Le viol d’une Américaine choque le Brésil

Le viol en réunion d’une étudiante américaine et l’agression de son compagnon français, dans un minibus à Rio de Janeiro, ont suscité l’indignation au Brésil où les télévisions passaient en boucle les images de trois suspects interpellés. 

Hebergeur d'image

Deux des trois violeurs arrêtés

Le couple, qui avait embarqué à bord de ce minibus dans le quartier touristique de Copacabana, a été agressé et séquestré toute la nuit de samedi à dimanche par trois jeunes hommes qui se relayaient au volant du véhicule. Deux des suspects, de 20 et 22 ans, ont été interpellés en fin de semaine, le 3e qui était en fuite a été arrêté lundi soir à Rio, a indiqué la police.

Hebergeur d'image

Le troisième violeur ( merci à Blanc-Saint)

Respectivement âgés de 21 et 23 ans, les deux victimes étudiaient à Rio, qui se prépare à accueillir en juillet 2,5 millions de jeunes pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) catholiques.  »La jeune fille est américaine et le garçon est français », a précisé à l’AFP une source consulaire, sans apporter de détails. Ils avaient embarqué dans ce minibus en direction de Lapa, un quartier de bars et discothèques dans le centre-ville.

Deux hommes ont alors fait descendre les autres passagers, frappé le jeune Français avec une barre de fer, attaché le couple et violé la femme, tout en continuant de circuler dans la ville, selon un communiqué de la police touristique. [...]

Le Figaro

Seine-Saint-Denis : Une américaine en visite dans la «France de demain»

Le Bondy Blog, dirigé par Nordine Nobili, a reçu la visite de Dawn Mccall, la coordinatrice de tous les programmes « initiatives Nouveaux Médias (respiration), médias sociaux » au Département d’Etat américain.

Un territoire, la Seine-Saint-Denis, «le département le plus cosmopolite et le plus jeune de France. Ce département, c’est la France de demain.» (N. Nobili)

La délégation, à coups de tapotements de doigts, note très scrupuleusement. Après une bonne heure de discussion, Dawn Mccall entonne des encouragements et des félicitations : «Je veux vous féliciter pour ce que vous avez fait et ce que vous allez faire. Je suis très contente d’avoir échangé avec vous.» Elle même journaliste de formation laisse entendre qu’elle ne regrette pas d’avoir réservé sa première visite en banlieue française pour le Bondy Blog. Avant de partir, on demande à Mrs Mccall pourquoi les hommes politiques se sensibilisent si peu aux problèmes de banlieue. Sa réponse est laconique : «I can’t explain that» (Je ne peux l’expliquer). […]

Après leur départ, Nordine Nabili livre ses conclusions : «Cette visite, ça fait partie du «soft power», ce qu’on appelle la diplomatie de l’intelligence. Ils veulent valoriser une petite élite dans les quartiers qui deviendra un exemple. Je pense et j’espère qu’on les aura marqués par notre audace et notre ingéniosité. […]

Le Bondy Blog

Saint-Girons (09) : sauvagement agressée une jeune Américaine saute dans la rivière!

Jeudi, vers 21 h 30, une jeune femme de 24 ans a été victime d’une violente agression sur les bords du Salat, à Saint-Girons. Cette jeune femme, originaire de Los Angeles, aux USA, est assistante de langues étrangères (anglais) au lycée du Couserans. Elle avait passé une partie de la soirée chez un collègue du lycée, professeur d’espagnol, où elle était invitée à dîner.[...]

Pour sauver sa vie, elle saute dans le Salat .Dans un premier temps, il a procédé à des attouchements ; mais la jeune fille a réagi en se débattant. Du coup l’agresseur est devenu franchement violent et a commencé à lui asséner des coups sur la tête. Complètement affolée, la jeune fille, pour sauver sa vie, a carrément sauté dans les eaux du Salat. Fortement choquée et blessée, elle aurait peut-être perdu la vie, si elle n’avait eu ce réflexe de sauter dans la rivière toute proche pour échapper à son agresseur. Lequel s’est enfui. Deux dames qui passaient par là, pour promener leur chien, ont aperçu la jeune fille dans les eaux de la rivière et ont aussitôt alerté les pompiers qui ont repêché la jeune Américaine. En premier lieu, la jeune fille a été admise au CHAC (hôpital du Couserans). Le scanner a révélé de sérieuses lésions au niveau crânien, des œdèmes. La jeune fille a été transférée à la clinique des Cèdres, en région toulousaine, pour y recevoir des soins.[...]

La Dépêche

Le fabuleux lobbying de la finance américaine

Par Hélène Rey, professeur à la London Business School

Le lobby (vestibule, couloir) de la Chambre des Communes (Angleterre), 1886

Les universitaires commencent à se pencher attentivement sur le lobbying des institutions financières aux Etats-Unis. Un récent article de recherche pose une question importante : pourquoi la régulation du marché des prêts immobiliers a-t-elle été si défaillante avant la crise ?

La réponse des auteurs est simple et riche d’enseignements : les principales institutions impliquées dans les excès des marchés des « subprimes » sont également celles qui ont dépensé le plus d’argent dans le lobbying des députés américains. Entre 2000 et 2006, les institutions financières américaines ont investi de 60 à 100 millions de dollars par an pour faire du lobbying.

Il ne paraît pas exagéré de penser que ces institutions ont influé sur la qualité de la régulation mise en place sur ces marchés. La puissance de feu des institutions financières américaines en termes de lobbying est énorme. Dans la dernière décennie, le profit du secteur financier a constitué environ 40 % des profits totaux de l’industrie américaine, alors qu’il n’avait jamais excédé 16 % de 1973 à 1985.

Le secteur financier est engagé à présent dans un lobbying forcené pour limiter la réglementation sur les produits dérivés, et sur le marché des « credit default swaps » en particulier, au coeur de bien des stratégies spéculatives.

Durant les neuf premiers mois de 2009, les institutions financières ont dépensé aux Etats-Unis 126 millions de dollars pour influencer le Congrès.

Suite et commentaires sur Fortune