Alençon (61) : un retour des violences dans le quartier de Perseigne

A Alençon, le quartier populaire de Perseigne a été placé sous le contrôle des CRS dans la nuit de vendredi à samedi, après des violences urbaines qui s’étaient produites la nuit précédente. Des voitures et des conteneurs avaient été incendiés en signe de représailles. Un plus tôt dans la journée un jeune avait été interpellé par la police et placé en garde à vue, pour coups et blessures sur les forces de l’ordre.

Tendance Ouest

Plusieurs voitures avait été incendiées jeudi, peu avant 22 h, dans le quartier de Perseigne. Les pompiers sont intervenus avec le soutien des policiers. L’interpellation d’un habitant, plus tôt dans la journée, serait à l’origine de ces dégradations causées par des jeunes du quartier. Ils ont brûlé plusieurs véhicules, ont renversé des conteneurs de tri sélectif et arraché des poteaux de signalisation rue Anatole-France et aux alentours.

Ouest France

Le contrôle d’identité d’un habitant, avec garde à vue, après violence sur un policier, jeudi dans la journée, est sans doute à l’origine de ces dégradations, alors que le quartier était relativement calme, depuis plusieurs mois.

Tendance Ouest

Le quartier est régulièrement l’objet de dégradations et de tensions avec les forces de l’ordre. Un immeuble qui venait d’être refait avait été tagué à plusieurs reprises il y a quelques jours. « C’est pas la première fois qu’on a des tags, a indiqué de son côté une habitante, mais à ce point-là, jamais ». Et de signaler également le bris des carreaux de l’entrée, vendredi dernier. « Ils venaient juste d’être remplacés après avoir été cassés. Ca sert plus à rien d’en remettre… »

Ouest France

 

 

Alençon : un homme de 29 ans jugé pour viols et violences

Un homme de 29 ans comparaît ce lundi devant la cour d’assises de l’Orne. Face à lui, deux jeunes femmes, ses anciennes compagnes, qui auraient été victimes de ses viols et de ses violences.

Ce matin, le président Erik Tessereau, conseiller à la cour d’appel de Caen, a brossé son portrait. Il s’agit d’un Haïtien, adopté par une famille ornaise en 1989. [...]

Ouest France

Merci à chris3818919

Alençon : un an de prison pour viol aux assises de l’Orne

Rocky Jardin fait partie de la communauté des gens du voyage d’Argentan. Ce soir, il dormira à la maison d’arrêt de Coulaines. Cet après-midi, il a été reconnu coupable de viol sur une femme atteinte de la maladie de Pick (démence pré-sénile), le 3 juillet 2005 à Argentan. [...]

Ouest France

Merci à chris3818919

La mosquée saura porter ce message de paix et d’amour

« Respect, tolérance, fraternité ». Ces mots sont revenus à maintes reprises, samedi, lors des discours d’inauguration de la mosquée du quartier de Perseigne, route d’Ancinnes à Alençon. « Fraternité », c’est d’ailleurs le nom donné à la mosquée par l’association du même nom, « Mahabba » en arabe.

Cette mosquée est la 3e à Alençon. C’est aussi la plus grande.

Un imam, qui dirige les prières, sera affecté à la mosquée par le Rassemblement des musulmans de France, dans les prochaines semaines. «Il incarnera nos valeurs, celles d’un islam du juste milieu, promet le représentant du RMF. Nous n’aspirons qu’à créer les conditions du mieux vivre ensemble. La mosquée saura porter ce message de paix et d’amour. » (…)

Ouest-France

Alençon (61) : 2 frères accusés d’incendie volontaire et d’agression

Deux jeunes frères, âgés de 18 et 16 ans sont en garde à vue à Alençon. Dans la nuit du samedi 12 mai au dimanche 13 mai dernier, ils avaient incendié un préfabriqué de la Sagim, office HLM en charge de la rénovation des immeubles de ce quartier populaire de Perseigne.

Ils avaient aussi battu à coups de barre de fer, un autre jeune homme de 18 ans, témoin de ces actes.

Les deux frères n’ont cessé de démentir les accusations de dégradation volontaire et de violences en réunion. (…)

Tendance Ouest

Alençon (61) : il tue sa femme de 15 coups de couteau (Vidéo)

France 3 Régions – 14 novembre 2011

Ouverture du procès de Saïd El Yadni, un marocain de 35 ans, accusé de meurtre et de tentative de meurtre : il est soupçonné d’avoir tué sa femme de 15 coups de couteau un soir d’août 2008 à Alençon. Le procès s’est ouvert ce lundi 14 novembre devant la Cour d’Assises de l’Orne. Verdict mercredi.

Alençon (61) : Le Centre psychothérapique a peur de perdre ses médecins étrangers

La loi du 21 décembre 2006 prévoit que les médecins à doctorat hors Union européenne ne pourront plus exercer si, au 31 décembre 2011, ils n’ont pas validé la procédure d’autorisation d’exercice. Au Centre psychothérapique de l’Orne, sept médecins sont concernés. Soit 35 % de l’effectif.

En cas de stricte application des textes, l’établissement connaîtrait de graves dysfonctionnements. L’hôpital psychiatrique n’est pas le seul concerné dans le département.

Ouest France

(Merci à saintjores)

Alençon : Tué de cinq coups de couteau au pied de son immeuble

Un homme de 21 ans est mort à l’hôpital d’Alençon (Orne), samedi après-midi, après une bagarre survenue le matin dans le quartier de Perseigne. L’auteur présumé des coups est en garde à vue.

Pourquoi ? Tout le monde se pose la question dans le quartier de Perseigne

Pourquoi ? C’est la question que tout le monde se posait hier à Perseigne, un quartier de la périphérie d’Alençon, dans l’Orne. La mort d’un jeune du quartier a semé la consternation. Le drame s’est déroulé vers 10 h du matin, au 31 de la rue Anatole-France. « Je regardais la télévision, j’ai entendu que ça gueulait. Ça s’est bagarré dehors. Il y avait une femme qui voulait les séparer », rapporte un habitant d’un immeuble voisin. « Ils sont allés jusqu’aux voitures. Après j’en ai vu un revenir. Il se tenait le ventre. Il s’est assis puis il est tombé », continue le témoin.

Cinq coups de couteau, au thorax, à l’abdomen et à la tête

Sévèrement touché, le jeune habitant de l’immeuble a été transporté par les pompiers à l’hôpital d’Alençon, dans un état très grave. Samir Boukhélia, 21 ans, est décédé à l’hôpital entre 15 h et 16 h. Il a reçu cinq coups de couteau, au thorax, à l’abdomen et à la tête. Une autopsie a été ordonnée. Une jeune fille venue le voir à l’hôpital n’en revenait pas de la violence des coups.

Ouest-France

 

(Merci à Luc)

Ouverture d’un restaurant « multiculturel » et d’insertion à Alençon

Porté par l’association “Assise-Orne” (Association pour l’Insertion Sociale par l’Economie dans l’Orne) depuis deux ans, le projet de restaurant multiculturel d’insertion vient de voir le jour.

La gastronomie multiculturelle, une nouvelle voie vers l’intégration ? »

Image de prévisualisation YouTube

Inauguré samedi 18 septembre, “Aux Goûts d’ici et d’ailleurs”, sis 2 rue Michelet à Alençon fonctionne avec deux salariés encadrants (un en cuisine, un en salle) et quatre jeunes en insertion. Ouvert tous les midis du lundi au vendredi et trois soirs en fin de semaine (jeudi, vendredi, samedi sur réservation), ce nouveau lieu propose trois menus et une carte de plats asiatiques, maghrébins, créoles, indiens et français.

Orne Info