Braquage à Cannes : Plus d’une centaine de millions d’euros de bijoux volés au Carlton (Màj)

Addendum 29 juillet : Le braquage éclair à l’hôtel Carlton de Cannes (Alpes-Maritimes), dimanche, est tout simplement le vol le plus important jamais commis dans l’Hexagone. Le préjudice du vol de bijoux atteint en effet 136 millions de dollars, soit environ 103 millions d’euros, a indiqué lundi le parquet de Grasse.

(…) Le Parisien

——————————————

Alors qu’une exposition de bijoux se tenait au Carlton de Cannes (Alpes-Maritimes), un individu armé a fait irruption dans l’hôtel ce dimanche matin. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme s’est emparé d’une mallette dont le contenu serait estimé à 40 millions d’euros.

Selon le site de Nice Matin, le voleur a fait main basse sur des bijoux de la maison Leviev, du nom du milliardaire israélien d’origine russe Lev Leviev, basée à Moscou et réputée pour ses diamants de grande qualité. Débutée le 20 juillet, l’exposition était programmée jusqu’à fin août.

(…) Le Parisien

Chassieu (69). Ils braquent un supermarché et détournent un bus pour s’enfuir

Deux individus ont détourné un bus samedi matin, alors qu’ils venaient de commettre un braquage à main armée.

(…) Alors qu’ils s’enfuyaient, sans butin, ils ont eu un accident de voiture et ont détourné un bus pour poursuivre leur route. Une cavale qui a duré…100 mètres, avant qu’ils ne descendent du véhicule et n’arrêtent une autre voiture qui arrivait. Les deux fuyards ont alors disparu.

(…) Le Progrès

Merci à julius tomatojus

Isère : braqués deux fois cette année, ils baissent le rideau et dénoncent le sentiment d’impunité d’une bande de « jeunes »

C’est dans la nuit de samedi à dimanche que la vitrine du bar-PMU de la ville, à Pont-de-Beauvoisin Isère, a été vandalisée.

Un ras-le-bol qu’expriment les exploitants, Mallory Guivarch et Mickaël Drai, qui en ont assez du vandalisme et des incivilités en général. À tel point que le couple a déclaré fermer ses portes hier après-midi, et perdre un chiffre d’affaires non négligeable en guise de protestation, pour sensibiliser ses clients sur une situation jugée intolérable.

Cette nuit encore, des bruits de pétards ont résonné dans la ville, racontent les exploitants du commerce. Et au réveil, ils ont constaté un gros impact sur leur vitrine. Les faits auraient été constatés dimanche matin par la brigade de gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin.

Après un braquage le 19 mars, une tentative de braquage le 5 mai, le jeune couple est à bout (Mallory est enceinte de 9 mois), et passablement inquiet.

Ils expliquent que depuis de nombreux mois, une bande de 15 à 20 jeunes traîne de l’autre côté du pont François 1 er, en Savoie, et déversent quotidiennement insultes, jet d’œufs sur les passants, pétards… Rodéos en scooter, commerces vandalisés en Isère et en Savoie, vols de moto dans des garages fermés, et tout récemment pneus crevés sont devenus presque habituels.

Le couple dénonce un sentiment d’impunité. « Il y a une semaine, nous avons fait installer deux caméras dans la salle du bar. Cela nous a coûté 2 000 €, entièrement à notre charge », ajoute Mickaël Drai, inquiet à l’approche du 14 juillet.

Marseille : la voiture volée à Mennucci a servi à un braquage (màj)

Addendum 03/07/13

« Je suis désolé que ma voiture ait servi à un braquage. J’ai été cambriolé comme d’autres, je vis au milieu des Marseillais, je peux avoir les mêmes problèmes qu’eux », a dit à Reuters Patrick Mennucci.

TF1 News

_______________________________

La voiture volée à Patrick Menucci dans la nuit du vendredi 28 juin, a servi hier soir à un braquage.

A 19h40, trois hommes aux visages dissimulés, munis de deux armes de poing, ont pénétré dans le magasin Décathlon du chemin du Roy d’Espagne (9e). Là, ils ont exigé le tiroir-caisse et ont emporté plus de 10 000 euros. La voiture a été retrouvée quelques minutes plus tard, brûlée, traverse Colgate (9e). [...]

La Provence

Merci à Coupo Santo

Rediff : Best-of Patrick Mennucci:

Mennucci pris à partie par 30 individus agressifs à Marseille (source)
L’ordinateur et l’iPad de Mennucci dérobés à Marseille (source)
Le socialiste Patrick Mennucci agressé à Marseille (source)
Mennucci veut l’enseignement de l’arabe dès le collège pour “tous les Français” (source)

29/06/13

Une enquête a été ouverte à la Sûreté départementale de Marseille après un cambriolage dont ont été victimes dans la nuit de vendredi à samedi le député socialiste Patrick Mennucci et sa famille pendant leur sommeil.

Hebergeur d'image

C’est pendant leur sommeil dans la nuit de vendredi à samedi que le député socialiste Patrick Mennucci et sa famille se sont fait cambrioler dans leur domicile du 7e arrondissement. La Citroën C4 de fonction de l’élu a été dérobée. Des cartes bancaires ont aussi disparu, a précisé le député et c’est à son réveil qu’il a donné l’alerte. [...]

TF1 News

Marseille. Un centre commercial braqué pendant les soldes

Un magasin d’articles de sport de Marseille a été braqué ce dimanche matin. Trois malfaiteurs se sont fait remettre les 13 000 euros de recette des soldes de la veille.

Selon une source proche de l’enquête, les trois hommes, cagoulés et armés d’un fusil à pompe et d’une arme de poing, sont arrivés sur deux scooters de grosse cylindrée et ont ensuite neutralisé le personnel et les clients du magasin « Foot.locker », d’un centre commercial des quartiers nord de la cité phocéenne. Il se sont fait remettre la recette des soldes et ont mis le feu aux deux-roues, qui ont été découverts calcinés à proximité de l’hypermarché.

La Dépêche

Le Rouret (06) : Mohamed, Gelali et Laurent jugés pour un braquage avec violences

Trois suspects comparaissent devant les assises des Alpes-Maritimes pour avoir commis un braquage avec violence dans la propriété d’un Anglais au Rouret.

C’est parce qu’elle portait au doigt un brillant très voyant que Mme Smith a été repérée à un distributeur de billets par Mohamed Rebiai, jugé depuis lundi par la cour d’assises des A.-M.*, avec ses deux complices, son frère Gelali Rebiai et Laurent Vanhove. Ce bijou aura conduit le trio jusque chez leurs victimes, dans une coquette villa du Rouret. Mais ce qui devait être « seulement » un braquage a finalement très mal tourné. Le mari de Mme Smith a été grièvement blessé en sautant par une fenêtre du premier étage pour tenter d’échapper à ses agresseurs. Il conserve de cet épisode des séquelles invalidantes et irréversibles. [...]

Pour Mohamed Rebiai, chef de cette expédition, l’enjeu est important puisqu’en état de récidive, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Heureusement pour lui, il n’est pas l’auteur de l’agression – il se trouvait à ce moment au volant de la voiture – et a fait preuve d’un peu d’humanité en plaçant un oreiller sous la tête de M. Smith et le protégeant d’une couverture lorsqu’il le vit au sol gisant dans son sang. Ses deux acolytes sont eux passibles d’une peine de 20 ans. [...]

Nice Matin

(Merci à antibarbare)

A Grenoble, la police intervient sur le tournage d’un clip vidéo de rappeurs

Lundi 17 juin, en fin d’après-midi, la police est intervenue à Grenoble pour mettre fin au « braquage » d’une agence postale. Il s’agissait en réalité d’un groupe musical qui réalisait des images pour un clip vidéo! Mais ça, la police ne le savait pas.

Les coups de téléphone donnés à l’Hôtel de police par des témoins de la scène, ne laissaient alors aucun doute sur ce qui était en train de se passer : le bureau de poste allait se faire braquer par un groupe d’individus dont un au moins était cagoulé et armé. Sauf que… sauf que, tout ce petit monde ne braquait rien, ni personne! En fait, ils jouaient la scène d’un braquage dans une agence postale pour les besoins d’un clip vidéo.

(…) Apparemment dans ce cas, ni la ville de Grenoble, ni le commissariat n’avaient été informés, La Poste non plus. L’établissement affirme qu’un homme a bien fait irruption dans l’agence pour informer du tournage mais sans laisser aux agents le temps de répondre.

(…) France 3 Alpes

Aubervilliers (93). braquage lors d’une partie de cartes

Quatre malfaiteurs ont dépouillé samedi matin sous la menace d’armes à feu les participants à une partie de cartes privée dans un restaurant d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), emportant 3.000 euros de butin.

La police a interpellé trois des quatre malfaiteurs présumés, et le service de la sûreté départementale a été saisi.

Il était 8h20 lorsque les quatre individus ont fait irruption «avec des armes de poing et d’épaule» dans ce restaurant, dépouillant les joueurs de leur argent liquide et de leurs objets personnels.

Le Parisien

Braquage en plein jour dans une bijouterie de Belle Épine, à Thiais (94)

La bijouterie du magasin Carrefour du centre commercial Belle Épine, à Thiais, a été braquée ce samedi, vers 13 h 10. Cinq hommes encagoulés ont fait irruption au second étage de l’hypermarché pour s’en prendre au rayon bijouterie.

Sept personnes ont été incommodées par l’utilisation de la part des braqueurs de gaz lacrymogène. Ces victimes ont été prises en charge par les pompiers.

L’un des braqueurs a été interpellé immédiatement, tandis que les quatre autres ont pris la fuite. On ignore pour le moment le montant du préjudice.

Le Parisien

Saint-Priest (69). coup de feu et braquage dans le centre commercial

[...] Le braquage s’est produit aux environs de 11h ce lundi matin. Deux hommes encagoulés et armés ont fait irruption dans le commerce « L’atelier du diamant ».

Ils ont ensuite cassé des vitres avant de s’emparer de plusieurs dizaines de bijoux. Le montant exact du butin n’est pour l’instant pas connu.

Un coup de feu a été tiré au moment des faits. Aucun blessé n’est à déplorer mais les pompiers sont tout de même intervenus sur place pour rassurer les personnes choquées. [...]

Lyon Mag
(Merci à Alpine)

Essonne (91) : Une vingtaine de clients d’un restaurant dévalisés

Les braqueurs voyaient plus grand que la caisse du restaurant. Ce samedi soir, une vingtaine de clients, venus dîner dans un établissement de Saint-Germain-lès-Corbeil en Essonne, ont été dévalisés par quatre hommes.

Pour préparer leur attaque, les malfaiteurs ont commencé par un car jacking. Ils ont ainsi dérobé une voiture dans laquelle se trouvaient une femme et son bébé, qu’ils ont sortis de force de la Peugeot.

Avec, ils ont pris la route de Saint-Germain-lès-Corbeil, à l’est d’Evry, où ils sont passés à l’action. À 22 h 30, ils ont fait irruption cagoulés et armés dans un restaurant où ils ont fait les poches d’une vingtaine de personnes, s’emparant de téléphones portables, cartes bancaires, argent, etc.

Trois suspects, originaires du quartier sensible des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, ont été interpellés hier et ce matin. Ils ont été placés en garde à vue.

[...] L’opération est mouvementée, les membres des forces de l’ordre étant violemment pris à partie par des jeunes du quartier. [...]

Le Parisien / Le Figaro
(Merci à Rotrude)