Paris : le pilote de F1 Jules Bianchi agressé et volé

Selon le site Internet d’ Europe 1 , le pilote de Formule 1 Jules Bianchi s’est fait arracher sa montre, hier soir, dans une rue perpendiculaire aux Champs-Elysées, dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Hebergeur d'imageLes faits se sont déroulés, à 23h00, alors que le jeune pilote de 25 ans fumait une cigarette accompagné d’une amie. Trois personnes lui ont alors demandé du feu.

« Jules Bianchi répond qu’il n’en a pas, l’un d’entre eux lui fait subitement un croche-pied, avant que les deux autres le maintiennent au sol et lui dérobent sa montre Richard Mill d’une valeur de 70.000 euros », expliquent nos confrères. [...]

Morandini

Paris : 8 braqueurs « roumains » interpellés en flagrant délit près des Champs-Elysées

Huit hommes ont été interpellés vers 18 heures lundi en flagrant délit alors qu’ils tentaient de braquer une bijouterie près des Champs-Elysées à Paris. Les malfaiteurs, des Roumains encagoulés et armés de haches ont tenté de casser la porte de l’établissement à coups de masse.

Les malfaiteurs «sont parvenus à casser la première porte du sas d’entrée mais ne sont pas parvenus à forcer la deuxième porte et se sont retrouvés coincés dans le sas». Ils ont été arrêtés par la brigade de répression du banditisme, «certains dans le sas», d’autres «aux abords de la bijouterie en train d’essayer de fuir».

L’attaque a été «brève et ultra-violente, assez stressante pour les employés, a précisé sur les lieux le directeur de la police judiciaire parisienne Bernard Petit. Il y a des gens un peu choqués, mais pas de blessés». Isabelle Dubail, la directrice de la bijouterie, a avoué qu’elle avait alerté la police récemment, se sentant «menacée depuis quelque temps» après avoir constaté «des repérages». [...]

Le Parisien

Spécial Manif pour tous : « Un commando d’extrême droite a pris d’assaut le siège du PS »

Addendum 28.05.2013 :

 


 

Quand des clandestins et leurs soutiens ont occupé le siège du PS, ils n’ont ni été mis en garde à vue, ni poursuivis…

 

Lire la suite

Très violents incidents après la victoire du PSG (MàJ vidéos)

Addendum 20/05/13

« Il est consternant d’observer les politiques et les médias de gauche, quand ils s’efforcent de rendre incompréhensibles les événements les plus lisibles à l’œil nu. Inutile de préciser que la France silencieuse, qui regarde de loin, n’est dupe de rien : les images diffusées parlent d’elles-mêmes.
Ceux qui se montrent incapables de décrire ces violences « urbaines » venues des quartiers « sensibles » (mais il est permis de sourire de l’urbanité et de la sensibilité de la canaille) sont les mêmes qui s’emploient à obscurcir le mouvement de masse qui se prépare pour le 26 mai, à Paris. »

Ivan Rioufol

___________________________________________

Addendum 19/05/13

Les auteurs de violences au Trocadéro ? « Des casseurs pur porc »Pierre Lescure (Europe 1 – 14/05/13)

Merci à Stormisbrewing

Addendum 18/05/2013
Ça se dispute i-TELE 18 Mai 2013

Une escroquerie, une combine, une manipulation, une entourloupe : une co-production médias / Manuel Valls – Zemmour


Lire la suite

«Manif pour tous» : des manifestants tentés par un «printemps français» (Le Monde)

Pour Le Monde, une petite minorité agissante au sein de la «Manif pour tous» avait pour ambition de faire un «printemps français» pour forcer le gouvernement à abandonner la loi sur le mariage entre personnes de même sexe. Le quotidien en retrace la chronologie.

Il paraît donc assez clair qu’une petite partie des manifestants de dimanche 24 mars avait prévu de mener des actions, sinon illégales, du moins non prévues par l’organisation. Celle-ci, pourtant prévenue en amont des risques existants, n’a pas su les canaliser, ce qui a ouvert la voie à des débordements, qui sont heureusement restés sans gravité.

1/ Le rêve d’un «printemps français»

Cyril Brun, historien catholique et animateur d’un groupe baptisé «résistance éthique», qui appelait pendant la présidentielle à «faire barrage aux propositions socialistes», puis à «entrer en résistance», notamment dans la perspective des luttes à venir. […] Et l’idée se répand, dans la blogosphère d’extrême droite notamment.

2/ L’idée d’occuper les Champs-Elysées

Pendant que certains de leurs partisans rêvent à ce mouvement de révolte, les organisateurs de la « Manif pour tous » réfléchissent au déroulement de leur prochaine grande action. Alors que le projet de loi est voté à l’Assemblée, le 12 février, ils veulent frapper un grand coup. Et songent naturellement aux Champs-Elysées. […]

La suite sur Le Monde (Merci à Charles Martel)

Manif pour tous, interdiction d’accès aux Champs-Élysées. Valls : «Paris est grand» (MàJ)

Addendum. Quatre évêques publient une lettre ouverte :

«Nous, évêques, appelons les catholiques à se retrouver le 24 mars sur les Champs-Élysées».

Les prêtres de leurs diocèses ont déjà prévu d’adapter leurs horaires de messe. À quelques jours du 24 mars, la mobilisation s’intensifie. Les signataires : Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon, Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron,Mgr Dominique Rey évêque de Fréjus et Toulon,Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes

Famille chrétienne (Merci à Pitch, Macc et Louise Chantilly)

Manuel Valls a confirmé mardi que les opposants au mariage homosexuel ne pourraient défiler dimanche sur les Champs-Elysées mais a indiqué que d’autres parcours étaient possibles puisque «< Paris est grand».

Le ministre de l’Intérieur a expliqué qu’en vertu d’«une tradition républicaine» une manifestation ne pouvait pas se dérouler sur les Champs-Elysées, situés à proximité immédiate de l’Elysée.

Libération/AFP

A l’instar du Salon Beige :  Appeler la Préfecture de Paris

Pour demander des explications à la préfecture de police de Paris, il faut appeler le 01 53 71 53 71.

La standardiste est chargée de comptabiliser le nombre d’appel de protestation pour faire remonter le nombre au préfet ce soir.

___________________________________________

Un arrêté préfectoral interdit l’accès aux Champs-Élysées, aux places de la Concorde, de l’Étoile et des Invalides pour la manifestation du 24 mars contre le mariage pour tous.

La Manif Pour Tous assure cependant tous les Français mobilisés que la manifestation aura bien lieu comme prévu dimanche 24 mars à Paris dans un cadre strictement légal. Elle les tiendra informés en temps réel.

La Manif Pour Tous engage immédiatement les voies de droit qui s’imposent, afin de faire reconnaître dans les 48 heures par le juge compétent l’exercice de sa liberté de réunion.

Compte-tenu du caractère exécutoire de cet arrêté, La Manif Pour Tous est tenue de suspendre temporairement toute action et appel à se rendre sur les lieux interdits.

lamanifpourtous via La Salon Beige (Merci à elle ipse)

Virgin doit fermer pour cause de loyer exorbitant. 7 millions par an au propriétaire Qatari.

Grèves contre la fermeture du Virgin Megastore sur les Champs Elysées

france Info


Juillet 2012
Des rumeurs font état d’un départ du Virgin. Des repreneurs se font déjà connaître.

Le 52-60 avenue des Champs-Elysées suscite la convoitise. Plusieurs marques rêvent de s’implanter à cette adresse de choix de la prestigieuse avenue parisienne. Sur les 27.000 mètres carrés de cet immeuble, racheté en juin par le fonds qatari QIA à Groupama pour plus de 500 millions d’euros et qui abrite notamment Monoprix et Virgin, [...]
Europe1

Afida Turner, l’ex-Lesly du Loft, agressée sur les Champs-Elysées

Lesly Turner, la belle-fille de la chanteuse américaine Tina Turner, a été agressée ce vendredi matin vers 3 heures sur l’avenue des Champs-Elysées, à Paris, alors qu’elle sortait de boîte de nuit.

Cinq hommes se sont jetés sur elle et lui ont arraché son sac à main, à hauteur de la rue Pierre Charron, avant de prendre la fuite.

 Un peu plus loin, le groupe s’empresse de vider le sac de l’ancienne candidate de Loft Story 2, aujourd’hui épouse du fils de Tina Turner, avant de s’engouffrer dans une voiture.(…)

Rebellocratie : Etienne Liebig (RMC)…

« Le 31 je serai avec mon champagne sur les Champs Elysées ! J’attends les flics ! Venez m’arrêter ! »

[vodpod id=Video.15888152&w=425&h=350&fv=videoId%3D1351424695001%26amp%3BlinkBaseURL%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.rmc.fr%252Fblogs%252Flesgrandesgueules.php%253Fpost%252F2011%252F09%252F20%252FArno-Klarsfeld-%25253A-DSK-est-plus-un-pr%2525C3%2525A9dateur-qu-un-dragueur%26amp%3BplayerID%3D1321210711001%26amp%3BplayerKey%3DAQ%7E%7E%2CAAAAzBtC-5k%7E%2CeFRORT_mCNHXsXCkXBktv6DjbyscgjRo%26amp%3Bdomain%3Dembed%26amp%3BdynamicStreaming%3Dtrue]

Première à Paris : Des mendiants « roumains » embarqués par la police roumaine sur les Champs-Elysées

Première sur les Champs-Elysées: deux policiers roumains (un homme et une femme) sont sortis pour la première fois sur l’artère parisienne en uniforme de la police nationale (roumaine- NT). Accompagnés de leurs collègues français, plus nombreux, tant en uniforme et qu’en civil, les deux Roumains ont participé à l’interpellation d’un groupe de mendiants roumain (tziganes-NT) relate Radio France Internationale Roumanie.

Sept Roumains ont été interpellés , deux hommes et cinq femmes, dont deux ou trois mineures, non seulement pour défaut de papiers, mais aussi pour la mendicité sur les Champs-Elysées, qui a été interdite par arrêté préfectoral depuis deux mois.

La descente de la police sur la voie parisienne est une première d’un autre point de vue: deux policiers roumains en uniforme, un agent principal, Elena Neagu , et un inspecteur de police, Marius Amihălăchioaiei, ont pris part avec leurs collègues français à ces interpellations

Evz.ro

(Merci à Zalmox pour la traduction)

Le bonneteau investit le bas des Champs-Elysées

Après Belleville, Pigalle, Barbès, Montmartre et les puces de Montreuil, les joueurs de bonneteau tentent une percée sur les Champs-Elysées (VIIIe). Depuis le mois de juin, une quinzaine de tables, composées de vieux cartons, ont fait leur apparition dans les jardins de l’avenue, entre l’Elysée… et le commissariat d’arrondissement!

Chaque jour le ballet, parfaitement réglé, se met en place sous l’œil étonné et très vite intéressé de grappes de touristes qui déambulent dans les jardins.

En fin de matinée, chaque « croupier » prend sa place, accompagné d’un guetteur qui surveille sans relâche les parages pour prévenir son complice d’une éventuelle patrouille de police. Deux cartons empilés, trois gobelets, quelques disques de plastique noir et blanc : le matériel, sommaire et léger, prend quelques secondes à remballer en cas de danger. Dès midi, les paris peuvent commencer. Et, pour choisir sa « table », il n’y a que l’embarras du choix : elles s’alignent tout au long de la promenade, espacées de deux petits mètres.

Le Parisien

(Merci à Pellicule)