Deux enfants provoquent un incendie : 500 élèves privés d’école (+ vidéo)

Deux enfants de 9 et 12 ans ont été interpellés dimanche en flagrant délit dimanche alors qu’ils avaient mis le feu à leur salle de classe à Brignoles, dans le Var, avec des allumettes et du papier. Le plus jeune a expliqué qu’il n’avait pas envie d’aller à l’école…

Quelque 500 enfants de Brignoles, dans le Var, seront privés d’école mardi, à la suite de l’incendie d’une de leur salle de classe par deux de leurs camarades, âgés de 9 et 12 ans, a indiqué lundi une source judiciaire. Le plus jeune a expliqué aux gendarmes avoir mis le feu parce qu’il n’avait pas envie d’aller à l’école. [...]

En plus de l’incendie, les deux délinquants en herbe ont arraché des livres et renversé de l’eau sur plusieurs claviers d’ordinateurs. [...]

Les deux garçonnets ont été interpellés en flagrant délit dimanche dans l’école : le plus jeune a été simplement entendu, tandis que l’adolescent a fait l’objet d’une mesure de rétention pendant quelques heures. Une commission de sécurité doit passer mardi pour décider si les écoles pourront rouvrir jeudi.

TF1 News

Cantonale de Brignoles: Gilardo (gauche) l’emporte de 13 voix sur Dispard (FN)

Claude Gilardo, le représentant de la gauche unie, retrouvera son fauteuil de conseiller général du canton de Brignoles. Une victoire très serrée, une fois encore, puisque Claude Gilardo l’emporte de treize voix. Pour rappel, l’an dernier, Jean-Paul Dispard l’avait emporté de cinq voix avant que le Conseil d’Etat n’invalide l’élection à la suite de certaines fraudes. Le maire de Brignoles est parvenu à limiter les écarts dans des communes désormais estampillées Front National comme La Celle (- 71 voix) et Camps (- 88). Il s’incline de trois voix au Val où il était arrivé en tête au premier tour. En s’imposant nettement à Tourves (+ 91) à Vins (+72) et plus difficilement à Brignoles (+ 12) Claude Gilardo gagne le droit de siéger à l’assemblée départementale pour la troisième fois.

Var Matin

Brignoles (83). Claude Gilardo seul face à la menace frontiste dans l’élection cantonale

En tête au soir du premier tour, le maire de Brignoles n’aborde pas sereinement la deuxième manche de l’élection cantonale. Les chances de Jean-Paul Dispard sont intactes.

Claude Gilardo, en tête, n’est pas le grand favori du prochain tour. Le représentant de la gauche pourrait avoir réalisé le plein de ses voix alors qu’une partie de l’électorat de droite se retrouve sans consigne de vote. Créditée de 25,44 %, Annie Giusti (UMP) regrette « que cette élection partielle ait été dénaturée et transformée en revanche du Front de gauche contre le Front national. Les électeurs ne se sont pas retrouvés dans ce remake national. De plus, ce scrutin est le reflet d’une situation délétère créée par la politique mise en place dans notre ville ». Une analyse pour le moins subjective de la part de la candidate confrontée à un revers individuel. D’où sa position pour le second tour : « De nature républicaine, le vote extrême n’a pas sa place pour moi dans le débat démocratique, qu’il soit de gauche ou de droite ».

Le front républicain n’existe donc que dans un sens. Après avoir appelé à voter pour Josette Pons lors des législatives, Claude Gilardo est payé en retour. « C’est bien pour cela que nous allons arpenter le terrain jour et nuit. Il nous faut convaincre les électeurs les plus indécis que nous représentons leur seule chance d’être représentés au Département où Jean-Paul Dispard a été très discret durant de longs mois».

Chez les maires voisins, Michèle Roatino (Le Val) appelle à « faire barrage au candidat qui appartient à un parti extrémiste ». Paul Castellan (Tourves) prône le front républicain pendant que Bernard Vaillot (Camps) se dit stupéfait du taux d’abstention dans sa commune (près de 70 %). Sans pour autant prendre position entre les deux tours. L’incertitude demeure donc jusqu’à dimanche soir.

Pour sa part, Jean-Paul Dispard continue à se maintenir loin des médias. Il préfère arborer sa tenue de campagne à bord de son véhicule et coller les affiches qui lui permettent de totaliser près de 35 % des suffrages en surfant sur la vague « Bleu Marine ».

Var Matin

Merci à Antibarbare

Var : découverte d’armes de guerre et de 100kg de cocaïne, un champion de boxe en garde à vue

Des armes de guerre et un local destiné à conditionner de la drogue et de la poudre semblant être de la cocaïne ont été découverts jeudi matin dans la région de Brignoles (Var).

Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Parmi elles, figure un sportif de haut niveau, champion de boxe, selon ces sources, qui n’ont pas révélé son identité.

Les arrestations ont eu lieu à Tavernes, Flassans-sur-Issole et Cabasse où, dans une maison en construction, les gendarmes ont mis la main sur deux Kalachnikov, dont un fusil d’assaut AK47, deux Sten, des armes de poing et un gilet pare-balle.

Dans cette maison qui ne dispose ni d’eau ni d’électricité, les militaires ont saisi des produits de coupage, une presse de conditionnement de l’acétone et plusieurs «kilos de poudre blanche qui va être analysée», «vraisemblablement de la cocaïne».

Cent kilos de produits ont été saisis, selon une des sources proches de l’enquête [...]

Le Parisien (Merci à The spacepig)

Brignoles (83): une équipe de « jeunes braqueurs en série » sous les verrous

L’interpellation de deux individus à Aurillac, en juillet dernier, a été décisive dans la résolution d’une série de vols à main armée au préjudice de stations-service de la Provence verte en juin 2010. Quatre individus, âgés de 19 à 27 ans, ont été mis en examen pour « association de malfaiteurs » et placés en détention provisoire.Ainsi, le 18 juillet dernier, les gendarmes du Cantal sont confrontés à un refus d’obtempérer sur une route de campagne. Les deux occupants de la voiture seront appréhendés au terme d’une course-poursuite, et les militaires découvrent alors plusieurs armes et des munitions cachées dans leur véhicule.[...]

Les membres de cette équipe, présentés comme des individus « oisifs qui vivent chez leurs parents », sont déjà connus de la justice pour des faits de vols avec violence et autres infractions à la législation sur les stupéfiants.

Var Matin

Brignoles et Draguignan : Trafic de drogue, armes de poing, pistolets mitrailleurs Uzi et Kalachnikov

Au total, 36 personnes ont été interpellées au cours de la semaine écoulée, par les gendarmes varois et les policiers de Draguignan, dans deux réseaux de stupéfiants distincts, centrés sur Brignoles et Draguignan. Les gardes à vue se sont conclues hier par l’incarcération en détention provisoire de neuf personnes sur les deux affaires.

Brignoles : associationde malfaiteurs
Le premier coup de filet avait été lancé lundi par une centaine de gendarmes, agissant sur commission rogatoire d’un juge d’instruction de Draguignan. Neuf personnes avaient été interpellées à Saint-Maximin, Carcès, Brignoles et Cotignac, dans le cadre d’un trafic de cocaïne et de résine de cannabis dirigé par un Marseillais.Six personnes ont été déférées devant le juge mercredi et jeudi dernier. Trois d’entre elles ont été incarcérées et trois autres laissées en liberté sous contrôle judiciaire. Dans cette première affaire, les gendarmes ont saisi 2 kilos de cocaïne et 1,7 kilo de résine de cannabis. Ils ont découvert en perquisition un arsenal comprenant une douzaine d’armes de poing, des pistolets mitrailleurs Uzi et fusils d’assaut Kalachnikov, des cagoules, une lunette de visée, un holster, un gilet pare-balles et des munitions. Une information judiciaire pour association de malfaiteurs et détention d’armes a été ouverte.

Cocaïne, speed et cannabis[...]

Var Matin

Brignoles : Braquage express dans un bar-tabac

Aussi dangereuse qu’elle soit, et souvent pour des larcins misérables, la méthode semble malheureusement avoir le vent en poupe.

Jeudi matin, quelques instants après l’ouverture du bar-tabac « Chez Bénito », à Brignoles, deux individus armés d’un couteau et d’une arme de poing ont fait irruption dans l’établissement. [...]

Var Matin

Brignoles : Séquestré et torturé quatre jours dans le cadre d’un trafic de stupéfiants

Une transaction de stupéfiants à Brignoles a mal tourné. L’une des parties aurait tenté d’abuser l’autre en payant avec une enveloppe… vide. Deux hommes de main du réseau lésé ont retrouvé et séquestré le mauvais payeur.

Du 24 au 28 octobre, à Brignoles, celui-ci aurait eu le canon d’une arme de poing enfoncé dans la bouche et aurait été victime de divers sévices : une oreille coupée et des dents cassées.

Var Matin

(Merci à Raimu)

En bref : incendies

• Incendies de voitures : Toulouse tient le haut du pavé. Avec 5 voitures incendiées par nuit, « Toulouse reste une des villes où ça brûle le plus », fait savoir un commissaire de police. Un phénomène qui s’étend à tous les quartiers, même les plus «calmes», comme Montaudran, où cinq voitures ont brûlé la semaine dernière. Source

• Schiltigheim (banlieue de Strasbourg) : un commissariat de police incendié au cours de la nuit de dimanche à lundi. Sources 12

• Brignoles : 14 incendiaires présumés interpellés. Les gardes à vue permettent de les impliquer dans 33 incendies de véhicules et 37 feux de containers à déchets. A l’issue des auditions, 4 majeurs sont écroués, deux mineurs sont placés en centre fermé et 4 font l’objet d’un contrôle judiciaire. Source