Toulouse : Un adolescent de 15 ans rejoint les jihadistes en Syrie (Vidéo)

Le jeune garçon a fait le voyage avec l’un de ses amis du lycée des Arènes à Toulouse (Haute-Garonne), en passant par la Turquie.

C’est un père désespéré qui lance un appel aux pouvoirs publics pour ramener son fils de 15 ans qui a rejoint les rangs des jihadistes d’Al-Qaïda en Syrie. Le 6 janvier, le jour de la rentrée des vacances de Noël, le collège a appelé le père du jeune garçon pour lui annoncer que son fils n’était pas venu en cours. En fait, l’adolescent avait embarqué pour la Turquie, avec l’un de ses amis du lycée des Arènes à Toulouse (Haute-Garonne).

Le garçon est entré en contact avec ses amis restés à Toulouse, via les réseaux sociaux. Ces lycéens témoignent, vendredi 17 janvier, devant la caméra de France 2. Ils se rappellent du changement d’attitude du jeune garçon : « Il n’écoutait plus de musique, il écoutait des chants du Coran », dit l’un d’eux. Les deux adolescents ont par ailleurs adressé des photos d’eux avec des kalachnikovs à la main.

Les familles de ces deux adolescents sont particulièrement inquiètes. Le parquet de Toulouse a prévenu le parquet antiterroriste de Paris.

Poutine sur la non-présence d’Al-Qaïda en Syrie : « Monsieur Kerry ment, et il sait qu’il ment » (video)

Lors d’un échange avec un sénateur, John Kerry a été interrogé s’il était « fondamentalement vrai », qu’au au fil du temps, l’opposition syrienne était de plus en plus infiltrée par Al-Qaïda. Kerry a répondu :  » Non, ce n’est en fait pas fondamentalement vrai. C’est fondamentalement inexact  » - Reuters


Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquer ici.

Les trains à grande vitesse ciblés par Al-Qaïda ? (MàJ vidéo)

Selon le journal allemand Bild, le réseau terroriste projette des attentats sur des trains à grande vitesse dans toute l’Europe.

Hebergeur d'image

Citant des sources proches des services secrets, le journal Bild affirme lundi qu’Al-Qaïda aurait comme projet de perpétrer prochainement des attentats contre les trains en grande vitesse circulant en Europe.

Selon le quotidien populaire allemand, ces attaques pourraient prendre la forme d’actes de sabotage sur les voies, dans les tunnels ainsi que des bombes dans les trains. [...]

TF1 News

Des implants mammaires explosifs, la dernière trouvaille d’Al-Qaïda

Les services de sécurité de l’aéroport d’Heathrow à Londres redoutent une attaque d’un genre nouveau. Al-Qaïda aurait mis au point un type d’explosif injectable dans les implants mammaires et les cavités de ses kamikazes.

Des aéroports aux files d’attente interminables ? A priori, rien d’anormal en pleine période estivale. Mais en réalité, depuis plusieurs jours, l’aéroport international d’Heathrow, dans la périphérie ouest de Londres, est en état d’alerte pour cause de menace terroriste crédible, rapporte le quotidien britannique « The Mirror ».

Il s’agirait, cependant, de menaces d’un nouveau genre. « Il y a de sérieuses inquiétudes sur le fait que les cavités humaines ainsi que les implants de toute sorte – y compris mammaires – puissent être utilisés pour dissimuler des explosifs », explique au tabloïd Paul Beaver, spécialiste indépendant des questions sécuritaires. « Pour cette raison, le passage à la sécurité d’Heathrow et des aéroports européens et nord-américains est fortement perturbé », poursuit-il.

Au sein du personnel de l’aéroport londonien, on confirme l’information. « On nous a demandé de faire particulièrement attention aux femmes qui pourraient avoir dissimulé des explosifs dans leur poitrine, rapporte un agent de sécurité. Mais c’est extrêmement difficile et ça conduit à de longues files d’attente », rapporte-t-il.

[...]

Un vivier de terroristes volontaires

Mais au-delà du savoir-faire technique de la nébuleuse terroriste, ce que les autorités redoutent le plus, c’est le vivier de potentiels kamikazes volontaires. « La récente évasion de centaines d’extrémistes pakistanais [de la prison de Dera Ismaïl Khan dans le nord-ouest du Pakistan, NDLR] ainsi que la série d’attentats déjoués au Yémen font craindre une nouvelle vague de violences perpétrées par les djihadistes », confie Paul Beaver.[...]

France 24

La France déconseille à ses ressortissants de se rendre au Maroc

Le Maroc fait partie des zones à risque que le Quai d’Orsay a déconseillé aux touristes français cette année, rappelant à ses ressortissants « la menace renouvelée d’Al-Qaïda contre les intérêts étrangers au Maghreb » et à éviter les rassemblements.

Les Français optant pour des vacances au Maroc doivent rester vigilants, conseille le ministère français des Affaires étrangères, qui recommande à ses ressortissants de ne pas se rapprocher des zones frontalières du Sahara marocain.

Le Quai d’Orsay recommande aussi aux Français de ne se rendre dans les villes de Laâyoune, Dakhla, Boujdour et Smara, ainsi que dans la partie sud de la bande frontalière séparant le Maroc de l’Algérie, qu’en cas d’extrême nécessité, car le danger de terrorisme y est très élevé.

Les touristes français sont aussi invités à demander l’autorisation de la gendarmerie royale ou de l’armée marocaine, avant de s’aventurer dans des pistes.

Malgré une conjoncture difficile, la destination Maroc demeure pourtant une « valeur sûre » pour les professionnels du tourisme dans l’Hexagone. A l’horizon 2016, ils prévoient même de dépasser le cap de 4 millions de touristes français vers le Maroc.

Bladi

Deux terroristes français et un Belge arrêtés au Kenya

Les trois hommes étaient recherchés en Europe pour terrorisme, ils se seraient rendus à plusieurs reprises en Somalie où ils auraient rejoints des islamistes alliés à Al-Qaïda.

Trois étrangers, français et belge, recherchés en Europe pour «terrorisme» selon la justice kényane, ont comparu vendredi au Kenya, pour entrée illégale dans ce pays de la Corne de l’Afrique voisin de la Somalie.

Selon les documents présentés devant le tribunal de Malindi, station balnéaire sur l’Océan Indien où ils comparaissaient, deux des étrangers sont français, Ben Abdalla Ismail et Rachid Benimari, et l’un belge, Mustapha Bouyabaren.

Selon la source européenne diplomatique, la Belgique aurait déjà émis un mandat d’arrêt. A Malindi, l’accusation a aussi indiqué devant le tribunal avoir reçu des informations de l’ambassade de Belgique selon lesquelles les trois hommes étaient recherchés pour terrorisme.

Depuis plusieurs mois, les autorités belges s’inquiètent du départ de plusieurs dizaines de jeunes musulmans non pas vers la Somalie, mais vers la Syrie, où ils rejoindraient pour la plupart des milices islamistes et non les rangs de l’Armée syrienne libre (ASL).[...]

L’Essentiel

Égypte : des attentats suicides déjoués contre les ambassades de France et des Etats-Unis

L’agence officielle égyptienne annonce ce mercredi que la cellule proche d’al-Qaida démantelée en fin de semaine dernière en Egypte préparait des attentats suicides contre les ambassades de France et des Etats-Unis au Caire.

Les autorités égyptiennes avaient annoncé samedi l’arrestation de trois membres d’une cellule liée à al-Qaida qui préparaient un attentant suicide contre une ambassade occidentale et d’autres cibles en Egypte.

Les suspects avaient été arrêtés en possession de 10 kg de nitrate d’aluminium, substance servant à fabriquer des bombes et d’un ordinateur contenant des consignes sur la fabrication de bombes.

Selon l’enquête des services de sécurité, les trois hommes font partie des prisonniers qui avaient fui les centres de détention aux premiers jours de la révolte en janvier 2011 en Egypte [...]

Le Point / Le Figaro
(Merci à Europa Nostra)

« Sous la menace de dizaines de Mohamed Merah en France » selon Al Quaïda

La livraison du printemps 2013 de la revue Inspire, proche d’Al Quaïda, consacre deux pages à l’intervention militaire française au Mali. Comme on pouvait s’y attendre, la France en prend pour son grade et se voit gentiment qualifiée d’ »envahisseur imbécile« …


L’article intitulé « France, the imbecile invader » reprend à plusieurs reprises le thème des « croisades » pour expliquer la politique française et promet des lendemains détonants :

« la France a sous-estimé les conséquences catastrophiques auxquelles elle va être confrontée. Elle aurait été bien inspirée de se souvenir de la résistance du Jihad pendant sa période coloniale en particulier en Algérie »…

Le magazine rappelle également les occupations et interventions françaises en Libye et en Afghanistan.

L’auteur de l’article, Abu Abdillah Almoravid, raille la théorie des droits de l’homme telle qu’elle est conçue en France : « de quels droits de l’homme parle t-on ? Ceux qui célèbrent l’adultère, l’homosexualité et les autres impuretés ? Où est la « liberté de conscience » dans un pays qui interdit le port du niqab pour les femmes musulmanes ? »

Mais le pire est à venir selon Inspire qui rapporte les propos tenus par « presque tous les analystes politiques et militaires qui prédisent qu’une catastrophe inéluctable frappera la France et ses alliés au Mali« . Au-dessus d’une photographie de Mohamed Merah, le magazine lance cet ultime avertissement :

« Malheur à vous sous la menace de dizaines de Mohamed Merah« …

Casus Belli

Trois «apprentis djihadistes français» expulsés du Pakistan

Détenus par le Pakistan depuis mai 2012, trois Français viennent d’être expulsés en toute discrétion vers la France et placés en garde à vue. Un quatrième homme est toujours retenu par les autorités pakistanaises.

Dix mois après leur arrestation au Pakistan, trois français d’une trentaine d’années soupçonnés d’être partis combattre les troupes occidentales en Afghanistan ont été expulsés vers la France. Paris, sous le choc de l’affaire Merah, et Islamabad, soucieux de ne pas apparaître une fois de plus comme un centre de formation au djihad, n’avaient pas jugé bon d’annoncer leur arrestation à l’époque. […]

Si les charges pesant contre eux semblent assez minces, «certains services français auront sans doute envie de leur poser quelques questions» sur les filières jihadistes.
Ils voyageaient en bus avec Naamen Meziche, un franco-algérien de 42 ans, considéré par les services secrets occidentaux et pakistanais comme un important cadre d’Al-Qaida. Il est notamment soupçonné d’avoir entretenu des liens étroits avec Mohammed Atta, le principal organisateur des attentats du 11-Septembre. […]

Le Figaro

Le dessinateur Charb et d’autres personnalités « recherchées » par Al-Qaïda (màj)

6a01156fb0b420970c017ee8d78f47970d.jpg
Inspire est le magazine d’Al-Qaïda en langue anglaise qui s’adresse aux musulmans vivant en Occident. Le dernier numéro contient une liste d’infidèles recherchés, morts ou vifs. L’image contient la mention «Une balle par jour éloigne les infidèles» et le slogan de la campagne du Président Obama : «Yes we can».

Ces personnes figurent sur la liste des infidèles recherchés pour «crimes contre l’islam» publiée à la page 10 :

Molly Norris, la dessinatrice d’un magazine de Californie qui avait lancé le concours «Tout le monde dessine Mahomet» en 2010 en réaction à la décision de Comedy Central de censurer les épisodes de South Park montrant Mahomet déguisé en ours. Suite à une fatwa de mort lancée contre elle, le FBI lui a fourni une nouvelle identité et elle est entrée dans la clandestinité.

Ayaan Hirsi Ali, une apostate de l’islam vivant aux USA, est menacée de mort depuis qu’elle a produit, avec le cinéaste néerlandais Theo Van Gogh, le film Soumission pour lequel Van Gogh a été assassiné.

Flemming Rose était rédacteur en chef des pages culturelles du quotidien danois Jyllands-Posten qui a publié les caricatures de Mahomet en 2005.

Geert Wilders, politicien néerlandais, a produit le film FITNA et propose de bannir le coran aux Pays-Bas. Il ne se déplace jamais sans gardes du corps.

Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques, est la cible d’une fatwa de mort lancée en 1989 par l’ayatollah Khomeini,

Lars Vilks est un artiste suédois qui dessine des caricatures de Mahomet.

Stéphane Charbonnier, dit Charb, est le directeur du magazine français Charlie Hebdo qui a publié une BD sur la vie de Mahomet.

Terry Jones est le pasteur de Floride qui a traduit le coran en justice, l’a condamné à mort et l’a brûlé. Il a soutenu le film L’innocence des musulmans.

Kurt Westergaard est l’auteur de la caricature de Mahomet portant un turban en forme de bombe. Il a été la cible de plusieurs menaces de mort et a échappé à une tentative de meurtre en 2011.

Source – merci domi + dany

————————-

C’est un magazine où Al-Qaïda apprend à ses militants à incendier des voitures en stationnement ou à provoquer des accidents de la circulation, entre autres. Mis en ligne en anglais sur des sites internet islamistes, Inspire énumère dans sa dernière édition onze personnalités publiques en Occident, « recherchées mortes ou vives pour crimes contre l’islam », comme le rapporte Slate. Auteur de caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, le dessinateur français Stéphane Charbonnier (« Charb ») est cité dans la liste.

Figurent également l’écrivain britannique Salman Rushdie, dont le roman Les Versets sataniques avait valu à son auteur une fatwa pour blasphème, ainsi que l’extrémiste de droite néerlandais Geert Wilders et le pasteur américain Terry Jones, qui avait publiquement brûlé des exemplaires du Coran.

Attribué à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), la branche la plus active d’Al-Qaïda, le magazine en anglais ajoute en guise de slogan qu’« une balle par jour maintient les infidèles à distance », avec un montage de Terry Jones touché par une balle de revolver en pleine tête. (…)

France TV

Mohammed Al Zawahiri appelle à se venger de « l’agression » française au Mali (vidéo)

L’Egyptien Mohammed Al Zawahiri dénonce l’intervention de la France au Mali et rend l’armée algérienne responsable du dénouement sanglant de la prise d’otages à In Amenas. Al Zawahiri est le leader du Jihad salafiste en Egypte, un mouvement « non violent » assure-t-il. (Euronews, 22/01/13)


(merci à Zatch)

Mali : l’armée française pour repousser les groupes islamistes … et défendre les intérêts de Total ?

S’exprimant de manière officielle, à l’Élysée, le président de la République française, François Hollande a confirmé vendredi l’engagement des forces armées françaises au Mali. Dans une déclaration, le chef de l’État a par ailleurs affirmé vendredi que l’opération de lutte contre des « terroristes » durerait « le temps nécessaire » , sans plus de précision.

But affiché : repousser les combattants islamistes qui contrôlent le nord du Mali, assurer la sécurité de la population malienne et celle des 6.000 ressortissants français présents dans le pays.

Parallèlement, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a indiqué vendredi que cette opération avait notamment pris la forme d’une « intervention aérienne » , sans confirmer la présence de forces africaines. Le ministre avait auparavant précisé que la France avait été saisie « d’une demande d’appui aérien et militaire » par le Mali.

L’Élysée a précisé que la décision du président Hollande avait été prise vendredi « matin en accord avec le président malien Dioncounda Traoré ». Ajoutant que le Parlement serait « saisi dès lundi  » de sa décision d’intervention. La France intervient « en liaison avec les Nations unies, car nous intervenons dans le cadre de la légalité internationale » , a par ailleurs tenu à préciser François Hollande.

Un responsable de l’armée malienne a par ailleurs indiqué que des troupes nigérianes étaient également engagées. Le Sénégal - pays voisin – n’a « pas de troupes combattantes » au Mali, a pour sa part démenti vendredi soir un responsable de l’armée sénégalaise. Le président de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a indiqué quant à lui dans un communiqué avoir autorisé vendredi l’envoi immédiat de troupes au Mali.

Mais au final, l’intervention de la France pourrait être également due à d’importants enjeux économiques et financiers, encore une fois sur fond de forte odeur de pétrole et de gaz. Pure coïncidence ou remake d’un scénario proche de celui prévalant en Afghanistan ? … Voire mise à exécution d’une stratégie du chaos menée par les lobbies pétroliers et militaires américains en échange de soutiens financiers de campagnes électorales US pour éviter une avancée trop importante de majors pétrolières étrangères concurrentes ? Allez savoir ….

Suite et commentaires sur Fortune