Rama Yade se présente en tant que force alternative à l’alternative FN (vidéo)

je suis partisan d’une véritable révolution démocratique, à savoir qu’on change les pratiques, qu’on change les hommes, qu’on diversifie les recrutements, qu’il y ait plus de femmes

je voudrais qu’on arrive finalement à sortir de l’uniformité de la classe politique


lien direct sur : VK
source : extrait on n’est pas couché – France 2 – 19 04 2014

Yvan Attal résume les 45 minutes d’interview de Rama Yade :

lien direct sur : VK

Municipales : 32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit

32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit dans leur commune aux municipales, 31% d’une liste de gauche et 14% un succès du Front national, selon un sondage BVA pour Les Echos et Aviva publié dimanche. [...]

Dans le détail, en janvier, 6% des sondés souhaitent la victoire d’une liste d’ »extrême gauche », –un qualificatif qui s’applique au Parti de gauche et au PCF mais que contestent ces formations–, et 25% celle d’une liste du Parti socialiste et de ses alliés. L’ensemble pèse 31%.

En outre, 10% penchent pour une liste du MoDem ou de l’UDI et 22% pour une de l’UMP, soit un total de 32%. 14% souhaitent le succès d’une liste FN, tandis que 21% répondent « une autre liste » et que 2% ne se prononcent pas, précise l’étude. [...]

Morandini

« C’est un véritable pillage industriel vu le nombre de faits et la répétition »

Ils écumaient les campings de la région

Deux personnes ont été arrêtées jeudi à Châtellerault. Avec elles des dizaines d’objets de valeur dérobés dans les campings de la région.

La Roche-Posay, Avanton, Chauvigny dans la Vienne, mais aussi Arvault dans lesDeux-Sèvres, Chinon en Indre-et-Loire ou Blois en Loir-et-Cher: certains campings avaient connu une recrudescence de vols cet été. A chaque fois, le même mode opératoire était employé : les voleurs s’introduisaient de nuit dans le camping et d’un coup de cutter taillaient les toiles de tentes pour s’emparer de ce qu’ils y trouvaient. Certaines nuits, une vingtaine de tentes ont été éventrées.

L’explication vient d’être apporté par la compagnie de Châtellerault aidée par la brigade de recherche de Chinon et les communautés de brigades de Sainte-Maure-de-Touraine et de Pleumartin. Jeudi, deux personnes originaires des Pays de l’Est ont ainsi été interpellées à Châtellerault.

Avec elles un important butin: vélos, valises, téléphones portables, ordinateurs, consoles de jeu, appareil photos, lunettes, chaises… le tout par dizaines, ainsi que des billets en euros, livres ou dollars. « C’est un véritable pillage industriel vu le nombre de faits et la répétition »….

La Nouvelle république, merci à Zatch

« C’est quoi une origine? Moi je suis de nulle part et de partout » (vidéo et màj)

Addendum du 08/04/2012 :

Le Film dans son intégralité. La Licra a souhaité prendre part au débat dans cette campagne électorale qui se déroule sur fond de crise économique et de danger extrémiste.

Lire la suite

François Bayrou : «En 2007, ce qui l’a emporté, c’est le remords du 21 avril 2002»

À moins de cent jours du premier tour, François Bayrou s’explique sur son «projet présidentiel» et veut se démarquer des «extrêmes». Extraits.

Les gens sont en colère, ils ont besoin de sanctionner les fautes. Mais au fond d’eux-mêmes, les Français savent que les «solutions» que portent les extrêmes, si elles étaient appliquées, seraient terribles pour la France.

Acheter français, corruption des élites, systèmes UMP-PS, vous parlez comme Marine Le Pen. Ce n’est pas très centriste…

Moins que tout autre, le centre ne peut être mollesse! Quand il a glissé vers l’ambiguïté, il a failli disparaître. […]

Que répondez-vous à ceux qui vous accusent de chasser sur les terres du FN ?

Qu’ils lisent la Constitution! Notre République, c’est «le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple». On m’accuse de populisme? J’aime le peuple, j’en viens. […]

Que vous a-t-il manqué en 2007 pour être au second tour ?

En 2007, ce qui l’a emporté au bout du compte, c’est le remords du 21 avril 2002.Peut-être aussi n’étais-je pas tout à fait prêt, et les Français non plus.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les Français le sont, et je le suis aussi. Notre pays est prêt à faire ce grand choix. Je le crois et je le sais. […] Dresser les Français les uns contre les autres en regardant leur origine, sortir de l’euro, si nous vivions cela, ce serait misère et violence. Voter extrême, c’est donc garantir la victoire de ceux que j’appelle PPP, «partis provisoirement principaux». Ma candidature, c’est au contraire une proposition républicaine pour changer vraiment le cours des choses et ressaisir le destin de la France.

Le Figaro Magazine

2012 : Jean-Louis Borloo ne sera pas candidat

Le président du Parti radical Jean-Louis Borloo a annoncé dimanche soir sur TF1 qu’il renonçait à être candidat à l’élection présidentielle de 2012.

«Les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion», a indiqué Jean-Louis Borloo, en ajoutant qu’ «à cette heure-ci, cette dynamique des centres» à laquelle il aspirait n’était «pas suffisante pour porter une candidature, non pas de témoignage mais pour être présente au second tour de la présidentielle».

Il a concédé néanmoins «vouloir être présent» pour les prochaines échéances. Il a reconnu : «Je sais que beaucoup vont être déçus».

Le Figaro (Merci à France Forever et Philippe Le Retour)

Borloo : « Le centre, une force anti-FN »

Jean-Louis Borloo, a expliqué aujourd’hui à Epinay (Seine-Saint-Denis) vouloir faire de l’ « Alliance » centriste « la force anti-FN » et a réaffirmé sa détermination à la conduire à la présidentielle.

(…) « J’en ai marre de la politique de dénonciation de l’autre et de la politique spectacle, nous avons une obligation d’action immédiate et concrète » a-t-il lancé, en présentant l’union comme « la force anti-FN ».

« C’est nous la force anti-21 avril parce qu’on répond aux Français par l’action. Si on laisse s’affronter le vainqueur de la primaire entre énarques socialistes et l’UMP actuelle, je vous garantis qu’on aura un FN au second tour » a-t-il expliqué, en retournant l’argument de ceux qui l’accusent de favoriser une percée du FN en divisant la majorité. (…)

Le Figaro

Berne : Ouverture de deux centres pour demandeurs d’asile

La Confédération pourra placer jusqu’à 230 requérants d’asile ces prochains mois dans des endroits retirés du canton de Berne. Des logements pour militaires sur le col du Jaun et dans la région du col du Brünig seront mis à disposition pour faire face à la pression migratoire en Afrique du Nord.

Le canton de Berne a accepté ces ouvertures à la condition qu’elles se limitent à un maximum de six mois, a déclaré le directeur de la police Hans-Jürg Käser (PLR) dans une interview vendredi à la «Berner Zeitung». Il exige également que d’autres cantons mettent des logements à disposition. (…)

20min.ch

Merci à Luc

Immigration : Morin d’accord avec Guéant

Le président du Nouveau centre, Hervé Morin, a « approuvé » lundi la décision de Claude Guéant de réduire l’immigration légale soulignant que « les flux migratoires pèsent sur le pouvoir d’achat ». Interrogé par Radio Classique, sur l’annonce faite par le ministre de l’Intérieur de réduire l’immigration légale de 20.000 personnes par an, Hervé Morin a dit : « je l’approuve. Claude Guéant est dans son rôle. C’est la compétence du ministre de l’Intérieur de fixer le niveau de régulation des flux migratoires ».

« Il faut que nous vivions positivement la France de la diversité et c’est parce que nous aurons su mettre des barrières à nos frontières que nous serons en mesure d’accueillir dignement toutes celles et tous ceux à qui nous avons donné le droit de venir sur le territoire national », a-t-il encore fait valoir. « Ce que ne dit pas Claude Guéant », a observé Hervé Morin, « c’est qu’il faut une politique européenne ». « Une fois de plus, l’Europe est restée au milieu du gué : on a fait Schengen, et en même temps, on n’a pas donné à l’Europe les moyens d’avoir une politique migratoire (…) voilà pourquoi, nous centristes, sommes favorables à une Europe fédérale dans laquelle des compétences seront complètement transférées aux institutions européennes ».

Europe1.fr

Nantes : Un centre commercial détruit par le feu dans un quartier sensible

Un important incendie a détruit en grande partie le centre commercial d’un quartier sensible de Nantes, dans la nuit de jeudi à vendredi, sans faire de victimes. Le sinistre, dont l’origine est encore indéterminée, s’est déclaré hier vers 23h dans le centre commercial du quartier Malakoff, dans l’est de Nantes, et a mobilisé une soixantaine de pompiers et une dizaine de véhicules.

Au total, six boutiques ont été entièrement détruites et 24 familles ont dû être relogées. Un important dispositif policier était déployé sur le terrain et une enquête devait être ouverte pour rechercher les causes de l’incendie.

En août dernier, le centre culturel de ce quartier avait été détruit par un feu, dont l’origine n’a pas été déterminée.

Le Figaro

Dominique de Villepin crée son parti politique

Dominique de Villepin a annoncé dimanche soir qu’il compte fonder un «mouvement au service des Français». Il devrait annoncer jeudi le nom et la tonalité de ce nouveau parti.

L’échec de l’UMP aux régionales signe la fin de la stratégie de liste unique et de parti unique de la droite républicaine, voulue par Nicolas Sarkozy. Si elle avait fonctionné pour les européennes, cette approche unitaire a cette fois joué un rôle contre-productif en obligeant les électeurs de droite déçus ou critiques à l’égard du sarkozysme à se réfugier dans l’abstention ou le vote FN.

Pour Hervé de Charette «la France a besoin du centre. La droite est orpheline du centre. L’enjeu de l’après-régionales, c’est la reconstitution de la force politique du centre, qui, avec son originalité et son indépendance, doit apporter sa contribution propre au relèvement du pays».
Lire la suite