Arrêtés avec 2 millions d’euros en liquide (màj) + 1 autre million d’euros saisis sur des Portugais d’origine angolaise

Addendum 14.06.2013 : 3 millions d’euros en liquide saisis
Deux millions d’euros ont été découverts dans le sud de la France par les douanes dans la nuit de mercredi et jeudi à un péage dans le véhicule d’un couple de Portugais d’origine angolaise, tandis qu’un autre homme de même origine a été interpellé hier à un autre péage, en possession d’un million d’euros.

L’homme et la femme, qui ont été interpellés à Arles (sud) en possession de deux millions en coupures de 500 euros, ont affirmé être des agents immobiliers qui devaient se rendre en Italie pour affaire, pour le compte d’un dignitaire africain.

Les trois individus ont été placés en garde à vue et sont entendus par les enquêteurs dans le cadre de deux enquêtes de flagrance pour « blanchiment ». A l’issue des gardes à vue, les deux dossiers pourraient être joints dans une même information judiciaire, « si les enquêteurs trouvent des connexions », a précisé une autre source proche de l’enquête.

Le Figaro
(Merci à ValdeGracepourtous/Antibarbare)

——————

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les services de douane ont arrêté près du péage d’Arles sur l’autoroute A7 les deux occupants d’une berline pour un contrôle qui s’est avéré plus que fructueux. Dans le véhicule, les douaniers ont découvert la coquette somme de 2 millions d’euros en liquide. Les deux occupants de la voiture ont immédiatement été interpellés et confiés à la PJ de Marseille. Ils sont âgés d’une trentaine d’années et tous les deux domiciliés au Portugal.

(…) Le Parisien

Arles: Un enfant de 5 ans blessé par balle à la tête.

Un enfant de 5 ans a été blessé par balle à la tête mardi soir après une rixe survenue entre deux familles à Arles, a-t-on appris mercredi.

Selon les premiers éléments de l’enquête, dans la nuit de mardi à mercredi, la famille de l’enfant, membre de la communauté des gens du voyage, s’est présentée au domicile d’un homme pour exiger le paiement d’une dette.

Aucune interpellation n’a été effectuée, selon cette même source. Le domicile du tireur n’a pu être encore localisé.

Article complet sur: Ouest France

Arles : ils lancent une pétition contre l’insécurité

Dix jours après la violente agression de sa mère, responsable d’une boutique sur le boulevard Gambetta, Mikaël Rahmani a lancé une pétition contre l’insécurité déposée chez les commerçants « parce que c’est le meilleur moyen pour nous de toucher le plus grand nombre ». Avec lui, des commerçants, des Arlésiens, des étudiants, qui demandent une meilleure prise en compte de leur préoccupation. [...]

La Provence

Merci à Julien271

Arles : à 14 ans, il est suspecté d’avoir braqué une station-service

Un adolescent de 14 ans est en garde à vue depuis mardi soir au commissariat d’Arles pour un vol à main armée, commis avec une arme qui s’est révélée factice, au préjudice d’une station-service. Il aurait utilisé un pistolet à billes en inox imitant une arme de poing Beretta. Depuis mardi soir, un adolescent de 14 ans est en garde à vue au commissariat d’Arles pour un vol à main armée dans une station-service de la ville.

C’était mardi après-midi. Deux agresseurs s’en prennent au pompiste d’une station « Total » de la ville. Ils lui dérobent 200 euros sous la menace de ce qui semblait être un pistolet automatique avant de prendre la fuite. Rapidement, les policiers retrouvent le braqueur habillé en rouge, son complice ayant disparu. [...]

TF1 News

Arles (13) : caillassages et incivilités se succèdent, les chauffeurs de bus exercent leur droit de retrait

Une gifle, deux caillassages, un contrôleur pris à partie, le tout allant crescendo depuis une semaine: c’en était trop pour les chauffeurs de bus du réseau « Envia ». [Vendredi] vers 16heures, ils ont décidé d’exercer leur droit de retrait, et se sont tous retrouvé boulevard Clémenceau pour faire le point de la situation.

« Depuis une semaine, les incivilités se succèdent, témoigne Mohamed Bouaziz, délégué FO. Mais le coup-de-poing dont a été victime une conductrice au Trébon ce vendredi après-midi, c’était l’incident de trop. » [...]

« Mais cet acte intervient après deux caillassages, complète David Guise, délégué CGT. Le premier mardi au Trébon, le second jeudi à 16heures devant le collège Morel, alors que des passagers étaient présents! » [...]

La Provence

(Merci à Latine)

Une épave gallo-romaine dans le port d’Arles (vidéo)

Une épave gallo-romaine a été retrouvée dans les eaux du port d’Arles. Cette embarcation d’environ 30m de long daterait du 1er siècle après JC. Ce trésor archéologique sera restauré et étudié sous toutes les coutures, avant d’être exposé au public.


Une épave gallo-romaine dans le port d’Arles par BFMTV

Arles : Un septuagénaire écroué pour avoir tiré sur un ado bruyant

Un homme de 76 ans a tiré avec un fusil de chasse sur un adolescent jeudi dernier près d’Arles, dans les Boûches-du-Rhône. Le jeune homme de 15 ans jouait avec des pétards. Le bruit des explosions aurait agacé le tireur.

La victime a été touchée par des plombs de chasse dans le dos. Hospitalisée, ses jours ne sont pas en danger. Le parquet de Tarascon a ouvert une enquête pour « violence avec arme ». Le septuagénaire a été interpellé par les gendarmes, placé en garde à vue, puis écroué. Il restera derrière les barreaux jusqu’à mardi, jour de son jugement en comparution immédiate.

Le Télégramme

(merci à Mars et Pierre-André)

Arles : Filmés « la main dans le sac » par un touriste

Quai Max Dormoy, à Arles, la caméra d’un touriste en train de filmer a quitté les courbes avantageuses du fleuve pour s’attarder sur les nettement moins romantiques allées de voitures en stationnement plus bas. Et là… ont été prises dans l’objectif deux personnes, en train de s’attarder sur un véhicule. Elles étaient, tout simplement, en train de casser une vitre pour cambrioler l’intérieur de l’auto.

Le touriste ayant fait le plein d’images plutôt « insolites » s’est rendu au commissariat pour les soumettre, en projection privée, aux policiers de la brigade anticriminalité. Les experts ont apprécié la scène dans ses moindres détails reconnaissant, dans un scénario classique (avec cependant un marteau brise-vitre), deux acteurs qu’ils connaissaient bien. Interpellés, ils ont reconnu les faits sur plusieurs véhicules.

La Provence

Arles : l’équipe des benjamins rugbymen agressés. « une logique de territoire primitive « 

Lundi, une bande s’en est pris à l’équipe des benjamins. Choqués, ils ne reviendront plus.

Ils étaient enragés, déterminés à faire mal. On a tous eu très peur et tout le monde est choqué [...]

Lundi dernier, quand il est arrivé sur le stade Véronique Angelin près de l’école Montmajour dans le quartier du Trébon, il a eu une vision effrayante: des jeunes qui courraient dans tous les sens, des bagarres rangées à tous les coins du terrain entre ses protégés et d’autres jeunes visiblement plus âgés, son ami Paul, entraîneur des minimes, complètement dépassé par la violence de l’assaut… bref, un pugilat qui n’a rien à voir avec une altercation « traditionnelle » sur un terrain de rugby.

C’était vraiment d’une grande violence: à un moment, un gamin est tombé au sol et si Paul n’avait pas réussi à intercepter son agresseur, il se serait jeté sur lui à pieds joints

Et l’entraîneur des benjamins de raconter une litanie d’injures et d’intimidations relevées depuis deux ans, date à laquelle l’équipe d’ARL s’est engagée dans la relance de ce sport, disparu des terrains arlésiens depuis une dizaine d’années. « Au départ, on a cru qu’on pourrait discuter avec les jeunes du quartier, leur expliquer qu’à travers la promotion de notre sport, on participait à la promotion de leur quartier… mais c’était peine perdue. Ils sont dans une logique de territoire primitive et considèrent que personne n’a le droit d’utiliser « leur » terrain. »[...]

La Provence

Arles : Bientôt une guerre raveurs-agriculteurs dans la réserve naturelle la Crau?

Un festival de musique électronique illégal dure depuis vendredi soir. Une « catastrophe. « On ne fait rien de mal ! On est au milieu de rien du tout, on ne dérange pas de voisins, on écoute notre musique au soleil : c’est la fête », expliquait hier Lætitia, jeune « teufeuse » rencontrée sur les lieux du festival de musique électronique organisé illégalement en bordure de la RN 568 (route de la Crau) entre Mas-Thibert et le rond-point de la Fossette, depuis vendredi soir. Ce que la jeune femme ne savait pas, c’est que l’endroit est un site naturel protégé de la réserve naturelle des Coussouls.[...]

Une « véritable catastrophe » selon Jean Boutin, directeur de la réserve, catastrophé de voir des centaines de voitures traverser une zone de nidification exceptionnelle des faucons crecerellette. « 80% de la population française vient nicher ici, en terme de dérangement en pleine période de reproduction, on ne peut pas faire pire » se lamentait-il, impuissant. [...]

Quand on fait une manifestation, y’a 300 CRS pour 50 agriculteurs et là, il n’y a personne », s’enflammait un autre agriculteur.[...]

La priorité était de sécuriser la circulation sur cet axe mais une vague d’évacuations n’est pas possible. Il ne faut pas aller à l’affrontement » déclarait Pierre Castoldi, en expliquant qu’il aurait été dangereux d’envoyer sur la route des conducteurs pas tous en état.[...]

La Provence