Des poids-lourds à 120 km/h

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, les CRS, lors d’une opération de nuit, ont intercepté le dixième camion roulant avec un puissant aimant : « Placé de façon stratégique pour neutraliser les systèmes de bridage électronique, les 620cv de certains tracteurs routier sont complètements libérés », expliquent les policiers. Le conducteur de nationalité italienne a dû s’acquitter d’une consignation payable sur le champ de 3118 euros et d’une remise en conformité de son véhicule, sans compter les amendes liées à l’infraction d’excès de vitesse.

« Depuis le 1er janvier 2012, ce sont plus de 350 000 euros qui ont dû être déboursés par des chauffeurs routiers étrangers surpris en infraction », détaille un porte-parole des CRS autoroutières.

L’Alsace

Maxéville (54) : un réseau lituanien de vol de camions-frigo

Au moment de contrôler quatre individus suspects à bord d’une petite berline et qui bricolaient à proximité de camions, ceux-ci prennent la fuite à pied à travers bois. S’engage une traque pédestre et aérienne, avec le renfort de l’hélicoptère des gendarmes de la section aérienne de Metz.

Vers 6 h 45, ils parviennent à interpeller l’un des fuyards, un ressortissant lituanien. Les autres ne seront pas repris. Certains sont susceptibles d’être armés.

Au cours de cette course-poursuite forestière, les policiers découvrent alors trois camions frigorifiques (180.000 € l’unité) de la société Bellanger. Des engins volés (avec leurs clés) dans la nuit de samedi à dimanche à Maxéville, sur un parc secondaire du transporteur, rue Jean-Jaurès.

Les tableaux de bord ont été « nettoyés » de tout leur équipement électronique – téléphone, radio CB, autoradio… – et toutes les antennes ont été démontées. « Ils craignent les mouchards et autres traceurs GPS qui permettraient une localisation en direct… »

Une perquisition de la berline abandonnée débouche sur la découverte de faux documents, de fausses plaques minéralogiques lituaniennes, d’autocollants siglés « LT », comme « Lituanie », plusieurs téléphones portables… Bref, tout un kit permettant de maquiller les poids lourds et jouer en prenant un minimum de risque. [...]

L’Est Républicain

Créteil (94), Mantes-la-Jolie (78) : 780 000 € de jeux «Call of duty – Modern Warfare 3» braqués en une journée

Deux camions de livraison ont été braqués samedi matin, l’un à Créteil dans le Val-de-Marne, l’autre à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Les deux camions venaient du même endroit, la plate-forme de distribution de la société Micromania, basée à Bonneuil.

Et, dans chacun des deux véhicules, des milliers de boîtes du jeu Call of Duty : Modern War 3, un des jeux phare de cette fin d’année, le roi des FPS (first-person shooter : jeu de tir à la première personne).

Un butin total qui se chiffre à plus de 780 000 €.

[...] le braquage le plus spectaculaire date de novembre 2007. Au petit matin, armés de kalachnikovs, des malfaiteurs se sont attaqués à l’entrepôt en neutralisant le veilleur et trois salariés. Huit personnes sont prises en otages pour assurer la fuite des gangsters. Le butin etait estimé à 1 M€.

Le Parisien

Toujours moins de paysages authentiques

Tribune libre de Paysan Savoyard

Toujours plus de béton, de lotissements, de camions et de pesticides. Toujours moins de paysages authentiques. Toujours moins de paysans. »

Nous commençons avec cet article consacré à l’environnement un essai de bilan du quinquennat de M. Sarkozy, qui nous conduira à passer en revue les différents domaines de la politique publique.

Le gouvernement a organisé en 2007 un forum de plusieurs mois intitulé Grenelle de l’environnement qui a donné lieu à 238 engagements. Parmi les principaux, on peut citer ceux portant sur : la mise en place d’une politique de rénovation thermique des bâtiments publics et du parc HLM, la création d’une taxe sur la consommation de carbone, des mesures pour porter la part des énergies renouvelables à 20 % dans la consommation totale, le durcissement des normes d’émission des véhicules, la création d’un système de bonus malus pour les véhicules en fonction de leur impact sur la pollution, la création d’une éco redevance sur les poids lourds

Suite et commentaires sur Fortune

Sécurité routière : une politique idéologique

Tribune libre de Paysan Savoyard

Le gouvernement vient de décider un nouveau durcissement de la politique de sécurité routière. Huit ans après l’installation des radars automatiques, les panneaux qui indiquaient leur présence seront retirés et les avertisseurs de radar désormais interdits.

La priorité donnée à la lutte contre l’insécurité routière depuis la présidence de M. Chirac ne peut qu’être approuvée. Cette politique suscite pourtant, pour ce qui nous concerne, un sentiment de malaise. Pour une double raison, tenant à la sécurité routière elle-même, mais également à la politique sécuritaire d’ensemble menée par les pouvoirs publics.

Lire la suite