Chauffards, voleurs et trafiquants : Autoroutes à haut risque (Vidéo)

Vols d’essence, braquages sur des aires de repos, trafics d’immigrés clandestins, les autoroutes sont aujourd’hui le terrain de jeu de criminels bien organisés : au milieu du flot d’automobilistes, ils sévissent sur les quelques 11 000 kilomètres du réseau français.

Partie 1:

Partie 2:

Dans le sud ces dernières semaines, des amateurs de « rodéo urbain » s’en donnent à coeur joie. Avec leur cortège de voitures de luxe, ils n’hésitent pas à interrompre la circulation et à s’approprier des pans entiers d’autoroute. Derrière eux, les automobilistes assistent impuissants à ces fêtes sauvages, organisées au mépris de toutes les règles de sécurité.

Dans le nord, des filières mafieuses promettent l’eldorado à des clandestins contre plusieurs milliers d’euros. Les passeurs ont installé des campements de fortunes aux abords des aires de repos, leur but : introduire des sans-papiers dans des camions à destination de l’Angleterre.

Un trafic d’êtres humains qui se déroule sur l’autoroute faisant courir des risques insensés aux clandestins comme aux usagers du réseau. Nous avons suivi l’escadron départemental de sécurité routière du Pas-de-Calais lors d’une opération coup de poing.

Dans les stations-services, les vols se multiplient. Avec la flambée des prix du carburant, de plus en plus d’automobilistes pratiquent le « drive off » : ils font le plein et partent sans payer. Certains siphonnent les réservoirs des poids-lourds. Comment stations-services et transporteurs routiers organisent-ils la riposte ? Que risquent les auteurs de ces arnaques de bords de route ?

Plus inquiétant : les forces de l’ordre doivent faire face au retour des bandits de grands chemins : une bande détrousse camping-car et grosses berlines. Leur cible : des retraités qu’ils terrorisent avant de les dépouiller.

Afrique : « Congobot », le robot routier qui sécurise le passage des piétons (Vidéo)

L’information peut paraitre insolite et pourtant, la République démocratique du Congo pourrait prochainement être le point d’origine d’un nouveau marché high tech : les robots spécialisés dans la régulation de la circulation automobile.

Exporter son robot routier, c’est le rêve de la femme d’affaires ingénieur à l’origine de la création d’un robot de 2,50 mètres de haut qui vient de s’installer à Limete, un quartier populaire de la Capitale du pays, Kinshasa.

Un robot créé en aluminium pour supporter le climat tropical et qui gère parfaitement la circulation des véhicules en sécurisant la traversée des axes par les piétons. Sur le fond, il se présente comme un véritable agent de circulation, avec une signalétique lumineuse et colorée, ainsi que des bras mobiles pour indiquer aux automobilistes de stopper leurs véhicules.

Vidéo et commentaires sur Fortune

Des motards de la police rendent des radars inopérants pour dénoncer le racket des automobilistes

Trois policiers de la région lyonnaise ont été entendus récemment par l’inspection générale de la police nationale. Ils sont suspectés d’avoir rendu des radars fixes inopérants, filmés par les caméras de TF1.

Les motards sont soupçonnés d’avoir scotché des sacs sur des radars en bordure d’une départementale pour dénoncer le racket des automobilistes.

Le tout filmé par les caméras d’« Automoto ».

« On ne regarde que le seuil de rentabilité des radars. Un bon policier est celui qui met un maximum de PV »

Voir la vidéo ici

Le Progrès via Police & Réalités

Yonne : L’escorte de Sarkozy à plus de 200 km/h (vidéo)

En remontant de la visite aux ex-salariées d’Yssingeaux, le 8 mars dernier, l’escorte du président-candidat n’a pas lésiné sur la vitesse : les journalistes d’Auto Plus les ont suivis dans l’Yonne.

Les journalistes d’Auto Plus étaient sur l’A6 à hauteur de la sortie pour Chablis, dans l’Yonne, quand ils ont été doublés à grande vitesse par l’escorte présidentielle de Nicolas Sarkozy.

La Montagne

Le marché automobile chute de plus de 20% au premier trimestre 2012

«Les Échos» se sont procurés les chiffres provisoires trois jours avant leur présentation officielle…

Selon Les Échos, les chiffres des immatriculations de voitures au premier trimestre 2012, qui seront officiellement publiés lundi matin par le CCFA (Comité des constructeurs français de voitures), font état d’un recul général d’environ 20 % des livraisons de voitures neuves par rapport à la même période de 2011

Suite et commentaires sur Fortune

L’automobile contrainte de s’adapter à la crise

Au Salon de Genève, qui ouvre mardi ses portes aux professionnels, les constructeurs misent sur leurs nouveautés pour résister à la baisse du marché européen. Et comptent sur des alliances pour réduire leurs coûts.

Bien qu’ils s’apprêtent à multiplier les lancements de nouveaux modèles au Salon de Genève, la plupart des constructeurs s’inquiètent d’une dégradation de leur situation en Europe, où ils ont perdu de l’argent l’an passé.

Fragilisé par les menaces de récession, le marché européen devrait reculer pour la cinquième année consécutive, de 3 à 5%, selon Euler Hermes. La France est particulièrement touchée, avec un repli de 20% sur les deux premiers mois de l’année. »

Suite et commentaires sur Fortune

Quand le « made in China » se transforme en « made in Europe »

A l’heure où la Chine se positionne en ami de l’Europe face à la crise de la dette, le géant des pays émergents place ses pions, doucement mais sûrement, au sein du marché unique. Même si l’implantation chinoise en Europe est balbutiante, Pékin, qui produit principalement en Asie et en Afrique, s’intéresse de plus en plus à l’Union européenne – particulièrement depuis trois ans.

"Châteauroux Business District"

C’est d’abord sur la Grèce que la Chine a jeté son dévolu, en voulant faire du port du Pirée, près d’Athènes, le principal centre de transit des marchandises vers le marché européen. Aujourd’hui, celui-ci est largement dominé par la présence du géant chinois du transport maritime China Ocean Shipping Company (Cosco), qui y contrôle deux terminaux depuis 2009. En 2010, le premier ministre, Wen Jiabao, y entamait une tournée européenne, rencontrant tout à tour dirigeants politiques et chefs d’entreprises français, portugais, italiens, belges mais aussi, et surtout, grecs.

Suite et commentaires sur Fortune

Mauguio(34) : l’automobiliste est passé à tabac gratuitement

Deux jeunes habitants de Mauguio viennent d’écoper de prison ferme après s’en être pris gratuitement à un automobiliste. Les faits remontent à lundi, en fin de matinée.

Un gérant de société de 37 ans roule dans Mauguio lorsqu’il aperçoit la voiture le précédant lui faire des appels de phare. Il s’arrête, descend de son véhicule et se retrouve face à deux automobilistes qui lui reprochent d’aller trop vite. Le ton monte aussitôt et les deux individus se mettent à frapper, à coups de pied et de poing, la victime, lui jetant même un triangle de signalisation à la figure, tout en lui proférant des menaces de mort.

Le Midi Libre

Le fardier de Cugnot ou comment un Français de souche a inventé l’automobile

Nicolas-Joseph Cugnot est un ingénieur militaire français, né à Void-Vacon, Meuse, le 26 février 1725, mort à Paris le 7 octobre 1804, connu pour avoir conçu et réalisé, entre 1769 et 1771, le premier véhicule automobile jamais construit.

Il s’agit d’un « fardier » d’artillerie, mû par une machine à vapeur à deux cylindres, conservé en parfait état au musée des arts et métiers, à Paris.

Wikipédia

http://www.dailymotion.com/video/xfuwyt

Le fardier de Cugnot est présenté au salon Rétromobile jusqu’au 6 février.