistolet d’alarme.

Le rappeur a expliqué à la police avoir trouvé 400 g de cocaïne dans une cave quelques mois auparavant.

Le rappeur, né à Vitry-sur-Seine a sorti son premier album en 2008. Il a participé à plusieurs projets tels que Talents fâchés et rappé aux côtés de nombreux artistes Rim’K, Rohff et bien d’autres.

Le Parisien
(Merci à Philou)

Six Coups MC Feat Rohff – J’vais t’faire une bosse

A 1 min 30 de la vidéo : Tirs au fusil AK-47 MP-40 (merci à Boucheseiche)

Paris XVIIe : Un dealer arrêté avec 3kg de cocaïne, de nombreux clients venaient en Vélib’ pour s’approvisionner

La cocaïne proviendrait des Antilles et le dealer l’aurait lui-même rapportée dans ses valises.

Mardi matin, un homme a été interpellé devant son domicile du 164, rue de Saussure dans le 17e arrondissement de Paris alors qu’il déchargeait les sacs de voyage de son véhicule.

« Cet habitant de la cité HLM rentrait apparemment d’un séjour dans l’archipel de la mer des Caraïbes. Dans ses sacs, au milieu de vêtements, les forces de l’ordre ont découvert pas moins de 3 kilos de poudre blanche« , [...]

Connu des services de police, ce dealer présumé dont l’âge n’a pas été précisé faisait travailler plusieurs « petites mains dans le quartier ».

« C’est un gros poisson qui est tombé et d’autres interpellations pourraient avoir lieu très prochainement, selon cette source.

Le suspect avait en effet pour habitude de vendre des stupéfiants à de nombreux clients qui venaient jusqu’ici en Vélib’ pour s’approvisionner ». [...]

MetroFrance

Bagnolet : Des armes et 11kg de cocaïne au centre technique municipal, le maire PC se dit « effaré » (màj)

Addendum 10.06.2013 - Les frères trafiquants de Bagnolet sont en prison

[...] Quatre ont été mis en examen et deux d’entre eux ont été écroués hier : il s’agit du chef du centre technique municipal et de son frère.

[...] Dans l’un des bâtiments du CTM, le chien antistup marquera l’arrêt devant un coffre où étaient dissimulés 11 kg de cocaïne et 15000 €. Dans un autre coffre, les policiers tombent sur un Kalachnikov chargé, un fusil à pompe, un pistolet automatique et des munitions. La clé du coffre était sur le bureau du chef du garage municipal. [...]

[...] L’enquête a ainsi permis de mettre à jour un trafic important et une organisation hiérarchisée. A sa tête, Belkacim A., 40 ans, frère de Mustapha, chef du garage du CTM. Il se rangeait lui-même dans la catégorie des « vrais voyous » [...]

[...] En analysant les comptes bancaires et les documents appartenant aux trafiquants, les policiers ont identifié des mouvements financiers vers l’Algérie. Ils ont également été alertés par le montant des acquisitions et projets immobiliers des deux frères. Chacun de leur côté, envisageait d’acheter une belle maison à Aulnay (estimée à plus de 350000 €) et une villa en Espagne. [...]

Le Parisien
(Merci à Ripper2)

————————–

La brigade des stupéfiants a interpellé ce mercredi matin, sur son lieu de travail, le directeur du centre technique municipal de Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Les employés ont été contraints de quitter les locaux avant qu’une perquisition ne démarre.

Selon le maire (PC) Marc Everbecq, qui se dit « effaré » de cette affaire touchant un fonctionnaire de sa commune, « des armes ont été trouvées » dans ces bâtiments municipaux. Selon nos informations, il s’agit d’un pistolet Glock, d’un pistolet-mitrailleur et d’un fusil à pompe.

(…) Le Parisien

Paris : 1,5 kg de cocaïne saisi dans la chambre d’un trafiquant tunisien

Un homme, soupçonné de trafic de drogue, a été présenté ce samedi devant un juge d’instruction du tribunal de Paris. Les enquêteurs du 3ème district de police judiciaire (DPJ) étaient sur sa piste depuis plusieurs jours.

Soupçonné de se livrer à un important trafic de drogue, le suspect, âgé de 33 ans et de nationalité tunisienne, a été interpellé, mardi, alors qu’il venait de vendre 5 gr de cocaïne à un toxicomane dans une rue du XIXe arrondissement.

Au cours de la perquisition de la chambre d’hôtel occupée par le trafiquant présumé, les policiers du 3 e DPJ ont découvert près de 1,5 kg de cocaïne, deux balances de précision et près de 500 € en argent liquide.

Le Parisien

Aubervilliers (93) Il alimentait différentes cités d’Aubervilliers, 16 kilos de cocaïne saisis

La police a saisi mardi plus de 16 kilos de cocaïne au domicile d’un homme de 30 ans. Trois personnes ont été interpellées, a annoncé jeudi la préfecture de police de Paris.

Il s’agit de « la plus grosse saisie de cocaïne » dans le cadre d’une zone de sécurité prioritaire (ZSP). Trois hommes ont été interpellés mardi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), soupçonnés d’être impliqués dans un trafic de cocaïne, a indiqué jeudi la préfecture de police. La police a saisi plus de 16 kilos de cocaïne.

Après « un mois d’investigations », précise la PP, les enquêteurs ont identifié un trafic au sein de la ZSP Pantin-Aubervilliers, « organisé depuis un appartement dont un des occupants, âgé de 30 ans, se chargeait d’alimenter les différentes cités d’Aubervilliers ».

Mardi, la police avait vu l’un des suspects quitter les lieux en voiture, puis abandonner cette dernière pour monter sur un scooter conduit par un autre homme. Ils ont vu le jeune homme dissimuler un gros sac, contenant les 16,2 kilos de cocaïne, sur un palier de son immeuble. Le suspect a été interpellé à son domicile, ainsi que ses parents.

MetroNews

Reims : deux natifs de Guyane avec 327 grammes de cocaïne caché dans le pantalon

Un banal contrôle routier a permis la saisie de 327 grammes de cocaïne sur les deux occupants d’une voiture. La drogue était cachée dans leurs parties intimes.

[...] La procédure se termine en effet à l’audience des comparutions immédiates pour les occupants de l’auto.

Tous les deux natifs de Guyane, mais venus s’installer au quartier Croix-Rouge, le conducteur, Clément Doedoe, 30 ans, et le passager, Clifton Asalobie, 22 ans, n’ont pas dit grand-chose à la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Reims

[...] Le tribunal les a maintenus en détention dans l’attente de leur procès renvoyé au 18 juin. Clément Doedoe risque gros. En état de récidive après avoir été condamné à dix-huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cayenne, en juin 2007, pour un trafic de stupéfiants, il encourt une peine plancher de quatre ans d’emprisonnement.

L’Union

Un Nigérian interpellé avec un kilo de drogue dans le ventre (màj) Un Guinéen avec 918g de cocaïne dans le ventre

Addendum 01.06.2013: Affaire similaire avec un Guinéen
Samedi dernier, dans le TGV Paris-Milan, les douaniers contrôlent un homme de nationalité guinéenne. Pour la deuxième fois en moins de 15 jours, dans le même train, ils mettaient la main sur un nouveau passeur de drogue, agissant entre les Pays-Bas et l’Italie.

Comme chaque fois, l’individu avait ingéré des ovules servant de conditionnement aux stupéfiants. À l’hôpital, il expulsera 74 ovules de cocaïne pour un poids total de 918 grammes.

[...] « Il faut une sanction de principe mais à l’heure où on nous dit en récession, est-il opportun d’envoyer un passeur étranger 18 mois en prison quand on sait qu’un détenu coûte chaque année à l’Etat plus de 25 000 € », s’est interrogé l’avocat de la défense Me Christophe Cossonnet. [...]

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Mielrubis)

———————-

Le 12 mai dernier, dans le train Paris-Milan, les douaniers contrôlent un homme de nationalité nigériane.

Devant son comportement nerveux, les agents le conduisent au poste où un examen radiologique décèle dans son estomac près de 100 corps étrangers.

Sous l’effet d’un laxatif, il expulse 96 ovules renfermant 860 grammes de cocaïne et 100 grammes d’héroïne.

« Ils viennent en Europe pour travailler et quand il n’y a plus de travail, ils commettent l’acte radical pour continuer à aider leur famille restée au Nigeria. Mon client n’a même pas touché de l’argent pour le transport mais juste la belle promesse d’un travail et d’un logement », a plaidé l’avocate de la défense M e Caroline Collomb. [...]

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Mielrubis)

Charente : un kilo d’héroïne saisie, Abdelkalid, Méher et 3 autres individus incarcérées

Quatre hommes et une jeune femme, âgés de 25 à 40 ans, ont été incarcérés ce mardi et lundi soir, après avoir été mis en examen pour trafic de stupéfiants.

Le réseau, en partie familial et semble-t-il organisé autour de Abdelkalid Mansouri et de son frère Méher [...]

Lors des perquisitions, les gendarmes ont saisi plus d’un kilo d’héroïne. Valeur marchande: de 30.000 à 50.000 euros. Un peu d’argent a également été saisi.

Le réseau s’était enraciné entre Nancy et la Charente. C’est là-bas que Abdelkalid Mansouri, officiellement vendeur de voitures après avoir créé une société de ventes sur les marchés, s’était installé depuis quelques semaines. Il y avait rejoint son frère Méher, installé en Meurthe-et-Moselle depuis bien plus longtemps.

Les trois autres personnes incarcérées sont des ami(e)s -clients de la fratrie, habitués aux voyages entre Nancy, Poitiers, Ruffec et Angoulême, chargés en stups achetés aux deux frères. Le trafic, qui semble bien huilé, portait également sur de la cocaïne et du cannabis. [...]

La Charente Libre
(Merci à Quinquin2012)