Municipales. Argenteuil : Polémique à propos d’une candidate de la liste UMP portant un foulard «discret»

Polémique à Argenteuil (95) où l’une des colistières, de la liste de Georges Mothron (UMP), Fatiha Bacha, en 22ème position, porte un foulard.

Fatiha Bacha, candidate à Argenteuil (95), promet de ne rien lâcher. Avant elle, en 2010, Ilham Moussaïd, qui se présentait dans le Vaucluse pour le NPA (Nouveau Parti Anti-Capitaliste), écœurée par toutes les attaques qu’elle subissait par rapport à son foulard, avait fini par abandonner, malgré le soutien du leader de son parti, Olivier Besancenot qui expliquait qu’on pouvait être «féministe, laïque et voilée».

Fatiha Bacha, qui porte, elle aussi, un foulard «discret, ce n’est pas la burqa», tient-elle à préciser, est candidate en 22ème position, sur la liste de l’ancien maire UMP, Georges Mothron.

Après s’être rendue à plusieurs réunions, cette mère de famille, «très engagée dans plusieurs associations de la ville», accepte début février, de rejoindre Georges Mothron, «parce qu’il défend des valeurs à laquelle je crois, comme celle de la famille».

Élevée dans une famille de gauche et «qui a toujours voté à gauche», elle trouve que la mairie sortante a fait beaucoup de mal à sa ville.

«On a toujours vécu ensemble et aujourd’hui, ce même vivre-ensemble est menacé», déplore-t-elle.

Avant d’ajouter qu’au départ, elle ne «pensait pas du tout être candidate». Elle finit par se laisser tenter et se retrouve en 22ème position, éligible si la liste de Mothron, «une nouvelle chance pour Argenteuil», l’emporte. […]

La première à s’insurger de la candidature de Fatiha Bacha, c’est Marie-Josée Cayzac, membre du Parti Communiste et Maire adjointe d’Argenteuil, présente sur la liste du Maire PS sortant, Philippe Doucet.

Elle s’interroge sur cette candidature, en se demandant si on accepterait dans la fonction publique une personne qui porte le voile. Depuis, la polémique ne cesse d’enfler et certains voient dans la candidature de la jeune femme «un coup électoral, pour s’attirer le vote musulman». […]

Le Courrier de l’Atlas

Violences aux urgences : le ras-le-bol des urgentistes d’Argenteuil (+compléments)


Les urgentistes de l’hôpital d’Argenteuil n’en peuvent plus. Une cinquantaine d’agents de l’hôpital ont manifesté pour dénoncer la hausse des actes de violence aux urgences.

Le Parisien (payant) - merci jojo2

—— Argenteuil ? Compléments ci-dessous :

+ Promenade à Argenteuil :

Argenteuil : Affrontements après le contrôle de police d’une femme voilée : deux policiers blessés Màj : 2 hommes devant la justice

Addendum 3 septembre : Ils comparaîtront mardi devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour des violences sur des policiers commises en juin dernier à Argenteuil (Val-d’Oise).

(…) le figaro

—————————————————

La situation a dégénéré mardi soir à Argenteuil. Il est environ 20 h 30, devant la Basilique, entre les rues de l’Eglise et Paul-Vaillant-Couturier, au centre-ville, quand une patrouille de police souhaite procéder au contrôle d’une femme portant le niqab. « La loi interdit le port du voile intégral sur la voie publique », précise une source proche du dossier.

Des projectiles sont lancés sur les policiers qui essuient également des insultes. Les fonctionnaires utilisent des bombes lacrymogènes et tirent au flash-ball pour disperser la foule. En vain. La scène a duré plus d’une heure.

Alors que le début du contrôle d’identité se déroule normalement, un passant s’en mêle.

«L’homme de 23 ans est très agressif et fait des amalgames en rapport avec la religion», précise une source policière.

Le ton monte. « Cette femme de 25 ans a alors changé de ton », insiste cette même source. [...] Un attroupement d’environ 80 personnes se forme autour de la jeune femme et des fonctionnaires. [...]

Le Parisien et Le Figaro

Argenteuil (95). Il se fait arracher l’oreille avec les dents

Un jeune homme s’est fait arracher, avec les dents, une oreille samedi soir dans une bagarre à Argenteuil (Val-d’Oise), et son agresseur, la bouche encore en sang, a été rapidement arrêté à proximité. La bagarre entre les deux jeunes de 20 et 23 ans, ivres, a éclaté devant la gare SNCF d’Argenteuil. Quand les secours et les policiers, alertés par des témoins, sont arrivés sur place, ils ont trouvé un jeune homme gisant sur le sol, et son oreille gauche à côté. La victime, de nationalité algérienne, vivait en France sans papiers et était hébergée par son agresseur à Bezons (Val-d’Oise).

« Des témoins ont désigné l’auteur de l’agression, qui se trouvait pas loin, toujours à proximité de la gare » a décrit une source policière. Au moment de son interpellation, les policiers ont découvert « des traces de griffure sur le torse » et « du sang séché autour de la bouche » du suspect, qui était toujours en garde à vue ce matin au commissariat d’Argenteuil, a précisé une source proche de l’enquête.

(…) Le Figaro

Argenteuil (95). coups de feu à la cité des Musiciens

Des coups de feu ont été tirés ce mardi, en début de soirée, dans la cité des Musiciens au Val nord, à Argenteuil. Aucun blessé ne serait à déplorer.

Selon des habitants, un dispositif de police important a été déployé. La nouvelle a rapidement fait le tour de la ville et des réseaux sociaux. Les circonstances de cet incident restent à déterminer.

Le Parisien

« Jeunes » de cité du Val d’Argenteuil (95) Los Grumos

A 1’43: « Ici c’est le 95100, vaut mieux rester prudent, ca fait souvent pisser le sang, demande à tes grands parents, Val d’Argenteuil,  fais attention à ton portefeuille »

Un libraire d’Argenteuil menacé par des « jeunes » après avoir exposé des Unes de Charlie Hebdo sur l’Islam en vitrine

Un libraire d’Argenteuil (Val-d’Oise) a porté plainte jeudi, disant avoir été menacé par des jeunes qui lui reprochaient d’avoir mis en vitrine des numéros de Charlie Hebdo sur l’Islam, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le libraire, installé dans la cité du Val-d’Argent, dit avoir été menacé de représailles par des jeunes se réclamant de l’Islam, mercredi vers 16h, alors qu’il se trouvait dans sa boutique, [...]

«Les jeunes lui ont demandé de retirer le numéro de son kiosque, ce qu’il a refusé», a indiqué cette source. «Ils l’ont intimidé en frappant sur la vitrine du magasin, mais il n’y a pas eu de coups».

[...] Selon le libraire, les menaces ont commencé à cause de la couverture d’un numéro hors-série de l’hebdomadaire intitulé «la vie de Mahomet», placé en vitrine, a-t-il raconté à l’AFP.

«Une demi-dizaine de jeunes se sont regroupés devant le magasin, ils ont dit qu’ils allaient me casser la vitrine», a-t-il rapporté. Par précaution, il a d’abord retiré le numéro de sa vitrine, avant de se raviser et d’y placer le numéro de la semaine.

Sur cette Une, consacrée à la fusillade survenue lors de manifestations favorables à l’ex-président Mohamed Morsi, en Egypte, l’hebdomadaire titre «le Coran, c’est de la merde», ajoutant, dans un cadre jaune, en-dessous, «ça n’arrête pas les balles».

«L’un des jeunes a alors arraché Charlie de la vitrine, l’a déchiré sur le trottoir. Il est revenu avec deux-trois copains et m’a dit “sale pute, on va te faire la peau”», a-t-il raconté.

«Je fais mon métier et je n’ai pas l’intention d’en changer», a ajouté ce libraire, qui dit avoir reçu le soutien du directeur de Charlie Hebdo, Charb.

Cette affaire intervient dans un contexte de tensions religieuses à Argenteuil, ville de 105.000 habitants à une dizaine de kilomètres de Paris, près d’un mois après les agressions, en pleine rue, de deux jeunes femmes portant le voile. Plusieurs associations avaient alors dénoncé une «montée de l’islamophobie».

20 minutes
(Merci à Shaka/Ricou)

Argenteuil : Un homme blessé par balle dans une rixe

Un jeune homme a été blessé par balle ce mercredi après-midi, à Argenteuil (Val-d’Oise), à l’issue d’une altercation avec ses agresseurs. Touchée à la hanche, la victime, âgée de 23 ans, a été transportée par les secours vers le centre hospitalier d’Argenteuil où ses jours n’étaient pas en danger. La scène s’est déroulée vers 14 h 45, à proximité de l’esplanade Allende, dans le centre-ville d’Argenteuil.

(…) Le Parisien

2013 : Argenteuil, en France (vidéo)

Argenteuil. Vives tensions le 14 juin à la suite de deux affaires d’agressions réelles ou supposées (1) (2) de femmes voilées à Argenteuil.

Images tournées « de l’intérieur » par des militants musulmans. Le lecteur qui nous envoie cette vidéo (merci Lulu) n’a conservé que les extraits qui, selon lui, illustrent la situation de nombreuses villes en France (immigration de masse, islamisation, soumission des élus + clientélisme électoral, pression communautaire, effacement de la culture française etc.)

Propos entendus à différents moments : « Votre place, vous l’avez eue grâce au vote des musulmans » – « Il n’y aura plus de vote la prochaine fois  » – « C’est grâce à nous que vous avez été élu, Monsieur le maire » – « On connait votre discours de fourbe »

Le Maire PS Philippe Doucet : «Il y a peut-être des groupes d’extrême-droite qui ont décidé de venir casser du musulman pour qu’il y ait des tensions. L’agression aurait été faite par un crâne rasé et une crête rose.»

L’homme au porte-voix : «Dans l’affaire Meric, le criminel a été retrouvé en 24 heures. On ne peut pas faire deux poids deux mesures quand il s’agit de lutter contre la vermine d’extrême-droite.»

> Important : la vidéo permet en outre de voir quelques images (vues de l’intérieur de la mairie) d’une information restée quasiment confidentielle et diffusée uniquement par le site web de M6 et quelques sites spécialisés : l’agression du commissaire de police d’Argenteuil par une trentaine de jeunes qui lui ont « asséné coups de poing et coups de pied. Les policiers ont dû être exfiltrés dans la mairie » (M6) (montage photo ci-dessous) (voir aussi reportage audio France Bleu ici)

Une femme voilée porte plainte après une agression par deux « skins » à Argenteuil. Màj : Une femme voilée agressée reçue au ministère de l’Intérieur

Addendum 20 juin : L’une des deux femmes voilées qui ont porté plainte pour des agressions a été reçue jeudi en compagnie de son mari au ministère de l’Intérieur où la seconde était représentée par son avocate. « Les deux victimes ont été invitées hier : celle qui a été agressée le 13 juin est venue avec son mari mais celle qui a été agressée le 20 mai n’a pas pu venir et a été représentée par son avocat », précise le ministère. Le cabinet du ministre a rappelé « la détermination des autorités à retrouver les auteurs de ces agressions extrêmement graves » et assuré les deux femmes que « tous les moyens d’enquête seront mis en oeuvre » pour cela.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a lui-même adressé une lettre aux deux femmes « pour leur apporter son soutien », a indiqué le ministère.

(…) Le Parisien

————————————————

Addendum 19/06/13 :

« Nous venons d’apprendre la perte de son bébé, par mamdame Leïla O. agressée par un groupe d’extrême droite radicale dans une rue d’Argenteuil. »
Youssef Boussoumah, membre du PIR

Addendum du 18/06/2013 :

La jeune femme enceinte et voilée victime d’une agression jeudi dernier à Argenteuil (Val-d’Oise) a perdu lundi le bébé qu’elle portait, a-t-on appris de sources concordantes. «Son mari m’a appelé cet après-midi. Elle a perdu son bébé», a indiqué à l’AFP l’avocat de la victime, Me Hosni Maati, disant ne pas vouloir plus communiquer sur l’affaire. «La famille est marquée par le drame», a-t-il ajouté. Contactée par l’AFP, une source proche du dossier a confirmé que la jeune femme, enceinte de quatre mois, avait perdu son bébé lundi. Cette source n’a pas précisé si cette fausse couche était une conséquence de l’agression. (…)

Libération

Addendum du 14/06/2013 :

A Argenteuil, reportage de Marine Chailloux de France Bleu 107.1

—————–

Un commissaire de police frappé par des jeunes :

Lors d’un rassemblement contre l’islamophobie lié à une agression d’une femme voilée le 20 mai dernier, de jeunes manifestants s’en sont pris cet après-midi, violemment, au commissaire d’Argenteuil, ainsi qu’à un autre responsable policier local.

Une trentaine de jeunes ont entouré les deux fonctionnaires de police et leur ont asséné coups de poing et coups de pied. Les policiers ont dû être exfiltrés dans la mairie. (…)

M6

Addendum :

La jeune femme a d’abord parlé de deux crânes rasés… avant d’évoquer un homme avec une mèche rouge, indiquait hier une source proche de l’enquête. Metro

L’un aurait eu le crâne rasée, l’autre une petite crête.

Le caractère raciste de l’agression n’est pour l’instant pas confirmée par la police qui a évoqué au départ une «tentative de vol de portable». [...]

Aussitôt une petite cinquantaine de personnes se sont réunie devant l’hôpital. «On ne va pas se laisser faire. C’est vos sœurs que l’on agresse. La prochaine fois qu’est-ce qu’ils feront ? Ils les violeront», a harangué un homme. Quelques habitants ont demandé des explications à Nicolas Bougeard, adjoint au maire chargé de «la tranquillité et de la police municipale». «Vous êtes des bonimenteurs qui cherchez juste à vous faire réélire», a lancé un habitant alors qu’un autre évoquait les 130 caméras de la municipalité. «Nous serons là à 15h30 vendredi pour écouter attentivement Monsieur Doucet», a promis en colère un autre homme alors qu’un rassemblement est prévu à cette heure-là dans le parc municipal. [...]

20 Minutes

_________________________________

 

 

 


_________________________________

Une jeune femme voilée a porté plainte jeudi 13 juin, disant avoir été violemment agressée dans la matinée à Argenteuil (Val-d’Oise) par deux « hommes au crâne rasé », a-t-on appris de sources concordantes. Les enquêteurs se montraient toutefois circonspects sur son récit qui présente des « incohérences », selon une source proche de l’enquête.

L’examen médical n’a toutefois pas permis de découvrir de traces de coups.

Cette plainte intervient près de trois semaines après l’agression d’une autre femme voilée dans une rue de la ville, et deux jours après des affrontements entre policiers et habitants de la commune à la suite d’un contrôle par la police d’une femme portant le voile intégral islamique.

La jeune femme de 21 ans a indiqué avoir été agressée jeudi vers 10 h 30 par deux « hommes au crâne rasé », alors qu’elle sortait d’un laboratoire médical où elle venait de retirer des résultats d’examen, ont indiqué des sources policières. « Elle se trouvait avec son compagnon, a précisé le parquet de Pontoise. Les agresseurs lui auraient arraché son voile. Elle aurait ensuite reçu des coups et ils lui auraient coupé une mèche de cheveux. » [...]

Selon Abdallah Zekri, président de l’Observatoire contre l’islamophobie, les agresseurs, « deux skins dont l’un portait une mèche », ont alors pris la fuite, laissant la jeune femme « très choquée ». [...]

Le Monde

Relire aussi : Violents affrontements après le contrôle de police d’une femme voilée à Argenteuil : deux policiers blessés (12/06)

Des armes trouvées chez un homme soupçonné d’islamophobie (màj)

Addendum

[...] les armes découvertes chez le suspect étaient démilitarisées. il sera convoqué par la justice fin octobre pour les menaces de mort.

Le Figaro

Merci à felixlechat13

_____________________________

Plusieurs armes ont été trouvées par des policiers au domicile d’un homme qu’ils étaient venus interpeller à Argenteuil pour avoir proféré des menaces de mort islamophobes sur internet.

Tout commence le 13 juin au soir. Les enquêteurs repèrent des menaces « violentes et radicales » visant les musulmans dans une conversation sur le mur Facebook d’un homme. Le lendemain, les policiers viennent l’interpeller à son domicile d’Argenteuil dans le Val d’Oise et le placent en garde à vue. Lors de la perquisition, ils découvrent notamment des armes de poing et un fusil. [...]

TF1 News