Loison-sous-Lens (62) : agressé pour son portefeuille sur le parking d’une discothèque

Un suspect vient d’être interpellé dans le cadre d’une enquête sur une agression, qui remonte au 16 mars 2013. Un jeune homme s’était fait casser la figure sur le parking de la discothèque Le Purple, située route de Lille à Loison-sous-Lens.

Cette soirée dansante aura pris une tournure plutôt désagréable pour un jeune homme de 23 ans, domicilié à Loison. À la sortie de l’établissement, celui-ci est interpellé par deux individus qui lui réclament une cigarette, puis son portefeuille. La situation s’envenime et le duo s’en prend au jeune homme qui reçoit quelques coups au visage. Sérieusement touché à l’œil, il se verra prescrire à l’époque une ITT de 10 jours. Après la scène, les agresseurs avaient pris la fuite à bord d’un véhicule dont certains témoins avaient pu relever la plaque d’immatriculation.

L’enquête a été confiée au groupe spécialisé dans l’investigation sur les bandes (GSIB), qui retrouvera le propriétaire du véhicule en question. Convoqué le 3 avril dernier au commissariat de Lens, il a ensuite été identifié et reconnu par deux témoins et la victime comme ayant été l’auteur du coup de poing le plus violent. Lui en revanche nie toute implication dans l’agression. Reste que ce Lensois, âgé de 20 ans au moment des faits, d’abord placé en garde à vue, a été laissé libre et devra se présenter le 17 juin prochain à l’audience du tribunal correctionnel de Béthune. Son complice présumé n’a pas été retrouvé.

La Voix du Nord

Pau : roué de coups pour une cigarette

Trois jeunes, dont un mineur, ont été placés en garde à vue après une violente agression, samedi soir.

Les faits se sont produits samedi, vers 23 h 30, non loin du commissariat, rue Pasteur. Alors qu’il vient de sortir de chez lui pour prendre l’air, un jeune homme de 30 ans croise la route d’un couple d’adolescents. Le garçon, âgé de 16 ans, lui demande une cigarette et voit rouge quand le passant lui répond qu’il n’en a pas. Il tente de frapper la victime, qui esquive le premier coup, se met torse nu et repart à l’assaut. L’agresseur est rapidement rejoint par deux de ses proches, des cousins de 19 et 22 ans, qui lui prêtent main-forte.

Fracture du plancher orbital

Le trentenaire essuie une balayette et se fait rouer de coups de poing et de pied alors qu’il est à terre. Un déchaînement de violence que les tentatives de la jeune fille pour calmer ses amis ne parviendront pas à apaiser.

Alertés par les cris de la victime, des témoins alertent la police qui découvre le jeune homme blessé, notamment au visage. Pris en charge et emmené à l’hôpital par les secours, il souffre d’une fracture du plancher orbital. Les médecins ont fixé une interruption temporaire de travail de cinq jours.

Sud Ouest

(Merci à D’Artagnan)

Carcassonne: cigarette refusée, il sort un couteau contre 10 agresseurs et finit au poste

L’histoire débute dans la rue Tranquille à deux pas de la rue Georges-Clémenceau samedi vers 22 h. Un homme, âgé de 25 ans, fume sa cigarette à la fenêtre de son appartement au rez-de-chaussée. Deux hommes qui passent par là, lui demandent une cigarette. Il refuse.

Le ton monte rapidement et l’un des deux individus se met à uriner devant l’immeuble, suscitant la colère de notre jeune homme. « Il aurait pu choquer la fillette de ma copine », déclarera l’homme aux policiers.

Les deux agresseurs quittent les lieux en promettant de revenir. Ce qu’ils font quelques heures plus tard. Ils sont alors une dizaine et jettent des canettes de bière sur la façade.

L’homme en colère se saisit d’un couteau de cuisine avec une lame de 20 cm et sort dans la rue en menaçant ses agresseurs.

Vers 0 h 40, l’homme est interpellé par les policiers. Il est aussitôt placé en garde à vue et reconnaît les faits. Il sera convoqué prochainement devant le tribunal pour un rappel à la loi.

L’Indépendant
(Merci à Lillib)

Saint-Nazaire : menacé, volé et frappé par 9 individus pour une cigarette

Il est 3 h du matin sur un parking de la Baule proche de l’avenue De Gaulle. Un jeune de 22 ans est accosté par une bande qui lui demande une cigarette. Il refuse. Les neuf individus montent alors de force dans sa voiture.

Ils exigent d’être conduits vers une discothèque à Montoir-de-Bretagne. Refoulés à l’entrée, ils rejoignent alors leur victime restée sous surveillance et lui ordonnent d’aller à St-Nazaire à la recherche d’un bar, puis de les déposer dans le quartier du Petit Caporal.

Presse Océan
(Merci à Augier Boward)

Coups de couteau : deux blessés dans une violente bagarre générale à Argelès-sur-Mer

Une violente altercation s’est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi, à 2h du matin, sur l’Esplanade Charles-Trenet.

Pour un motif futile, un groupe de vacanciers a soudain violemment pris à partie un jeune homme, ce qui a conduit les témoins à intervenir, comme le raconte Hugues, âgé de 31ans.

«C’était l’heure de la sortie des bars et j’ai vu un groupe d’une trentaine de vacanciers aborder un gosse, et lui demander une cigarette. Comme il n’en avait pas, le groupe a commencé à l’agresser. D’un peu partout, on est arrivés pour s’interposer, et cela a vite dérapé. Pendant dix minutes, on a été débordés, ils nous frappaient à coups de couteaux, de tessons… Jusqu’à ce que les gendarmes et la police municipale arrivent».

Alertés en effet, les policiers municipaux et les gendarmes du détachement de surveillance et d’intervention se sont précipités pour séparer les opposants, qui auraient été près d’une cinquantaine: trente du côté des vacanciers, et une quinzaine de l’autre. L’altercation a fait plusieurs blessés, dont Hugues, qui a reçu un coup de couteau.

Deux autres blessés étaient toujours hospitalisés vendredi pour des blessures infligées par des tessons de bouteille; l’un d’eux aurait nécessité 50 points de suture dans le dos

L’indépendant

Relire : http://www.fdesouche.com/398964-du-regard-a-la-cigarette-ces-faits-divers-que-la-france-ne-comprend-pas

Tabassés sur le quai du RER D pour une cigarette (photo)

Cesson, gare RER D, samedi 17 août. Les images de vidéosurveillance montrent clairement Sébastien et Joseph (en tee-shirt blanc) s’en prendre violemment à Léa (en short) et à David en le frappant à coups de pied et de poing, l’étranglant et lui fracturant les deux mâchoires. Sur le quai, presqu’aucun voyageur ne s’est interposé.

Les images, d’une extrême violence, parlent d’elles-mêmes. Les caméras de la gare de Cesson ont tout filmé de l’agression gratuite dont a été victime un couple de 23 ans, le 17 août, sur le quai de la station du RER D.

Le Parisien

Lot-et-Garonne : Agression pour une cigarette lors d’une fête, consternation dans la communauté asiatique

La fête au Camp d’accueil des Français d’Indochine (CAFI) est le rendez-vous incontournable et attire un très nombreux public venu. L’heure est aux retrouvailles pour certaines familles, dont les membres passent quelques jours ensemble à cette occasion.

[...] Hélas, mercredi soir, cette superbe fête a été gâchée. Il est aux environs de 23h30, lorsque quatre individus, externes à la communauté asiatique, apparemment d’une même famille livradaise, pénètrent sur les lieux de la fête qui bat son plein.

Les quatre perturbateurs sont alcoolisés. Ils ont en leur possession des bâtons et ont également apporté des bouteilles d’alcool avec eux.

Selon nos informations, l’un d’entre eux aurait demandé une cigarette à un participant à la soirée. L’homme aurait répondu par un refus. Eclate alors une bagarre.

Les fauteurs de trouble s’en prennent violemment à l’homme, âgé d’une soixantaine d’années. Ils s’acharnent sur lui, le rouant de coups.

Appelés, les gendarmes et les sapeurs-pompiers arrivent rapidement sur les lieux. La victime, Armand Coursier, originaire d’Arcachon, participant à la fête chaque année car ayant de la famille au CAFI, est prise en charge par les secours.Souffrant d’un traumatisme crânien, elle est amenée au centre hospitalier Saint-Cyr, à Villeneuve-sur-Lot, avant d’être transférée sur l’hôpital de Bordeaux.

Dans la bagarre, les individus auraient également cassé des bouteilles. Les gendarmes ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes exactes de cette rixe.

Dans la communauté asiatique, tout comme dans l’association organisatrice de la fête, l’Association des résidants et amis du CAFI, c’est la consternation.[...]

La Dépêche
(Merci à Pmarasan)

Toulouse : 3 coups de couteau pour une cigarette refusée (Màj : Mohamed Oubada, clandestin multirécidiviste, condamné)

C’est à deux ans d’emprisonnement ferme que vient d’être condamné, hier, Mohamed Oubada, jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel.

Ce ressortissant algérien, en situation irrégulière et au casier judiciaire déjà bien rempli, avait le 8 août, asséné plusieurs coups de couteau – à la joue, au thorax et au bas-ventre – à un homme qui lui avait refusé une cigarette.  [...]

Les faits se sont déroulés sur la terrasse d’un bar de la rue Saint-Michel. Oubada avait fait l’objet de plusieurs témoignages concordants dont celui de la victime. [...]

La Dépêche
(Merci à Pmarasan/bitume8/Julien271)

——————-

Un homme qui s’effondre, en sang ; un autre qui s’éloigne et qui disparaît. Hier vers 12 heures, Grande rue Saint-Michel, à Toulouse, un homme a été blessé de trois coups de couteau.

[...] La victime, qui serait âgée de 27 ans, souffre de trois plaies à l’abdomen, au thorax et au visage. Hier les policiers de la sûreté départementale n’ont pas pu l’entendre.

Sur place, les témoins n’ont pas vu grand-chose. Il semble quand même que la victime soit sortie d’un bar, suivi par un autre individu. L’altercation a eu lieu quelques dizaines de mètres plus loin. Pour une cigarette refusée ? Les policiers restaient très prudents hier soir.

L’audition de la victime, prévue ce matin, devrait orienter les investigations à venir. L’enquête a été confiée à la brigade territoriale du Mirail.

La Dépêche
(Merci à Solexine)

Saint-Nazaire : Deux coups de couteau pour une cigarette

Mauvaise rencontre, samedi soir, aux alentours de minuit dans un quartier de Saint-Nazaire.

Un homme de 37 ans, sans domicile fixe, croise un groupe de trois à quatre individus rue de Trignac, à Penhoët. L’un d’entre eux lui demande une cigarette. Il refuse et reçoit d’une même personne un coup de couteau à l’épaule et un autre à la hanche gauche.

La victime est retrouvée gisant rue Victor-Marre, à proximité du lieu de l’agression. Elle a été transportée à l’hôpital par les services d’urgence et de réanimation.

Ouestfrance.fr

Nantes : poussé sous le tram après une cigarette refusée

Hier soir, vers 21h30, un homme de 50 ans a été poussé sous le tram, au niveau de l’arrêt Commerce. « Par chance, son pied s’est coincé et sa tête a cogné contre la rame, qui redémarrait », indiquait ce matin un policier nantais.

Il a été transporté au CHU, dont il a pu ressortir ce matin, le visage très tuméfié.

Un homme de 27 ans se trouve actuellement en cellule de dégrisement au commissariat central. Et pour cause : il avait 3,4 grammes d’alcool dans le sang au moment de son interpellation, sur les lieux. Il est soupçonné d’avoir volontairement poussé la victime, qui venait de lui refuser une cigarette.

Nantes.maville.com

Ramadan : il force le verrou d’un commerçant pour fumer une cigarette à l’abri des regards

S’il n’a pas perdu la foi, un jeune Romanais a perdu un peu de sa volonté vendredi soir. Vers 19 heures, il a forcé le verrou de l’arrière-boutique d’un commerçant, rue Mathieu-de-la-Drôme à Romans.

Contrairement à ce qu’a cru le commerçant en appelant la police, l’individu n’avait nullement l’intention de le voler mais souhaitait fumer une cigarette à l’abri des regards pendant le ramadan, rompant ainsi son jeûne.

Placé en garde à vue à la suite de son interpellation, il a été remis en liberté samedi, en fin de matinée.

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Mielrubis/Natacha3)