Le Congrès Juif Mondial (World Jewish Congress) s’est tenu ce 31 mars 2014 à Paris

A relire : Municipales 2014, le CRIF appelle à faire barrage aux listes d’extrême-gauche et d’extrême-droite

avant propos :

Le Congrès Juif Mondial (World Jewish Congress) a tenu la réunion semestrielle de son conseil d’administration à Paris, le 31 mars 2014. Le Conseil est composé de 49 membres, plus le représentant des États-Unis, l’ambassadeur Ira Forman en charge de la lutte contre l’antisémitisme. Il comprend deux membres français, Roger Cukierman (président du Crif et vice-président du Congrès juif mondial) et David de Rotschild (président de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et membre du Bureau du Congrès juif mondial). Outre ses membres, le Conseil d’administration a entendu une communication de l’économiste français Jacques Attali.

source : voltairenet.org


article :

Les dirigeants juifs ont salué le nouveau Premier ministre français Manuel Valls pour avoir agi avec détermination contre l’humoriste antisémite Dieudonné et soutenu comme « tout à fait légitimes » les mesures pour restreindre la liberté d’expression lorsque cela est jugé nécessaire par la communauté juive locale pour protéger « les citoyens de la propagation d’incitation antisémite et raciste.[...]

Le WJC soutient Manuel Valls sur l’action contre Dieudonné

L’exécutif a entendu un exposé du vice-président Roger Cukierman , le responsable du CRIF l’organisme de protection juive français, qui a exprimé sa grave préoccupation face à la croissance récente de l’antisémitisme dans le pays, et qui est la troisième plus grande communauté juive dans le monde et la plus grand en Europe.

Le WJC a également salué les mesures prises par le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls – qui a été nommé en tant que nouveau Premier ministre français en Hollande le lundi – de rechercher des interdictions contre les spectacles du comédien Dieudonné M’bala M’bala pour incitation antisémite contre les Juifs.

Lutte contre le racisme et les discours de haine

Le CMJ a salué l’interdiction de cinq matches et à l’amende infligée par la Football Association d’Angleterre au joueur français Nicolas Anelka pour avior fait le salut de la « quenelle » de style nazi en solidarité avec son ami Dieudonné lors d’un match et a exhorté la fédération de football européen de l’UEFA « d’assurer de prendre des actions fortes à l’encontre de toute expression de racisme et d’antisémitisme dans les stades ».[...]

Rapport actualisé sur les partis politiques néo-nazis

l’exécutif de la WJC a reçu un rapport actualisé écrit par le journaliste britannique Robin Shepherd dans la menace posée par les partis politiques extrémistes néo-nazis et d’autres en Europe.[...]

Dans une résolution sur cette question, le comité exécutif de la WJC « exprime sa grave préoccupation que ces parties sont prévus pour faire des gains importants lors des prochaines élections au Parlement européen et aux élections nationales et locales dans un certain nombre de pays d’Europe, réaffirme la résolution adoptée lors de la dernière réunion du comité exécutif de la WJC à Jérusalem en Octobre 2013 qui appelle à la création d’un «cordon sanitaire» à tous les niveaux (local, régional, national, européen) vis-à-vis des partis extrémistes et pour l’adoption d’une «plate-forme de non-politique » vers ces parties afin de s’assurer qu’ils sont complètement marginalisés dans tout processus de prise de décision ».

Le CMJ exécutif a également « exhorte les pays européens à prendre toutes les mesures légales à leur disposition, pour diminuer l’effet de, ou l’interdiction de ces partis extrémistes et, si nécessaire, d’établir le cadre juridique de l’action décisive contre ceux d’entre eux représentent une menace à la démocratie et ainsi suivre l’exemple des autorités grecques contre la Golden Dawn ».[...]

source de l’article complet : extraits traduits de worldjewishcongress.org

La Fédération anglaise estime que la quenelle de Anelka n’est pas antisémite


Le geste de la « quenelle » contient une référence antisémite, mais Nicolas Anelka ne peut pas être reconnu coupable « d’apologie de l’antisémitisme » pour l’avoir effectué, a estimé jeudi la commission indépendante de la Fédération anglaise (FA) qui l’a jugé.

L’attaquant français de 34 ans de West Bromwich Albion, qui avait célébré un but contre West Ham en décembre en exécutant une « quenelle » – un geste créé par l’humoriste Dieudonné et considéré par certains comme antisémite – avait été condamné jeudi dernier à cinq matches de suspension et à une amende de 80.000 livres (97.000 euros).

Dans son rapport de 35 pages rendu public jeudi, la commission a insisté sur le fait que « Dieudonné est fortement associé à l’antisémitisme » et que, par conséquent, « la +quenelle+ est fortement associée à l’antisémitisme ».

Cependant, les trois juges indépendants ont tenu à distinguer le geste à l’origine de la polémique de l’intention du buteur français, pas forcément antisémite selon eux.

article complet : i24news.tv

La «quenelle» d’Anelka n’était pas antisémite (vidéo). Cukierman précise sa position : «sévérité», «pédagogie» (MàJ)

Addendum 22.01.2014 : Roger Cukierman précise sa position dans un texte publié sur le site du Crif.

La quenelle est un salut hitlérien inversé, cela ne fait aucun doute dans mon esprit car telle est la volonté de celui qui l’a conçu et popularisé à des fins purement idéologiques. Mes déclarations dans le Figaro ne prêtent à aucun reniement ni renoncement de ma part sur ce sujet malgré les interprétations qui ont pu en être faites.

En revanche, j’ai souhaité, peut-être trop rapidement, démontrer qu’il était important de faire preuve de discernement sauf à entrer dans une spirale difficile à maîtriser. […]

Devons-nous être sévère ? Très certainement puisque cela relève de l’apologie de crime contre l’humanité, mais nous devons aussi faire de pédagogie auprès de cette jeunesse manipulée par Dieudonné et sa sphère.

Il appartient aux enseignants de le faire mais aussi à des figures publiques du monde de la culture et du sport. C’est la raison pour laquelle j’ai été déçu de l’attitude d’Anelka dont le comportement est à l’opposé de ce qu’un sportif de haut niveau doit montrer aux jeunes de notre pays.

Crif


Le président du Crif est revenu sur la mise en accusation de Nicolas Anelka par la Fédération anglaise de football, pour avoir fait une «quenelle» lors d’un match. «C’est un peu sévère» juge-t-il.

Debbouze, Sy et Anelka : « l’immigration est une bonne nouvelle pour la France »

Jamel Debbouze, Omar Sy, Nicolas Anelka, impossible de passer à côté d’eux. [...] Mais au-delà de l’humoriste, du comédien et du footballeur, il y a trois amis d’enfance, qui ont grandi dans une cité de Trappes, en banlieue parisienne.

C’est ce que s’attache à montrer le documentaire L’Entrée des Trappistes, produit par la journaliste, et épouse de Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau. Il sera diffusé sur Canal+ le 7 février prochain.

Le film n’a assurément pas pour but d’investiguer sur leur face cachée. [...]

Le footballeur [ndlr: Anelka] est, selon Mélissa Theuriau, « la pépite du film ». [...]

« Être une star, un people dans les magazines, c’est pas du tout mon kiff. Les journalistes ont voulu donner de moi l’image d’un mec arrogant, alors tu deviens un mec arrogant », confie le footballeur [...]

Le documentaire se veut aussi engagé : « on a voulu envoyer le signal que l’immigration est une bonne nouvelle pour la France », explique Jamel Debbouze. Le film, consensuel, est d’ailleurs diffusé dans le cadre d’un cycle « La diversité en marche ».

« Diffuser ce documentaire à quelques mois de la présidentielle, on trouve que ça a du sens », conclut Mélissa Theuriau.

Europe 1

Anelka avoue avoir insulté Domenech

Dans les colonnes du Parisien, Nicolas Anelka revient aujourd’hui sur la grève de Knysna et surtout le clash à la mi-temps de France-Mexique, en Afrique du Sud. « Ce qui s’est passé dans le vestiaire à la mi-temps du match contre le Mexique, cela arrive dans tous les clubs ou équipes nationales, à tous les niveaux, dans tous les vestiaires. Il y a eu un désaccord tactique entre le coach et moi. C’est tout. »

Pour ce qui est des noms d’oiseaux, Nicolas Anelka réfute toujours ceux parus dans le journal L’Equipe. Il confesse, toutefois, avoir lâché un mot de trop. « Dans ce que j’ai dit ce soir-là, il y avait un seul mot à caractère insultant et personne ne sait si c’était envers le coach ou envers sa tactique. » Nous y voilà… Nicolas Anelka a donc bien été grossier ce soir d’été 2010. Reste à connaître la teneur de ce propos : enculé, pute, con, relou, flute. Les débats de fonds sont ouverts. (…)

le10sport

Merci à walder

Nicolas Anelka : « On a vu le vrai visage de la France »

En douze années passées sous le maillot bleu, Nicolas Anelka n’a jamais chanté la Marseillaise. Cela ne lui a même jamais traversé l’esprit, comme il l’explique dans une interview croisée avec le rappeur Booba. Les deux potes brassent quelques sujets sensibles autour du thème de la patrie.

En équipe de France, je n’ai jamais voulu chanter La Marseillaise, ça ne m’est jamais venu à l’idée. Et si on m’avait demandé de le faire, j’aurais refusé, j’aurais quitté l’équipe.»

Au cours de la discussion, le buteur de Chelsea répète qu’il ne jouera plus jamais en bleu, même au terme de ses 18 matchs de suspension. Enfin, cinq mois après le fiasco des Bleus, Anelka livre aussi une analyse ethnologique de la situation: « C’est parti trop loin. Quand on ne gagne pas, en France, on parle tout de suite des religions, des couleurs… »

On a vu le vrai visage de la France. Dans les moments difficiles, on voit ce que les gens pensent vraiment. On disait ‘Ribéry a frappé Gourcuff. Gourcuff, le bon Français, Ribéry, le musulman’.»

Les Inrocks

(Merci à Guiness)

« Les propos d’Anelka étaient pires que ceux rapportés »

Nicolas Anelka ne devrait plus jamais porter le maillot de l’équipe de France. C’est le principal enseignement que l’on tire du compte-rendu des auditions de Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes devant la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, mardi matin, que le site internet d’Infosport a dévoilé vendredi soir. «Ni moi-même, ni mon successeur, ni le futur sélectionneur n’oublieront ce qui s’est passé et tout le monde veillera à ce qu’il ne puisse plus jouer en équipe de France», a ainsi déclaré Jean-Pierre Escalettes.

Ce dernier revient sur l’incident ayant entraîné l’exclusion de l’attaquant de Chelsea : «Que s’est-il passé dans le vestiaire ? Je ne l’ai su que lorsque cela a transpiré dans L’Equipe. Dès que je l’ai su, et après avoir effectué un minimum de vérifications – un joueur m’ayant dit que les propos tenus étaient pires que ceux rapportés – j’ai immédiatement sanctionné l’auteur de cette insulte».

L’Equipe

(Merci à Rage)

Gourcuff, Lloris et Toulalan plébiscités par les Français

(Equipe de France en 1980)

Les « 60 millions de sélectionneurs » ont tranché. Dans un sondage exclusif Harris-Interactive pour Télé-Star, les Français distribuent les bons et le mauvais points. Au premier rang des joueurs que les Français ne souhaitent plus voir en équipe de France, on retrouve Nicolas Anelka : ils sont 77% à ne plus vouloir le voir en Bleu. On retrouve au second rang de ce classement Franck Ribéry, avec un Français sur deux (50%) qui ne souhaite plus le voir porter le maillot bleu, devant Sidney Govou (41%) qui complète ce podium. A l’inverse, Yoann Gourcuff, Hugo Lloris et Jérémy Toulalan sont plébiscités pour devenir les tauliers du futur sélectionneur des Bleus Laurent Blanc.

RTL

(merci à Burgundy)

Jamel soutient Anelka

Le comédien Jamel Debbouze a tenu à apporter lundi sur Europe 1, son soutien à son ami footballeur Nicolas Anelka. «Ce n’est pas le joueur, ni l’ami que je connais qu’on a dépeint dans les journaux», a déclaré Jamel Debbouze. «Comme n’importe quel être humain quand on est sous pression on craque mais je connais le fond du bonhomme, c’est quelqu’un de juste, d’intègre, qui aime le sport et respecte les gens avec qui il a joué, notamment le sélectionneur», a-t-il ajouté.

Joint au télephone, Jamel Debbouze a avoué avoir «eu un garçon déçu, meurtri». Interrogé sur l’attitude de ses coéquipiers, qui ont pris sa défense en refusant de s’entraîner dimanche, l’humoriste a déclaré qu’il avait apprécié cet acte de solidarité. «J’aime l’esprit de ce groupe. Je sais qu’ils s’entendent bien malgré ce qu’on peut dire et je trouve cet acte solidaire juste, ça va faire du bien à toute l’équipe et à Nicolas en priorité. J’aime cette équipe de France et je l’ai toujours soutenue et je la soutiendrai encore longtemps.»

L’Equipe

« Génération caillera » : Finkielkraut demande l’exclusion de tous les joueurs de l’Equipe de France

Addendum : Pascal Boniface sur le site du Nouvel Obs :

« Si Le Pen avait tenu de tels propos, on peut penser que les journalistes l’auraient contredit. Mais là non, on ne contredit pas le philosophe, au contraire, on lui permet de répéter son message dans le JDD et ce matin dans France Inter. »

Après son intervention de samedi sur Europe 1 sur les « voyous millionnaires » à la « morale de mafia », Alain Finkielkraut persiste et signe ce matin sur France Inter.

http://www.dailymotion.com/video/xdrfkc(Merci à Latine)

Lire la suite

Nouveau « scandale » chez les bleus : refus de s’entraîner !

Les Bleus ont refusé de s’entraîner dimanche après-midi pour protester contre l’exclusion de Nicolas Anelka. C’est une mutinerie anti-FFF, qui a explosé après une altercation entre Patrice Evra et Robert Duverne. Le chef de délégation a annoncé dans la foulée sa démission, couvert de « honte ».

20minutes.Fr

http://www.dailymotion.com/video/xdr5z7