L’esprit de corps par Aldo Sterone : de la faiblesse psychologique des sociétés occidentales (vidéo)

Les Occidentaux ne semblent avoir aucune notion d’esprit de corps, de « nif » comme disent les arabo-musulmans. Ce qui permet a un pays comme la Suede de devenir le paradis des violeurs et des pervers sexuels venus d’Afrique. Et d’autres concepts et consequences ….

Grand remplacement : «Pour les Français, le train de l’Histoire est arrivé à son terminus» [rediff Aldo]

[Plusieurs lecteurs postent dans les commentaires un texte qui circule sur Internet. Ce texte a été écrit par Aldo Stérone et diffusé par Fdesouche en avril 2012]

[Extraits] « Pour les Français, le train de l’Histoire est arrivé à son terminus. C’est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.

Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de souche ont quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge. De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris… Progressivement, viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème. Il faudra alors s’écraser ou bien quitter le pays. »

Dans l’océan, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. La France est aujourd’hui cet animal mourant. Du fond de l’Afrique, le dernier des somaliens accourt pour prendre son petit morceau.

Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien.

Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour payer les parasites, ça sera le chaos et la violence.

Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l’égout mais il est content de n’avoir jamais voté pour le Front National. Plutôt disparaitre que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon.

Les Français ne souhaitent qu’une seule chose : disparaître. Ils ont trop honte d’exister. Ils se sentent tellement coupables qu’ils traversent ce monde en s’excusant. Leurs ancêtres ont, pour diverses raisons, tué des gens.

Si je remonte assez en arrière, les miens ont aussi tué des gens. Ça m’empêche de dormir la nuit ? Ca me donne envie de faire envahir mon pays par des crevards ? Probablement pas.

Lire l’article intégral

+ Rediff ci-dessous

Marseille (13) : Farid projette un chat contre un immeuble et diffuse les vidéos sur Facebook (Vidéo très choquante). MàJ L’homme interpellé par la police

Addendum :

Ce matin, la police a interpellé un jeune homme âgé de 25 ans après avoir torturé un chat. Celui qui se présentait sur Facebook comme « Farid de la Morlette » avait publié sur son profil le 22 janvier deux vidéos où on le voyait jeter violemment dans les airs et contre un mur un chat. La mobilisation sur internet ne s’est pas fait attendre, avec notamment des groupes Facebook qui se sont créés pour dénoncer ces faits.

Alertée à de nombreuses reprise, la police a donc procédé à l’interpellation de l’homme qui est actuellement en garde à vue au commissariat du 15e arrondissement de Marseille.

La Provence, merci à Thierry

Un jeune homme qui se fait appeler sur Facebook « Farid de la Morlette » s’amuse à jeter un chaton contre un immeuble… sous les rires de ses amis qui filment la scène…

Il semblerait habiter Résidence la Maurlette dans le XVème arrondissement de Marseille.

trashlogo

Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

Rappel: Analyse d’Aldo Stérone datant du 15 février 2013, à propos de la cruauté de certaines personnes envers les animaux:

(Merci à martin)

Coups de couteau : deux blessés dans une violente bagarre générale à Argelès-sur-Mer

Une violente altercation s’est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi, à 2h du matin, sur l’Esplanade Charles-Trenet.

Pour un motif futile, un groupe de vacanciers a soudain violemment pris à partie un jeune homme, ce qui a conduit les témoins à intervenir, comme le raconte Hugues, âgé de 31ans.

«C’était l’heure de la sortie des bars et j’ai vu un groupe d’une trentaine de vacanciers aborder un gosse, et lui demander une cigarette. Comme il n’en avait pas, le groupe a commencé à l’agresser. D’un peu partout, on est arrivés pour s’interposer, et cela a vite dérapé. Pendant dix minutes, on a été débordés, ils nous frappaient à coups de couteaux, de tessons… Jusqu’à ce que les gendarmes et la police municipale arrivent».

Alertés en effet, les policiers municipaux et les gendarmes du détachement de surveillance et d’intervention se sont précipités pour séparer les opposants, qui auraient été près d’une cinquantaine: trente du côté des vacanciers, et une quinzaine de l’autre. L’altercation a fait plusieurs blessés, dont Hugues, qui a reçu un coup de couteau.

Deux autres blessés étaient toujours hospitalisés vendredi pour des blessures infligées par des tessons de bouteille; l’un d’eux aurait nécessité 50 points de suture dans le dos

L’indépendant

Relire : http://www.fdesouche.com/398964-du-regard-a-la-cigarette-ces-faits-divers-que-la-france-ne-comprend-pas