Clermont-Ferrand : Un rap en hommage à Wissam El-Yamni (MàJ)

Addendum 4/05/12 : Un rap en hommage à Wissam El-Yamni, décédé après une interpellation musclée
Mardi, le collectif “Pour une citoyenneté en marche” met en ligne une chanson (en écoute ci-dessous) en hommage à Wissam El-Yamni, décédé le 9 janvier dernier à Clermont-Ferrand

Les Inrocks
________________________________________

Addendum 19/01/12 : « Le coup de gueule d’un Auvergnat qui en a plein les sabots ». Jean-Paul Bourre, Radio Gergovie


(merci à Kidcreole)

Huit mois ferme pour l’auteur de l’alerte à la bombe à la centrale nucléaire

La prison, c’est simple comme un coup de fil. Samedi vers minuit, Abdallah Benyahia, un Saint-Polois âgé de 26 ans, alors qu’il vient de vider une bouteille de vodka, appelle d’abord la police d’une cabine téléphonique en ces termes : « Allô ! Allah Akbar ! Il y a une bombe à la centrale et elle va pêter dans deux heures ».

Jusque là, rien d’alarmant. La police prend ça comme une mauvaise blague. Quelques minutes plus tard, ce sont les pompiers qui recoivent un coup de fil : « Allô ! Allah Akbar ! Il y a une bombe dans le réacteur 6. Elle va pêter dans cinq minutes ». [...]

« Pourquoi avoir à chaque fois prononcé « Allah Akbar » », s’intéresse la présidente. « Ben c’est connu, on l’entend tout le temps à la télé ».

Malgré un petit casier judiciaire pour des vols, des stups, des dégradations, des menaces de mort et des conduites sans permis, Abdallah n’a pas l’air d’un mauvais bougre. Il se confond en excuses.

En fait, je voulais embêter mon beau-père. Il travaille actuellement sur la maintenance du réacteur 6. Il n’accepte pas ma relation avec sa fille, par racisme. Je voulais lui causer des problèmes »

 maville.com