Rhône. L’imam Azzedine Gaci verrait bien le cardinal Barbarin comme futur pape

Alors que le conclave doit s’ouvrir mardi 12 mars au Vatican, Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne, a adressé un message au cardinal Barbarin, qui participe à l’élection du pape.

Je pense pour ma part qu’au-delà de toutes les autres considérations et qualités inhérentes à ce poste, le futur pape doit avoir une bonne et juste connaissance de l’islam et du monde musulman et être particulièrement sensible au dialogue interreligieux.

«Si les catholiques du monde entier, écrit Azzedine Gaci, attendent le successeur de Benoît XVI avec espoir et impatience, les musulmans eux aussi, ont pris conscience de l’importance de ce choix et de ses conséquences sur les relations entre chrétiens et musulmans dans le monde. […] Je reste convaincu que c’est par ce dialogue que l’on pourra faire face ensemble aux risques de violence qui se développent de jours en jours à travers le monde.»

Joint au téléphone ce lundi par notre rédaction, Azzedine Gaci a confié qu’il avait «une préférence pour le cardinal Barbarin» : «Je le vois bien pape : il a tout à fait l’étoffe pour exercer cette responsabilité».

Le Progrès (Merci à DANY)

Musulmans et juifs espèrent «un pape ouvert» (vidéo)

Le départ du pape Benoît XVI plonge les responsables musulmans et juifs dans l’expectative.

A la Mosquée de Rome, le Secrétaire général du centre culturel islamique. Abdellah Redouane insiste sur l’importance de maintenir le dialogue interreligieux ouvert.

« Notre espoir, confie-t-il, est de voir les communautés des croyants ensemble, chercher des solutions aux problèmes du monde et particulièrement éviter les guerres de religion, en quelque sorte, et surtout trouver un point commun sur lequel travailler, et en particulier les valeurs universelles dans lesquelles tous les croyants se reconnaissent.»

Un avis partagé par le Grand Rabbin de Rome, Riccardo Di Segni, qui rend hommage au travail de Benoît XVI.

«Ce pape, comme d’autres avant lui, a montré la voie à suivre. Sa ligne de conduite était celle du dialogue et du respect pour l’hébraïsme. Notre souhait, à présent, est qu’il n’y ait pas de retour en arrière» conclut-il.

Euronews

Les Femen ont été conduites au commissariat «simplement pour la forme» (MàJ)

Ajout du 15 février 2013

Réaction très créative des Femen au cadeau de St Valentin du Projet Apache.


Réaction de Jean-Marie Le Pen

Ces femelles qui s’exhibent ainsi, pourquoi portent-elles des slips ? Quand on provoque par la nudité, on va jusqu’au bout. Cette réserve me parait très rétrograde et presque fascisante.


En guise de Saint Valentin, 6 militants de Génération identitaire sont venus visiter le Lavoir moderne, siège des FEMEN, hier soir. Pour déposer des fleurs et un petit mot « La galanterie n’est pas une obsession ». Façon de dire : nous ne serons pas toujours aussi courtois à l’avenir… L’un des responsables du Lavoir qui les a suivi pour les prendre en photo a été molesté.

A ceux qui ne comprennent toujours pas la différence entre envahir le toit d’une Mosquée au nom de l’identité en déployant une banderole se référant à Charles Martel, et mener des actions seins nus au nom du droit des femmes contre toutes les religions, il est vraiment temps d’apprendre à faire la différence entre blasphème et racisme, comme au moment des caricatures sur Mahomet…

Caroline Fourest

NDLR : Contrairement à ce que raconte Fourest, personne n’a été molesté.

Lire la suite

Egypte/imams : « renouer avec le Vatican »

Des dignitaires musulmans en Egypte estiment que la renonciation de Benoît XVI pourrait rouvrir la voie au dialogue avec l’Eglise catholique, rompu après des déclarations controversées du pape. Mais de meilleures relations entre l’Eglise et Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite au Caire, dépendront de la position du futur pape sur le monde musulman, selon eux.

« La reprise des relations avec le Vatican dépend de la nouvelle atmosphère créée par le futur pape », affirme Mahmoud Azab, conseiller du grand imam d’Al-Azhar Ahmed al-Tayyeb pour les questions inter-religieuses. « L’initiative est maintenant entre les mains du Vatican », souligne-t-il. En 2006, Benoît XVI avait provoqué une brouille avec le monde musulman en citant un empereur byzantin décrivant le prophète Mahomet comme propageant des idées « mauvaises et inhumaines » par la violence. [...]

Le Figaro

Merci à Stormisbrewing

Le pape Benoît XVI va renoncer à sa charge

Addendum : Réaction d’Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche, Conseiller de Paris.

 

Addendum

« Personnellement il me semble et il serait souhaitable que ce soit un pape d’Afrique Noire ou d’Amérique du Sud » – Bernadette Chirac

- Succession :  » (…) ce serait un signal fort s’il s’agissait d’un pape africain » Odon Vallet sur TF1.fr

- L’intégralité du communiqué du Pape sur le Salon Beige

TF1 News

Lire la suite

« Des hiérarques de l’Église chrétienne de Syrie ont tenu des propos incroyables (?!?) en soutien au boucher de Damas » (France Inter)

France Inter, Inter Soir 19, Patrick Boyer le 25/12/2012 
Mais quels sont donc ces propos disqualifiants dont il est question ? Le mystère reste complet : le propos de Jean-François Colosimo ne vient certainement pas étayer l’assertion journalistique, bien au contraire …


(Merci à colonel)

Le pape invite les chrétiens à mieux accueillir les immigrés

Le pape Benoît XVI a demandé aux chrétiens du monde entier, à l’occasion de l’Avent, un meilleur accueil des immigrés.

S’exprimant du balcon de son appartement au troisième étage du Palais pontifical, Benoît XVI a lancé, à l’occasion de l’Avent, la période qui prépare la naissance de Jésus selon la tradition chrétienne, et devant plusieurs milliers de fidèles, un appel à la solidarité avec ceux qui viennent se réfugier pour des raisons économiques et politiques dans les pays riches et jouissant de la paix civile.

«L’Avent nous invite à aller à la rencontre du Seigneur, et donc à nous mettre en route. Cette réalité est bien familière aux personnes obligées de quitter leur région, pour différentes raisons, dont les guerres ou la pauvreté. Les migrants connaissent la précarité et rencontrent souvent peu de compréhension. Puissent-ils être accueillis et avoir une existence digne !», a-t-il plaidé. […]

Le Soir

La guerre des religions aura-t-elle lieu ?

Un demi-siècle après Vatican II, plus de 300 évêques et experts sont réunis à Rome pour relancer une « nouvelle évangélisation » de la planète.

Thème du « synode » convoqué par Benoît XVI, ce dernier a été troublé par la diffusion d’une vidéo controversée sur l’expansion de l’islam en Europe.

Plus de 300 évêques et experts réunis pendant trois semaines en synode spécial, à Rome. Cinquante ans après l’ouverture de Vatican II, l’Eglise catholique multiplie les débats pour approfondir les textes fondateurs de ce concile, mais surtout, s’interroge sur l’avenir du catholicisme dans un contexte concurrentiel. (…) 

Au cours des travaux de ce synode, le cardinal Peter Erdö, archevêque de Budapest, en Hongrie, et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe, a dressé un tableau sombre de la situation, avant de la résumer crûment :

« Dans la plus large partie du continent, c’est l’ignorance à propos de la foi chrétienne qui se répand », avec « une perte de la mémoire et de l’héritage chrétiens ».

Mais c’est surtout le cardinal ghanéen Peter Turkson qui a semé le trouble au Vatican, en diffusant, lors d’une réunion, une vidéo polémique et contestée sur l’expansion de l’islam en Europe. Ce film anonyme, d’inspiration évangélique et datant de 2009, affirme notamment que la France deviendra « une république islamique » dans moins de quarante ans. Aussitôt après la diffusion, plusieurs prélats, choqués par le simplisme de ce film, ont pris leurs distances. « Perplexes », des évêques ont mis en garde contre le risque de susciter une « guerre de religions ».

Depuis, le cardinal Peter Turkson, proche de Benoît XVI, a regretté, devant l’assemblée du synode, d’avoir pu choquer certains, tout en précisant qu’il n’avait « aucune intention de déclencher un djihad contre l’islam ».

Reste que cette affaire révèle un profond malaise dans l’Eglise catholique, inquiète de son recul, notamment sur le Vieux Continent. (…)

France 5 ( Merci à Saintjores50 )

Lire : Islam : un cardinal africain fait sensation

Appel lecteurs : extraits de l’émission

La décision de Benoît XVI communiquée à Mgr Fellay dans les heures à venir

Le supérieur de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), Mgr Bernard Fellay, a été convoqué au Vatican pour rencontrer les responsables de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) dans l’après-midi du 13 juin 2012, a appris l’agence I.Media.

Lors de cet entretien, le préfet de ce dicastère, le cardinal William Levada, communiquera au supérieur général de la FSSPX les conclusions de Benoît XVI au terme des discussions visant à ramener la Fraternité dans la pleine communion avec Rome.

La Croix

(Merci à Pitch)