La police de New York en alerte après l’élimination de l’imam Aulaqi au Yémen

La police de New York est en alerte face au risque que « quelqu’un veuille venger » la mort de l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi, a indiqué vendredi le chef de la police de la ville, Raymond Kelly. (…)

« Khan avait des contacts importants à New York et publiait le magazine en anglais Inspire (revue d’Al-Qaïda dans la Péninsule arabique, ndlr), qui apprenait aux loups solitaires à construire une bombe chez eux et avait dernièrement désigné la gare de Grand Central (de New York) comme cible », a dit le chef de la police. Anwar al-Aulaqi, ennemi public de Washington au même titre qu’Oussama Ben Laden, a été tué vendredi au Yémen, selon des responsables yéménites et américains.

France-Amérique.com (par AFP)