Tentative d’évasion d’un trafiquant creillois en Belgique

Un commando armé de quatre hommes a tenté hier de pénétrer dans la prison de Saint-Gilles, en Belgique. Selon une source proche de l’enquête, le commando aurait tenté de faire évader Mohamed Benabdelhak, l’un des plus gros trafiquants de drogue de l’Oise. « Une enquête est en cours », a assuré de son côté le parquet du procureur du Roi, à Bruxelles, qui n’a cependant pas démenti l’information.

Hier soir, peu après 20 heures, une voiture tente d’entrer dans le bâtiment en se faisant passer pour un véhicule de police. En vain. Le commando enfonce finalement la porte de la prison en fonçant dessus avec une camionnette. Bloqués au niveau du sas de sécurité, ils tentent alors d’ouvrir la porte de sécurité en tirant dessus à l’arme lourde. Là encore, la tentative échoue. Ils prennent alors en otage une infirmière, avant de prendre la fuite à bord d’une voiture et de la camionnette.

Une course-poursuite commence entre les fuyards et la police belge. Des tirs nourris sont échangés. Craignant une balle perdue, les policiers laissent finalement les deux véhicules filer. Un peu plus tard dans la soirée, la voiture, une Volkswagen Golf, est retrouvée incendiée à Waterloo (Belgique). La camionnette, qui a subi le même sort, est localisée dans la région bruxelloise. Les auteurs sont quant à eux toujours en fuite et restent pour l’heure introuvables.

Arrêté fin janvier en Belgique, Mohamed Benabdelhak, 34 ans, condamné une première fois en 2005 pour trafic de stupéfiants, avait été interpellé après six ans de cavale. Ce trafiquant bien connu des services de police français s’était en effet évadé en novembre 2008 lors d’un transfert : à l’entrée de Beauvais (Oise), la voiture de gendarmerie qui le transportait avait été percutée par une mini Cooper. Un commando de six hommes armés de Kalachnikov l’avait alors libéré. Il devrait bientôt être extradé vers la France.

Le Parisien

Tranche de vie en Belgique (vidéo)

La vidéo a été publiée ce soir par Het Belang van Limburg. Deux voitures ont été filmées aux alentours de 18h45 à contresens sur l’autoroute E313.

Selon le quotidien flamand, une première voiture (qui n’apparaît pas sur la vidéo) était poursuivie par les deux autres que l’on voit à l’écran. [...]

7sur7

Belgique : des étrangers autorisés à parler leur langue à l’école

Une nouvelle directive autorisant les enfants d’origine étrangère à parler leur langue maternelle dans l’enceinte de l’école vient d’être émise à Gand. [...]

Hebergeur d'imageDésormais, les élèves seront donc autorisés à parler le turc, le marocain, le polonais ou n’importe quelle autre langue en dehors de la classe, rapporte ce matin le quotidien flamand Het Nieuwsblad qui précise que les cours seront bel et bien toujours donnés en néerlandais mais que les élèves pourront parler la langue de leur choix sur le terrain de jeu.

7sur7

Belgique : un criminel recherché se moque de la police (photo)

Un criminel recherché qui vient d’échapper à une grosse opération mise en oeuvre par la police pour procéder à son arrestation en a remis une couche sur Facebook en se moquant ouvertement des policiers qui l’ont manqué.

Hebergeur d'image

Nabil Zammouri

« Fuck You popo. Apprenez à nager et ouvrez mieux les yeux », a déclaré sur sa page Facebook Nabil Zammouri, un jeune homme de 26 ans résidant à Maaseik et recherché depuis un certain temps par la police locale après avoir enfreint les règles de sa liberté conditionnelle. Nabil Zammouri avait été condamné pour extorsion, menaces et coups et blessures. [...]

7sur7

La mixité sociale™ favorise la tolérance™

[Article du journal belge Le Soir] [A noter : la mixité sociale évoquée dans le titre d'origine n'est même pas mentionnée dans le corps de l'article. Le titre apparait pour ce qu'il est : un slogan plaqué, un mantra. C'est, de notre point de vue, un exemple caractérisé de propagande idéologique, qu'elle soit consciente ou non, de la part du journal belge. NDLR]

————————

Image d’illustration d’origine du journal. Si vous regardez cette image de près, c’est un homme noir qui tient la pancarte…

[extrait] Une étude universitaire permet chiffrer le niveau de tolérance des habitants selon leur sexe, leurs orientations sexuelles, leur niveau de diplôme et leur âge. (…)

 [Voir les résultats sur l'article source]

« La tolérance en cette année 2014 n’est pas encore une évidence et il existe souvent une énorme différence entre ce que les gens pensent et leurs agissements, commente le secrétaire d’Etat, Bruno De Lille.

Bruxelles est la ville la plus diversifiée de notre pays et enferme donc l’environnement idéal pour faire de nos jeunes des citoyens tolérants. Malheureusement, vivre dans une ville très diversifiée ne signifie pas automatiquement que l’on a un groupe d’amis très diversifié. C’est pourquoi il est important d’investir dans l’enseignement et renforcer le dialogue afin de développer une société tolérante. »

Le Soir.be
———–

Complément :

« La mixité sociale ? Ca ne marche pas. Ca ne marche absolument pas. Les gens se fuient mutuellement. La ghettoïsation de la société est en marche »

A bon entendeur : « En Belgique, on vit à la belge »

Une résolution du Parlement wallon demande au gouvernement régional l’interdiction du port de signes religieux au sein des administrations de Wallonie. En fait, pratiquement personne n’ose dire que ce que tout le monde sait : c’est le voile islamique qui est visé…

Cette hypocrisie n’existe qu’à cause de la pression du politiquement correct qui oblige tout le monde à publiquement approuver l’idée que « l’Islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour de son prochain »

Sous cette pression de la pensée unique, on considère comme raciste ou fascisant tout qui oserait dire ne plus « se sentir chez lui ». Et pourquoi ce soi-disant racisme ? A cause de la crise économique, répond la « bienpensance ». Sinon, nous aurions forcément tous envie de vivre dans une société de plus en plus multiethnique, multiculturelle et multiconfessionnelle.

Réfléchissons à d’autres explications moins correctes. Avant la mondialisation, l’immigration concernait des populations proches qui nous ressemblaient physiquement, culturellement et linguistiquement. Je prends pour exemple les Italiens qui ont été intégrés sans sérieuses difficultés en Wallonie. Longtemps, la plupart des immigrés respectaient l’adage « Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit » .

Suite sur Le Vif

Farciennes et Arlon (Belgique) suspendent leur jumelage avec des villes passées au FN (màj Sanchez répond)

Addendum 01/04/14

Le nouveau maire de Beaucaire (dans le Gard, en France) Julien Sanchez (Front National) s’est montré « déçu et surpris » par la décision prise par son homologue de Farciennes (Hainaut, Belgique), selon une information publiée par nos confrères de la Dernière Heure. [...]

Hebergeur d'image« Lorsqu’on est marié et que l’on veut rompre, la moindre des choses est d’informer le marié », constatait le jeune homme hier dans la soirée. « M. Bayet a pris ces décisions uniquement sur des a priori, sans me connaître, sans connaître nos équipes. Cela montre un manque d’ouverture d’esprit certain. » Outre la forme, Julien Sanchez ne comprend pas l’attitude de son ‘jumeau’ socialiste. « Je suis élu démocratiquement. Je suis également élu au conseil régional en Languedoc-Roussillon. J’ai des collègues socialistes, communistes… Nous travaillons ensemble, nous nous serrons la main. »

Il téléphonera d’ailleurs au bourgmestre de Farciennes la semaine prochaine, lorsqu’il aura enfilé son écharpe mayorale. « Je l’appellerai oui, si ça ne lui donne pas des boutons. Ca serait bien qu’on en discute. La moindre des choses est que l’on puisse en parler. Et s’il reste sur la même longueur d’ondes, tant pis : on trouvera un autre jumelage », poursuit le nouveau maire de Beaucaire, précisant dans foulée qu’il n’a absolument rien contre Farciennes ni ses habitants. [...]

La Libre

_________________________________

[...] Le conseil communal d’Arlon devrait aller dans le même sens, après la victoire du candidat Front National à Hayange (Moselle).

« C’est surtout une question de valeur. Je crois que le rôle de la politique est que la société fonctionne et non de monter les gens les uns contre les autres. Mon sentiment est que les valeurs du FN sont des valeurs d’exclusions ou qui ne correspondent en tout cas pas aux miennes », a confié le bourgmestre d’Arlon, Vincent Magnus. [...]

7sur7

31/03/14

Le bourgmestre de Farciennes a annoncé qu’il suspendait des relations avec la ville française de Beaucaire passée entre les mains du Front National suite au second tour des élections municipales ce dimanche.

Hebergeur d'image« Politiquement, nous ne pouvons pas continuer à travailler avec des gens qui développent de telles thèses, de telles idéologies », a indiqué ce matin à la RTBF Hugues Bayet, le bourgmestre socialiste de Farciennes. « Lors du conseil de mardi, nous proposerons de suspendre nos relations avec Beaucaire ». [...]

7sur7

« Le spéculoos belge d’Obama est raciste »

Tom Vandyck, journaliste pour Knack.be, déplore le spéculoos belge à l’effigie d’Obama. « Nous ne savons plus ce qui est raciste », dit-il dans une chronique en ligne. [...]

Tom Vandyck est furieux et ne manque pas de le faire savoir aux lecteurs de Knack et du Vif. Après l’affaire de la caricature du couple Obama en singes, voilà une autre affaire dans laquelle la Belgique est mouillée.

« Le spéculoos montre Obama affublé d’un gros nez et de lèvres épaisses – l’image caricaturée éculée d’un Noir. Pourtant, Obama n’a ni gros nez, ni lèvres épaisses. Et s’il a les oreilles décollées, le spéculoos n’en a pas. L’affaire démontre de quelle façon l’homme noir le plus puissant de la terre vit dans nos esprits. Obama est un nègre, point à la ligne. Nous ne voyons pas l’humain au-delà du stéréotype. »

Il cite, un peu honteux, le New York Magazine, qui a titré « La Belgique s’excuse de sa caricature raciste par un gigantesque biscuit raciste« . A nouveau, les Américains nous pointent du doigt pour l’image renvoyée par notre pays. « Le racisme s’est tellement normalisé qu’on ne le voit même plus », poursuit Vandyck. [...]

Hebergeur d'image7sur7

Belgique : début de bagarre au tribunal (vidéo)

La suite du procès de deux policiers, prévenus d’avoir involontairement abattu un balayeur en avril 2009, a débuté de manière tumultueuse, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Les agents de sécurité du palais de justice ont dû physiquement maîtriser les proches de la victime qui se rebellaient contre le tribunal. La suite de ce procès a, par ailleurs, finalement été remise au 26 juin prochain. La sécurité avait été renforcée, jeudi, devant la 50e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, où débutait le procès de Kamal A., âgé de 34 ans, et de Mohamed A., âgé de 32 ans. Ces deux hommes, des policiers, sont prévenus d’homicide involontaire sur un balayeur communal de Schaerbeek, Mohamed Saoudi. Ils lui avaient tiré dessus par erreur, le 19 avril 2009. [...]

7sur7

Une fonctionnaire européenne frappe trois policiers lors de son arrestation

Une fonctionnaire européenne, âgée de 47 ans et dont l’identité n’a pas été révélée, a donné des coups de poing à trois policiers qui procédaient à son arrestation, vendredi à Bruxelles, a indiqué mardi la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Hebergeur d'imageLa femme avait au préalable tenté de franchir un barrage policier sans s’identifier. Elle a été entendue pour violence à l’encontre de représentants des force de l’ordre puis a été relaxée. [...]

Elle a assené un premier coup de poing dans la poitrine de ce dernier puis a frappé un deuxième policier à l’arcade sourcilière droite. Un troisième agent qui tentait de la menotter a quant à lui reçu un coup de poing sur le nez. La femme a en outre utilisé son parapluie comme arme. Elle a finalement pu être maîtrisée et a été emmenée au commissariat où elle a été entendue.

7sur7

« La caravane de la Diversité » à Bruxelles : «Tout est gratuit !»

Dans le cadre de la commémoration des 50 ans de l’immigration marocaine et turque, « La caravane de la Diversité » a posé ses valises à Bruxelles. Elle parcourra la Belgique francophone à la rencontre de citoyens jusqu’en mai 2014. L’initiative culturelle permet au public de s’ouvrir à d’autres cultures.

Jamal Yousfi est directeur artistique de l’évènement, il explique ce que « La caravane de la Diversité » propose: « C’est vraiment des tentes berbères, des petites roulottes, un grand chapiteau, des scènes extérieures, des spectacles de danses, des animations, des concerts extérieurs, du théâtre… Et tout est gratuit ! « 

RTBF

Complément : concernant la « gratuité », ce sont les contribuables Belges qui payent. Extrait du programme (PDF complet ici)

Quelques extraits du programme
Capture d?écran 2014-03-21 à 16.58.42.pngCapture d?écran 2014-03-21 à 16.58.32.png
Capture d?écran 2014-03-21 à 16.58.49.png