Une crèche attaquée à l’arme de guerre au Pontet (84)

Depuis quelques jours les établissements avec des enfants sont la cible de plusieurs attaques. Cette fois, c’est une crèche dans le Vaucluse près d’Avignon qui a été au centre de tirs. Heureusement, aucune victime n’a été référencée.

Cette attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi dans la commune du Pontet. Des impacts de balles ont été retrouvés par les gendarmes sur le mur de la crèche, trois voitures ont également été touchées.

Les habitants ont été réveillés par les coups de feu, ils ont immédiatement donné l’alerte. Lorsque les gendarmes arrivent sur les lieux, ils découvrent une vingtaine de douilles [...]

24matins.fr / France 3

Marseille : Des tirs de kalachnikov dans une cité

De nombreuses munitions de gros calibre ont été retrouvées dans la nuit de lundi à ce mardi dans une cité de Marseille, des tirs de kalachnikov ayant touché un lieu de culte musulman qui n’était probablement pas directement ciblé, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

La fusillade visait un ou plusieurs habitants de la cité des Bosquets, dans le 11e arrondissement, selon les premiers éléments de l’enquête. Les policiers ont retrouvé une trentaine d’étuis sur les lieux, ainsi qu’une quinzaine d’impacts sur un lieu de culte musulman se trouvant dans la trajectoire des tireurs.

L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire.

20 Minutes

(merci à parciparla)

Sevran (93) : des armes et de la drogue saisies par la police dans l’allée Jan Palach

Opération coup de poing, ce matin à Sevran (Seine-Saint-Denis). Vers 10 heures, les policiers sont intervenus dans un appartement situé allée Jan-Palach. Aidés par des chiens entraînés pour la recherche de produits stupéfiants, les enquêteurs ont saisi près de 12 kilos de résine et d’herbe de cannabis ainsi que 3 000 € en argent liquide.

Au cours de leur perquisition, les policiers ont également mis la main sur un pistolet-mitrailleur Sten ainsi qu’un fusil de calibre 12. L’occupant des lieux n’était pas présent au moment de l’intervention de la police. Christian Lambert, le préfet de Seine-Saint-Denis s’est rendu sur place. C’est la troisième opération menée depuis mercredi soir autour de l’allée Jan-Palach, théâtre de plusieurs échanges de coups de feu ces dernières semaines.

La police va multiplier les opérations de ce type dans ce quartier, assure Stéphane Pelliccia, secrétaire régional adjoint pour le syndicat de police Unsa. Les habitants doivent pouvoir vivre sans la crainte d’être blessés par une balle perdue. La lutte contre les trafiquants de drogue se poursuit.

Le Parisien.fr

(merci à parciparla)

Avignon : Le portier d’un bar attaqué au « M16″

L’arme était en réalité un jouet. Mais lorsque la bagarre éclate le 25 mai dernier devant un bar de la place Pie à Avignon, le portier et le gérant de l’établissement croient que leur dernière heure est arrivée.Pour une raison qu’aucun des protagonistes n’a voulu livrer à la police, un différend opposait les responsables du bar à un passant.

Seul contre deux, ce dernier n’avait alors pas hésité à dégainer un fusil d’assaut. Une arme que le vigile avait pris pour une Kalachnikov.Après avoir déposé plainte au commissariat, le portier avait parfaitement reconnu son agresseur sur photo. Un Avignonnais de 25 ans bien connu de la police.[...]

Le Dauphiné

Belgique : Spectaculaire évasion de la prison de Lantin: aucune trace de l’évadé Mohamed El Jabbari

L’évadé de la prison de Lantin n’en était pas à son coup d’essai, a indiqué le procureur du roi de Liège, Danièle Reynders. Mohamed El Jabbari, âgé de 28 ans, avait tenté de s’évader à plusieurs reprises, sans succès. A chaque fois, il avait alors échoué car les échelles qui avaient été placées près du mur d’enceinte de la prison avaient été repérées à temps.

Vendredi vers 10 heures, Mohamed El Jabbari a quitté l’atelier dans lequel il travaillait et s’est retrouvé dans une cour qui jouxte un mur d’enceinte de la prison. La tour de surveillance, érigée au coin de ce mur, n’était pas occupée vendredi matin. Le détenu a escaladé une échelle en corde qui avait été lancée depuis l’extérieur. Il s’est retrouvé sur le mur d’enceinte où l’attendait un des quatre individus encagoulés et armés qui avaient organisé son évasion.

Ce complice, armé vraisemblablement d’une mitraillette de type Kalachnikov, a ouvert le feu à plusieurs reprises, d’abord en l’air et ensuite vers les gardiens qui tentaient de rattraper le détenu. Les gardiens se sont alors abrités dans l’atelier et le détenu est descendu du mur à l’aide d’une échelle cette fois métallique installée contre la face externe du mur.[...]

RTL.be

Nantes : Une douzaine d’armes de guerre volées cette nuit

Quand le propriétaire de cette armurerie voisine de la route de Rennes, à Nantes, a entendu l’alarme de son magasin retentir chez lui, dans la nuit de dimanche à lundi, il ne s’attendait quand même pas à découvrir un tractopelle dans son magasin. Des voleurs ont commis un casse-bélier avec un engin de chantier dans sa boutique. Curieusement, ils se sont uniquement intéressés aux armes de guerre non-démilitarisées : ils sont repartis avec une douzaine de fusils. Le préjudice est en cours d’évaluation mais chaque arme est vendue entre 500 et 800 €. La police judiciaire a été chargée de l’enquête.

Ouest-France