Bar-le-Duc : grièvement blessé à coups de marteau après une altercation au volant

Un homme était vendredi entre la vie et la mort après avoir reçu des coups de marteau sur la tête jeudi dans la Meuse. Selon les 1ers éléments, la victime, qui avait menacé 2 frères avec une clé anglaise lors d’une altercation à la mi-journée, a été retrouvée le soir par ces 2 personnes chez lui et agressé. [..]

Une altercation avait eu lieu jeudi midi entre trois automobilistes, avec échanges d’insultes et doigts d’honneur. « L’un d’entre eux a ensuite exhibé une clé anglaise pour menacer les autres automobilistes », a expliqué à l’AFP le procureur de Bar-le-Duc. Vers 19h, celui qui avait exhibé la clé rentrait à son domicile avec son épouse lorsque deux frères, dont l’un avait participé à l’altercation, l’ont roué de coups de marteau, notamment sur la boîte crânienne, « défoncée » selon le certificat médical établi par les médecins. Une tierce personne a par ailleurs menacé l’épouse qui a assisté à la scène, en la dissuadant d’appeler les forces de l’ordre.

Les deux frères se sont ensuite enfuis, avant que l’aîné, âgé de 34 ans, ne se présente au commissariat de la ville vers 00h30. Son frère cadet, âgé de 28 ans, est toujours en fuite. [...]

TF1 News

Djamel Mousli témoigne de son «agression islamophobe»

Mardi 8 mai, Djamel Mousli, enseignant à Amiens (Somme), et sa famille, ont une altercation avec deux individus. Le site oumma a interrogé ce «citoyen français, de confession musulmane».

Le racisme est une réalité qui frappe les musulmans et non-musulmans issus de ce que les schizophrènes laïco-islamophobes appellent «l’immigration». Il y aurait aussi beaucoup à dire sur notre pseudo laïcité. Mais ça aussi, c’est un autre débat !!

Si le Sarkozysme a produit un effet libérateur, c’est bien celui d’avoir désinhibé une parole fielleuse, nationaliste et islamophobe, qui a infecté le débat public, à droite, à la droite de la droite, mais aussi à gauche, et enfiévré les esprits, jeunes et moins jeunes. […]

Vers 17h15, ma femme, deux de mes enfants, ma belle-sœur, ma belle-mère, habillée en tenue traditionnelle marocaine, et moi-même, nous revenions tranquillement à pied de la braderie traditionnelle du coin. Je marchais devant avec mes enfants, quand quatre jeunes gens d’une vingtaine et trentaine d’années, deux femmes et deux hommes, à bord d’une Citroën Berlingo, ont abordé mon épouse, sa sœur et sa mère, et les ont copieusement insultées et menacées. […]

Lire la suite sur oumma.com

Corse : Des jeunes maghrébins se font tirer dessus après une altercation

Une dispute suivie d’une rixe en centre-ville de Corte a débouché, la nuit dernière, sur une tentative d’homicide. La victime a été touchée à la nuque par une balle de 9 mm.

Les faits se sont déroulés entre 1 h 30 et 1 h 45, dans la nuit de vendredi à samedi, en haut de la place Paoli. À la sortie d’un bar, cinq jeunes gens d’origine maghrébine ont maille à partir avec deux autres personnes, revenues vivre à Corte depuis quelques mois. Le ton monte entre les deux groupes, dont la moyenne d’âge serait d’une vingtaine d’années. Des injures racistes fusent, on se bouscule jusqu’à l’entrée d’une ruelle, menant à l’avenue du président-Pierucci. Là, une arme de poing, un pistolet automatique de calibre 9 mm, est sortie et un coup de feu claque. Un des jeunes Maghrébins est touché. Mais le pire a été évité puisque la balle est entrée à la hauteur de la nuque et sortie en haut du cou, en passant juste sous la peau ! La victime a visiblement eu beaucoup de chance. Malgré tout, 10 points de suture auraient été nécessaires. Ses quatre camarades bondissent sur le tireur et parviennent à lui arracher le pistolet, faisant même tomber le chargeur dans la ruelle.

L’intervention d’un boulanger fait que les groupes se dispersent, tandis que la victime se rend, par ses propres moyens, à l’hôpital de Corte pour y recevoir des soins. Mais un des jeunes serait revenu quelques instants plus tard pour menacer le groupe de Maghrébins à l’aide d’un fusil de chasse.

Entre-temps, l’alerte est donnée et les gendarmes de la brigade de recherche, soutenus par ceux de la compagnie, investissent les lieux pour mener les premières investigations. Ils vont y retrouver une douille ainsi qu’un chargeur de 9 mm. L’enquête de terrain puis les auditions des jeunes Maghrébins ont permis, dans l’après-midi d’hier, de localiser l’homme soupçonné avoir tiré. Un jeune Cortenais, vivant à La Ciotat, et revenu dans sa ville pour y ouvrir un commerce. (…)

Corse Matin

Toulouse : à 14 ans, il poignarde un ado pour son portable

Un adolescent de 14 ans a frôlé la mort après avoir été poignardé vendredi. Son agresseur, lui aussi âgé de 14 ans, a été interpellé. Il a reconnu les faits [...]

Il ne s’agit pas d’une dispute entre amis qui a mal tourné mais bel et bien d’une agression crapuleuse [...]

Il est accompagné de deux amis lorsqu’il est agressé par deux garçons et une fille qui en veulent à son téléphone. L’échange ne se passe pas bien, la victime refuse de céder son bien. L’un des garçons sort alors un couteau et poignarde l’adolescent à l’abdomen avant de prendre la fuite [...]

En garde à vue, l’auteur du coup de couteau a reconnu l’agression mais a minimisé les faits [...]

Des agressions au couteau se produisent régulièrement à Toulouse. Pour une cigarette, un regard, un portable ou une pièce, certains n’hésitent pas à sortir une lame [...]

La Dépêche

Pulvar et Montebourg pris à partie par des supporters du PSG ? Le FN montré du doigt (MàJ)

Addendum

Les deux témoins interrogés par Le Parisien n’ont pas vu de jets de verres sur le couple Pulvar-Montebourg

 

Marine Le Pen dénonce l’instrumentalisation de l’affaire chez Jean-Jacques Bourdin.

« La seule victime de cette affaire, en réalité, c’est moi ! » – Marine Le Pen

________________________________

Le Nouvel Obs : « Pulvar et Montebourg agressés : la fachosphère contre-attaque »

« La blogosphère d’extrême-droite profite de l’agression du couple pour crier « au complot » et s’en prendre à la « gauche caviar ». [...]« 

Où l’on apprend que les honorables journalistes du Nouvel Obs font partie des  abonnés inscrits sur Fdesouche.com… Postent-ils aussi des commentaires ?

________________________________________

La carte du restaurant Le Relais d’Auteuil

________________________________________

La version d’Audrey Pulvar mise en doute par Europe 1

L’employé n’a pas vu en revanche que des verres ont été lancés sur le couple, comme le racontait Audrey Pulvar sur Twitter. « Il y a eu des jets de verres mais pas sur eux. Ils ont balancé des verres, ils étaient bourrés, les mecs, ils étaient là depuis l’après-midi. Je n’ai pas vu s’ils avaient été jetés sur eux, mais j’ai vu des verres cassés », assure-t-il.

Communiqué de SOS Racisme

SOS Racisme alerte depuis des mois sur les dangers de la stratégie de banalisation enclenchée par le Front National qui reste le parti de la haine, ayant une responsabilité morale et politique dans le climat délétère de notre pays, abîmant sournoisement les fondations du pacte républicain et du vivre ensemble.

Lu sur le site de la Ligue de Défense Juive

Montebourg ne fait pas partie des amis de la communauté juive française ou d’ Israel.
C’est un extrémiste qui hier soir l a rencontré d’autres fanatiques.
Il va de soit que la LDJ condamne les agresseurs racistes se réclamant de « Le Pen » mais nous n’allons tout de même pas amener notre soutien à un ennemi d’ Israel.

 

Suite des échanges sur Twitter entre @FrDesouche et Audrey Pulvar

________________________________

L’Express s’entretient avec Caroline Fourest sur cette « agression »

Cette agression a été très médiatisée. A l’inverse, lorsque des membres du Front national sont victimes, on n’en entend guère parler.

Caroline Fourest : Une agression motivée par des propos racistes est un débat politique. En revanche, des règlements de compte inter-personnels ou même des bagarre entre radicaux, c’est hélas un sport qui séduit régulièrement quelques extrémistes adeptes du « coup de poing ». Ce qui est vraiment étonnant, c’est d’arriver à tout mélanger. Marine le Pen se lave un peu facilement les mains de cette agression. Elle est tellement dédiabolisée qu’elle arriverait presque à se faire plaindre lorsque des sympathisants d’extrême droite agressent ses adversaires de façon violente et raciste. C’est le monde à l’envers, mais tellement symptomatique de la droitisation en cours… 

________________________________

i>télé ‘Expliquez-vous’ Arnaud Montebourg, Xavier Bertrand

Mais j’incite nos concitoyens à dire : ne laissez jamais passer une agression raciale ou une violence – A. Montebourg



Marine Le Pen va porter plainte en diffamation contre Arnaud Montebourg. Le Figaro

« J’assure Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg de mon amitié. Je condamne fermement ces actes ignobles. Ils démontrent une fois de plus comment des propos de division, d’exclusion, de xénophobie, portés par des responsables politiques peuvent entraîner des exactions aussi insupportables« . – Martine Aubry

Communiqué de presse de Jean-Marie Le Pen

Tout en déplorant que Monsieur Montebourg et Madame Pulvar feignent de croire que la grossière provocation qui les visait était d’origine Front National, Jean-Marie Le Pen, Président d’Honneur du Front National et Parlementaire européen, a demandé à son avocat, Maître de Saint-Just, de porter plainte contre les provocateurs et ceux qui véhiculent les termes qui leur sont prêtés.

Montebourg demande à Le Pen de s’expliquer sur ces « grouspuscules fascistes et racistes » 

Lu sur le blog de Robert Ménard :

J’ai de la sympathie pour les victimes d’une agression inqualifiable, quelles qu’elles soient. J’en ai beaucoup moins pour les procureurs qui accusent sans preuve. Au pouvoir, ils nous réservent de drôles de procès…

Eric Normand, conseiller national UMP (Twitter)

Lire la suite

Nicolas Dupont-Aignan pris à partie par des militants du Front de gauche (màj)

Addendum

La vidéo de l’altercation (merci à Docteur Bazooka)

Nicolas Dupont-Aignan réagit à l’altercation qu’il a eu avec des militants du Front de gauche et du NPA devant l’ambassade grecque.

NDLR : nous recherchons une vidéo de qualité décente. BFMTV a notamment diffusé un passage de l’altercation hier soir à 20h.

NRJ12 / La Maison du Bluff 2 : Mohamed exclu de l’aventure (Vidéo)

Notre équipe a souhaité vous faire part des images qui ont conduit à cette décision sans appel. La Maison du Bluff est une émission de divertissement mais également une académie de poker où les élèves sont sensés faire preuve de valeurs morales. Leur potentiel et leur mérite sont soumis à rude épreuve chaque jour.

Les désaccords et la montée en pression qui ont précédé l’altercation entre Julien et Mohamed ne peuvent justifier de garder l’auteur des coups violents portés au sein de l’aventure. [...]

La Maison du Bluff

(Merci à reset)

Dunkerque : Suicide d’un éducateur sanctionné après une violente altercation avec un jeune

Environ 150 salariés d’une association d’action sociale de Dunkerque (Nord) se sont rassemblés devant le siège de celle-ci et entendaient exercer leur droit de retrait après le suicide d’un éducateur sous le coup de sanctions, a constaté une correspondante de l’AFP. Le salarié avait une femme et un enfant de 18 mois.

Un salarié de l’Association d’action éducative et sociale (AAE), qui approchait la quarantaine, a été retrouvé pendu sous un pont à Dunkerque, selon Philippe Toulouse, délégué CGT à l’AAE, qui affirme que ce suicide est «lié à de mauvaises conditions de travail». Selon le responsable syndical, l’éducateur avait, lors d’une violente altercation dans laquelle il a eu «deux côtes cassées», répliqué physiquement à un jeune en difficulté. [...]

Nord Eclair (Merci à Jean Mouloud)

Primaire socialiste : altercation entre Montebourg et Joffrin pendant la pub ? (RMC)

Les GG de RMC racontent la colère d’Arnaud Montebourg contre le journaliste Laurent Joffrin lors du 3e débat des primaires socialistes sur BFMTV.

Image de prévisualisation YouTube

L’Isle-d’Abeau (38) : Il donne un coup de pied au chien: il le mord à l’entrejambe

Ce matin, cinq jeunes majeurs de L’Isle d’Abeau, tous connus défavorablement des services, devraient être déférés devant le parquet de Vienne pour violences, rébellions, outrages et menaces de mort à l’encontre des forces de l’ordre. L’un d’eux également pour “mauvais traitement sur un animal”.

Les faits remontent à lundi en fin d’après-midi. Au pied de l’un des immeubles du Triforium, quartier de L’Isle d’Abeau, une altercation éclate entre jeunes gens. Alors que des coups sont portés, un attroupement se forme rapidement.

Alertés, les gendarmes de la brigade interviennent avec le renfort de leurs homologues du Psig de Villefontaine. Devant cette intervention, l’ensemble des protagonistes se liguent entre eux, affichant clairement leur volonté d’en découdre avec les militaires. Les menaces de morts et les outrages ont alors fusé en direction des gendarmes. L’un des jeunes protagonistes, particulièrement excité, allant jusqu’à donner un coup de pied au chien de l’équipe cynophile engagée par les forces de l’ordre. L’animal a aussitôt rétorqué en mordant son agresseur à l’entrejambe. Les gendarmes ont dû également faire usage de leur taser afin de maîtriser le plus virulent des jeunes gens.[...]

Le Dauphiné

Saint-Paul-en-Cornillon (42): un homme abattu à la terrasse d’un café

L’assassinat s’est déroulé, ce soir vers 21 heures, au bar-tabac-presse « La Détente » place du Bourg sur la commune de Saint-Paul-en-Cornillon. La victime: le père de la responsable de l’établissement. L’émoi était immense, ce soir, à Saint-Paul-en-Cornillon. Gyrophares de pompiers, sirènes de police et population attroupée dans les rues pour un faits divers presque inconcevable: aux environs de 20 heures, un client a été abattu à la terrasse d’un café.

D’après les premiers constats, il apparaît qu’un homme, dont on ignorait encore l’identité ce soir, et qui semblait avoir l’habitude de consommer au bar « La Détente », ait eu un début d’altercation avec d’autres clients. La responsable du bistrot l’a alors fait sortir de l’établissement. L’homme a quitté les lieux quelques instants, puis est revenu muni d’une arme. Les clients présents se sont enfuis, la patronne du bar a fermé le rideau. L’homme, apparemment éméché, a donné plusieurs coups de pied dans la porte avant de faire feu, à cinq reprises, sur l’ultime client qui était resté attablé en terrasse.

La victime est hélas décédée. Il s’agit en fait du père de la responsable du bar, un homme âgé de 54 ans, entrepreneur de travaux publics à Aurec-sur-Loire. Selon des témoins, l’auteur des coups de feu serait ensuite retourné à son véhicule, stationné devant le bar. Il aurait rechargé son arme, puis aurait fait sortir son chien de la voiture pour une promenade. C’est là que les forces de l’ordre l’ont appréhendé.

Le Progrès

Bouzonville (57): Agression à la serpette en pleine rue

Hier, vers 16h, une violente altercation a éclaté entre deux hommes sur la terrasse du café PMU Au Longchamps, situé rue de la République, dans le centre-ville de Bouzonville. D’après les témoins de la scène, l’un des deux hommes se serait présenté sur la terrasse du café en possession d’une arme blanche de type serpette et aurait menacé un homme de 38 ans, de Vaudreching.

Ce dernier, malgré l’intervention d’un ami qui a tenté de s’interposer, a été blessé à l’épaule droite. Ses jours ne sont pas en danger selon les enquêteurs, qui indiquent que le différend entre les deux hommes remonterait à plusieurs années. Toujours est-il que la victime a été transportée au CHR de Metz par les sapeurs-pompiers de Bouzonville.

L’agresseur présumé a été interpellé dans la foulée par les gendarmes de Bouzonville. Placé en garde à vue à l’issue de son audition, il aurait aussi été vu en possession d’un pistolet de défense à projectiles en caoutchouc qu’il aurait sorti de sa veste sans pouvoir s’en servir au moment des faits.[...]

Le Républicain Lorrain

(merci à Domuz)