« Je suis un ‘droitdelhommiste’, je suis un antiraciste, je suis complètement ringard » (Caron/RMC)

Invité des GG de RMC, Aymeric Caron est déçu de voir que « la pensée réactionnaire » serait le discours majoritaire en France aujourd’hui. Il s’en prend particulièrement à Eric Zemmour. Curieusement, Olivier Truchot souligne les origines juives de ce dernier, ainsi que celles d’Alain Finkielkraut et Elisabeth Lévy.

Hebergeur d'image

« L’un des points communs entre ces personnes (Zemmour, Finkielkraut, Lévy, Ménard, Camus) [...] c’est que ce sont des personnages qui ne connaissent pas les sujets dont ils parlent. Ce sont des gens qui vont jamais en banlieue. Ils sont dans le fantasme et le déni le plus total. » – Aymeric Caron

« Je donne l’exemple d’une étude américaine réalisée en 2011, qui a fait une projection sur la population musulmane dans le monde  et qui explique que la proportion de musulmans en Europe entre 2010 et 2030 ne va quasiment pas augmenter. Elle va passer de 6 % aujourd’hui à 8 % en 2030. Le Grand Remplacement, c’est un fantasme. » – Aymeric Caron

Suède : une loi pénalisant la critique de l’immigration en vigueur fin 2014 ?

[La teneur des différents articles cités en source ne nous permet pas de confirmer formellement cette information. Nous la livrons sous réserve].

Selon plusieurs articles publiés récemment, une nouvelle loi pourrait entrer en vigueur en Suède fin 2014. Elle permettrait de poursuivre les personnes critiquant l’immigration, mettant en cause les immigrés, ou critiquant la réticence des politiques à s’attaquer au problème. Andrew Norlen, membre du parlement suédois initiateur du projet a déclaré que la loi aurait rapidement un effet dissuasif.

Hebergeur d'image

« Je ne pense qu’il y aura beaucoup de poursuites mais c’est un signal adressé aux communautés sur Internet rappelant que cet espace n’est pas sans loi, le shérif est de retour en ville », a par ailleurs déclaré Norlen dans un débat à sens unique sur le sujet au parlement suédois. [...]

The EuTimes via Révoltes en Europe et Novopress – Article en sudéois iciMerci à Stormisbrewing

Marine Le Pen est un cauchemar

Diatribe de Bernard Grelon, avocat d’affaires

Le Monde du 8 avril, par une mise en page dont il a le secret, a juxtaposé un article d’Ulrich Beck avec une interview de Marine Le Pen, titré « La mondialisation est un cauchemar ».

Hebergeur d'imageAu ravissement que l’on ressent à lire Ulrich Beck, à découvrir une pensée interrogative, curieuse, attentive à l’autre, soucieuse d’élaborer des concepts rendant possible la perception d’un monde qu’il essaie de décrire avec modestie, prudence et honnêteté, s’oppose le discours de Madame Le Pen construit sur le dogmatisme, la haine de l’autre, le refus d’admettre que la modernité puisse être autre chose que la décadence.

Pour Madame Le Pen, l’Europe, la mondialisation, l’euro sont, par postulat, l’expression du mal, la cause de tous les malheurs des Français. Marques et signes du cosmopolitisme, de la finance internationale -les bons vieux thèmes antisémites ne sont pas loin- ces transformations du monde, ces institutions construites avec tant de difficultés et qui ont permis à l’Europe occidentale de vivre dans la paix et la prospérité pendant des décennies, sont le signe du mal absolu. Elle refuse d’en admettre la nécessité, voire même l’utilité.

Madame Le Pen, ne s’inscrit que dans les catégories, les schémas d’un passé disparu, celui de l’Etat nation, dont elle appelle un illusoire retour. Elle oublie les guerres, les massacres qui tout au long du XIXe siècle ont été conduits en son nom; elle préfère dénoncer des boucs-émissaires. [...]

Dans cette prétention à détenir la parole vraie et légitime, Madame le Pen révèle le totalitarisme qui est de l’essence de son discours et du parti qui l’exprime et qu’elle anime.

Arrivée au pouvoir, une telle idéologie appelle ouvertement à la dénonciation, à la traque et à l’enfermement de tous les « antifrançais », tous ceux qui prétendent défendre d’autres valeurs qui sont par construction définies comme démobilisatrices, subversives, antinationales.

Cette brève interview de Madame Le Pen démontre une fois de plus, qu’en dépit des efforts de ses dirigeants pour se présenter sous une forme attrayante et convenable, que le FN ne pose pas de bonnes ou de mauvaises questions.

Il n’en pose pas. Il n’est pas devenu un parti comme un autre. Il assène des diktats, il exacerbe les peurs. Il excite la haine d’autrui. Il demeure ce qu’il a toujours été, l’expression d’une pensée totalitaire, en un mot « fasciste ».

Huffington Post

Des enfants dorment dans la rue

Papier de Eliette Abécassis, romancière

La situation est indigne de notre époque. Ce sont des visions d’un autre temps, ces enfants qui dorment à même le trottoir, dans des guenilles, parfois pieds nus. Ils s’appellent Alin, Théo ou Elena… Mais ils pourraient s’appeler Gavroche. Leur mère, Maria ou Mariana, à moins que ce ne soit Cosette. Elle porte des sandales en plastique. Elle a froid, elle a faim, elle nourrit un bébé au sein.

Hebergeur d'imageLes gens passent devant eux comme s’ils n’existaient pas. Les Roms sont devenus les ennemis de la société, ceux que tout le monde stigmatise, que tout le monde déteste, et l’on n’est pas gêné, quelque part, de les voir crever sur le trottoir.

Comme les Juifs, ils sont semblables et ils sont différents. Ils sont errants. Ils ont leur mode de vie et leurs valeurs qui ne ressemblent pas aux nôtres.

La ville doit pouvoir loger ces familles, quelle que soit leur nationalité. La discrimination anti-Rom est intolérable. [...]

Mais quand on parle de Rom, on a l’impression qu’on a dit un gros mot, ou qu’on a désigné forcément un voleur ou quelqu’un qui exploite les enfants.

S’ils mendient, c’est qu’ils n’ont rien. S’ils ne sont pas intégrés, c’est certes qu’ils ont une autre culture, mais surtout c’est parce qu’on a rasé leurs campements et qu’on ne les a pas relogés. [...]

Huffington Post

Patrick Bruel refuse de chanter dans les villes Front National (maj)

Maj : rappel de sa condamnation

Patrick Bruel a été condamné vendredi 24 janvier 2014 à 10.000 euros d’amende pour avoir injurié et blessé légèrement deux policiers en marge d’une manifestation l’an dernier à Neuilly-sur-Seine.

Le chanteur était poursuivi pour «violences involontaires», mais le tribunal correctionnel de Nanterre a requalifié les faits en «blessures involontaires». L’acteur a également été reconnu coupable d’«outrages» sur les deux fonctionnaires de police.

Arrêté à un barrage de police, en marge d’une manifestation contre le mariage pour tous le 24 mars 2013, le comédien avait lancé à deux fonctionnaires: «Vous n’avez pas d’autres choses à foutre que de faire chier les gens d’ici !». Selon les policiers, il avait ensuite redémarré brutalement son véhicule et heurté l’un d’entre eux.

Le Parisien


Dans une interview au magazine « Technikart », le chanteur confie « ne pas vouloir se produire devant une institution dont [il] méprise l’idéologie ».

Hebergeur d'Images GratuitLe Front national a conquis plusieurs mairies lors des dernières élections municipales. Hénin-Beaumont, Fréjus, Béziers : ces désormais bastions FN n’accueilleront plus Patrick Bruel en concert. Le chanteur, actuellement en tournée, a affirmé ne plus vouloir se produire devant des institutions d’extrême-droite. [...]

« Même si je peux comprendre que des électeurs désespérés répondent à un discours populiste, je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l’idéologie ». [...]

Artiste engagé et ancien parrain de SOS Racisme, il penche pour la création d’une nouvelle organisation contre le racisme. [...]

RTL

Merci à Stormisbrewing

« Moi je suis arabe, mes enfants sont français et on va vous niquer de l’intérieur » (RMC)

Alors que les GG de RMC abordent cette étude qui affirme que le racisme augmente, un auditeur dénonce le mauvais comportement des arabes, notamment celui d’un collègue tunisien. Avec Marie-Anne Soubré, Charles Consigny et le père Patrice Gourrier.

« Sur Lyon, à chaque fois qu’on va dans des quartiers où il y a beaucoup plus d’arabes, si on peut parler franchement, on est toujours emmerdés. » – Alexandre

« Les gamins à qui vous avez affaire, les collègues à qui vous avez affaire et qui se comportent comme ça sont des gens qui sont extrêmement mal élevés ! » – Marie-Anne Soubré

« Y a certains endroits en France aujourd’hui où on rétro-pédale, on est en train de sombrer dans une forme de barbarie, c’est très inquiétant ! » – Charles Consigny

Claude Lelouch réticent à tourner avec un acteur qui voterait FN (RMC)

Invité des GG de RMC, Claude Lelouch réagit à la démarche de Mourad Boudjellal et serait gêné de tourner avec un acteur FN.

Hebergeur d'image

« On peut pas être acteur et du Front National. Parce que c’est un métier qui est dans la tolérance, qui est dans l’amour de l’autre, dans la générosité. » – Claude Lelouch

Farciennes et Arlon (Belgique) suspendent leur jumelage avec des villes passées au FN (màj Sanchez répond)

Addendum 01/04/14

Le nouveau maire de Beaucaire (dans le Gard, en France) Julien Sanchez (Front National) s’est montré « déçu et surpris » par la décision prise par son homologue de Farciennes (Hainaut, Belgique), selon une information publiée par nos confrères de la Dernière Heure. [...]

Hebergeur d'image« Lorsqu’on est marié et que l’on veut rompre, la moindre des choses est d’informer le marié », constatait le jeune homme hier dans la soirée. « M. Bayet a pris ces décisions uniquement sur des a priori, sans me connaître, sans connaître nos équipes. Cela montre un manque d’ouverture d’esprit certain. » Outre la forme, Julien Sanchez ne comprend pas l’attitude de son ‘jumeau’ socialiste. « Je suis élu démocratiquement. Je suis également élu au conseil régional en Languedoc-Roussillon. J’ai des collègues socialistes, communistes… Nous travaillons ensemble, nous nous serrons la main. »

Il téléphonera d’ailleurs au bourgmestre de Farciennes la semaine prochaine, lorsqu’il aura enfilé son écharpe mayorale. « Je l’appellerai oui, si ça ne lui donne pas des boutons. Ca serait bien qu’on en discute. La moindre des choses est que l’on puisse en parler. Et s’il reste sur la même longueur d’ondes, tant pis : on trouvera un autre jumelage », poursuit le nouveau maire de Beaucaire, précisant dans foulée qu’il n’a absolument rien contre Farciennes ni ses habitants. [...]

La Libre

_________________________________

[...] Le conseil communal d’Arlon devrait aller dans le même sens, après la victoire du candidat Front National à Hayange (Moselle).

« C’est surtout une question de valeur. Je crois que le rôle de la politique est que la société fonctionne et non de monter les gens les uns contre les autres. Mon sentiment est que les valeurs du FN sont des valeurs d’exclusions ou qui ne correspondent en tout cas pas aux miennes », a confié le bourgmestre d’Arlon, Vincent Magnus. [...]

7sur7

31/03/14

Le bourgmestre de Farciennes a annoncé qu’il suspendait des relations avec la ville française de Beaucaire passée entre les mains du Front National suite au second tour des élections municipales ce dimanche.

Hebergeur d'image« Politiquement, nous ne pouvons pas continuer à travailler avec des gens qui développent de telles thèses, de telles idéologies », a indiqué ce matin à la RTBF Hugues Bayet, le bourgmestre socialiste de Farciennes. « Lors du conseil de mardi, nous proposerons de suspendre nos relations avec Beaucaire ». [...]

7sur7

« Le spéculoos belge d’Obama est raciste »

Tom Vandyck, journaliste pour Knack.be, déplore le spéculoos belge à l’effigie d’Obama. « Nous ne savons plus ce qui est raciste », dit-il dans une chronique en ligne. [...]

Tom Vandyck est furieux et ne manque pas de le faire savoir aux lecteurs de Knack et du Vif. Après l’affaire de la caricature du couple Obama en singes, voilà une autre affaire dans laquelle la Belgique est mouillée.

« Le spéculoos montre Obama affublé d’un gros nez et de lèvres épaisses – l’image caricaturée éculée d’un Noir. Pourtant, Obama n’a ni gros nez, ni lèvres épaisses. Et s’il a les oreilles décollées, le spéculoos n’en a pas. L’affaire démontre de quelle façon l’homme noir le plus puissant de la terre vit dans nos esprits. Obama est un nègre, point à la ligne. Nous ne voyons pas l’humain au-delà du stéréotype. »

Il cite, un peu honteux, le New York Magazine, qui a titré « La Belgique s’excuse de sa caricature raciste par un gigantesque biscuit raciste« . A nouveau, les Américains nous pointent du doigt pour l’image renvoyée par notre pays. « Le racisme s’est tellement normalisé qu’on ne le voit même plus », poursuit Vandyck. [...]

Hebergeur d'image7sur7

Municipales : pourquoi j’ai décidé de faire un court-métrage sur les dangers du FN

Papier de Philippe Joubert, réalisateur

Je m’appelle Philippe Joubert, je suis un simple citoyen Français de 35 ans.

Alors que le premier tour des municipales vient de se clore, je suis inquiet car la peur et la déraison gagnent beaucoup de nos concitoyens.

Que l’on ait des griefs à l’encontre des partis politiques traditionnels et que l’on souhaite désespérément leur faire savoir, voire même les sanctionner, est tout à fait légitime. [...]

Lorsque que l’on sort du débat d’idées pour opposer les citoyens les uns contre les autres en flattant les intérêts individuels et populistes, cela devient un problème pour la société toute entière.

Imaginer que le Front National puisse une seule seconde faire évoluer et bonifier notre nation est à mon sens totalement illusoire…

Au-delà même des idées politiques, comment peut-on imaginer que ce parti puisse dialoguer, lorsque dans les 106 pages de son programme ce terme de « dialogue » n’y est à aucun moment mentionné… [...]

Et pour finir comment peut-on imaginer avoir des échanges pérennes avec des gens qui assument ouvertement, en page 19 de ce même programme, punir par la mort !

Ne serait-ce que d’imaginer la peine de mort dans notre constitution, annihile toute crédibilité et possibilité de règlement de conflit par le dialogue.

Je n’ai pas l’impression que ce soit les considérations d’un parti républicain. [...]

Si le Front National venait à gouverner, on apprendrait à nos enfants l’ordre d’un seul groupe et la méfiance de l’Autre, plutôt que l’ouverture et la différence. [...]

C’est pour appuyer cette réflexion que j’ai décidé il y a quelques semaines de réaliser un petit court-métrage, mettant en garde les votants égarés, tentés par l’extrême droite par dépit, ras le bol ou désillusion. [...]

Par contre j’espère qu’à sa mesure, ce petit film permettra de grappiller quelques voix supplémentaires au Front National pour ralentir cette avancée inadmissible.

Huffington Post

A revoir :

Le Ku Klux Klan utilisé dans un court métrage pour combattre l’extrême droite

Pour que la GG Marie-Anne Soubré M’Barki quitte la France, il faut voter Marine Le Pen (RMC)

Alors que les GG de RMC abordent le chantage du directeur du festival d’Avignon, Marie-Anne Soubré crache sa bile sur le Front National et va boycotter les villes frontistes. Elle assure que si Marine Le Pen est élue présidente de la République, elle mettra les voiles.

Hebergeur d'image

« Je ne mettrai pas les pieds dans les mairies qui sont dirigées par le Front National. [...] Je vois pas pourquoi j’irais dépenser mon argent dans des villes où des gens votent majoritairement pour le Front National. [...] Toute la journée le FN prône le repli sur soi, l’anti-multiculturalisme, tout ce que représente le festival d’Avignon. [...] Bravo Olivier Py ! » – Marie-Anne Soubré M’Barki


en image :

Le FN enfin responsable

Babillarde de Caroline Fourest, militante politique

Dans certaines villes, les Français détestent tellement la classe politique, la politique en général, tous les responsables (ceux qui gèrent quitte à décevoir), qu’ils préfèrent voter Front national. Simplement parce que ce parti n’a jamais exercé le pouvoir. Ce n’est pas une surprise, c’est même assez banal, mais troublant quand on sait ce qui différencie vraiment le FN des autres partis… Avoir tous les défauts de politiciens usés par le cynisme et le pouvoir, sans avoir jamais (ou presque) exercé la moindre responsabilité.

Hebergeur d'imageNe parlons même pas du fonctionnement autoritaire, népotique et fort peu transparent au niveau national. Ni du soutien à Bachar El Assad ou à Vladimir Poutine. [...]

À moins d’enlever le mot égalité de notre devise républicaine, le FN ne sera jamais un parti républicain. Mais on nous répète qu’il a changé. C’est pourtant bien sous Marine Le Pen, à ces élections municipales qu’il a présenté un candidat admirant Mein Kampf ou une candidate ayant posé avec des drapeaux nazis. Une autre était fan d’uniformes SS et un autre encore ayant le blason de la Division SS Charlemagne tatoué sur le corps. Ce qui ne veut pas dire que le parti ne fait pas beaucoup d’effort pour s’inspirer de l’étranger…

Prenez David Rachline, arrivé en tête à Fréjus. Il s’est beaucoup inspiré de l’extrême droite suisse pour une affiche contre l’ »islamisation ». Poursuivie en justice, elle montrait un grand drapeau algérien envahissant la France, soudainement hérissée de minarets. Comme si tous les Algériens, même ceux ayant fui l’islamisme, représentaient en soi un risque d’invasion intégriste… Attention, si le FN peut se montrer méfiant envers l’immigration laïque, tous ses candidats ne sont pas racistes envers les islamistes. La candidate arrivée en tête à Tarascon, Valérie Laupies, est une grande admiratrice d’Alain Soral et donc de ses amis du Hezbollah et de l’Iran.

Certes, Julien Sanchez, arrivé en tête à Beaucaire, a été condamné pour « provocation à la discrimination et à la haine raciale et religieuse ». Il reprochait au député UMP du coin d’avoir « transformé Nîmes en Alger ». [...]

Non vraiment, le FN a bien changé. Et grâce à lui le « renouveau » de la classe politique est bien engagé. Quand on connaît la qualité de sa contribution au débat public et politique, sans avoir le moindre pouvoir ou la moindre responsabilité, on a vraiment hâte de le voir enfin travailler.

Huffington Post