Drôme (26) : Recrudescence des vols de pots catalytiques

Les vols se concentrent le long de la nationale 7 ou de l’autoroute A7, mais aussi le long de la nationale 86, en Ardèche. Les malfaiteurs s’intéressent aux métaux précieux, notamment le platine dont le cours s’est envolé depuis plusieurs mois. Les pots sont fondus pour récupérer ces métaux.

Ardèche : Un « jeune » enchaîne délits et infractions, un « appel au secours » selon son avocat

Le 14 juin dernier, un jeune majeur fugue et multiplie les infractions. Même si les experts psychiatres, comme son avocat, ont estimé que c’était un « appel au secours »

[...] le tribunal correctionnel de Privas a condamné hier l’accumulation et l’escalade dans la gravité des infractions. Cet habitant de Vienne a écopé de dix mois de prison avec sursis (avec obligations de soins et de formation).

« J’ai enchaîné les délits car je ne savais pas quoi faire. C’était une manière de fuir », explique-t-il.

Pour le Parquet, « il était sorti de la réalité et s’est cru dans un jeu vidéo ». [...]

Le Dauphiné Libéré

Gare aux pirates et autres naufrageurs des Gorges de l’Ardèche

Touristes et amateurs de descente des Gorges de l’Ardèche, attention aux naufrageurs ! Ils se jettent à l’eau en faisant mine de chahuter et de renverser les embarcations. Leur but : détrousser leurs occupants. Les patrouilles de gendarmerie s’intensifient pour décourager ces pirates d’eau douce.

(…) France 3 Rhône Alpes

Ardèche: suspecté de viol sur sa sœur de 10 ans tombée enceinte

Le parquet d’Avignon doit ouvrir demain une information judiciaire pour un viol entre enfants adoptés commis en Ardèche, dans un village proche de Valence (Drôme).

L’enfant mis en cause est suspecté d’avoir abusé de sa sœur, autiste et âgée d’environ 10 ans selon nos informations recueillies auprès du parquet d’Avignon. Le garçon en aurait seulement 4 de plus. Tous deux sont originaires de Madagascar, et ont été adoptés par une famille ardéchoise.

La victime présumée est tombée enceinte : elle a été contrainte à un avortement thérapeutique. Les tests ADN ont identifié le jeune garçon comme étant le père, et il a été placé en garde à vue.

Le Dauphiné libéré

Ardèche : attaques en série contre des voitures

Plusieurs vols ou tentatives de vol de véhicules ont eu lieu dans la vallée de l’Eyrieux dans la nuit de samedi à dimanche.

Une voiture a été retrouvée complètement calcinée à Saint-Fortunat-sur-Eyrieux. Elle aurait été volée dans la région. [...]

Le Dauphiné Libéré

Merci à Mielrubis

Ardèche : un commerçant excédé par des attaques racistes et anti-islam

Son rideau en métal bloqué avec du plâtre, des coups de cutter, des excréments sur sa voiture et enfin, un tag « fuck l’islam » : un petit commerçant d’un village ardéchois se dit victime d’attaques racistes en raison de ses origines algériennes.

« Depuis mai 2010, nous sommes victimes d’actes de malveillance probablement en lien avec nos origines maghrébines: blocage du rideau du magasin avec du plâtre, coups de cutter et excréments sur notre voiture… Et ce qui a fait déborder le vase est un tag anti islam (« fuck l’islam ») inscrit sur la vitrine ».

Il a déposé au total neuf plaintes.

Source

Privas : Le chien mord deux gendarmes

Visiblement éméché, un jeune homme a importuné une autre personne, dans un camping de Saint-Martin-d’Ardèche lundi soir vers 22 heures. Il s’en est pris, ensuite, à sa propre compagne (qui a un jour d’ITT). Les gendarmes de la brigade de Bourg-Saint-Andéol ont alors été alertés. Quand ils sont arrivés sur place, l’individu a lâché son chien de première catégorie (*). Le canidé a mordu profondément les jambes de deux militaires. Ceux-ci sont actuellement suivis médicalement.

Mis en garde à vue, ce jeune de 29 ans, originaire d’Épernay (La Marne), devrait être présenté au parquet ce mercredi. Il pourrait être jugé, en comparution immédiate, jeudi au tribunal correctionnel de Privas.

Le chien a été, lui, “relâché” par le vétérinaire pour être remis à la compagne.[...]

Le Dauphiné

Annonay : Nouveau trafic de médicament hallucinogène vers l’Algérie

Un trafic décidément très à la mode ! Jeudi, un nouveau trafic de Rivotril ®*, sans doute à destination de l’Algérie, a de nouveau été mis au jour à Annonay. C’est un pharmacien d’Annonay, sur ses gardes depuis une histoire du même genre qui s’était déroulée le 10 mai dans la ville, qui a donné l’alerte jeudi. Méfiant, ce dernier aurait signalé en direct aux policiers, suite à la lecture d’une ordonnance sur laquelle étaient prescrites plusieurs boîtes de sédatifs, ses soupçons concernant un client qui se trouvait dans son officine.

Originaire de Givors dans le Rhône, l’individu, tout juste âgé de 20 ans, a ainsi pu être appréhendé. Placé en garde à vue, il devait être déferré le 27 mai au soir devant le parquet de Privas. Poursuivi pour emploi de substances vénéneuses, exercice illégal de la profession de pharmacien et obtention de stupéfiants au moyen d’ordonnance fictive ou de complaisance, il devrait comparaître mardi 31 mai après-midi dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Privas.

* Souvent prescrit pour des maladies neurologiques, le Rivotril ® est un médicament jugé comme un dangereux hallucinogène.

Le Dauphiné

Privas : Rixe et un homme blessé d’un coup de couteau

Que s’est-il exactement passé hier après-midi, rue Pierre-Fillat à Privas ? Les policiers disposaient encore de très peu d’éléments de réponse hier soir.La rixe éclate en milieu d’après-midi, non loin du centre-ville de Privas. Prévenus peu de temps après, les policiers interviennent vers 15 heures afin d’y mettre fin. À leur arrivée, ils tombent sur une quinzaine d’individus, mais selon nos informations, seuls quatre d’entre eux seraient effectivement impliqués dans l’altercation. Altercation au cours de laquelle un homme en blesse un autre en lui donnant un coup de couteau à l’abdomen.

Coup de couteau pour tenter de se défendre ou pour faire mal ? Pour le moment, aucune hypothèse n’est écartée par les enquêteurs.Selon les premiers éléments, il semblerait que cette échauffourée opposait des jeunes du quartier Lancelot, de Privas, à des individus d’un commerce de restauration rapide de la ville préfecture.Le pronostic vital de la victime n’était pas engagé hier

Hospitalisée au centre hospitalier de Privas, la victime du coup de couteau, dont le pronostic vital n’était pas engagé, n’avait toujours pas pu être auditionnée hier soir. Blessés légèrement, trois autres individus ont également été transportés par les pompiers.On ignore les raisons qui ont conduit à cette bagarre. Une enquête a été ouverte pour en éclaircir les circonstances.

Le Dauphiné

Bourg-Saint-Andéol (07) : Un mineur écroué pour viol en réunion

Un mineur de 15 ans, soupçonné de viol en réunion sur une jeune fille de 13 ans dans un lieu de vie dédié aux jeunes, non loin de Vals-les-Bains, a été incarcéré dans le quartier des mineurs de la prison du Pontet (Vaucluse), il y a quelques jours. Le contrôle judiciaire dont il faisait l’objet dans le cadre de cette procédure a été révoqué, ce dernier ne s’y tenant pas, a-t-on appris du parquet d’Avignon.

Les faits remontent à la fin de l’année 2009. Ils se seraient déroulés dans le huis clos d’un lieu de vie pour jeunes, situé dans une petite commune proche de Vals-les-Bains.De septembre à décembre, une jeune fille de 13 ans aurait été violée à plusieurs reprises par deux jeunes mineurs, âgés de 13 et 14 ans au moment des faits. Ils étaient du même foyer d’accueil que leur victime.

Après leur passage devant un magistrat, ils avaient été laissés libres mais placés sous contrôle judiciaire. Ils sont poursuivis pour “viol en réunion”. À ce jour, l’un est derrière les barreaux, mais son complice, âgé aujourd’hui de 16 ans, est toujours sous contrôle judiciaire.

Le Dauphiné

Ardèche : les auteurs de 34 cambriolages arrêtés

Le chef d’une petite bande de cambrioleurs ainsi que deux de ses lieutenants ont été écroués dans la nuit de jeudi à vendredi, dans les maisons d’arrêt de Privas, Valence et au Pontet. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs de 34 cambriolages perpétrés dans le Sud-Ardèche, la Lozère, le Gard et la Drôme, depuis octobre 2010.

Respectivement âgés de 43 et 48 ans, le chef de bande et l’un de ses acolytes avaient été arrêtés en début de semaine sur une route de Veaunes (voir notre édition du 13 mai). Le 10 mai, les gendarmes de la brigade de recherche et de la compagnie de Largentière opèrent un second coup de filet au cours duquel ils interpellent une femme de 31 ans et deux hommes de 26 et 31 ans, à Nîmes et Alès. Selon nos informations, les deux trentenaires auraient été relâchés, mais pas les trois autres suspects, placés en garde à vue, puis, mis en examen pour vols, tentatives de vols et association de malfaiteurs.

D’après les premiers éléments, il semblerait que les voleurs faisaient main basse sur tout ce qu’ils trouvaient : bijoux, écrans plats, home-cinémas, ordinateurs… À chaque fois, ils pénétraient à deux dans les maisons. Et si d’aventure, ils croisaient les propriétaires, ils prétendaient chercher quelqu’un dont ils inventaient le nom. Du côté de la gendarmerie, on met en garde :

Il ne faut surtout pas hésiter à nous appeler dès lors que l’on repère un individu.

Le Dauphiné