Cergy : La nouvelle mosquée déjà victime de son succès

Les musulmans de Cergy ont entamé hier le ramadan dans leur nouvelle mosquée. Les fidèles sont très satisfaits de ce lieu de culte qui peut accueillir jusqu’à 1500 personnes.

A peine ouverte, elle est « déjà trop petite », sourit une bénévole.

Hier, au premier jour du ramadan, la grande mosquée de Cergy était pleine à craquer pour la prière du vendredi midi. Ce lieu de culte, inauguré il y a seulement quinze jours par le ministre de l’Intérieur, permet d’accueillir jusqu’à 1500 fidèles. (…)

Le Parisien

(Merci à Lilib)

Le collage d’affiches vire à la guerre à Cergy

Dans la 10e circonscription, PS et UMP s’affrontent par le biais du collage d’affiches électorales. La tension monte, plusieurs plaintes ont été déposées.

Recouvertes, déchirées, détournées. A Cergy, la durée de vie des affiches électorales ne dépasse pas deux heures. C’est une véritable guerre qui s’est engagée ces derniers jours sur la partie nord de la ville, qui abrite une nouvelle circonscription, la dixième (Cergy-Nord, l’Hautil moins Neuville). A tel point que de vives tensions se font sentir entre l’UMP et le PS.

 Hervé Técher, représentant de République solidaire (mouvement de Dominique de Villepin) et soutien d’Audrey Tamborini, la candidate UMP qui fait face à Dominique Lefebvre, le patron du PS dans le Val-d’Oise, le déplore :
« L’un de nos colleurs s’est fait frapper à coups de pied à la gare de Cergy-Saint-Christophe, mercredi. On lui a volé son matériel de campagne. Il est allé porter plainte. »
Tout en admettant ne pas connaître les agresseurs, il est persuadé d’y voir la patte du maire de Cergy et candidat, Dominique Lefebvre. « C’est une campagne délétère, où l’on se fait insulter constamment », ajoute-t-il.

L’UMP assure avoir déposé cinq plaintes, une pour cette agression physique, quatre autres pour des agressions verbales. « C’est très violent avec les socialistes. Ils sont à cran. On se fait traiter de sale nazi »,

rapporte Audrey Tamborini. « Si les militants UMP sont mal accueillis dans les quartiers populaires, ils devraient se poser des questions », répond Dominique Lefebvre, qui condamne l’agression physique, en assurant que ce n’est pas le fait de ses équipes. « C’est simple, nous avons donné des consignes strictes d’éviter tout contact physique », explique-t-il. L’un de ses colleurs a aussi porté plainte vendredi pour menaces de mort. Il a été pris à partie jeudi et insulté. (…)

La tension est telle que, côté PS, on ne colle plus de nuit. Samedi, c’est à 8 heures du matin, seau de colle et balai à la main, qu’Abdallah, 54 ans, et Adil, 43 ans, militants socialistes depuis cinq ans, entament la tournée des quartiers (…)

Le Parisien

Saint-Gratien : Droit à la cantine pour les tchétchènes (vidéo)

Le tribunal administratif de Cergy a rendu sa décision dans l’affaire qui concerne les 19 enfants de réfugiés. La mairie de Saint-Gratien est obligée d’accepter les enfants tchétchènes dans tous les services périscolaires de la ville.

http://www.dailymotion.com/video/xlyaww

Source : VO News

La détresse des chauffeurs de bus

Depuis quelques semaines, le phénomène commence à devenir inquiétant : après Arnouville, Garges-lès-Gonesse et Goussainville, c’est un bus de la Stivo qui a été caillassé à Cergy-Saint-Christophe dimanche dernier. Les machinistes à bout veulent que l’Etat prenne « ses responsabilités pour (leur) permettre d’assurer leur mission de service public en toute sécurité ».

(…) Au volant de son bus de la ligne 31 — qui relie la gare de Garges-Sarcelles au centre commercial de la Muette — Didier est résigné. Mépris, insultes, menaces font partie de son quotidien.

Il y a quelques années je n’aurais pas accepté la moitié de ce que je vis, mais aujourd’hui, je ne relève plus

souffle l’ancien chauffeur routier de 57 ans en montrant ces mamans qui ne prennent pas la peine de replier leurs poussettes. « Officiellement, c’est interdit, mais après avoir été insulté tellement de fois, je préfère ne rien dire », glisse-t-il.

A quelques mètres d’un arrêt vide, le chauffeur s’arrête pour laisser monter des jeunes qui courent vers le bus. « Si je ne m’étais pas arrêté, je suis certain que le prochain collègue se serait fait caillasser », assure-t-il. (…)

Le Parisien

Cergy (95) : Océane, 2 ans et demi, agressée en maternelle

Quatre écoliers ont frappé une élève dans la cour de l’établissement. Son père a porté plainte, choqué également par la punition infligée aux agresseurs.

Il parle d’un « lynchage » avec les mots sans doute excessifs d’un père encore sous le choc des violences subies par sa petite fille de 2 ans et demi, lors de la récréation à l’école maternelle des Plants, à Cergy. A l’abri des regards, derrière une petite cabane située en haut d’un toboggan, Océane a été frappée par un groupe de quatre garçons de grande section le mois dernier.

« La directrice m’a appelé en m’expliquant que ma fille venait de se faire agresser. Sur le coup, je ne me suis pas vraiment inquiété. J’ai pensé Ce sont des enfants qui jouent… »

Ce jour-là, Max comprend ensuite rapidement que la situation est plus sérieuse. « Elle avait des cheveux arrachés, des bleus sur le visage, poursuit le papa d’Océane. Ce qui m’a inquiété le plus, c’est de voir la petite en panique qui ne pleurait pas. Apparemment, l’un d’eux a lancé A l’attaque! et c’est parti. Ils étaient tous les quatre à donner des coups. Une enseignante serait intervenue en voyant voler les touffes de cheveux… » (…)

Le Parisien

Cergy (95) : Trois fonctionnaires de la préfecture vendaient des titres de séjour

Affectées au service des étrangers de la préfecture, trois femmes monnayaient de vrais titres de séjour, pour au moins 2 000 € par dossier. Cette escroquerie durait depuis 2007.

Ces femmes, âgées d’une trentaine et d’une quarantaine d’années, sont soupçonnées d’avoir monnayé des titres de séjour. De vrais titres que les candidats à la régularisation n’auraient sans doute pas obtenus s’ils n’avaient pas déboursé plusieurs milliers d’euros.

Ces arrestations ont eu lieu dans le cadre d’une enquête menée par la police aux frontières (PAF), à l’aéroport de Roissy, sur commission rogatoire d’une juge d’instruction du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Les policiers avaient pour mission de trouver les maillons d’une filière d’immigration clandestine. Leurs investigations les ont amenés à s’intéresser de près à la préfecture du Val-d’Oise.

Une première employée a été arrêtée en décembre 2010. Les deux autres, mardi dernier, chez elles. Une perquisition a eu lieu dans le bureau où travaillaient ces trois femmes.

Le Parisien

Cergy : un « jeune » tué par arme blanche lors d’une rixe

Image de prévisualisation YouTube

Un jeune homme de 16 ans a succombé mercredi à des blessures après une bagarre dans un centre commercial

« La rixe a opposé plusieurs jeunes dans le centre commercial », a indiqué une source policière. « Il s’agit d’un règlement de comptes entre deux bandes de Marcouville et des Louvrais (deux quartiers de Pontoise, ville voisine de Cergy) ».
(…)
Deux compagnies de CRS et une compagnie de sécurité du Val d’Oise ont été déployées sur place après quelques échauffourées en début de soirée.

source

Dans le Monde, le 10 décembre dernier, Dominique Lefebvre, maire PS de Cergy, président de l’agglomération de Cergy-Pontoise déclarait à propos du débat sur l’identité nationale : « Je vous invite donc à venir voir dans ma ville de Cergy, jeune, diverse, bouillonnante, à quoi ressemble la France réelle. Vous la comprendrez peut-être un peu mieux. »
Le 14 du même mois, il offrait un local à la Ligue des Droits l’Homme, la Cimade et RESF dans ce même centre commercial.

http://www.dailymotion.com/video/xazmfh