Paris fête le nouvel an Chinois (vidéo)

On s’attendait à voir Bertrand Delanoë aux côtés de sa première adjointe Anne Hidalgo. C’est finalement Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, qui s’est retrouvé sur les photos aux côtés de la candidate PS à la mairie de Paris, des marionnettes et autres bêtes de tissus conçues pour les célébrations du nouvel an chinois qui avaient lieu ce dimanche dans le 13e arrondissement.

Selon nos informations, le ministre était avec Anne Hidalgo peu avant le départ du cortège à 13 heures et est arrivé dans le quartier chinois avec elle. Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris était elle aussi en tête de cortège. Le maire de Paris qui était lui aussi sur place est parti quelques minutes après le début du défilé, « comme prévu » nous dit-on à la Ville.

Metronews.fr

Comment [certains] Chinois de France lessivent des sommes colossales grâce aux tickets resto

[extraits]

(…) Le ticket restaurant permet la mise en place d’une économie parallèle échappant totalement aux contraintes fiscales et sociales.

Cette méthode est fondée sur la mise en place d’un système de financement interne à la communauté chinoise – une sorte de tontine – permettant d’éviter tout recours au système bancaire traditionnel (emprunt, découvert bancaire, etc.) par la mise en place d’un système occulte de paiement interne des transactions.

Tout ce système se fonde sur l’utilisation des tickets restaurant. Dans cette économie, les tickets restaurant sont une sorte de lessiveuse à pognon, et même l’argent sale de la drogue sent comme des draps propres.

Le système est alimenté par les nombreux restaurants chinois installés dans le 13e qui encaissent une grosse partie de leurs prestations en tickets resto et qui n’en déclarent qu’une infime partie dans leurs recettes comptables. Ainsi une quantité importante de TR non déclarés vient alimenter un réseau de financement parallèle.

Les restaurateurs paient les coiffeurs, les coiffeurs paient les fournisseurs, les fournisseurs paient les comptables, etc.

Les tickets resto passent de main en main et les commerçants ne paient ni TVA, ni commission de 1,5 % sur les tickets resto une fois mis en banque.

Il s’agit de sommes colossales qui ne laissent aucune trace ; il n’y a donc ni impôt, ni charges sociales sur leurs revenus.
Et la magouille va beaucoup plus loin : la communauté a mis au point une banque interne du ticket restaurant.

Vice.com – merci sehnsucht3
————
• Relire : Comment les Chinois conquièrent la France
• Relire : « la communauté asiatique, et [ses] tontines, ces banques informelles (…)  L’Express
• Relire : « Racket, travail forcé, prostitution, assassinats… » La mafia chinoise infiltre la france

Le Point condamné pour diffamation envers les immigrants chinois

Le directeur de la publication de l’hebdomadaire Le Point, Franz-Olivier Giesbert, a été condamné vendredi 24 janvier à 1 500 euros d’amende pour diffamation envers les immigrants chinois en France, en raison d’un article publié en août 2012. Il a été déclaré coupable de «diffamation publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine ou nationalité chinoise».

«A notre connaissance, il s’agit d’une première en France», a déclaré Me Alexandre-M Braun, avocat de SOS Racisme, qui avait porté l’affaire devant la justice. Intitulé «L’intrigante réussite des Chinois de France», l’article litigieux dépeint le parcours décrit comme typique de l’immigrant chinois, de la clandestinité à la réussite.

Si le tribunal correctionnel de Paris a relaxé le prévenu pour les propos contenus dans l’article principal, il a jugé trois des cinq «Commandements de l’entrepreneur chinois en France », qui figuraient dans une infographie, diffamatoires : «Tu ne rémunéreras pas tes employés car ce sont des membres de ta famille», «Tu ne cotiseras pas et donc tu ne toucheras pas d’aides» et «Tu ne paieras pas d’impôts».

Le tribunal, qui a également condamné M. Giesbert à verser à SOS Racisme 1 500 euros de dommages et intérêts et la même somme pour les frais de justice, a écarté le droit à l’humour invoqué par l’avocat du Point, Me Renaud Le Gunehec.[...]

Le jugement rendu vendredi «vient rappeler qu’il n’y a pas de divisibilité du racisme» , a souligné Me Braun, qui a dénoncé des « poncifs discriminatoires ». Il est temps de marquer un coup d’arrêt à «ce racisme anti-chinois qui est devenu trop banalisé», a-t-il ajouté.

Les limites de la liberté d’expression n’ont pas été respectées par cet article, « qui n’a fait que véhiculer des fantasmes, des suspicions sur les Français d’origine chinoise. C’est vraiment une belle décision» a renchéri David Li, président de l’AJCF, confiant avoir été «ému» en entendant le délibéré.

le Monde

Jean-Vincent Placé déplore le manque de diversité dans son parti

C’est un natif de Corée du Sud, et important cadre du parti qui le dit: chez Europe Ecologie-Les Verts, il n’y a « que des petits Blancs ». Jean-Vincent Placé, cité par le Nouvel Observateur, en kiosques le 5 septembre, assure être victime de racisme au sein même de son parti :

« Chez les Verts, il n’y a que des petits Blancs. On n’est pas assez ouvert à la diversité.  » [...]

Les clichés racistes sur les asiatiques ? Jean-Vincent Placé (qui est un très bon pêcheur) assure en avoir été victime. Et le sénateur de prendre la peine de les démentir :

Je vois bien ceux qui pensent que l’Asiatique est fourbe… Alors que s’il y a un mec qui est franco, c’est bien moi !

Hebergeur d'image

Europe 1

A relire :

Quand Jean-Vincent Placé aimait se faire appeler « le Chinois »

Les Chinois accusent les Arabes de braquages ou de racketter leurs femmes

Aubervilliers, après le « miracle chinois »

(…)

On comprend que les édiles d’Aubervilliers se sentent en Chine comme des poissons dans l’eau. Une bonne partie de la cité de Seine-Saint-Denis est une réplique de la région de Wenzhou. En quelques années, la ville est devenue la plus grosse plate-forme d’Europe pour l’accueil des exportateurs chinois. Dans un quartier à ciel ouvert, des milliers de commerçants chinois proposent des vêtements à prix cassé, de la quincaillerie ou de l’électroménager importé de Chine. A côté des centaines de commerces de gros, des hangars, des entrepôts, des bureaux de sociétés comme Eurasia – 20 millions de chiffre d’affaires – qui, depuis Aubervilliers, développe une zone portuaire au Havre afin d’importer encore plus, toujours plus de marchandises fabriquées dans l’empire du Milieu.

(…)

Aubervilliers compte 36 % d’étrangers et 80 % d’habitants d’origine étrangère sur une population de 75 000 habitants. Parmi eux, 4 000 à 5 000 travailleurs chinois, dont 2 000 à 3 000 qui résident sur place. « Il faut du temps pour que tout ça se mélange », explique le maire. En attendant, les haines interethniques s’aiguisent mutuellement. La mairie reconnaît qu’il est très difficile de convaincre les commerçants chinois d’embaucher des Européens, des Noirs ou des Arabes.

Les Chinois accusent les Arabes de braquages ou de racketter leurs femmes. Lors d’une réunion mémorable, ils ont même menacé de faire appel à la mafia pour les protéger. (…)

A vérifier sur place. Dans le quartier à l’intersection des rues Bordier et des Cités, peu après un local nommé Fraternité mosaïque, dont sortent des barbus en habits blancs, on peut voir des maisons à un étage, volets fermés ou à peine entrouverts, de style sinisé (portes à barreaux avant les entrées, grilles en fer forgé…). Une bouche d’aération bricolée sort d’un appartement. A l’étage d’un long bâtiment miteux en brique rouge, des néons sont allumés et des vêtements pendus au plafond sont visibles de l’extérieur. Les ateliers sont à peine dissimulés. En haut d’un escalier, derrière la porte de droite, un atelier chinois. Nous interrogeons deux policiers municipaux en train de mettre des PV. « Les ateliers clandestins chinois ? C’est comme des plantes grimpantes, on coupe, on coupe, mais ça repousse toujours plus ! On ne peut pas lutter contre ça. Ici et dans le XIXe, ils sont trop nombreux. C’est peut-être pour cela que l’inspection du travail a baissé les bras. »

Marianne Merci à sene-gale

Un réseau d’immigration clandestine chinoise démantelé en Espagne et en France

Un réseau qui introduisait illégalement des immigrés chinois en Europe et aux Etats-Unis a été démantelé et 75 personnes ont été arrêtées en Espagne et en France

Les membres de ce réseau « touchaient entre 40 000 et 50 000 euros pour transporter, sous de fausses identités, des citoyens chinois aux Etats-Unis et dans des pays comme l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Irlande et la Turquie ».

Le Monde

Marseille: un couple de touristes chinois victime d’un vol à la portière

Un couple de touristes chinois a été victime d’un vol à la portière mercredi à Marseille, l’un des auteurs présumés de l’agression ayant été interpellé peu après, a-t-on appris jeudi de source policière.

Les deux touristes circulaient en voiture dans le centre de Marseille mercredi après-midi lorsqu’un scooter s’est porté à leur hauteur. Le passager du scooter a alors violemment ouvert la portière de la voiture pour arracher un sac.

Les touristes ont immédiatement appelé la police, qui a lancé des motards de la CSI (compagnie de sécurisation et d’intervention, baptisés « Ninjas ») aux trousses des voleurs.

Le conducteur, âgé d’une vingtaine d’années, a été interpellé, puis reconnu par le couple de touristes. Le passager a, lui, pu prendre la fuite.

Début juillet, une petite bande de voleurs prenant pour cible les touristes asiatiques avait déjà été démantelé à Arles [...]

Le Parisien

Paris : Nouvelles agressions au couteau de ressortissants asiatiques

Trois Chinois ont été attaqués dimanche vers 0h30, boulevard de la Villette (XIXe) à Paris, par six inconnus qui en voulaient à leurs téléphones portables et qui n’ont pas hésité à leur porter des coups de couteau pour tenter de dérober leurs téléphones portables.

Deux autres ressortissants chinois, âgés de 27 et 30 ans, ont également été blessés au cours de cette rixe.

Les trois victimes ont été prises à partie par six inconnus qui en voulaient à leurs téléphones portables. Après les avoir menacés avec des couteaux et des bombes lacrymogènes, les six voleurs ont tenté de leur arracher leurs téléphones. Deux des trois victimes ont été poignardées alors qu’elles essayaient de leur résister. Leurs agresseurs n’ont pas été interpellés.

La semaine dernière, déjà, deux jeunes hommes d’origine asiatique avaient été pris pour cible par quatre inconnus à Pantin (Seine-Saint-Denis). Ces derniers étaient parvenus à leur dérober leurs effets personnels après les avoir roués de coups. Les quatre agresseurs, âgés de 13, 17 et 18 ans pour deux d’entre eux, avaient finalement été arrêtés avant d’être déférés devant un magistrat du parquet de Bobigny.

«Les membres de cette communauté sont particulièrement ciblés depuis plusieurs mois par des jeunes voleurs qui ne reculent devant rien pour parvenir à leurs fins, dénonce Stéphane Pelliccia, délégué départemental pour le syndicat de police CFDT-Interco 93. L’agression commise ce week-end à Paris aurait pu très mal se terminer».

Le Parisien (Merci à bitume8)

Dans un article intitulé «Supplice chinois à Paris», Le Monde évoque également les agressions de touristes chinois :

Quelques jours après son mariage, Gan Di et sa femme se sont envolés pour Paris. Mais, lors d’un trajet en métro, la lune de miel a tourné au vinaigre. «On a profité du fait qu’il y avait du monde pour se coller à moi. Lorsque je m’en suis rendu compte [mes agresseurs], sont vite descendus», raconte-t-il. Il s’est retrouvé sans portable et sans portefeuille. « Détestables voleurs de Paris ! » a-t-il témoigné sur son compte de microblogs. […]

Le Monde

Paris : Quand NKM charme la «communauté asiatique»

La candidate de l’UMP a rencontré jeudi soir la communauté asiatique du XIIIème arrondissement de Paris lors d’un grand dîner.

«La communauté asiatique entend désormais peser sur les décisions politiques», rappelle-t-on dans l’entourage de la candidate.

Elle passe de table en table un verre de vin rouge à la main. Machinalement, ils se lèvent tous et trinquent avec elle. Jeudi soir, devant plus de 600 personnes, NKM s’est appliquée pendant plus de deux heures à séduire la communauté asiatique du XIIIème arrondissement de Paris, rassemblée lors d’un dîner dans un restaurant chinois.

«Pour des raisons personnelles, j’ai toujours eu des liens avec la communauté asiatique», a déclaré la députée UMP, qui a annoncé mercredi sa candidature dans le XIVème arrondissement, citant son stage dans l’humanitaire au Cambodge dans sa jeunesse et ses voyages en Chine, au Vietnam ou en Birmanie.

Devant les différents responsables de la communauté asiatique, NKM a insisté sur deux sujets qui tiennent particulièrement à cœur à la diaspora : la lutte contre l’insécurité et l’ouverture des commerces le dimanche. «J’ai honte de penser que les images du Trocadéro avec la Tour Eiffel derrière aient fait le tour du monde. J’ai honte que des touristes chinois se soient faits détrousser», s’est-elle exclamée sous les nombreux applaudissements de la salle. […]

Un peu plus tôt, devant une dizaine de journalistes asiatiques, la députée UMP avait déjà évoqué «le goût commun pour l’activité» de cette communauté particulièrement courtisée. Et pour cause : avec 10% des électeurs du XIIIème arrondissement, cet électorat d’habitude peu enclin à voter pourrait cette fois se mobiliser en mars prochain lors des municipales.

Paris Match

Le Ghana envoie l’armée pour chasser les travailleurs clandestins chinois

Le gouvernement ghanéen a récemment lancé une chasse aux étrangers exploitant illégalement les mines d’or du pays. Parmi eux, des milliers de Chinois, expulsés ou rentrés vers l’Empire du milieu.

Le gouvernement ghanéen a envoyé des unités spéciales composées de soldats, de policiers et d’agents de l’immigration dans les régions riches en or afin d’en chasser les étrangers arrivés en masse ces dernières années.

La loi ghanéenne permet aux citoyens d’exploiter des mines à petite échelle, sur des terrains n’excédant par dix hectares, mais les étrangers n’y sont pas autorisés et sont considérés comme des mineurs illégaux.

La plupart des immigrés chinois proviennent du comté de Shanglin, dans la province du Guangxi, dans le sud de la Chine, où l’orpaillage fait également partie de la tradition.

Début juin, des soldats ont effectué une descente au Takyiwa Hotel, un des lieux fréquentés par les Chinois. Liu Long a été réveillé dans la nuit par les forces de l’ordre pointant armes et lampes torches. « Ils nous ont dit ‘levez-vous, levez-vous’ de façon très brutale ». L’hôtel a été vidé et tous ceux qui semblaient chinois ont été mis dans des bus et envoyés au siège de l’immigration. Tous ont été jetés dans des cellules bondées, leurs téléphones et leur argent confisqués.

Depuis, les mineurs chinois sont presque tous partis.

jeuneafrique.com

Gironde. Chinois agressés : Un acte «xénophobe» selon Valls. Le Foll : «L’image de la France est abîmée» (MàJ vidéo)

Addendum 16.06.2013 : Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll «inquiet»

« C’est un acte inqualifiable. C’est l’image de la France qui est abîmée avec ces attitudes xénophobes. Je fais confiance à la justice qui a maintenant en charge ce dossier pour que les sanctions soient rapidement données », a-t-il déclaré Stéphane Le Foll.

Le Figaro (Merci à
Stormisbrewing)

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a qualifié aujourd’hui dans un communiqué d’ «acte xénophobe» l’agression dont ont été victimes six étudiants chinois en oenologie dans la nuit dernière à Hostens (Gironde), l’un d’entre eux étant sérieusement blessé.

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, condamne «avec une grande sévérité cet acte xénophobe, dont les auteurs devront répondre devant la Justice». Il affirme partager «l’émotion des proches des étudiants» et «les assure de son entier soutien».

Deux des agresseurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue par les gendarmes du groupement de la Gironde, selon la même source.

«Alors qu’ils se trouvaient à leur domicile, ces étudiants ont été violemment pris à partie par trois habitants de la commune, visiblement en état d’ébriété et connus des services de gendarmerie », poursuit le communiqué. Au cours de cette agression, une étudiante d’une vingtaine d’années a été sérieusement blessée au visage par le jet d’une bouteille en verre. Hospitalisée dans un premier temps à Langon, elle a été ensuite transférée au CHU de Bordeaux. Ces étudiants étaient arrivés en France il y a deux mois pour suivre une scolarité d’un an.

Le Figaro

Grosse polémique en Chine : Une bande agresse un groupe de touristes chinois à Paris (MàJ vidéo + photo)

Les touristes chinois se sentent de plus en plus en insécurité à Paris

«Depuis environ 6 mois, il y a une croissance du nombre d’agressions», constate Tang Lu, directrice départementale pour la Chine à l’agence Chine Tourisme. Bien sûr, il y a toujours eu des vols sur les sites touristiques. Ce qui est nouveau, c’est que maintenant les vols sont accompagnés de violences corporelles».

Il faut dire que les chinois sont connus pour être des touristes qui disposent de sommes en liquide importantes sur eux: «Les médias renvoient une image de Chinois qui achètent beaucoup, toujours dans les magasins de luxe.». Ce sont des touristes à part: ils prévoient le plus souvent un budget hébergement serré, ce qui les conduit à se loger dans les hôtels en périphérie de Paris.

«La télévision nous dit de ne pas aller en France parce que c’est dangereux »

Le Figaro

—————————

27/03/13

JT – France 2

22/03/13

Traduction du titre de l’article et du premier paragraphe.

Un groupe d’une vingtaine de Chinois agressés en France, leur guide plaqué à terre et frappé

« Je partais ravi pour un tour dans six pays d’Europe avec un groupe d’une vingtaine de personnes mais c’est choqué que je rentre à la maison aujourd’hui. Premier jour, première étape, la France. De CDG nous partons directement dîner dans un restaurant chinois. A notre sortie, nous sommes agressés violemment par une bande de Noirs. Trois sacs à mains sont volés et plusieurs personnes légèrement blessées, certaines en sang. »

Ifeng.com

(Merci à Ramir)