Un homme tué par balles à Sevran

Un jeune homme, connu pour trafic de drogue, est mort CE soir à Sevran (Seine-Saint-Denis), dans la cité des Beaudottes, gangrenée par le trafic de stupéfiants, après avoir reçu deux balles dans le corps tirées par plusieurs agresseurs en fuite, a-t-on appris de sources concordantes. [...]

Le Figaro

Sevran (93) : Guerre de trafiquants de drogue (MàJ)

24/03/11 :

Sevran (93) : Une cache d’armes et de drogue découverte

Plusieurs armes et de la drogue ont été découvertes lors d’opérations policières mercredi soir et jeudi matin à Sevran, ville de Seine-Saint-Denis où ont retenti des tirs le week-end dernier, a annoncé le préfet Christian Lambert.

Mercredi soir, un fusil à pompe chargé a été retrouvé dans un hall d’immeuble. Peu après, des policiers ont découvert dans une voiture un pistolet automatique, 1.700 euros en espèces et une plaquette de shit. Le conducteur du véhicule a été interpellé. Jeudi matin, un homme d’une cinquantaine d’années a été interpellé à son domicile, où se trouvaient 2 armes de poing, 4 grenades et 15 kg d’herbe de cannabis. Il pourrait s’agir d’une nourrice. Lundi soir, cet homme avait heurté un CRS, lors d’un contrôle de son véhicule. [...]

Est Républicain

21/03/11 :

Guerre de trafiquants de drogue à Sevran

Image de prévisualisation YouTube

Motards de la police, CRS et hélicoptère à la Cité Basse de Sevran.

Image de prévisualisation YouTube

Sevran : un CRS tire sur un automobiliste

Au cours d’une opération de sécurisation menée, hier soir, à Sevran (Seine-Saint-Denis) après des coups de feu tirés, en début d’après-midi, par deux inconnus dans une cité de la ville, un CRS a fait usage à une reprise de son arme sur la voiture d’un automobiliste qui prenait la fuite après avoir renversé un de ses collègues.

Seine-Saint-Denis : tirs de Kalachnikov dans une cité de Sevran

 

La tension ne semble toujours pas être retombée à Sevran (Seine-Saint-Denis). Alors que des coups de feu avaient été tirés samedi contre les façades de plusieurs immeubles, allée Jan-Masaryk, ce lundi après-midi, vers 13 h 15, deux hommes ont utilisé une arme de guerre dans le même secteur.

20/03/11 :

Sevran (93) : Tirs à l’arme automatique samedi après-midi

Plusieurs tirs d’arme automatique ont été entendus samedi après-midi à Sevran (Seine-Saint-Denis), dans le quartier des Beaudottes, sans faire de victime, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Selon les premiers éléments, deux personnes, cagoulées, ont ouvert le feu sur plusieurs appartements à partir d’un scooter à trois roues avant de s’enfuir. Plus d’une quinzaine de douilles de 9 mm ont été trouvées, a-t-on appris de même source.

Un dispositif renforcé a été décidé par le préfet Christian Lambert, avec l’appui d’un hélicoptère. L’enquête a été confiée au service départementale de la police judiciaire (SDPJ). Il pourrait s’agir d’un règlement de compte après qu’une personne a été pris pour cible vendredi soir sans être touchée, dans le même quartier de Sevran.

Seine-Saint-Denis : Sevran, le «triangle d’or» de la drogue

Dans le quartier des Beaudottes, à Sevran (93), l’allée La Pérouse est un haut lieu du trafic de drogues. Au N°1, en particulier, les visiteurs se font fouiller et subissent des contrôles d’identité de la part des dealers. Les pouvoirs publics, débordés, envisagent la démolition de l’immeuble.

«C’est le coeur du trafic», se désole le maire, Stéphane Gatignon (Europe Ecologie-Les Verts), en décrivant un immeuble gardé «vingt-quatre heures sur vingt-quatre», «invivable», «avec des mecs qui surveillent et qui dorment dans les escaliers».

Dans ce quartier, la situation est grave au point que pendant plusieurs mois, le bailleur social a dû retirer les gardiens d’immeubles victimes de trop nombreuses menaces et violences. Face à cette situation, les pouvoirs publics ont tout essayé : descentes spectaculaires de policiers dans les halls occupés, investigations judiciaires et fiscales poussées, interpellations massives d’usagers et de trafiquants. Mais à chaque fois, les trafiquants se sont adaptés. Des lampadaires qui risquaient de favoriser la surveillance ? Arrachés avec l’aide de voitures puissantes. (…)

Suite sur Direct Matin (N°782 p.15 à télécharger)

Drogue : un marché de 2 milliards en France

  • Deux milliards d’euro : c’est le chiffre d’affaires du marché français de la drogue. L’héroïne effectue son grand retour depuis trois ans, tandis que la cocaïne, qui transite dorénavant par l’Afrique de l’Ouest, gagne des parts de marché au-delà de la clientèle traditionnelle des milieux « branchés« . Mais la première des drogues distribuées reste le cannabis, dont le marché, évalué à 840 millions d’euro, trouve sa porte d’entrée dans quelque 1.000 cités de banlieue identifiées par la Direction Centrale de la PJ. Source
  • Emblématique de ces quartiers livrés aux mafias de dealers, la cité des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis, est tout entière dédiée au trafic : sur le parking, les voitures des consommateurs et des grossistes défilent, venues de toute la France. De nombreux appartements squattés font office de laboratoire de drogue. Des hommes armés sont postés aux fenêtres, tandis que des gamins arpentent les allées pour signaler toute arrivée suspecte. Une organisation sans faille, au service d’un marché juteux : chaque cage d’escalier rapporterait 3.000 euro net par jour. Source
  • 3000 € par jour, c’est également le chiffre d’affaires de la drogue à la Cité du Castellas (Marseille), qui tient le haut du pavé de la revente de stupéfiants avec la cité voisine « La Solidarité« . Source
  • La police laisse-t-elle les trafics prospérer, totalement ou partiellement ? C’est ce qu’affirme un contributeur du Bondy Blog qui rapporte le témoignage d’un habitant de la Courneuve : « une policière m’a dit qu’on leur (les forces de l’ordre) demandait de laisser les mecs faire leur truc pour avoir la paix ». Source